Quand le cerveau se protège...

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par CeluiQuiCherche75, 28 Mai 2017.

  1. CeluiQuiCherche75

    CeluiQuiCherche75

    Inscrit:
    20 Avril 2017
    Bonjour à tous,

    Je me tourne de nouveau vers vous pour quelques conseils, expériences que vous pourriez avoir.

    Voici mon souci : j'ai l'impression que mon cerveau ou mon corps je ne sais pas, c'est déconnecté de son fonctionnement habituel et cela me perturbe, dans le sens où je ne me sens plus "vivant". Certainement un moyen de protection mais je cherche comment faire comprendre là-dedans que cela peut aller mieux et reprendre un fonctionnement plus agréable pour moi-même.

    De quoi je parle donc, plus en détail :
    - je ne suis jamais fatigué...par exemple, je n'ai jamais la sensation de fatigue, que ce soit en allant me coucher, en me levant au milieu de la nuit, en dormant 4 heures, en rentrant à 5 heures du matin, pouf elle a disparu...j'entends certains déjà dire mais c'est agréable de ne jamais être fatigué...et bien non c'est très bizarre
    - en faisant du sport, c'est pareil, je ne sens plus de fatigue
    - parfois même ça peut aller jusqu'à boire, boire et comme si l'alcool n'atteignait pas mon cerveau et je suis à peine détendu
    Bref...je suis comme un peu déconnecté de moi-même.

    Ma question est la suivante : avez-vous déjà eu des cas semblables au mien ?

    Ensuite je souhaiterai travailler aussi en auto-hypnose de mon côté pour essayer d'avancer mais je ne sais pas trop vers quoi partir...en gros j'ai essayer quelques fois, j'arrive à bien rentrer en EMC mais alors je ne sais pas trop quoi faire ensuite et surtout, contrairement à une séance d'hypnothérapie, j'arrive pas à faire de signaling...

    Bref avez-vous des conseils aussi sur l'auto hypnose ?
     
  2. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Bonjour,

    Si ce n'est pas déjà fait j'irais faire une prise de sang (thyroïde ?) et un scan irm du cerveau, histoire de voir que tout est ok point de vue physique.

    Ce la dit il y a des gens qui dorment très peu et d'autres presque pas, on est tous différent à ce point de vue.
     
  3. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    C'est pas la même chose très peu et presque pas ? Tu devrais peut-être manger du concombre, c'est un anti-épuisement mental.
    Bon, je n'ai encore pas accès aux smileys donc grand sourire.
     
  4. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Yep t'as raison, je me suis trompé je voulais dire "il y a des gens qui dorment très peu et d'autres beaucoup plus"
     
  5. sombrero

    sombrero

    Inscrit:
    28 Mars 2017

    hello !

    que cela ne soit guère agréable, ou même, bizarre... prends conscience du coté positif de cet effet d'infatigue.... le temps gagné pour faire milles choses à qui le temps normal ne donne pas de temps....

    je connais parfois cet état, quand j'ai une trop grande fatigue nerveuse...alors, je m'allonge dans le noir et le silence ou je met une lumière très tamisée et je met de la musique, du Loreena Mc Kennith (j'adore, mais bon, chacun ses goûts) ....je ferme les yeux et j'écoute ... soit le silence soit la musique et je me laisse bercer.... puis, je laisse sortir mes pensées sans chercher à les contrôler ou à les analyser... elles partent dans tous les sens, dans une anarchie qui leur est propre ..... et j'attends que l'envie de me lever revienne me titiller ... parfois je m'endors, parfois non... mais chaque fois je me sens mieux ...
     
Chargement...