Oublier un événement désagréable

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Eluno, 13 Août 2009.

  1. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Bonjour à tous.

    J'aimerai partager avec vous les bienfaits d'une chose assez surprenante que j'ai découverte lors d'une tentative, et sans m'attendre à ce que ça fonctionne.

    Voilà le contexte : j'ai dû quitter une grande école d'ingénieur, assez renommée, pour des raisons qui me sont propres. Et depuis, en plus de ces raisons qui me sont propres, est venue se greffer le regret d'avoir quitté cette école (accentué par l'attente de mes profs qui adorent voir leurs élèves réussir...).

    Après 1 an et demi quasi-ininterrompu à regretter, l'AH ne m'ayant pas beaucoup aidé (manque de lâcher prise...), j'ai demandé à mon IC de me faire oublier ça.

    Résultat : depuis, il est très rare que j'y repense.
    Bien sûr, ce n'est pas forcément écologique comme demande, mais efficace tout de même.
    Et le travail a été complété par la découverte de l'EMDR : j'ai désensibilisé ce souvenir en EMDR, et j'ai redemandé à l'oublier.

    L'EMDR a permis un deuil accéléré, et l'oubli le lâcher prise. Ainsi, tout le monde est content : conscient et inconscient.
     
  2. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Mais si vous en parlez, c'est que vous ne l'avez pas oublié, mais simplement reformulé différemment, dans votre IC

    :wink: 8)
     
  3. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Comme je l'ai dit, je n'oublie pas définitivement, j'y pense moins souvent, et au bout d'un moment, bah on peut oublier définitivement, comme un deuil!

    Et là, je pensais plus à la technique "oubli" et le cas m'est venu ensuite ;)
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Est ce vraiment oublié...?
    Rangé dans un coin, silencieux, peut-être étouffé pour un temps...?
    Le cerveau n'est il pas comme un ordinateur, c'est à dire quand j'efface un fichier, je ne le vois plus, mais pour autant il n'a jamais complètement disparu.. (Des spécialistes peuvent toujours le retrouver)
    Je ne le vois donc plus, mais si c'est un virus, il va gêner le fonctionnement de mon ordinateur... et il est toujours là quelque part, et même s'il est inoffensif il tient de la place...
    A méditer...

    Vivre dans des regrets n'est pas une solution et toujours faire tournoyer les mêmes sujets dans sa tête non plus, oublier est très radical...

    Oublier, je ne sais pas si c'est possible (avis des autres?)
    Affronter, puis dépasser, cela ne vous parait-il pas mieux...,? Après c'est un vieux souvenir...
     
  5. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Hum... quand je dis oublier c'est une métaphore.

    En fait, c'était une idée plus ou moins obsédante. Alors j'ai demandé à ce qu'elle ne revienne plus.
    Et je l'ai désensibilisé avant, donc plus de charge émotionnelle, et plus de conséquences négatives sur mon mode de vie présent.
    C'est pour ça que j'ai dit que l'EMDR a selon moi complété la technique.
     
  6. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Personnellement, je me permettrais de recadrer la sémantique : plutôt qu'un deuil, j'ai cru lire un renoncement, avec apparemment des contreparties très positives, pour vous.
    (renoncement aux regrets !! :wink: plus encore...)

    Et plutôt qu'un oubli, un rééquilibrage de l'importance des questions en jeu.

    Mieux encore : révélation : ce que Zoulouk appelle un dépassement de l'événement (dépasser la difficulté qu'il nous a posée, un temps).
    Et nous voilà un peu sortis des termes négatifs... :)

    Si je me permets de repousser un des termes préférés des psychologues des profondeurs, qui adorent manier les termes de deuil, traumatisme, séquelle, pulsion de mort, et autres pulsions refoulées qui ne manqueraient pas de se tapir dans l'ombre pour mieux réapparaître immanquablement, c'est pour garder un peu de réalisme.

    Eluno vous me semblez vous décrire comme un homme équilibré :
    évoluant d'autant plus qu'il travaille sur lui-même, plutôt rapidement depuis que vous employez l'activation par les mouvements oculaires (ce qui n'est pas la même chose que l'EMDR conçu pour être guidé : déposez vite le label Auto-ISMOTA ! auto-intégration des souvenirs par les mouvements oculaires en transe autonome... par exemple :roll: )
    Alors j'ose abandonner les termes négatifs en ce qui vous concerne !
    :wink: :oops:
     
  7. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Merci pour vos encouragements Castorix (voilà qu'on se vouvoie de nouveau!).
    Ce n'est pas tout à fait de l'EMDR, puisque c'est basé sur de l'audio, le fichier mp3 de Valikor.
    Et il est vrai que depuis plus d'un an, l'AH ne me sert pratiquement qu'à profiter de l'état de transe...
    Mais depuis quelques semaines, ma progression s'est vu très largement accélérée grâce à l'Auto-ISMOTA :D

    (Et je ne suis pas non plus fan des pulsions qu'on ne traite jamais, mais qui menacent toujours de réapparatre un jour... ça c'est du freudien-pessimiste (en même temps).)
     
  8. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Bonjour à vous, si on peut "recadrer/désactiver" comme tu le décris, et pour être aussi résolument positif, peut-on "valider/activer" une capacité que l'on souhaite mettre en place et développer, par exemple la capacité d'être lucide dans ses rêves ou encore déplacer son "point de conscience"... au hasard :lol:
    Comment fonctionne l'auto-ISMOTA (longue vie au concept :wink: ), peux-tu développer les principes généraux avec quelques exemples?
    par avance merci! :)
     
  9. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Tiens, bonjour Couchetard , toi ici ! :)

    Allez, je détaille un peu, pour te répondre.

    L'emploi en autonomie des MO (mouvements oculaires) est en effet bien connue, déjà par l'expérience publiée par Francine Shapiro, mais encore pour chacun d'entre nous par de petites expériences personnelles...

    Prenons la structure la plus simple : la désensibilisation d'une cible pénible.

    Le principe est celui d'une exposition en imagination comme on dit en TCC, réalisée en parallèle avec (je donne un exemple personnel) une marche en raquettes dans la neige, les yeux oscillant vers la pointe de chaque raquette, à chaque pas...

    Là dessus il y a tout de même à structurer la manière dont on égrène le souvenir : je propose la déclinaison des modalités, avec à chaque fois que l'émotion négative se manifeste, une recherche des sous-modalités opérantes (ce qui fait croître et ce qui fait décroître le SUD) : pour trouver au moins deux modalités actives (et si on veut affiner, en cherchant aussi une analogique et une digitale... :shock: ).

    Ainsi on combine des principes (bien connus des PNListes !) déjà éprouvés, avec les MO.

    Je ne préciserai pas mes exemples personnels, disons simplement que la sélection des cibles ne se fait pas n'importe comment ; mais en tout cas c'est très satisfaisant au final.

    Mais, pour le début de ta question, je ne m'y suis pas essayé ; c'est pourquoi je limite ma réponse à la désensibilisation de cible (souvenir désagréable ou phobie ou désactivation d'ancrage), ou bien à l'aide à la décision (entre deux options, pour qqn qui hésite) ce qui est assez proche.
     
  10. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Merci pour ta réponse Castorix, je vais voir ce que je peux faire avec tout çà...
    Eh! oui, le chercheur de vérité est un nomade dans l'âme, mais quoi qu'il fasse, où qu'il soit, il est toujours là où il est, constament maintenant...! :lol:
    Le voyage est peut-être une illusion de plus :wink:
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Décidément j'ai du mal à comprendre ce que vous dites Castorix.
    Dois je réactiver mon hémisphère gauche?
     
  12. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Bon eh bien Couchetard, comme il t'a répondu, je te l'empreinte un peu :)
    Ca m'intéresse. Pouvez-vous nous décrire comment vous faites?
     
  13. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bonjour,

    A Zoulouk et Eluno : je ne peux pas prétendre expliquer en quelques lignes ce que j'ai bien mis plusieurs semaines à apprendre et plusieurs mois à bien comprendre, plusieurs années à maîtriser à peu près :wink: ...

    Je m'arrête parce que sinon en plusieurs secondes je vais me sentir vieillir !

    Alors, comme je ne souhaite pas faire de réponse du type : "c'est compréhensible pour les pros, que chacun se débrouille" (ce qui n'est pas ma manière de penser, j'espère en avoir donné quelques indices sur ce forum en partageant mes idées un certain nombre de fois), je dirai : chaque personne intéressée a en charge de s'informer plus avant...

    Et dans la mesure de mon investissement ici, je réponds en général aux questions que l'on me pose (sauf lorsqu'un nouveau demande "expliquez-moi l'hypnose"... :roll: )

    Bon, quand même, je ne vais pas être capable d'expliquer l'HTSMA en quelques paragraphes, ça c'est certain.

    Dans ces cas là je propose souvent une biblio à qui le réclame...
     
  14. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Euh... Je n'ai jamais dit que ce que vous disiez était incompréhensible, je vous ai simplement demandé de préciser votre protocole pour l'aide à la décision...
     
  15. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    "toute chose s'énonce clairement, pour celui qui a compris.." (je vous taquine!)
    Vous pouvez me donner une explication, disons basique ( ou une vidéo ou article simple... car je ne connais pas du tout ce sujet.)
     
  16. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Vous parlez de quel sujet Zoulouk?
     
  17. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    La thérapie par mouvements oculaires? (ce que vous appelez auto ISMOTA)....

    Désensibiliser est elle une bonne chose, sauf en cas de "catastrophe majeure"?
    Autant y aller une bonne fois pour toutes...
     
  18. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Pourquoi ne serait-ce pas une bonne chose?
    Vous savez qu'un traumatisme n'est pas tout à fait un traumatisme.

    C'est plutôt toutes les croyances -à propos du monde, de l'autre, de soi- engendrées par ce traumatisme qui sont traumatisantes.
    Et la charge émotionnelle liée à un traumatisme est ce qui empêche de le recadrer. On garde jalousement notre souffrance, comme faisant partie de son identité, de soi. Alors il faut purger cette charge émotionnelle, pour laisser un nouvel équilibre s'installer. Et la désensibilisation me semble toute adaptée.

    Comme j'ai déjà dit pas mal de choses, en plus de Castorix, Cofinas et Valikor, si vous me posez des questions précises, je vous répondrai. Sinon je ne vais faire que parler, sans savoir où je touche ;)
     
  19. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    D'une part,
    OK c'est précisément calqué sur ce que nous avons abordé (et un peu détaillé) de l'emploi de MO de façon guidée, pour ma part donc en HTSMA.

    D'autre part :

    Qui c'est qui a le mieux compris alors ?
    (je nous taquine)

    Basique : une désensibilisation de cible, sur chacune des options du choix cornélien.

    Video : je n'ai que les miennes propres (mes cours, les conférences auxquelles j'ai assisté, ou mes séances), dans ce domaine.

    Biblio : pour HTSMA voir le livre à sortir d'Eric Bardot, mais c'est orienté thérapeute expérimenté, ça dépasse un article de vulgarisation.

    Séminaires de formation : vous pouvez jeter un oeil sur Lien invalide mais pas de textes attractifs s'intégrant à une politique (fort compréhensible ailleurs) de propagande publicitaire... juste l'adresse pour un contact éventuel et, la page biblio, très intéressante.
     
  20. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Pour Eluno, au départ il y a le traumatisme en soi, tel qu'il est dans sa nature brutale, et ensuite la construction qu'on en a ( c'est à dire en plus du trauma d'origine, on y rajoute ce qu'on en pense ou croit, ce qui fait souffrir de maintes fois et peut-être pire que l'origine, je vous l'accorde)

    On pourrait traiter par de la méditation... sans être un champion de la question, qui fait prendre conscience de ce qui est et de l'instant présent.

    C'est comme pour un deuil, si je prends des anxyolitiques ou quelque médication, je ne pleurerai peut- etre pas, ou ne ressentirai pas les effets de la tristesse (désensibiliser).
    Par contre si je vis la tristesse qu'il est légitime que j'ai, elle va pouvoir s'écouler, et après que je sois passée par là, que j'ai fait mon deuil parce que je me le suis permis, ma stabilité émotionnelle revient.

    Désensibiliser est une grande attirance pour nous tous, moindre cout aussi, surtout par un procédé technique. Quel est le résultat sur du long terme?
    Quelqu'un a du recul sur cela?

    Peut-être est ce la baguette magique... ce sont des interrogations, simplement
     
  21. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Eh bien vous pouvez lire mon témoignage à ce sujet!
    Quand je parle de désensibilisation, c'est au sens premier : réduire sa sensibilité vis à vis de quelque chose.

    Je peux vous dire "boh ma mère est morte, elle s'est fait rentrée dedans par un cerf en rute, qui l'a traînée jusqu'à la route, puis elle s'est fait mangé par des pigeons voyageurs affamés. Elle est restée ainsi vivante pendant 72h avant de mourir" avec un profond détachement. Mais en fait, c'est de la dissociation. Je me protège en dissociant les faits du ressenti. Mais quand je rentre chez moi, je pleure toujours sa disparition, et plutôt violamment! (Je précise pour espérence qui ne va pas tarder à m'insulter que non ma mère n'est pas morte, que les pigeons mangent à leur faim, et qu'il n'y a pas de cerf vers chez moi...).

    Si maintenant j'ai désensibilisé ce sujet, je peux en parler, en reparler, vous donner les détails de sa décomposition, de quelle partie du corps les pigeons ont été particulièrement friands, etc. (j'exagère bien sûr!), et ce, tout en étant associé.
    Le deuil a été fait.

    Malheureusement, la plupart des deuils sont faits par la censure de l'événement (et c'est pourquoi je donne un exemple aussi cru...), et non par son traitement.

    La désensibilisation par "Auto-ISMOTA" -merci Castorix, maintenant on va le traîner longtemps ce nom :D- se fait par cartharsis.
    C'est à dire qu'on appelle le souvenir troublant (ou un souvenir à l'origine du problème que l'on désire régler), on se laisse envahir par l'émotion (et c'est là où il faut être prudent) tout en étant concentré sur le son, les sensations, ou les MO. L'important est ici de tenir le souvenir et l'émotion désagréable associée.
    Ensuite, ladite émotion baisse, il faut encore la tenir, jusqu'à sa disparition (apparente) totale.


    Un exemple concret : moi. J'en ai déjà parlé, j'ai effectué ce protocole (que m'a transmis Valikor), et les pensées obsessionnelles que je traînais depuis bientôt deux ans, sur lequel trois thérapeutes ont buté, dont une une dizaine de fois... alors que j'étais pleinement engagé ont disparues!
    Quand Valikor m'en a parlé, je n'y croyais pas plus que ça. Et pourtant, depuis, je n'ai presque plus rien. Quand ces pensées se manifestent, elles ne durent pas, et je n'y réagis plus de la même manière.

    Depuis, chaque émotion qui me gêne, je la garde en mémoire -si je ne peux pas le faire de suite- et lorsque je suis chez moi, je m'allonge, je rappelle cette émotion, la laisse pleinement me prendre, et constate comme elle s'en va... Pourtant je me concentre le plus possible pour la conserver.

    Et j'ai un résultat bien concret pour moi, mais vous ne pouvez pas le vérifier : je ne ressens plus du tout de stress. Et je me sens bien, j'ai pleinement confiance en moi, et ce, sans Bio de Danone ;)
     
  22. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Merci Eluno pour votre témoignage.
    Si je comprends bien, en associant certains sons (je choisis l'ex du son) à la concentration sur mon trauma (je reprends ex du deuil), je m'en détacherai...

    Et le son est étudié au niveau de sa fréquence, rythme etc pour influer sur le cerveau et pour créer une désensibilisation des affects?

    Donc consultation à chaque nouveau trauma ( relativement gênant), genre perte de confiance en soi durable etc...

    Et pas de nécéssité de revenir à l'origine.

    Pour des problèmes, par exemple de kystes, (exemple fictif) pourrais je utiliser de la désensibilisation?
    Ou enrayer la douleur qui s'y rattache (ou la pensée de la douleur que je crains)?

    Bon, ben, il y a plein de questions :wink:
     
  23. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Bonjour Eluno

    Vous dites:

    Je précise pour espérence qui ne va pas tarder à ......m'insulter .....

    ??
     
  24. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    C'etait de l'humour espérence...

    IL faut avouer que c'était rigolo :lol:
     
  25. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Bon ceci dit, je ne crois pas avoir tout compris. Alors, je me permets de récapituler et merci de me reprendre sur les endroits ou ça bug...

    Donc j'ai vécu un drame du type ma mère est morte ou je ressasse sans cesse un événement qui m'obsède...etc

    Je laisse mon chagrin ou trauma sortir (c'est à dire que je me plonge dans ma tristesse ?) allant même jusqu'à me forcer à être triste.(?)
    Dans le même temps, j'associe l'expansion de ma peine à un son (musique ou autre ?)

    Et de ce fait j'en fais mon deuil et je vais mieux...(?)

    Alors ou j'ai loupé un épisode ou il faut que je m'y mette demain !!!
     
  26. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    En fait, c'est plus le principe de la bifocalisation. Etre focalisé sur deux choses à la fois permettrait de désensibilisé un souvenir difficile.
    Certains pensent que c'est la stimulation bilatérale alternée qui provoque cette désensibilisation (abrégons DS), mais les résultats similaires étant obtenus par l'EFT (je vous laisse le soin de découvrir si vous ne connaissez pas), je pense que c'est simplement le fait d'être focalisé sur deux choses à la fois, et non l'alternance bilatérale. A voir.

    Je n'en sais strictement rien :D Valikor m'a envoyé un mp3 à 80bpm, soit le rythme cardiaque à l'état normal moyen. Mais je ne saurais vous en dire plus.

    Justement non. C'est ce que je vous disais juste avant. Je n'ai jamais vu Valikor de ma vie, il m'a donné les instructions, et j'ai fait le reste totalement seul. Pour moi, c'est le summum de l'autonomisation, d'où le nom que lui a donné Castorix...

    Pour cette partie, justement je pense qu'il est plus judicieux de revenir à l'origine. J'ai oublié cette étape, vous m'envoyez Désolé (dès que vous le voyez!)
    Donc rajoutez celle-ci : Désensibilisez le souvenir ou le ressenti.
    Puis suggérez vous de revenir à la première fois que vous avez ressenti ça, ou ce qui est l'origine de ce comportement ou ce ressenti. Si cela est nécessaire, empilez les régressions en prenant soin de bien toutes les désensibiliser.

    Pour cela, je n'en sais rien. Mais comme je pense et soutiens que les kystes, comme les tumeurs et autres cancer sont d'origine psychosomatiques pour la plupart, je pense qu'il est possible de l'enrayer par désensibilisation, à condition de trouver la bonne chose à désensibiliser...
    Pour la douleur, on a déjà l'AH, je ne pense pas que ce soit d'un grand apport... Mais pour la pensée de la douleur que vous craignez, là oui. Ca rejoint mes ex-pensées obsessionnelles.

    J'ai également des tics nerveux, et je n'arrive pas du tout à m'en débarrasser pour le moment. J'ai réussi il y a longtemps par le recadrage en 6 points en AH, mais ça a duré deux jours...

    D'autre part, le mp3 me permet un bon lâcher prise, et je connais des transes bien plus profondes (limite sieste :D).

    Ce n'est pas se forcer à être triste, c'est plutôt se concentrer sur cette émotion pour mieux la purger.
    Et le principe n'est pas d'associer les deux, mais de désensibiliser l'un en étant concentré sur deux choses à la fois.

    Et n'attendez pas demain, mettez vous y aujourd'hui. ;)
     
  27. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Ok je comprends beaucoup mieux :wink:

    Merci pour les Précisions !!! :D

    Mais cette bifocalisation ne peut pas se faire avec n'importe quel son (?)

    Et, puissque vous parlez de Valikor, il met un MP3 à dispo sur son site, dans lequel, il se sert (pardon pour le terme qui ne doit surement pas ête le bon) d'EMDR auditif.

    Et ce que le principe d'écoute pour l'Auto-ISMOTA (appelons un chat, un chat) doit être le même ?

    Je pense avoir bien compris le principe cette fois...

    Mais là du coup, je bug sur le son...!!! :cry:
     
  28. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Trouver la bonne chose à désenbibiliser, l'éternel problème quoi!
    Ca aurait été interessant de savoir quel son, à quel rythme, intensité, fréquence, suivant quel protocole (surement étudié par la neuroscience pour induire un état particulier en relation avec la stimulation de certaines parties du cerveau)

    Etre dans deux choses à la fois, il est logique, que cela crée une désensibilisation (rien que parce qu'on est à moitié dans chaque...ou entièrement dans les deux)

    Après à chacun de voir s'il a le besoin de désensibiliser ou non et comment il va s'y prendre.

    Entre parenthèses, les pensées obsessionnelles ne viennent elles pas des regrets, le sentiment de ne pas avoir accompli ce qu'on devait, et ainsi on ne peut rester en paix.. (j'évite les termes psy volontairement) jusqu'à ce que l'information soit traitée à un niveau acceptable pour soi.
    Et on y pense, repense...

    Il apparait nécéssaire de comprendre le processus de la création des pensées obsessionneles, afin de ne pas retomber dans les mêmes erreurs et de reproduire le même comportement pour d'autres situations
    (ce dont on est fort capable :cry: ) et ainsi on n'en finit de regresser et de désensibiliser
    :wink:
     
  29. Eluno

    Eluno

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Je n'ai pas encore été sur le site de Valikor... Il faudrait lui poser la question directement... ;)
    Le protocole est indiqué sur la notice que m'a fourni Valikor.
    Et pour trouver la bonne chose à DS, c'est très simple : demander à son IC.
    Je dis "IC, trouve moi le premier souvenir qui a provoqué tel problème".
    C'est là qu'est la subtilité : des fois je m'en souviens, des fois seule une émotion vient. Alors je la tiens puis la DS...
    En fait, il n'est pas important de savoir quoi DS, tant qu'on le fait. Je ne sais pas si c'est clair...

    Oui, j'ai eu un type de pensées qui étaient tels que vous les décrivez. Et c'est de cont je parle dans le tout premier message de ce sujet.
    Mais j'en avais également un autre. Et cette fois, j'en ai déduis que c'était mon IC qui voulait me faire peur, et me faire fuire (ce qui a marché). Simplement, quand j'en ai parlé à ma thérapeute, elle a dit "mais non, il n'essaie pas de vous faire peur!" pour elle, il était inadmissible qu'un IC fasse peur à son "hôte" :D
    Et pourtant, c'était le cas, puisqu'après avoir travaillé ma propension à me faire peur, tout est parti...
     
  30. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    En fait ma question était celle là.

    Mais je me suis mal exprimer.
    Donc je me permet de reformuler...
    Et peut-être aurez-vous une réponse...Sinon, pas de souci, j'attendrais le retours de Valikor...

    Il y a un système d'écoute qui, lorsqu'on se muni d'un casque ou d'oreillettes, dirige des phrases ou des sons un coup à droite un coup à gauche. Je ne sais pas dans quelle mesure ni dans quelle proportion, mais j'imagine que, comme en EMDR, ça permet de solliciter les hémisphère droit ou gauche du cerveau... (dsl pour le manque total de savoir et la simplicité de mon exposé-mais curieuse de comprendre(c'est déjà ça)). Valikor s'en sert dans son MP3, il y a également les audiocaments qui sont fait comme ça.

    Et ma question est :

    "Est-ce qu'en AUTO-ISMOTA, le son dont on se sert pour la bifocalisation, doit se faire également de cette même manière altérnée ?
     
Chargement...