premier entretien sans engagement financier

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Murika, 1 Avril 2017.

  1. Murika

    Murika

    Inscrit:
    30 Mars 2017
    Bonjour, j ai eu vent de qquns d entre nous qui proposent un 1er entretien de 30 mn (pour la rencontre, les explications et les premiers recueils de données) avant de contractualiser un travail ensemble. Ca me parait pas mal comme approche. Avez vous cette expérience ? Merci doit y avoir des avantages et inconvénients bien entendu
     
  2. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Bonjour
    Le premier entretien sans engagement que je fais me permets deceler certains problèmes du patient en dehors de sa problématique. Par exemple un patient qui veut arrêter de fumer alors qu'il a en même temps certaines émotions limitantes. Que feriez vous face un patient pareil ? La pratique m'a montré les 30 minutes d'entretien ne sont pas toujours suffisantes. C'est une procédure que j'ai personnellement mise en place.
     
  3. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Bonjour, personnellement je souhaitais procéder de cette façon, cependant exerçant en pleine campagne je reçois souvent des clients qui doivent faire plus de 50kms pour venir me rencontrer...Du coup j'ai rapidement abandonné cette idée et ceci sans regrets car j'ai remarqué que le fait de devoir enchaîner entretien puis hypnose formelle m'oblige à puiser dans ma créativité et cet entraînement m'a finalement beaucoup enrichie dans le sens que ça m'a rapidement apporté de la confiance en mes capacités à proposer quelquechose d'adapté dès la première séance, de plus quand il arrive que je perçoive que l'hypnose n'est pas adaptée au problème ou bien que le client ne me semble pas prêt je le sais assez rapidement et je ne facture que la moitié de la séance (honnêtement ça ne m'est arrivé qu'une fois !), voilà, c'est ma façon de procéder et chacun a sa manière de faire...
     
  4. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Le seul inconvénient est que cet entretien est gratuit.
     
  5. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Pour les clients qui sont loin de chez moi, je commence l'entretien au téléphone et je la termine en 20 ou 30 minutes lors de la première séance.
    Ce n'est qu'une façon des multitudes façons de procéder.
     
  6. Murika

    Murika

    Inscrit:
    30 Mars 2017
    oui bien sur, et cela peut changer.. évoluer
     
  7. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    L'essentiel est de résoudre le problème de la personne qui vient vous voir.
     
  8. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Avant de pratiquer, je me posais aussi cette question (une séance ou un temps gratuit). Un peu emporté par un élan de générosité et de naïveté.
    Les pros rencontré au cour de ma formation, n'étaient pas de cet avis.
    Et finalement je pense qu'ils avaient raison.
    En premier, nous devons gagner notre vie et le temps c'est de l'argent. (on ne prend pas RDV avec son kiné gratuitement pour un cours d'anatomie)
    Evidemment, il ne s'agit pas de ne rien dire et il ne faut pas être avare d'information et d'explication au téléphone.
    J'ai vite constaté (car j'ai essayé) qu'un simple entretiens de prise de connaissance sur l'hypnose, la thérapie etc..... tournait souvent à la discussion sans fin.

    Il y à également le patient qui sait mieux que vous ce dont il à besoin et qui veux en préliminaire avoir des certitudes en tout points.
    Il y à celui qui à vue intel sur internet et qui veut à tout pris savoir si vous êtes à la hauteur.
    Il y à celui qui raconte sa vie et c'est très chiant entre nous.
     
  9. Murika

    Murika

    Inscrit:
    30 Mars 2017
    Merci bien Hibou, mes idées ont cheminées aujourd’hui encore... et je vous rejoins, trop d ennuis pour pas grand chose si ce n'est de compliquer encore plus les choses et à nombreux niveaux également. Hop me voilà bien en place et j'ai eu mes premiers rdv aujourd hui. Tout est bien plus clair, étape après étape.. Et j'aime beaucoup
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Murika, puis-je vous faire une réponse "à la Erickson" ?

    Rien ne vous empêchera de faire ce que vous avez imaginé, d'entrevoir la personne une première fois de la façon gratuite et désintéressée comme vous l'avez proposé...et de vous faire ensuite rémunérer à votre juste valeur...

    Peut être qu'avec le temps vous changerez d'avis sur cette personne et sur la manière, sur votre manière et aussi la sienne de pratiquer ainsi...

    Peut-être que vous pensez que votre action thérapeutique ne mérite pas un bon salaire car elle n'est pas assez valable et que le prix à payer est difficile à fixer en fonction du niveau d'aide effective que vous apportez / apporterez à la personne et qu'en thérapie on ne devrait être salarié que si la personne est vraiment guérie...

    Pour un chirurgien orthopédique, le résultat est visible, avec des critères de marche : ça marche !

    Pour un chirurgien de l'âme c'est beaucoup plus aléatoire.: seul la personne sait si le traitement à vraiment marché : si elle est satisfaite !

    Peut être que vous aurez un problème avec l'argent, que vous culpabiliserez de faire payer cher pour un baratinage et quelques manipulations pseudo-magiques qui endorment la personne et lui font croire et la persuadent, qu'elle n'est plus malade et qu'elle en est pleinement satisfaite...
    Prête à payer cher
    Car vous êtes super...

    Et là vous serez un super hypnothérapeute, à savoir suggérer aux gens qu'ils sont "guéris" et que, s'ils le sont réellement, c'est parce qu'en temps que "chirurgien de l'âme ", vous savez changer, amputer et transplanter une croyance en une autre...

    C'est çà l'hypnose...

    C'est du vent...

    mais du vent guérissant...

    Et là vous serez encore plus super , si vous savez vendre ces "bols d'air" à super bon prix, que vous deviendrez milliardaire...

    Moi, je suis comme Erickson ...
    Je ne serai jamais milliardaire...
    J'ai trop de moralité pour cela...

    Ces croyances bloquantes font que je resterai toujours un pauvre tout petit hypno Surderien minable...

    Mais qui sait changer les croyances...

    Et qui a le secret de l'hypnose...

    Et du bonheur ultime...

    :p

    Savoir guérir vraiment et définitivement, çà n'a pas de prix : C'est inestimable.

    Allez-y comme vous le sentez, et soyez en heureux...
     
  11. Murika

    Murika

    Inscrit:
    30 Mars 2017
    Moi j'aime les réponses à la milton ! effectivement, l'argent à recevoir est une nouveauté pour moi. Je suis éducatrice spécialisée en pédopsychiatrie, avant dans un service de soins aux toxicos, avant avec des gens de la rue..salariée... j ai déjà bien ancré en moi ce statut de "soignante" comme on nous appelle au travail. La relation, l entretien, les contes, aider.. je sais faire. Et je suis d'accord avec vous, je me rends compte avec les quelques personnes avec qui j ai travaillé en hypnose sur l' arrêt du tabac et le poids qu'ils sont prêts à payer .. sans soucis bien au contraire.. Et je suis d'accord aussi maintenant pour cela.. je laisse faire comme vous dites, comme je le sens .. au fur et à mesure.. et j'ai compris que j'avais moi aussi maintenant le "secret de l'hypnose"... à partager... contre rémunération.. Euréka !!
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Moi je ne soigne que des pauvres qui sont remboursés par la sécu.

    Je suis moi aussi un pauvre thérapeute des pauvres, moi aussi rémunéré par la sécu.

    Et je suis d'esprit sécuritaire, conventionné, sans activité privée, et pour l'instant je contrôle.

    Mais si à la retraite, çà se corse, j'ouvrirai un cabinet forain pour arrondir mes fins de mois.

    Mais comme je suis, je resterai salarié des restos du cœur ou de l'armée du salut...

    Je finirai jamais milliardaire: ils n'ont pas de vrais amis.

    :)
     
  13. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Le système de faire une première séance sans engagement financière ne s'applique pas à tout le monde. Tout dépend des personnes qui vois contactent. Il n'y en a qui savent exactement ce qu'elles veulent et d'autres. Comment pouvez vous guérir un patient qui voou contacte pour arrêter de fumer alors qu'elle de manque de confiance et d'estime en elle, sachant que le manque de confiance est un pathologie comme une autre. Comme à répondu un membre, mon problème premier est d'aider la personne à résoudre son avant de voir le problème d'argent. Il m'arrive d'aider des personnes qui ont des problèmes et qui n'ont pas d'argent.
    L'essentiel est de guerir la personne si vous l'acceptez. Tout dépend de votre contrat de départ.
     
  14. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Excusez quelques faites je viens de quitter mon lit
     
  15. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Bien sûr mais il faut pas être esclave de l'argent. C'est le problème de notre société aujourd'hui. Lagent devant et l'être humain derrière. PROBLÈME...
     
  16. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Je suis désolé. Notre société a des problèmes aujourd'hui simplement parce que l'argent passe avant l'être humain. Que faites vous d'une personne en souffrance qui vous contacte et qui n'a pas d'argent ? Dans mon parcours jai déjà consulté deux personnes qui n'avaient pas un seul sous. Je suis fier de les avoir débarrassé de leurs problèmes.
     
  17. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    On peut peut-être le voir d'un autre point de vue, l'humain a besoin d'argent pour vivre.
    Le gratuit a aussi un autre effet, quand c'est gratuit, on ne fourni presque pas d'effort donc la valeur de ce que l'on a n'est pas très importante, par contre quand on a payé pour avoir cette chose, on a envie de la garder bien plus précieusement !

    Par contre je suis bien de votre avis John, on peu quand même aider gratuitement, tant que cela reste occasionnelle.
     
  18. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Meilleure Réponse
    Bonjour tout le monde, personnellement j'ai tenté de "faire du gratuit" à mes débuts, cela a été impossible car les clients ne le supportaient pas et insistaient pour me rémunérer....J'ai donc vite compris que c'était important pour eux...Par la suite j'ai fixé un tarif à 20 euros (oui c'est sûr que j'avais un problème avec l'idée de me faire payer et c'était lié à mon éducation), à la troisième cliente à ce tarif j'entend : "de toutes façons si ça ne marche pas ça ne m'aura pas coûté cher", et là j'ai compris qu'il était important que le client ait une sensation d'effort par rapport au tarif...Par la suite j'ai compris aussi que cela évitait au client de se sentir dans un état de reconnaissance éperdue, comme si il me devait quelquechose éternellement...Si je n'avais pas procédé de cette manière en débutant j'aurais probablement du mal à appliquer le tarif de 60 euros que j'ai fixé maintenant car je suis quelqu'un qui doit expérimenter pour comprendre:), maintenant il m'arrive encore de baisser mon tarif mais seulement lorsque j'ai vu la personne en entretien, si je perçois que sa situation financière est catastrophique mais qu'elle est motivée je propose une réduction car je me suis rendue compte que ces personnes ne demandent jamais d'elle-même de réduction et préfère envisager de se "saigner", je propose donc un tarif qui leur demande tout de même un effort mais raisonnable du point de vue de leurs ressources...De plus à partir de la 3ème séance je diminue également le tarif pour tout les clients...Cela leur permet de travailler des problèmatiques qu'ils ne s'autoriseraient pas à travailler à cause du coût...Je calibre tout ça au fur et à mesure et j'ai trouvé mon propre équilibre, tout ça pour dire que quelquefois il faut s'autoriser à tâtonner pour trouver ce qui nous convient, car ce qui nous convient conviendra aussi plus facilement au client, quand on se sent bien dans sa façon de procéder le client le sent:)
     
  19. john34

    john34

    Inscrit:
    20 Février 2016
    Encore on ne fait pas les séances gratuitement mais l'entretien est gratuit car l'entretien n'est pas une séance. A quel moment commence une séance ? L'entretien fait partie de la consultation comme la séance elle même. Doit on faire payer l'entretien. Une séance dure combien de temps ?
     
  20. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Pour moi (ce n'est que mon avis personnel) l'entretien fait partie de la séance, durant l'entretien on peut recadrer des croyances, obtenir des renseignements qui permettent de construire la séance "formelle", pour ma part je pense vraiment que l'hypnose débute dès cet entretien, de nombreuses suggestions peuvent être produites durant cet entretien et bien souvent des "rouages" commencent à bouger dans la tête du client avant même l'hypnose formelle...Il m'arrive même de penser que les résultats obtenus en terme de changement auraient été les mêmes sans séance d'hypnose formelle...Concernant la durée je comprend bien que quelqu'un qui doit absolument se dégager un salaire décent (selon sa propre appréciation bien sûr) est plus ou moins obligé de fixer une limite de temps, cependant il m'est déjà arrivé de faire une première séance qui a duré 3 h, quelquefois plus de 2 h, souvent quand le client "vide son sac" à propos d'un abus sexuel, dans ce cas je ne me verrai pas lui dire "excusez-moi, veuillez arrêter de vous déverser et de pleurer j'ai un autre client qui attend derrière":), mais voilà c'est ma façon de procéder, je ne le regrette pas car à l'inverse certains clients vont passer à peine une heure pour leur séance (clients bien connectés à leurs émotions, objectif précis etc...), je pense que nous pourrions en discuter pendant des heures, en final chacun fait ce qu'il veut, ce qu'il peut et comme il le sent et c'est très bien comme ça:)
     
  21. Lison de la roque

    Lison de la roque

    Inscrit:
    22 Juillet 2016
    Moi, je suis comme Erickson ...
    Je ne serai jamais milliardaire...
    J'ai trop de moralité pour cela...

    Ces croyances bloquantes font que je resterai toujours un pauvre tout petit hypno Surderien minable...

    Mais qui sait changer les croyances...

    Et qui a le secret de l'hypnose...

    Et du bonheur ultime...


    :p

    Savoir guérir vraiment et définitivement, çà n'a pas de prix : C'est inestimable.

    Allez-y comme vous le sentez, et soyez en heureux...

    Je l'avais déjà perçu, mais qu'est ce que vous devez être un mec bien....... J'adore vos questionnements.
     
  22. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je me questionne sur mes croyances, pour faire évoluer mes croyances.
    Certaines sont dures à changer, car ce sont les plus porteuses de sens.
    Le tout, c'est qu'elles aillent dans le bon sens...

    :)
     
Chargement...