Formation Hypnose

l'hypnothérapie peut-elle traiter les vertiges?

  • Initiateur de la discussion kchouk
  • Date de début
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
castorix à dit:
Sa grand-mère est décédée de la même maladie, sa mère aussi, et elle-même arrive à l'âge où...
Castorix, accepterez vous de faire une petite expérience ?
Rien d'immoral, puisqu'il s'agit d'aider (j'ai décidé de ne pas écrire le mot "tenter") cette patiente.

Il existe ce que l'on appelle la "loyauté familiale". Une sorte de contrat entre différents membres d'une même famille, voyageant sur plusieurs générations. Il est possible que les inconscients, les esprits, les consciences ou je ne sais quoi de cette famille aient établis un contrat commun : mourir de la même maladie à un certain âge, pour toutes les femmes (ou certaines bien détérminées) de cette famille...

Rompre ce contrat, briser cette loyauté, purifier leurs parties engagées dans ce contrat. Cette femme est condamnée à mourir bienôt. Alors pourquoi ne pas lui offrir une chance ? Juste pour voir ?

Cette fois, je reconnais que mon message peut paraître choquant, ou irrespectueux. Mais mon intention première est pure...
 
M
Métaphore
Invité
Castorix,


Métaphore a écrit:
les vertiges peuvent se traiter sous hypnose pour la bonne raison, que les vertiges représente le symptome d'un mal être. Si tu as fait tous les examens et qu'au niveau organique tout est normal, (...)

Castorix a écrit
Je propose une alternative à la vision que vous apportez : avec mes collègues qui pratiquent aussi, nous sommes fréquemment sollicités pour des personnes qui souffrent (de diverses choses ) ; les examens ayant mis en évidence des problèmes organiques bien établis.

Tu es bien d'accord que les personnes dont tu parles ont bien un problème organique, donc là c'est la médecine classique qui rentre en jeu, moi je te parlais de personnes qui n'ont rien sur le plan médical, après scanner, radio, écho, bref tout l'attirail médical, et qui se plaignent comme l'internaute qui se plaint toujours de vertiges alors que médicalement on n'a rien décelé, c'est dans ce sens là que je disais que l'hypnothérapie est très intéressante entre autre.

Idem pour la personne qui est atteinte d'une maladie génétique. Moi je te parle des personnes où rien n'a été décelé médicalement parlant.

Donc peut être que la vision de la relation d'aide est peut-être, probablement, appelée à se modifier énormément en ce qui te concerne, déjà de bien lire les messages et de savoir les interpréter.
 
M
Métaphore
Invité
Castorix,

Néanmoins pour revenir sur le problème de cette femme malade, en hypnose, la douleur et la souffrance peut être fortement diminuer par l'hypno-analgésie d'une part et par une visualiation mentale positive d'autre part, et cette maladie dite génétique apparait souvent quand la personne même s'identifie à la maladie de l'autre personne (relation affective dépendante), il y a bien sûr toute une histoire personnelle à dénouer à travers la maladie qui se transmet de génération en génération qu'on appelle identification transgénérationnelle.

Voilà pour mon point de vue, toutefois, ce n'était mon sujet de départ.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Bonjour métaphore,

Vous laissez entendre que l'hypnose n'est efficace que sur les problèmes qui n'ont rien d'organique? :?:

Je vous rappelle que les maladies dites psychosomatiques sont des maladies bien réelles, avec des lésions organiques réelles, mais que ces maladies ont été provoquées par le psychisme. :lol:

Si le psychisme peut dérégler l'organisme, on peut donc penser qu'il peut faire l'inverse également. :roll:

Pourquoi alors l'hypnose agirait moins sur des problèmes organiques? :?: :idea:
 
M
Métaphore
Invité
Altmaier,

J'ai vraiment l'impression que je me m'exprime en Chinois, j'avoue que ça devient un peu pénible.

Je t'invite à relire tous mes posts, car je ne vais pas à chaque fois répéter la même chose, mais bon je vais résumer à nouveau...

Mais je me demande ce que tu appelles maladies psychosomatiques ? car le principe de base c'est le symptome qu'on ressent mais n'y n'occasionne aucune lésion organique, néanmoins si on somatise beaucoup et pendant des années sans se traiter efficacement contre notre mal être, on finit pas altérer nos organes, car la sommatisation est un mal être profond avant tout, qui occasionne des apparition de symptome tels que : migraines, vertiges, douleurs dorsales, insommies, dépressions, colopathie, etc etc. la liste est longue, mis au final rien d'organique n'est décelé.

Si une maladie est découverte cela n'a plus rien à voir avec la psychosomatique, et donc on soigne le malade avec la médecine classique. J'insiste sur le fait que l'hypnothérapie est efficace pour certaines affections dites psychosomatiques et non lésions oganiques.

Perso, j'ai souffert pendant des années (20 ans) de migraines, j'ai pris tous les traitements du monde, traitement de fond, vu des neurologues, fait un IRM, aucun traitement n'y a fait, et rien n'a été décelé à l'IRM, après avoir consulté une soprologue analyste, tout a été réglé par un travail analytique en même pas l'espace d'un an, c'est une tension intérieure que j'avais créé face à une mauvaise gestion de mes émotions.

Nous sommes porteurs de nos maladies...

:arrow: Pourquoi alors l'hypnose agirait moins sur des problèmes organiques?

Cette phrase pourrait amener à dire que toute lésions organiques pourraient être guéries par l'hypnose, et là c'est faux, l'hypnose n'a pas de pouvoir magique, car elle agit en intéraction avec l'inconscient du patient, elle est une aide à comprendre son fonctionnement interne et peut permettre de libérer des tensions dues au mode de pensées du patient et la gestion de ses émotions, et par conséquent à le libérer d'un mode de fonctionnement erroné, c'est uniquement dans ce champs d'action que l'hypnothérapie agit (en pscychosomatique je parle), car on peut atténuer une douleur par l'hypno-analgésie par différents cas, lors d'examen ou de petites interventions chirurgicales, bref...

Car quand on lit ta phrase, on pourrait croire que dès qu'on a une maladie, on fait des séances d'hypnothérapie et c'est fini, donc là c'est totalement faux.

Pour conclure quand je disais que cette pratique est très intéressnate pour la pscyhosomatique, c'est que tout se passe dans le psychisme, là ou l'hypnothérapie fait son travail de réparation et peut amener le patient à se libérer de ce qui le bloque dans sa somatisation.

:arrow: Si le psychisme peut dérégler l'organisme, on peut donc penser qu'il peut faire l'inverse également

Heu... non, tout est géré par nos fonctions neuronales.

Tu pratiques dans quel domaine ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Alors métaphore voici pour votre information :

je me suis débarrassé de toutes mes allergies respiratoires et alimentaires par l'hypnose eriksonienne et cela a prit 2 séances.

Je suis curieux de savoir dans quelle catégories vous rangez cela? organique? psychosomatique?

cela faisait juste 17 ans que je prenais des anthistaminiques et des corticoïdes et j'ai consulté de nombreux allergologues...
 
M
Métaphore
Invité
Valikor,

psychosomatique, sans aucun doute.

Bon exemple, par contre en 2 séances bravo!!

Merci pour ce témoignage :wink:

Par contre c'est récent ses séances ? tu te souviens la méthode employée ?

 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Et pour la sclérose en plaque ?

Mon formateur semble aider des personnes atteintes de cette pathologie à la pelle...
 
M
Métaphore
Invité
Eluno,

La sclérose en place est une madadie dégénératrice, l'hypnothérapie ne peut que soulager la souffrance, et réénergiser le mental du malade par visualisation positive afin de modifier son champ de conscience afin de limiter l'accélération de la maladie mais en aucun cas il ne pourra la guérir.

En ce qui concerne cette maladie qui prend sa source au départ dans la psychosomatique, celle-ci a dégénéré dans l'organique car elle a finit par fragilisé tout le système immunitaire, sans faire de biologie, bref, le poblème cette maladie c'est qu'on ne peut l'interrompre.

Dans ce type de maladie, on peut pas soigner qu'avec l'hypnothérapie, il faut un suivi médical classique avec traitement etc.

C'est mon point de vue.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
Valikor,

psychosomatique, sans aucun doute.

Bon exemple, par contre en 2 séances bravo!!

Merci pour ce témoignage :wink:

Par contre c'est récent ses séances ? tu te souviens la méthode employée ?

c'est bien, vous savez mieux que moi qui a vécu la séance et qui est hypnothérapeute depuis 3 ans....
et je me rappelle bien de la séance.

méthode ericksonienne, technique des allergies qui vient de la PNL.

ce n'est que bonne visualisation en transe.

les tests d'allergies etaient bien réels et positifs avant, mais plus après.
 
M
Métaphore
Invité
Valikor, je dois comprendre de quelle façon ton message ? ironique ? ou pas ? (1ère phrase)

:arrow: technique des allergies qui vient de la PNL.

? ben moi j'ai appris la technique en hypnose intégrative qui inclut toutes les techniques de bases (PNL, AT, ....) donc on en revient au même au final...

:arrow: tes tests d'allergies etaient bien réels et positifs avant, mais plus après.

On est donc d'accord alors sur l'intérêt d'lhypnose en psychosomatique ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
ce n'était pas psychosomatique... c'est juste là le désaccord.

Psychosomatique = souffrance ou émotion négative dans un souvenir qui a un reflet physique organique sur le corps...

mes allergies n'ont jamais augmenté dans les période de stress...
 
M
Métaphore
Invité
:arrow: mes allergies n'ont jamais augmenté dans les période de stress...

Mois non plus, et pourtant je ne souffre plus d'allergies mais j'ai réglé d'autres problèmes, l'un ne va pas sans l'autre...

Et je confirme que les allergies comme tout problème derrmatologique est psychosomatique, reste à savoir si on a la même définition de ce terme... :roll:
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:

Et je confirme que les allergies comme tout problème derrmatologique est psychosomatique, reste à savoir si on a la même définition de ce terme... :roll:
je pense pas :?
 
J
Jubin
Membre
messages
20
Points
1 790
Métaphore à dit:
Et je confirme que les allergies comme tout problème derrmatologique est psychosomatique, reste à savoir si on a la même définition de ce terme...
http://www.youtube.com/watch?v=w9T0zRRW ... re=related

Une des multiples auteurs qui soutiennent que ce n'est pas le cas. Je tends a être d'accord. Peut-être que le stress fait surgir des allergies, mais je crois que le problème est avant tout physique. Quelles sont les sources qui vous permettent de confirmer qu'elles sont psychosomatiques?
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Jubin à dit:
Peut-être que le stress fait surgir des allergies, mais je crois que le problème est avant tout physique. Quelles sont les sources qui vous permettent de confirmer qu'elles sont psychosomatiques?
Les allergies sont une défaillance du système immunitaire, une mauvaise classification, mauvais encodage d'une particule.
Là, il faut remontrer au corps comment réagir...

Ensuite, pour la part psychosomatique, un exemple (ai-je besoin de citer mes sources?).

Un homme allergique aux chats, mais qui aimerait vraiment en avoir un... Petite régression, le petit bonhomme, son papa allongé par terre sans vie. Le choc est tellement grand qu'il entre en... transe :D Son regard choqué reste planté dans le chat allongé sur le fauteuil.
Petite RHV (Remodélisation d'Histoire de Vie) et plus d'allergie...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
pour les personnes (8 en 3 ans) que j'ai vues qui venaient pour les allergies, 2 étaient ce qu'on appellent psychosomatique : à chaque choc émotionnel ou période de stress, leur rhinite allergique (= rhume des foins) augmentait... jusqu'à être continuel tout au long de l'année (et la personne était quasi dépressive à ce moment là). Au fur et à mesure du nettoyage du passé, les crises s'estompaient. A aucun moment on a travaillé sur l'allergie(s) mais sur leur vie, leur passé.

mais 2 sur 8, c'est pas des statistiques... pour les 6autres, il n'y avait rien de difficile ou douloureux notable dans leur vie et on a que travaillé en visualisation, transe légère et une séance était suffisante.

bon week end à tous.

valikor
 
J
Jubin
Membre
messages
20
Points
1 790
valikor à dit:
mais 2 sur 8, c'est pas des statistiques... pour les 6autres, il n'y avait rien de difficile ou douloureux notable dans leur vie et on a que travaillé en visualisation, transe légère et une séance était suffisante.
Tu ne les as pas revu et tu supposes que, puisqu'ils ne sont pas revenus, ils étaient guéris ou tu les as revue pour autre chose et ils t'ont dit qu'ils n'avaient plus de problème allergique?

Je sais l'hypnose efficace pour plein de choses (je connais même quelqu'un qui a fait régresser un cancer avec de l'auto-hypnose), mais je suis étonné du 100% de réussite en une seule séance...
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
Jubin à dit:
Je sais l'hypnose efficace pour plein de choses (je connais même quelqu'un qui a fait régresser un cancer avec de l'auto-hypnose), mais je suis étonné du 100% de réussite en une seule séance...
Alors ça, je ne peux pas lire une stupidité de ce genre sans réagir ! :D
 
J
Jubin
Membre
messages
20
Points
1 790
Eluno à dit:
Jubin à dit:
Je sais l'hypnose efficace pour plein de choses (je connais même quelqu'un qui a fait régresser un cancer avec de l'auto-hypnose), mais je suis étonné du 100% de réussite en une seule séance...
Alors ça, je ne peux pas lire une stupidité de ce genre sans réagir ! :D
Euh???
 
Eluno
Eluno
Membre
messages
618
Points
3 550
C'est de l'ironie :)
Revenons-en au sujet... Euh... C'est quoi déja?

L'hypnose peut avoir des effets immédiats. La croyance selon laquelle il faut 15 ans pour un problème vieux de 15 ans nous vient de tonton Simon
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Jubin à dit:
Eluno à dit:
Jubin à dit:
Je sais l'hypnose efficace pour plein de choses (je connais même quelqu'un qui a fait régresser un cancer avec de l'auto-hypnose), mais je suis étonné du 100% de réussite en une seule séance...
Alors ça, je ne peux pas lire une stupidité de ce genre sans réagir ! :D
Euh???
private joke avec d'autres intervenants....
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Jubin à dit:
valikor à dit:
mais 2 sur 8, c'est pas des statistiques... pour les 6autres, il n'y avait rien de difficile ou douloureux notable dans leur vie et on a que travaillé en visualisation, transe légère et une séance était suffisante.
Tu ne les as pas revu et tu supposes que, puisqu'ils ne sont pas revenus, ils étaient guéris ou tu les as revue pour autre chose et ils t'ont dit qu'ils n'avaient plus de problème allergique?

Je sais l'hypnose efficace pour plein de choses (je connais même quelqu'un qui a fait régresser un cancer avec de l'auto-hypnose), mais je suis étonné du 100% de réussite en une seule séance...
je leur dis bien que on oscille entre 2 à 3 séances suivant les personnes (comme cela ils ne se mettent pas de pression sur eux). Qu'il arrive que la séance aboutisse à 100% ou 50% mais que si on y arrive à 50%, en revenant après, en cherchant ce qui a marché et sur certaines autres choses moins marché, on peut aller vers davantage de réussite...

Et comme certaines de ses personnes ne sont pas revenues, ni ont repris de rendez vous mais qu'elles m'ont recommandé auprès d'autres personnes... on peut supposer qu'elles étaient satisfaites...

il faut bien trier les allergies dues à un bug du système immunitaire de celles qui sont dues à l'accumulation d'un trop plein d'émotions et sensations négatives dans les souvenirs. Dans le 1er cas c'est la technique des allergies bien connues, dans l'autres c'est complètement différent.

Ce qui doit aider c'est qu'on me l'a fait aussi...Il y a plus de 6 ans 1/2...

et mon métier précédent c'était observer, analyser, comprendre, rechercher (R&D).

valikor
Valikor
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Eluno à dit:
C'est de l'ironie :)
Revenons-en au sujet... Euh... C'est quoi déja?

L'hypnose peut avoir des effets immédiats. La croyance selon laquelle il faut 15 ans pour un problème vieux de 15 ans nous vient de tonton Simon
raisonnement théorique à l'appui :
1°) l'esprit est bien plus souple et rapide que le corps. Ok?
2°) le corps, quand tout va bien dans la tête, guérit assez vite de ses blessures, en jours ou en semaines. Ok?
3°)Donc, si l'esprit est bien plus souple et rapide que le corps, alors il devrait guérir de façon plus souple et rapide que le corps... en heures ou en jours.
4°) donc il existe une méthode idéale qui permet à un esprit de guérir vite.

corollaire : s'il n'y arrive pas c'est que :
-il ne sait pas comment faire;
ou
-il s'est bloqué lui-même
ou
-il utilise déjà une méthode mais elle n'est pas efficace.

Perso : après ma séance sur l'allergie alimentaire, dans les 15 minutes après j'ai mangé une pomme (j'y étais bien allergique, levres qui gonflaient fortement et chaleur et picotements...) et cette première pomme j'avais des sensations fluctuantes : un coup ca démangeait, un coup non, ca variait de minutes en minutes : quand j'y pensait je ressentais davantage de picotements bien sûr.
Le soir même il n'y avait plus de réactions...
 
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonsoir,

Métaphore vous posez de nombreux postulats, que je ne partage pas dans leur formulation.
Si vous le permettez je vous en fais part.


Métaphore à dit:
Si une maladie est découverte cela n'a plus rien à voir avec la psychosomatique, et donc on soigne le malade avec la médecine classique.
je vous propose à nouveau l'idée que l'aide peut venir de plusieurs fronts

La sclérose en place est une madadie dégénératrice, l'hypnothérapie ne peut que soulager la souffrance,
... et qu'est-ce nous en savons a priori ?
Certains de mes collègues (là ce n'est pas de mes patients qu'il s'agit) évoquent un coup de frein au rythme des poussées
Sinon je vous rejoins, parfois c'est une action sur tel ou tel élément comme la douleur que l'on obtient des résultats, mais pas sur l'évolution du rythme de progression (eh oui à un stade très avancé, c'est déjà beaucoup) et dans ce cas il se peut, en effet, que l'on en soit "satisfait"


(...) et réénergiser le mental du malade par visualisation positive afin de modifier son champ de conscience afin de limiter l'accélération de la maladie mais en aucun cas il ne pourra la guérir.
... mais qu'entendez-vous par guérir ? c'est une vision clivée du monde : Tout ou Rien, semble-t-il

En ce qui concerne cette maladie qui prend sa source au départ dans la psychosomatique

là, franchement, je ne comprends pas !! sur quelles bases quelqu'un pourrait-il s'appuyer, pour décider qu'une maladie est due à une seule cause...

(...) celle-ci a dégénéré dans l'organique car elle a finit par fragiliser tout le système immunitaire, sans faire de biologie, bref, le problème cette maladie c'est qu'on ne peut l'interrompre.

Rappelons d'abord que cette affection est loin d'être totalement élucidée, et sans doute difficilement réduite à cette description...
Et dans mon exemple d'affection dégénérative incapacitante et douloureuse, faudrait-il ne considérer comme thérapeutique, que ce qui mettrait un "coup d'arrêt" à la maladie ??
(toujours une description en "tout ou rien")
Je vous dis cela très pondérément, juste pour échanger nos points de vue.
Personnellement je n'ai aucun a priori sur les Causes de ce qui fait souffrir les personnes que je reçois. Je ne sais pas ce qui en est la Cause, mais fréquemment je pense déceler des facteurs de résistance au changement ; en général je m'abstiens d'en déduire que c'est l'origine de la chose.


Métaphore à dit:
Dans ce type de maladie, on peut pas soigner qu'avec l'hypnothérapie, il faut un suivi médical classique avec traitement etc.
Ah ! alors là, je vous rejoins pleinement, en général je ne vois jamais (pardonnez cette bizarre anaphore...) de situation qui ne s'améliore qu'avec un seul changement !!

Et, même lorsque je suis content de mon action (par exemple en séance de thérapie par l'hypnose, pourquoi pas), c'est bien évidemment le changement apporté par le sujet qui produit une évolution finale.

Pour moi, cela fait une différence de taille.

(mais, peut-être nos points de vue sont-ils moins divergents que je ne l'ai compris ; si par exemple vous avez simplifié vos propos)
 
M
Métaphore
Invité
Castorix, je reprends ce message, et reviens sur ces points :

Métaphore écrit :réénergiser le mental du malade par visualisation positive afin de modifier son champ de conscience afin de limiter l'accélération de la maladie mais en aucun cas il ne pourra la guérir.

:arrow: Castorix écrit ... mais qu'entendez-vous par guérir ? c'est une vision clivée du monde : Tout ou Rien, semble-t-il

Métaphore écrit : Guérir n'a pas 36 sens, c'est éradiquer la maladie, donc si l'hypnose pouvait supprimer la maladie ça se saurait...elle ne peut qu'apporter un allègement de la souffrance et au mieux ralentir le processus, on est d'accord la dessus...


Métaphore écrit :En ce qui concerne cette maladie qui prend sa source au départ dans la psychosomatique ***

Castorix écrit : :arrow: là, franchement, je ne comprends pas !! sur quelles bases quelqu'un pourrait-il s'appuyer, pour décider qu'une maladie est due à une seule cause...

Métaphore écrit :Un esprit sain dans un corps sain...

Pour moi je dis que l'esprit et le corps sont liés, ce qui veut dire, et c'est reconnu de plus en plus que nos blocages ou tensions intérieures permanentes et à long terme sont génératrices de perturbations physiques et lésions organiques.

Mais en aucun cas j'ai dit une maladie = une cause ou vice versa (cf phrase précédente).

Je peux te demander dans quel type de problèmes la demande se fait plus forte ? dépression ? tabagisme ? ...douleurs diverses ? si oui lesquelles ?



PS : Castorix écrit :arrow: mais, peut-être nos points de vue sont-ils moins divergents que je ne l'ai compris ; si par exemple vous avez simplifié vos propos)

J'ai pas l'impression que mes propos sont complexes ?...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:

Métaphore écrit : Guérir n'a pas 36 sens, c'est éradiquer la maladie, donc si l'hypnose pouvait supprimer la maladie ça se saurait...elle ne peut qu'apporter un allègement de la souffrance et au mieux ralentir le processus, on est d'accord la dessus...


C'est la personne qui se guérit. Il n'y a qu'elle pour le faire.

Métaphore écrit :Un esprit sain dans un corps sain...

Pour moi je dis que l'esprit et le corps sont liés, ce qui veut dire, et c'est reconnu de plus en plus que nos blocages ou tensions intérieures permanentes et à long terme sont génératrices de perturbations physiques et lésions organiques.
Ok mais un esprit qui se stresse peut être sain, vu que le stress est naturel :wink:

et l'esprit peut rester sain, se stresser et ce stress se reflète sur son corps.

un esprit stressé n'est pas un esprit malade.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Eluno à dit:
Les allergies sont une défaillance du système immunitaire, une mauvaise classification, mauvais encodage d'une particule.
Là, il faut remontrer au corps comment réagir...
exact, je me souviens avoir lu dans Nature ou scientific american, il y a quelques années, un article qui montrait que la pollution automobile, génératrice d' oxydes d'azotes, marquait chimiquement avec une fonction (chimique) nitroxyde des particules de pollen.

Or dans le corps, le système immunitaire marque les particules, virus et bactéries de la même façon. On a alors un faux signal positif d'objet à détruire et le système immunitaire apprend alors à reconnaitre ce type de particules (pollen en l'occurrence) pour pouvoir réagir à nouveau et produire une réaction d'inflammation afin de détruire ce qui est alors considéré à tort comme un attaquant du système..

évidemment, comme il y a beaucoup de pollens...

C'est une des explications.
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:

Métaphore écrit : Guérir n'a pas 36 sens, c'est éradiquer la maladie, donc si l'hypnose pouvait supprimer la maladie ça se saurait...elle ne peut qu'apporter un allègement de la souffrance et au mieux ralentir le processus, on est d'accord la dessus...


C'est la personne qui se guérit. Il n'y a qu'elle pour le faire.

:arrow: Mais je n'ai pas dit le contraire, car en hypnose c'est les suggestions qui soignent, donc suivant la réceptivité du patient et la compétence du thérapeute, c'est un travail à deux dans la confiance.


Métaphore écrit :Un esprit sain dans un corps sain...

Pour moi je dis que l'esprit et le corps sont liés, ce qui veut dire, et c'est reconnu de plus en plus que nos blocages ou tensions intérieures permanentes et à long terme sont génératrices de perturbations physiques et lésions organiques.
Ok mais un esprit qui se stresse peut être sain, vu que le stress est naturel :wink:

et l'esprit peut rester sain, se stresser et ce stress se reflète sur son corps.

un esprit stressé n'est pas un esprit malade.
Ben je ne vois pas les choses comme ça, je n'ai pas dit qu'un esprit stressé était un esprit malade dans le sens que tu l'emploie apparemment, mais relis ce que j'ait dit précédemment que des tensions permanentes et à long terme finissent par se répercuter sur l'organisme et voire causer des lésions organiques, et ça je peux te dire que j'ai eu de nombreux cas dans ma famille, et quand tu parles autour de toi, il est facile de s'en rendre compte.

Bien sûr je ne dis pas que TOUT est psychosomatique, ceux qui ingèrent au quotidien suivant leur type de travail des pollutions diverses et toxiques sont évidemment exposés à des diverses allergies ou maladies.

Le stress à haut niveau est considéré comme un polluant psychique qui peut amener divers maux, et ceux là sont pour moi psychosomatiques, je peux en parler en connaissance de cause pour moi même, j'en ai parlé d'ailleurs dans un autre post.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
une petite précision : on se stresse.

différentes personnes, avec les mêmes compétences, face à une situation potentiellement stressante vont ressentir un stress différent.

l'esprit peut être sain mais stressé tout de même.
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Nouveaux messages
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut