1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Chaka14

Ebook PANK Crépuscule de l'hypnose 2016-03-29

Reflexions sur l'hypnose, ses pratiques et ses praticiens

  1. Chaka14

    Chaka14 Membre

    Inscrit:
    31 Mars 2014
    Messages:
    100
    J'aime reçus:
    28
    Points:
    2280
    Localité:
    Caen

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Chaka14 a soumis une nouvelle ressource:

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** - Reflexions sur l'hypnose, ses pratiques et ses praticiens

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Très bizarre .....
    Je viens de lire le chapitre 1 définition de l'hypnose, complet jusque la page 17.
    J'aime bien les vidéos de Plank et son approche.... je dis ça car ce premier chapitre est soit provocateur , soit à été écrit il y à 30 ans et comme je l'aime bien je suis surpris.
    Laisser entendre qu'il n'y à pas de réponses claire à qu'est ce qu'un état de veille, un état de conscience, de conscience modifié etc.....
    Laisser penser que tout les exemples d'EMC du quotidien ne sont qu'une addition des actes du quotidien donc une transe permanente et que du coup rien n'a de sens.
    Comme si il n'y avait aucune contextualisation et caractéristiques dans les exemples donnés couramment et qui les différencies du "quotidien".....
    Plus loin, comme si le "monde" de l'hypnose était incapable de conceptualiser la notion d'inconscient (dans le contexte particulier de l'hypnose)!!!!.?

    Et il finit par revendiquer définitions et sémantiques claires, lui qui viens de passer tout un chapitre à inventer des problèmes la ou il n'y en à pas, des vides la ou il y à arguments et même des savoirs !
    Alors, je ne sais pas comment poursuit le livre, ni quel est son but, mais comment être d'accord avec cette litanie de mensonges (par déformation, par oublie, par mauvaise foi) en guise d'introduction ?
     
  3. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    683
    J'aime reçus:
    261
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Ouille Pank était-il de mauvaise humeur se soir là ?

    Il me semble qu'il a des choses qui se contredisent...comme ils dit prendre du temps pour mieux comprendre l'hypnose (ben oui je suis d'accord) mais par après il dit que l'on pratique toujours la même hypnose et qu'elle ne "change" pas heuu oui mais on prend le temps ou pas ?? Je ne ne comprend pas.

    Si j'ai bien compris le sous entendu, les hypnothérapeutes doivent se "guérir" avant de pratiquer avec des patients, d'un coté oui mais que peut dire qu'il est un être parfait ???

    D'accord aussi a mon humble avis les écoles sont là pour faire de l'argent, comme tout commerce, on ne peut pas leur reprocher cela, c'est louable.(comme d'hab le tout est de ne pas payer des sommes folles pour n'importe quoi)
    Je pense qu'il y a déjà eu pas de discutions sur ce forum que ce n'est pas l'obtention d'un diplôme qui fait la personne et si des personnes sortent de formations avec un diplôme et pensent être le meilleur hypno du monde (alors qu'ils ont pratiqué 2 inductions) et bien elle se rendront vite compte que cela ne fonctionne pas comme cela (enfin c'est mon avis)

    Quand à la définition de l'hypnose, arg cela me fait rire et cela me fera encore rire longtemps je pense, tout le monde y vas à taton....normal j'ai envie de dire puisque c'est en construction et on prend sont temps pour lui en donner une bonne.
    Allez pour une fois je vais mettre les pieds dans le plat. Inconscient/subconscient tout le monde emploie ces mots alors que nous ne savons même pas ce qu'est "réellement" la CONSCIENCE.

    Comment vouloir définir quelques chose alors que nous n'arrivons pas a définir une première chose ? C'est un peu comme inventer l'ordinateur avant de découvrir l'électricité !

    Par contre là ou je suis entièrement d'accord c'est sur le fait par exemple de laisser pleurer un patient (et non le praticien ne doit pas stopper cette émotion chez la patient).

    Pour moi l'hypnose est partout et tout le temps (c'est ce que je vois/ressent depuis que je m'y intéresse)

    Et si je devais lui donner une définition, ben c'est que c'est un état humain.
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    J'ai dû avoir de la chance, ce que j'ai vécu dans mon stage de formation d'initiation à l'hypnose n'est pas du tout ce qu'il décrit. Il faut dire que c'était juste un outil au sein d'une formation longue de plusieurs années et parmi d'autres stages. Pour moi la relation d'aide, quelque soit sa forme, ne peut pas se faire très rapidement.
    J'hallucine complétement sur ce qui est dit concernant la gestion des abréactions, si c'est ce qui est conseillé c'est juste une catastrophe. Encore une fois c'est à l'opposé de ce que j'ai appris dans mes différents stages: on accueille, on laisse la personne pleurer, on l'encourage même à lâcher l'émotion etc. Le coup d'aller boire un verre d'eau c'est quand tout est fini pas pour brusquer l'arrêt des larmes et de l'évacuation.
    Je suis contre l'accès réservé aux professionnels de santé.
    Comme Pank je pense que la thérapie personnelle est indispensable. Ce n'est pas en vue d'être parfait, mais d'être passé par là soi même avant d'y guider les autres, et apprendre et éviter les projections à tout va. Dans ma formation une thérapie personnelle de plus de 100h était obligatoire.
    Pour le mémoire aussi nous devions travailler avec des patients.
    En lisant son ebook, je me rends seulement vraiment compte à quel point j'ai eu de la chance de faire cette formation là (que je suis loin de trouver parfaite) et pas une autre, je ne pensais pas qu'il y avait de telles formations comme il les décrits.
    Je suis d'accord quand il dit "l’hypnose c’est simple. Mais devenir thérapeute est beaucoup plus complexe et long."

    Par contre je n'ai pas compris l'intérêt du début, cette histoire de définitions et d'inconscient, un peu comme Hibou, l'impression qu'il invente un problème là où il n'y en a pas.
     
  5. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Je vais prendre le temps de lire en entier.. il y à surement matière à réflexion et enrichissement. Pank à de l'expérience tout de même...

    A propos de la formation, tout les gens sensés savent que la formation initiale, ce complète etc... qu'elle est permanente, qu'elle implique de la pratique, de l'expérience etc....
    Qu'il y à et y aura toujours des abus (dans quelle profession n'y en à t'il pas?)
    Alors les discours de pleureuses ici ou dans des books "coup de gueule" sur le sujet commence à être gavant (et le net n'est pas non plus la réalité).

    Sur la forme (de ce premier chapitre) j'ai compris ce qui ma mis en pétard, j'ai cru lire un discours politique.
    On prend un cas, un exemple qui existe (certe) et ont généralise, ont simplifie à outrance et on donne l'impression d'énoncer une vérité un raisonnement imparable.
    Regardez tout ces chômeurs qui ne veulent pas travailler...... (ben oui ça existe, sont il tous comme ça?)
    Regardez tout ces abus d’arrêt maladie.... (ben oui ça existe, sont il tous tire au flan?)
    Regardez le chômage en Allemagne bien moins que chez nous....(ben oui et combien de travailleurs pauvres exclus du système?)

    A l'issue d'une bonne simplification, bien proprette et indiscutable (on à bien montré le doigt pour cacher la foret) la réponse est simple, y à ka !
    Problème avec les djihadistes, y a ka fermer les frontières et renvoyer les arabes chez eux ! Ben voyons, c'est si simple.
    Il y à des cons qui sont mal formés, y a ka réserver la pratique aux toubibs ! et hop

    Inconscient/conscient/conscience Mais de quoi parle t'on ? On fait semblant de ne pas savoir, c'est ça le jeu?
    On fait comme si nous ne parlions pas d'hypnose et de technique d'hypnose? On fait comme si on ne savait pas d'ou nous parlons et à qui ?
    Donc l'inconscient en hypnose ne veux rien dire, il faut s'inscrire dans les débats philosophiques, mystiques ou ésotériques qui perdurent depuis des siècles et ne surtout pas admettre le champ communément définis dans notre domaine?
    Le conscient, l'état de veille.. idem ont sait pas? tout est dans tout, impossible de s'y retrouver, c'est ça?
    Puisque on ne définit pas absolument et définitivement la conscience, ont ne peut donc rien dire de l'inconscient en hypnose ?
    Mais d'ou parle t'on ?
    C'est encore le problème. Si nous parlons du point de vue d'une technique (l'hypnose) pour aider à résoudre le problème d'une personne, je suis désolé, mais il me semble avoir quelques billes dans l'ensemble des savoirs (incomplet, non exhaustif , non figé...ok) d'aujourd'hui et ne pas me sentir bloqué. Et si les philosophes ou les curés ne sont pas encore d'accord sur la définition de la conscience je ne vois pas ou est le problème (dans ce cadre là).
     
  6. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    OK je viens de le lire rapidement,certes il y a des choses intéressantes ,mais tout le monde n'est pas à mettre dans le même bocal
    La capacité nécessite 300 heures de formations et il n'en parle pas
    Le DU n'est qu'une initiation ,une mise en bouche seulement:aucun protocoles écrit(120heures tout de même),un mémoire qui est au choix on peut parler de son ressenti,perso j'ai fait une étude sur 25 patients et 95 heures en tout d'hypnose!20livres lus rien que pour le mémoire...
    Nous ne sommes pas des thérapeutes comme les psychologues ou psychiatres et dans ce sens ,pas besoin d'analyse;mais libre à chacun d'en commencer une,j'en ai fait une de un an pour mon bien être personnel
    La supervision permet de revenir sur les difficultés des séances ,mais aussi sur le ressenti du praticien..
    Les abréactions ,dans mon école il faut les prendre en compte,aider le patient à les "digérer"...ou remettre le sujet dans sa safe place si on ne se pense pas être capable de le faire
    les larmes sont des "larmes de guérisons" dit ma prof;il est normal de faire remonter des émotions puisque nous travaillons sur les émotions..
     
    Prudence apprécie ceci.
  7. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Bon, j viens de faire un effort et continuer ma lecture.... Ben non, j'ai pas été au bout.
    Toujours des exagérations, des caricatures.... c'est chiant et fatigant... Même chose qu'au début, quelques vérités généralisés qui appuis un raisonnement imparable en apparence.
    Il n'y à pas une affirmation qui ne soit pas discutable, relativisable ou totalement fausse, fantasmé . (l'impression d'être pris pour un benêt)
    Je n'est pas lu la fin, donc je ne sait pas s'il y à une conclusion utile ou des propositions... J'irais peut être?
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Meilleure Réponse
    J'ai fait l'effort de lire
    Quelle sensation de frustration
    Je n'ai pas de mot

    Je comprends finalement tous ceux qui vivent en hypnose et qui n'en parlent pas

    Je parlerai désormais de moins en moins de l'hypnose et je la transmettrai de mieux en mieux...

    Sûr de ça .
     
  9. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    683
    J'aime reçus:
    261
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Je n'y ai pas lu de propositions.
    Sa conclusion est que l'hypnose enseignée est toujours la même de prof en élève qui deviennent ensuite des profs et qui a leur tour donnent le même enseignements qu'ils ont reçu au moment ou il étaient élevés.
    Bref comme il le dit il est mécontent du système qui a été mis en place.

    Oui surderien je sens aussi de la frustration, c'est pour cela que j'avais indiqué dans mon précédent message qu'il avait du être de mauvaise humeur quand il a écrit cela.

    Je pense qu'il y a du se passer quelques choses...
     
  10. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    J'ai été.... aucune conclusion, des incantations sur le même thème et un nombre incalculable de contradictions...... hé ben, pas en forme le Pank
    Par contre, il à pas oublié le chapitre sur la promo de son école....
    Quand on détourne le titre d'un ouvrage (le crépuscule d'une idole, de M Onfray) on essaye de copier aussi une certaine honnêteté intellectuel pour avancer un point de vue.
     
Chargement...