Chaka14

Ebook PANK Crépuscule de l'hypnose 2016-03-29

Reflexions sur l'hypnose, ses pratiques et ses praticiens

  1. Chaka14

    Chaka14

    Inscrit:
    31 Mars 2014
    Chaka14 a soumis une nouvelle ressource:

    PANK Crépuscule de l'hypnose - Reflexions sur l'hypnose, ses pratiques et ses praticiens

    Lire la suite au sujet de cette ressource...
     
  2. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Très bizarre .....
    Je viens de lire le chapitre 1 définition de l'hypnose, complet jusque la page 17.
    J'aime bien les vidéos de Plank et son approche.... je dis ça car ce premier chapitre est soit provocateur , soit à été écrit il y à 30 ans et comme je l'aime bien je suis surpris.
    Laisser entendre qu'il n'y à pas de réponses claire à qu'est ce qu'un état de veille, un état de conscience, de conscience modifié etc.....
    Laisser penser que tout les exemples d'EMC du quotidien ne sont qu'une addition des actes du quotidien donc une transe permanente et que du coup rien n'a de sens.
    Comme si il n'y avait aucune contextualisation et caractéristiques dans les exemples donnés couramment et qui les différencies du "quotidien".....
    Plus loin, comme si le "monde" de l'hypnose était incapable de conceptualiser la notion d'inconscient (dans le contexte particulier de l'hypnose)!!!!.?

    Et il finit par revendiquer définitions et sémantiques claires, lui qui viens de passer tout un chapitre à inventer des problèmes la ou il n'y en à pas, des vides la ou il y à arguments et même des savoirs !
    Alors, je ne sais pas comment poursuit le livre, ni quel est son but, mais comment être d'accord avec cette litanie de mensonges (par déformation, par oublie, par mauvaise foi) en guise d'introduction ?
     
  3. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Ouille Pank était-il de mauvaise humeur se soir là ?

    Il me semble qu'il a des choses qui se contredisent...comme ils dit prendre du temps pour mieux comprendre l'hypnose (ben oui je suis d'accord) mais par après il dit que l'on pratique toujours la même hypnose et qu'elle ne "change" pas heuu oui mais on prend le temps ou pas ?? Je ne ne comprend pas.

    Si j'ai bien compris le sous entendu, les hypnothérapeutes doivent se "guérir" avant de pratiquer avec des patients, d'un coté oui mais que peut dire qu'il est un être parfait ???

    D'accord aussi a mon humble avis les écoles sont là pour faire de l'argent, comme tout commerce, on ne peut pas leur reprocher cela, c'est louable.(comme d'hab le tout est de ne pas payer des sommes folles pour n'importe quoi)
    Je pense qu'il y a déjà eu pas de discutions sur ce forum que ce n'est pas l'obtention d'un diplôme qui fait la personne et si des personnes sortent de formations avec un diplôme et pensent être le meilleur hypno du monde (alors qu'ils ont pratiqué 2 inductions) et bien elle se rendront vite compte que cela ne fonctionne pas comme cela (enfin c'est mon avis)

    Quand à la définition de l'hypnose, arg cela me fait rire et cela me fera encore rire longtemps je pense, tout le monde y vas à taton....normal j'ai envie de dire puisque c'est en construction et on prend sont temps pour lui en donner une bonne.
    Allez pour une fois je vais mettre les pieds dans le plat. Inconscient/subconscient tout le monde emploie ces mots alors que nous ne savons même pas ce qu'est "réellement" la CONSCIENCE.

    Comment vouloir définir quelques chose alors que nous n'arrivons pas a définir une première chose ? C'est un peu comme inventer l'ordinateur avant de découvrir l'électricité !

    Par contre là ou je suis entièrement d'accord c'est sur le fait par exemple de laisser pleurer un patient (et non le praticien ne doit pas stopper cette émotion chez la patient).

    Pour moi l'hypnose est partout et tout le temps (c'est ce que je vois/ressent depuis que je m'y intéresse)

    Et si je devais lui donner une définition, ben c'est que c'est un état humain.
     
  4. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    J'ai dû avoir de la chance, ce que j'ai vécu dans mon stage de formation d'initiation à l'hypnose n'est pas du tout ce qu'il décrit. Il faut dire que c'était juste un outil au sein d'une formation longue de plusieurs années et parmi d'autres stages. Pour moi la relation d'aide, quelque soit sa forme, ne peut pas se faire très rapidement.
    J'hallucine complétement sur ce qui est dit concernant la gestion des abréactions, si c'est ce qui est conseillé c'est juste une catastrophe. Encore une fois c'est à l'opposé de ce que j'ai appris dans mes différents stages: on accueille, on laisse la personne pleurer, on l'encourage même à lâcher l'émotion etc. Le coup d'aller boire un verre d'eau c'est quand tout est fini pas pour brusquer l'arrêt des larmes et de l'évacuation.
    Je suis contre l'accès réservé aux professionnels de santé.
    Comme Pank je pense que la thérapie personnelle est indispensable. Ce n'est pas en vue d'être parfait, mais d'être passé par là soi même avant d'y guider les autres, et apprendre et éviter les projections à tout va. Dans ma formation une thérapie personnelle de plus de 100h était obligatoire.
    Pour le mémoire aussi nous devions travailler avec des patients.
    En lisant son ebook, je me rends seulement vraiment compte à quel point j'ai eu de la chance de faire cette formation là (que je suis loin de trouver parfaite) et pas une autre, je ne pensais pas qu'il y avait de telles formations comme il les décrits.
    Je suis d'accord quand il dit "l’hypnose c’est simple. Mais devenir thérapeute est beaucoup plus complexe et long."

    Par contre je n'ai pas compris l'intérêt du début, cette histoire de définitions et d'inconscient, un peu comme Hibou, l'impression qu'il invente un problème là où il n'y en a pas.
     
  5. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je vais prendre le temps de lire en entier.. il y à surement matière à réflexion et enrichissement. Pank à de l'expérience tout de même...

    A propos de la formation, tout les gens sensés savent que la formation initiale, ce complète etc... qu'elle est permanente, qu'elle implique de la pratique, de l'expérience etc....
    Qu'il y à et y aura toujours des abus (dans quelle profession n'y en à t'il pas?)
    Alors les discours de pleureuses ici ou dans des books "coup de gueule" sur le sujet commence à être gavant (et le net n'est pas non plus la réalité).

    Sur la forme (de ce premier chapitre) j'ai compris ce qui ma mis en pétard, j'ai cru lire un discours politique.
    On prend un cas, un exemple qui existe (certe) et ont généralise, ont simplifie à outrance et on donne l'impression d'énoncer une vérité un raisonnement imparable.
    Regardez tout ces chômeurs qui ne veulent pas travailler...... (ben oui ça existe, sont il tous comme ça?)
    Regardez tout ces abus d’arrêt maladie.... (ben oui ça existe, sont il tous tire au flan?)
    Regardez le chômage en Allemagne bien moins que chez nous....(ben oui et combien de travailleurs pauvres exclus du système?)

    A l'issue d'une bonne simplification, bien proprette et indiscutable (on à bien montré le doigt pour cacher la foret) la réponse est simple, y à ka !
    Problème avec les djihadistes, y a ka fermer les frontières et renvoyer les arabes chez eux ! Ben voyons, c'est si simple.
    Il y à des cons qui sont mal formés, y a ka réserver la pratique aux toubibs ! et hop

    Inconscient/conscient/conscience Mais de quoi parle t'on ? On fait semblant de ne pas savoir, c'est ça le jeu?
    On fait comme si nous ne parlions pas d'hypnose et de technique d'hypnose? On fait comme si on ne savait pas d'ou nous parlons et à qui ?
    Donc l'inconscient en hypnose ne veux rien dire, il faut s'inscrire dans les débats philosophiques, mystiques ou ésotériques qui perdurent depuis des siècles et ne surtout pas admettre le champ communément définis dans notre domaine?
    Le conscient, l'état de veille.. idem ont sait pas? tout est dans tout, impossible de s'y retrouver, c'est ça?
    Puisque on ne définit pas absolument et définitivement la conscience, ont ne peut donc rien dire de l'inconscient en hypnose ?
    Mais d'ou parle t'on ?
    C'est encore le problème. Si nous parlons du point de vue d'une technique (l'hypnose) pour aider à résoudre le problème d'une personne, je suis désolé, mais il me semble avoir quelques billes dans l'ensemble des savoirs (incomplet, non exhaustif , non figé...ok) d'aujourd'hui et ne pas me sentir bloqué. Et si les philosophes ou les curés ne sont pas encore d'accord sur la définition de la conscience je ne vois pas ou est le problème (dans ce cadre là).
     
  6. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    OK je viens de le lire rapidement,certes il y a des choses intéressantes ,mais tout le monde n'est pas à mettre dans le même bocal
    La capacité nécessite 300 heures de formations et il n'en parle pas
    Le DU n'est qu'une initiation ,une mise en bouche seulement:aucun protocoles écrit(120heures tout de même),un mémoire qui est au choix on peut parler de son ressenti,perso j'ai fait une étude sur 25 patients et 95 heures en tout d'hypnose!20livres lus rien que pour le mémoire...
    Nous ne sommes pas des thérapeutes comme les psychologues ou psychiatres et dans ce sens ,pas besoin d'analyse;mais libre à chacun d'en commencer une,j'en ai fait une de un an pour mon bien être personnel
    La supervision permet de revenir sur les difficultés des séances ,mais aussi sur le ressenti du praticien..
    Les abréactions ,dans mon école il faut les prendre en compte,aider le patient à les "digérer"...ou remettre le sujet dans sa safe place si on ne se pense pas être capable de le faire
    les larmes sont des "larmes de guérisons" dit ma prof;il est normal de faire remonter des émotions puisque nous travaillons sur les émotions..
     
  7. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bon, j viens de faire un effort et continuer ma lecture.... Ben non, j'ai pas été au bout.
    Toujours des exagérations, des caricatures.... c'est chiant et fatigant... Même chose qu'au début, quelques vérités généralisés qui appuis un raisonnement imparable en apparence.
    Il n'y à pas une affirmation qui ne soit pas discutable, relativisable ou totalement fausse, fantasmé . (l'impression d'être pris pour un benêt)
    Je n'est pas lu la fin, donc je ne sait pas s'il y à une conclusion utile ou des propositions... J'irais peut être?
     
  8. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Meilleure Réponse
    J'ai fait l'effort de lire
    Quelle sensation de frustration
    Je n'ai pas de mot

    Je comprends finalement tous ceux qui vivent en hypnose et qui n'en parlent pas

    Je parlerai désormais de moins en moins de l'hypnose et je la transmettrai de mieux en mieux...

    Sûr de ça .
     
  9. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Je n'y ai pas lu de propositions.
    Sa conclusion est que l'hypnose enseignée est toujours la même de prof en élève qui deviennent ensuite des profs et qui a leur tour donnent le même enseignements qu'ils ont reçu au moment ou il étaient élevés.
    Bref comme il le dit il est mécontent du système qui a été mis en place.

    Oui surderien je sens aussi de la frustration, c'est pour cela que j'avais indiqué dans mon précédent message qu'il avait du être de mauvaise humeur quand il a écrit cela.

    Je pense qu'il y a du se passer quelques choses...
     
  10. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    J'ai été.... aucune conclusion, des incantations sur le même thème et un nombre incalculable de contradictions...... hé ben, pas en forme le Pank
    Par contre, il à pas oublié le chapitre sur la promo de son école....
    Quand on détourne le titre d'un ouvrage (le crépuscule d'une idole, de M Onfray) on essaye de copier aussi une certaine honnêteté intellectuel pour avancer un point de vue.
     
  11. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    On en conclurait presque que le médecin est un puceau et l'hypno un super baiseur !

    Mais si le médecin ne cherche pas à posséder l'autre, c'est peut être parce qu'ils a appris, dans sa formation, à ne jamais se laisser posséder par ses malades ?
     
    Dernière édition: 1 Avril 2016
  12. gilbertjean

    gilbertjean

    Inscrit:
    30 Avril 2014
    dans son "livre" Pank dit:
    "Je me répète mais l’hypnose c’est simple. Mais devenir thérapeute est beaucoup plus complexe et long."
    si j'ai bien compris il plaide pour que soit reconnue une "thérapeutique" dont l'hypnose n'est qu'un simple outil.
    un autre métier, d'autres compétences, d'autres enseignement?
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je suis tout à fait d'accord avec cette idée:
    Tout le monde est déjà entré en transe, pour l'auto-hypnose il suffit parfois de quelques minutes pour apprendre à y retourner volontairement; pour l'hétérohypnose quelques heures avec quelqu'un qui sait faire peut permettre d'apprendre à hypnotiser des personnes.
    Pour aider les personnes en difficulté quelques heures ne suffisent pas, il y a beaucoup à travailler: savoir accueillir, ce qu'il faut faire, ne pas faire, savoir se taire, ne pas donner ses conseils, apprendre à faire réfléchir la personne en face, à la laisser trouver ses propres solutions, parfois aussi proposer des exercices, pour ça il faut les connaitre parfaitement, ne pas soi même projeter sur l'autre etc.
    Pour moi l'hypnose n'est qu'un outil dans ma boîte à outil, un parmi d'autre. Certaines formation ne proposent que l'outil hypnose. Quel que soit la quantité d'outil il y a plus à travailler: ce côté thérapeute, d'accompagnant etc.
     
  14. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    C'est un débat qui enfonce des portes ouvertes....
    L'hypnose est un outil et pas une thérapie en soit. Qui affirme le contraire? (même ici certain le répète tous les 3 messages)
    Qu'il y ais une tendance "psy", que cela demande des études adéquats...... évidement
    Qu'il y ais une tendance plus accompagnante, plus solutioniste.... cela existe aussi.

    Mais les "psy" répéterons à l'infini, l'importance inévitable qu'impose leur démarche en matière de formation et reprocheront tout le temps aux autres leur pseudo "légèreté".
    (les "psy" sont les plus nombreux, occupent le terrain et se sentent le plus souvent les plus sérieux, ceux qui savent, ceux qui singent bien les diplômés de la fac. Eux, ils prennent des précautions, ils savent le nom scientifique des maladies, adorent étaler leurs "travail sur eux"....)

    Les autres, minoritaire surtout en France, n'osent pas trop s'exprimer dans un contexte minoritaire. Ils trouvent leurs soutiens bien plus dans les productions étrangères qu'ici.
    Mis dans le même sac que les rebouteux, les charlatants et fatalement formé en un WE, ils n'ont qu'une alternative. Soit la fermer, soit prendre le risque de ce faire laminer par les "psy" et les docs.

    Mais moi aussi je caricature, car la réalité n'est évidement pas aussi tranché, il existe des "esprits ouverts" et des polyvalences dans les approches.
    Heureusement !
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    On a besoin du crépuscule pour ressentir le besoin d'aller se coucher, de foutre le camp car on est fatigué, qu'on en a marre de la journée (et qu'il est physiologique d'aller se régénérer dans un au-delà lointain)

    Comme on a besoin de toucher le fond pour donner un grand coup de pied hypnotique au fond pour rebondir et remonter

    On use de beaucoup d'énergie à s'auto saboter, se déprimer et s'envouter
    Une forme d'hypnose dans le mauvais sens +++

    Les controverses dans une pseudo-hypnose égotiste sans fin : l'exemple médecine privée / médecine publique et ce sont les malades qui en font les frais. Pareil que la guéguerre entre hypnos à gaspiller tant d'énergie

    Mon patron cancérologue était farouchement opposé aux médecines non validées ( cf son ouvrage: la magie et la raison ) et il aurait sûrement démoli "l'hypnose" ! et pourtant il la pratiquait tous les jours sans le savoir lorsqu'il passait tant de temps à écouter l'anamnèse de ses patients et à les adapter au meilleur traitement de leur maladie.
    Et ses statistiques reflétaient cette pertinence, et en rayons, il en connaissait un rayon +++

    Un week end de formation hypno peut donner l'illusion de l'illumination par son pouvoir hypnotique et sa pensée magique
    On se persuadera par l'effet Barnum qu'on a le don et qu'on peut le transmettre à jamais !
    Qu'on sera désormais le plus heureux et le plus riche !

    Mais entre les deux il y a un juste équilibre difficile à trouver.
    Mieux vaut peut-être, finalement, savoir pratiquer l'hypnose sans le savoir...

    Merci de m'avoir permis ce "retour sur moi"

    Mais surderien.

    :)
     
    Dernière édition: 2 Avril 2016
  16. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Voilà certainement la chose la plus importante !
    Tout est question d'équilibre dans le monde, et encore plus dans l'univers.
    Il suffit de regarder par exemple la tour de Pise...et des renfort qui ont été placé afin qu'elle garde son équilibre.
     
  17. Superjul

    Superjul

    Inscrit:
    9 Avril 2016
    En tant que grand debutant, je ne suis pas qualifie pour critiquer son approche technique mais il y a 2-3 choses que j'ai vraiment aime dans son livre:

    - D'abord, le monde des formations en tout genre est une spectaculaire machine a fric dont il faut se mefier. Il y a une grande difference entre l'education (travailler des concepts pour les faire comprendre et ensuite appliquer) et formation (fais ce que je te dis sans comprendre, ca marche et c'est tout). Pour avoir vu ce qui se passe dans certaines formations professionnelles, c'est du bourrage de crane industriel.

    - Sa vision de la therapie est vraiment interessante, il tente de prendre en compte un eventail de disciplines le plus etendu possible. la psychanalyse s'appuie sur les reactions, les souffrances et les refoulements pour aider le patient. J'ai lu quelque part que l'hypnotherapiste n'a pas besoin de savoir pourquoi le patient vient puisque son incoscient sera stimule de maniere a resoudre ses problemes, ca me parait completement fou. Dans une certaine mesure, il remet l'hypnose a sa place, c'est a dire un des outils du therapeute pour aider son patient.

    Evidemment, il y a de la provoc dans ce livre. Mais elle permettra aussi a certains d'ouvrir les yeux
     
  18. infarctus

    infarctus

    Inscrit:
    15 Juillet 2015
    Je suis un peu sceptique. En effet je viens de parcourir le livre et quelque chose me dérange. Il passe tout un chapitre à dénoncer les écoles et la future incompétence des personnes qui sortent de ces mêmes écoles. Mais que propose-t-il? Et bah implicitement, il propose de rejoindre son école qui a à peu près les mêmes défauts que les autres...Des formations très courtes! Par contre je n'ai pas vu les prix qu'il propose, mais mon petit doigt me dit que cela ne doit pas être donné.

    La seule différence que j'ai vu est que, à l'image des écoles d'hypnose médicale, il y a des critères d'entrée pour certaines formations (avoir déjà un cabinet) . Mais je suis désolé, c'est trop maigre pour pouvoir affirmer "Moi je suis mieux que les autres"

    Donc à part un livre pour dire "venez dans mon école car les autres c'est de la merde" je ne vois pas trop l'utilité de ce bouquin.
     
  19. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Oui infarctus, c'est désolant. D'autant que ses vidéo sont plutôt bonne et son approche intéressante (ne serais ce que part le coté démystifiant du thérapeute en costard cravate)
    Il vulgarise à tout va dans sa chaine youtube avec tout un programme de "quasi formation" à la porté de tous et gratuite, ce qui est louable. Mais part la, il contribue également à une formation fast food, une auto-formation qu'il critique dans son book.
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    D'un côté la "Mac Donaldisation" de l'hypnose "promo"
    De l'autre la "Grande Cuisine" gastro-hypnotique de "luxe"

    Les deux çà "graine" au double sens du terme...
    Juste avoir l'hypnose de le savoir.

    C'était peut-être là son message "à double sens " ?

    o_O

    Le paradoxe de montrer qu'on pourrait rouler en solex en cachant sa Rolex ?
     
  21. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Oui l'hypnose comme un cachet d'aspirine .... il suffit d'être en EMC et hop....
     
  22. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Oui, il y a une grande différence entre l'instruction théorique et l'éducation experiencieĺle

    Un bon hypnothérapeute va activer la capacité (qu'on peut dire "inconsciente") de la personne à régler son problème sans que la personne ne s'en rende compte.

    Si l'hypno active bien cette capacité, chez la personne, par réaction en chaîne, elle peut aller régler parallélement d'autres problèmes à régler ou réglages à faire pour que ces types de problème ne se reproduisent pas, et que cette capacité de contrôle (inconsciente) soit mémorisée, maintenue.

    Ainsi en réglant son problème avec l'alcool ou le tabac elle peut réajuster son hygiène de vie et toute son histoire de vie en ayant repris la main sur le contrôle de ses comportements pour la suite...

    " Si l'hypno sait le faire, il lui apprendra à le faire... "

    Comme Milton Erickson savait le faire...

    C'est de la ré-éducation holistique.

    :)
     
  23. HypnoSup45

    HypnoSup45

    Inscrit:
    13 Avril 2017
    En effet c'est un débat qui enfonce des portes ouvertes. Pank est intéressant mais bien inégale entre l'Ebook, ses "ouvrages", vidéos, formations. Il peut peut être d'une humeur rapidement changeante. Comme écrire et dire le contraire de ses propos déjà tenu. C'est assez déroutant vu son parcours. Le "Paradoxe" Pank fait assez parler de lui, mais n'est-ce pas son seul et unique but ? Je reste dubitatif sur le personnage. Maintenant je peux me tromper également.....Bien que.... Bonne journée
     
  24. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    je dirais juste qu'il va mal et qu'il n'a pas réussi à suffisamment changer malgré toutes ses formations et son expérience... d'où de l'aigreur, du désbusement,, de la négativité et du fonctionnement trop émotionnel au niveau des raisonnements...
    j'en ai discuté avec qqn qui l'avait vu et écouté et bien senti qu'il était en souffrance...
     
  25. HypnoSup45

    HypnoSup45

    Inscrit:
    13 Avril 2017
    Pour ma part, je lui suis rentré dans le "lard" ce jour. En lui disant qu'il partait souvent en vrille et que son ego était surdimensionné. Et bien il a aimé parce que selon lui c'est "cash"....?? Toutes ces formations, oui peut-être. Mais il na jamais fait de travail en profondeur sur lui et ça, ça se ressens aussi. Son expérience, j'ai 15 ans de plus que lui. Il attend pour changer, il attend quoi ? Merci pour votre lecture.....( oui je n'ai pas encore rempli mon profil) ........
     
Chargement...