1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Mémoire de fin d'étude: Hypnosne médicale en IRM pour les patients claustrophobes

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par raelhdjxo, 1 Novembre 2014.

  1. raelhdjxo

    raelhdjxo Membre

    Inscrit:
    22 Octobre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Localité:
    france

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,
    Je suis étudiante en formation de manipulatrice en radiologie au Lycée Antoine de Saint-Exupéry à Créteil et dans le cadre de ma formation, je réalise un mémoire de fin d’étude ayant pour thème l’application de l'hypnose dans le cadre d'un examen d'IRM pour les patients claustrophobes.Jaurai besoin que des personnes claustrophobes répondent à mon questionnaire dans le cadre de mon enquête
    Cela serait super si ce forum m'aidait à réaliser cette étude.

    Ce questionnaire est anonyme.

    Je vous remercie par avance de votre participation

    Voici le lien pour répondre au questionnaire: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Dehelle

    Dehelle Membre

    Inscrit:
    6 Mars 2013
    Messages:
    25
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    650
    bonjour , si tu as besoin de personnes claustro le mieux est de contacter différents services ou cabinets d'IRM et de laisser ton enquête.
    tu contactes leur secrétariat: chaque patient est censé remplir un questionnaire, dont on demande en général si le patient souffre de claustrophobie.
    ensuite pour t'aider lors des JFR de 2010, il y avait une session manipulateur sur la prise en charge des patients notamment en irm et la gestion par l'hypnose. en faisant une recherche sur internet tu peux avoir d'autres infos
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6108
    J'aime reçus:
    457
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Un petit commentaire perso

    Je suis un claustro compensé...

    Désormais l'avion c'est sous contrôle, les ascenseurs je préfère l'escalier, les cabines télephoniques je laissais la porte ouverte, expérience récente difficile mais réussie du sous marin ( Allez, pub, *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***)
    Peur de mourir "enterré" vivant ( Comme Zola...)

    Il y a quelques années, j'ai eu droit au scanner et l'IRM cérébrale

    Accueil super, musique d'ambiance, arrêt immédiat si besoin...

    Juste du bruit métallique très fort+++

    En fait je crois que lorsqu'on demande à la personne si elle est claustro, si elle l'a déjà été, on la programme à imaginer le pire et on entretient son problème.

    C'est ce que je fais par déformation personnelle et professionnelle ( plan blanc, plan rouge, plans noirs (ORSEC and Co) et çà entretient la contre hypnose : on en rajoute toujours une couche de plus de sécurité : ceinture, bretelles et baudrier...

    J'ai fait une expérience extra-ordinaire dans le tunnel de lave de l'île de Lanzarote ( Canaries) très exigu et claustro ++

    Attente dès le début du tunnel à demi baissé, que les groupes précédents soient passés...Peu d'éclairage et manque d'air, tout pour alimenter sa claustro...J'ai failli faire demi-tour illico...

    Et au milieu du tunnel, la guide nous a montré ce "secret" du tunnel, un gouffre sans fin, et devant le spectacle de cet immense espace vertigineux si vaste dont on ne voyait pas le fond, la claustro exigüe, étouffante, a immédiatement disparue, laissant place à un énorme vertige par peur de ce vaste vide !

    La guide nous a montré le secret de ce vide sans fin et je me suis rendu compte que tout cela n'était bien finalement qu'une illusion, que l'on se créait soi-même son super état d'être de "mal"- "aise" et nous nous sommes tous mis à rire de ce phénomène si évident.

    Je sais si bien me programmer mon épouvante quand je programme mon film...
    Comme pour reprogrammer en thérapie les phobiques à l'inverse...

    Désolé, çà peut vous paraître idiot, mais c'est comme çà que je perfectionne ma technique pour y retourner et retrouver ce secret encore et encore comme avec chaque patient "phobique" ...

    S'inventer des phobies, des peurs encore + hard...
    Explorer le pire du pire...
    Pour mieux contrôler les peurs quotidiennes si banales de son quotidien ?

    Savoir contrôler son savoir être ?

    :cool:

    Je n'ai bien sûr pas donné le "secret" de Lanzarote au complet, au moment précis où le "vécu" change...
    Allez y et demandez à ce qu'on vous montre ce "secret"...


    On n'est pas claustro, on ne naît pas claustro, simplement on crée et on entretient le film de sa/ses phobies.
     
    Dernière édition: 2 Novembre 2014
  4. raelhdjxo

    raelhdjxo Membre

    Inscrit:
    22 Octobre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Localité:
    france
    Merci pour vos réponnses
    Pour te répondre Debelle, j'ai déjà contacté des services d'IRM et un a répondu positivement à mon étude mais ils n'ont pas beaucoup des patient claustro c'est pourquoi je passe par internet
    merci pour tes idées.
    Surderien, je trouve votre technique intéressante, vaincre la phobie par une autre, c'est une façon intéressante de voir la chose.Merci de l'avoir partagée avec nous.
    Et si vous connaissez d'autres personnes claustro parler leur de mon questionnaire s'il vous plait :)
     
  5. Constance

    Constance Membre

    Inscrit:
    15 Juillet 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Bonjour,

    Je suis toujours heureuse de voir des jeunes étudiants chercher des infos et approfondir leurs connaissances.

    Je suis souvent partante pour répondre à ce genre d'enquête mais je trouve ton questionnaire trop éloigné de la réalité, très directif et pas assez ouvert ce qui ne me motive pas à y répondre.

    Je ne pense pas que la claustrophobie soit le facteur limitant principal au bon déroulement de cet examen.
    Il doit y avoir certains cas sans doute mais le plus gros problème à mon avis est lié à l'angoisse et la peur lié au diagnostique qui peut découler de l'examen.

    C'est vrais que c'est un examen non douloureux mais angoissant: caisson fermé, bruit sourd répétitif, 20 min sans bouger, perfusion et attente des images.

    J'en ai passé 6 en l'espace de 12 ans avec un déroulement différent au fur et à mesure.
    La première était terrible de part son résultat mais pas son déroulement (pourtant il n'y avait pas tout le confort d'aujourd'hui) et la dernière était zen, l'expérience et l'auto-hypnose (je m'étais endormis).


    Je pense que l'hypnose, la méditation ou la relaxation pourrait améliorer son déroulement mais les patients seraient-ils prêts à se lancer dans une séance d'hypnose?

    Voilà si tu modifies ton questionnaire j'y répondrais avec plaisir


    bonne soirée
     
  6. raelhdjxo

    raelhdjxo Membre

    Inscrit:
    22 Octobre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Localité:
    france
    Merci pour votre réponse Constance
    Mais mon sujet porte bel et bien sur le problème de la caustrophobie et non pas l'angoisse du résultat de l'examen
    Mes questions sont trop éloignées de la réalité? Je ne saisi pas vraiment, que voulez vous dire par là?
    Si vous avez des exemples de questions à proposer pour que je puisse comprendre le sens de votre critique j'aimerai bien que vous m'en fassiez part, je pourrais ainsi
    améliorer mon questionnaire.
     
  7. Constance

    Constance Membre

    Inscrit:
    15 Juillet 2014
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    390
    Pour être plus clair je ne pense pas qu'il y ait un intérêt à étudier la claustrophobie seule dans le contexte de cet examen.

    Une personne sans problème de santé aura sans doute comme seul problème possible la claustrophobie alors qu'une personne "malade" a un ensemble d'autres angoisses et la claustrophobie peut s'y rajouter.
    Je pense que dans ce dernier cas, le sentiment de claustrophobie peut être une résultante de toutes les autres angoisses.

    Il serait intéressant de passer plusieurs jours dans un centre d'examen et de questionner les patients volontaires avant et et après l'examen. Des questions ouvertes d'un côté sans aborder la claustrophobie et de l'autre en abordant le sujet. Vous seriez peut être surprise par les résultat.
    Je pense que le ressentie des personnes seraient aussi très variables en fonction des résultats des examens (peut-être une question à poser).
     
    Prudence apprécie ceci.
  8. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Surderien a écrit:
    La guide nous a montré le secret de ce vide sans fin et je me suis rendu compte que tout cela n'était bien finalement qu'une illusion, que l'on se créait soi-même son super état d'être de "mal"- "aise" et nous nous sommes tous mis à rire de ce phénomène si évident.
    Je sais si bien me programmer mon épouvante quand je programme mon film...
    Comme pour reprogrammer en thérapie les phobiques à l'inverse..


    Au collège, j'ai eu envie de comprendre ce que c'était le vertige. Mon père souffrait d'un mal étrange quand il montait sur une échelle et au bord d'une falaise, et dans bien d'autres situations. J'ai eu envie de vivre cette expérience pour savoir ce que ça faisait. L'émotion me paraissait intéressante. J'ai commencé par le questionner sur ses ressentis, sur ce qui lui faisait peur et de bien me le décrire pour que je m'en imprègne.
    J'ai ainsi commencé à me programmer cette peur du vide, à le fixer intensément, et à me sentir attiré par...
    Et l'opération a bien réussi assez rapidement, et j'ai fini par avoir les pétoches complètes sur une échelle. J'ai compris alors qu'on pouvait se programmer des peurs, voire bien plus... Assez curieusement à l'époque, j'ai décidé de garder cette sensation de malaise, juste par solidarité avec mon père.

    Alors à plus de 20 ans, j'avais toujours le vertige et même encore, il y a 5 ans, puis un jour, j'en ai eu un peu marre, et je suis tombée sur un vieux bouquin qui indiquait une technique pour s'en débarrasser et j'ai appliqué à la lettre. Déprogrammation faite, reste une appréhension, mais contrôlée...

    Le constat que j'ai fait était qu'on se programme en fait toutes ces peurs, phobies etc... essentiellement par la mémoire, l'évocation de l'état de "panique" dans lequel on va être ( anticipation de la catastrophe). Autre constat, il y a sorte un d'état que l'on peut qualifier "d'euphorique, d'excitabilité", que d'un coté toutes ces peurs réveillent des émotions, ça booste... ça vit... ( il suffit d'entendre des personnes phobiques raconter leur entrevue avec l'anxiogène, c'est un roman haut en couleur)

    En gros, l'IRM, si on se dit que c'est comme un cercueil, qu'on peut rester bloquer dedans, que cette machine infernale peut échapper au contrôle de l'homme, que c'est étroit, très étroit, étouffant presque, hum, ça commencera à le faire pour une belle frousse, voire plus, plus... alors que c'est un merveilleux appareil d'investigation médicale qui est un peu comme les anciens casques à sécher les cheveux chez le coiffeur.
     
  9. raelhdjxo

    raelhdjxo Membre

    Inscrit:
    22 Octobre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    360
    Localité:
    france
    J'aime votre point de vue sur les phobies zoulouk2. Que penser vous de l'hypnose pour calmer les phobies des patients ? etes vous claustrophobes aussi?
     
  10. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Je n'aime pas trop les espaces trop étroits (léger inconfort), par contre, oui, si j'étais claustrophobe, il est clair que j'aurai recours à l'hypnose. On peut même aller plus loin que calmer la phobie ( ce qui voudrait dire simplement l'apaiser pour que le patient puisse passer l'IRM) en la faisant passer aux oubliettes. L'entrée de l'hypnose à l'hôpital et dans les salles d'examen est une très bonne chose...

    Ps : Les phobiques vont souvent prendre la tangente pour tenter d'éviter l'examen tant que possible et ne pas le faire...
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. xorguina
    Réponses:
    40
    Affichages:
    2354
  2. alcat
    Réponses:
    7
    Affichages:
    484
  3. juliaestelle
    Réponses:
    28
    Affichages:
    1682
  4. Ptipolo83
    Réponses:
    24
    Affichages:
    1886
  5. cannellerhum
    Réponses:
    1
    Affichages:
    987