1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

manipulation

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Anonymous, 8 Octobre 2005.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Peut t'on sous hypnose obliger quelqu'un à faire quelque chose contre sa volonté ?
     
  2. Anonymous

    Anonymous Invité

    A priori, non. Je crois que c'est bien clairement démontré et expliqué dans les nombreux livres qui parlent d'hypnose. En en plus, quand on comprend un peu mieux comment fonctionne l'hypnose, cela paraît logique...

    Armand
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    Une des fonctions principales de l'inconscient est la protection.
    Aucun ordre qui s'oppose à cette protection ne sera accepté par le sujet.
    Aussi toute suggestion qui se trouvera contraire à la volonté du sujet aura tendance à le faire sortir de transe.
     
  4. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    j'aimerais relancer ce sujet car je pense que ce n'est pas toujours aussi simple que cela.
    ainsi, en effet en hypnose il n'y a pas ordre mais suggestion le + souvent
    et il n'est pas évident de dire si une suggestion est contraire ou non à la volonté du sujet...

    utilisons le modèle des parties (outil PNL) pour développer en se distrayant.
    un sujet peut avoir en lui des tentations contraires (choix cornélien). par exemple :

    - dois-je me laisser aller à la tentation de passer à l'acte, avec cette jeune personne séduisante à qui je fais de l'effet aussi ?
    - ou bien dois-je dominer mes pulsions, en tenant compte du fait que cette jeune personne était il y a encore quelques jours, en train de nouer un début d'idylle avec mon beau-frère, qui vient de partir pour un mois à l'étranger ?? ((je vous avais dit Corneille, mais c'est plus moderne, parce qu'il est parti en avion)). :oops:

    imaginons que le sujet arrive chez son hypnotiseur et lui explique : "je suis amoureux mais je n'ose pas me lancer". il omet bien sûr de dire que cela serait un peu 8) une trahison du beau-frère, parce qu'après tout je ne crois pas que l'on dise toujours tout à son thérapeute... ?! :twisted:

    continuons, l'hypnothérapeute se lance dans une séance où (en transe moyenne) il monte une métaphore gonflant les plumes du jeune coq qui s'occcupe de toute la basse-cour... et... dès le soir le sujet séduit (et emballe) la jeune femme désirée.

    je passe sur le retour du beau-frère, la dispute, le désastre, la famille déchirée en deux clans, le sujet fâché à mort avec sa soeur et qui revient chez le thérapeute en pleurant l'unité familiale.
    (je n'ai encore rien démontré, patience, encore 4 lignes)

    et imaginons cette fois que le thérapeute ait mis de nombreuses précautions en jeu, du type "...et votre inconscient saura guider votre esprit conscient vers (...) tout en ayant pris la précaution de ... ; résultat, moins exalté au sortir de la séance, notre sujet dans ce cas a su résister à l'attrait de la belle Chimène ; la famille est sauvée.

    alors (j'espère que je me fais comprendre) : l'hypnose pourrait renforcer une des tendances du sujet, ou bien une tendance contraire, et de ce fait conduire à une attitude qui n'aurait pas été choisie si le sujet avait attendu "que le tri se fasse dans sa tête" sans autre intervention.

    conclusion : je ne cois pas que la volonté du sujet, soit assez univoque pour toujours le protéger d'une suggestion inadaptée.
    :9:
    (mais vous remarquerez que j'ai pris un exemple différent de celui de l'hypnotiseur qui fait ôter sa petite culotte à une cliente, comme l'affirmait un sujet sur ce même forum... parce que là les arguments auraient prêté le flanc à la censure... :wink: )
     
  5. Luna

    Luna Membre

    Inscrit:
    17 Mai 2006
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Localité:
    bretagne 56
    A mon avis , ça dépend aussi de l'éthique du thérapeute;

    cette intervention (suggestion)dans le conflit "aimer -ne pas oser" respecte-t-elle l'écololgie de la personne? Quel est le but du but, l'intention de l'intention :?: :!: et ses valeurs :shock:
    je ne suis pas sure qu'il soit possible de renforcer une tendance contraire en ayant un objectif clair

    "ma" conclusion:
    le jeune coq aurrait peut etre trouve "sa" solution positive avec une bonne résolution de conflit... :wink:
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    Volonté signifie être certain de vouloir ou de ne pas vouloir faire quelque chose.
    Et dans ce cas "extrême" ou la personne est sure et certaine de ne pas vouloir faire telle chose, je pense qu'il est impossible de lui faire faire. (echelle des valeurs)

    Cependant, si la personne n'en est pas convaincue, si il existe un doute, une hésitation, ou bien si elle n'est pas consciente qu'elle a un choix à opérer, ou encore si elle obtient une plus grande satisfaction en satisfaisant une valeur plus haute dans son échelle, alors la personne sera plus ou moins resistante et donc plus ou moins manipulable.

    Et pour ceux qui croient encore que c'est le client qui fait tout, n'oubliez pas que communiquer, influencer et manipuler sont aujourd'hui des synonymes :!:
    Et ceci n'est nullement reservé au domaine de l'hypnose mais bien valable dans tous les domaines de la vie :!:
     
  7. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    je le pense aussi.
    et je crois que c'est assez souvent le cas

    donc il faut bien choisir son thérapeute... qui doit bien caler ses objectifs...
     
  8. Anonymous

    Anonymous Invité

    Alors, si la personne n'est pas convaincue,ou si hésitation il y a ,nous ne pouvons parler de "volonté" puisque celle ci n'est pas certaine de ce qu'elle veut...donc par extension "obliger"(forcer,contraindre) n'a pas lieu d'etre :wink:

    je pense que les choix que nous effectuons sont liés à notre perception des choses, "notre réalité" ...

    D'autre part,si la personne évolue au niveau de son échelle de valeurs avec de surcroit une satisfaction(chouette..!)en se libérant d'une limite,je trouve cela très positif;je dirais alors que s'est exercée une bonne influence sociale(plutot que manipulation qui inclut" incidieux" et pas approprié à cette situation) :!: Car heureusement,l'etre humain peux aborder une situation,un évenement sous un autre angle et ainsi en changer le sens;et alors bien d'autres choses :wink:

    Je ne pense pas que la personne fasse "tout",mais parce qu'elle le veut bien,prend une nouvelle orientation dans sa décision et effectue ainsi son propre changement; en ayant la responsabilité de ses actes (ouff..!) :!: :D
     
  9. Luna

    Luna Membre

    Inscrit:
    17 Mai 2006
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Localité:
    bretagne 56
    C'etait luna ! :roll:
     
  10. Anonymous

    Anonymous Invité

    C'est exactement ce que j'ai signalé plus haut, et j'ai même rajouté que les cas dans lesquels la personne est certaine sont plutôt rares.

    d'autre part:
    Moi aussi je trouve ça génial si elle évolue positivement, cependant dans la plupart des cas je pense, la personne au contraire s'impose de nouvelles limites, et elle peut très bien modifier son echelle de valeurs entrainnant des effets negatifs sur elle.

    Là, c'est carrément de la manipulation, non :?:

    La question de départ était très ouverte:
    Peut t'on sous hypnose obliger quelqu'un à faire quelque chose contre sa volonté ?

    Ma réponse est simple:
    si la personne hésite, alors OUI.
    Et j'ose même rajouter que la transe hypnotique n'est pas du tout nécessaire :!:
    Regardez donc autour de vous, et observez....
     
Chargement...