Formation Hypnose

Quelles sont les qualités d'un bon hypno ?

Oh bien sûr, il y a la technique... mais nous savons tous que tous les gens qui se forment à l'hypnose ne deviennent pas hypno pour autant... la différence entre connaitre le chemin et arpenter le chemin...
Alors selon vous et au delà des guerres d'écoles ou de styles, quelles qualités doit développer une personne pour être ou devenir un bon hypno ?
 
- l'écoute
- la bienveillance
- l'accueil des émotions

C'est bien beau tout ça car cette question m'intéresse au plus haut point et il me semble ÉVIDENT que l'écoute, la bienveillance et l'accueil des émotions me semblent le minimum syndical... mais est-ce suffisant ? car je pense que la personne qui consulte a besoin de réponse et d'être guidée, mais comment ?
 
Guidée à travers le processus certes mais pas forcément dans le contenu... ce qui a mon sens laisse supposer d'un côté de la structure, de l'autre de la créativié
 
... la créativité, bien sûr...
Moi, j'aurais une question pour vous, si vous souhaitez m'éclairer sur le sujet de la reconversion professionnelle ?

Mon post de présentation :
Nossolar

Voudriez-vous me donner votre avis sur la question ?
 

moune

hypnose thérapeutique
Membre de l'Équipe
la position basse en premier,le laisser découvrir l'hypnose et expérimenter l'auto hypnose
savoir créer l'alliance thérapeutique,l'écoute ,l'empathie,
les connaissances liées à l'utilisation de l'hypnose,
laisser au patient la capacité de trouver ses solutions et non les lui suggérer
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'Équipe
être humain, comprendre son patient, être dans l'empathie (mais ne pas être lui)
être en symbiose avec lui et lui faire découvrir qu'il a toute les capacités pour affronter ses problèmes.
Que l'hypno est juste là pour l'aider a ouvrir les yeux et non pas pour qu'il revienne nous voir au moindre petit soucis....
 

jumb

Membre
Oh bien sûr, il y a la technique... mais nous savons tous que tous les gens qui se forment à l'hypnose ne deviennent pas hypno pour autant... la différence entre connaitre le chemin et arpenter le chemin...
Alors selon vous et au delà des guerres d'écoles ou de styles, quelles qualités doit développer une personne pour être ou devenir un bon hypno ?
Connaitre ne veut pas forcément dire pratiquer, et encore moins pratiquer professionnellement. C'est comme faire un sport en loisir, ou professionnellement, c'est juste pas pareil.

La premier truc, pouvoir assumer sa profession, si quelqu'un lui demande "qu'est ce que vous faites comme travail ?" de pouvoir répondre sereinement "hypnotiseur, hypno-thérapeute". Bref, se sentir Légitime, comme le disait Céline, et aimer les autres, dans un premier temps.
 
Cela va dépendre du contexte d'application de l'hypnose...
De manière général je dirai...
  • Adaptif
  • Cohérent
  • A l'écoute (active)
Après d'autres points sont aussi un plus :
Aller à l'essentiel. (Savoir faire la synthèse et utiliser les bon outils au bon moment)
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'Équipe
Savoir faire preuve de:
  • Respect
  • Accueil
  • Empathie
  • Croire en ce qu'on fait
  • Être suffisamment humble pour savoir passer la main quand il y a besoin
  • Être sous supervision, continuer à se former
 

hibou13

Membre
Pour vous, quelles sont les raisons qui expliquent cela ?
La différence entre la théorie et la pratique
La différence entre la pratique et l'expérience
La différence entre l'idée et la réalité
La différence entre l'objet et le sujet
 
Dernière édition:

jumb

Membre
En plus des tes 4 idées hibou et les peurs ? Par exemple la peur de se lancer, la peur de ne pas réussir à développer sa clientèle pour pouvoir en vivre pour ceux qui choisiraient d'en faire un métier. La haute dose, ne faire que ça ? En passant par la légitimité, se sentir dans le rôle ...
 

hibou13

Membre
En plus des tes 4 idées hibou et les peurs ? Par exemple la peur de se lancer, la peur de ne pas réussir à développer sa clientèle pour pouvoir en vivre pour ceux qui choisiraient d'en faire un métier. La haute dose, ne faire que ça ? En passant par la légitimité, se sentir dans le rôle ...
Pour moi cela ce rangerais dans : la différence entre l'idée et la réalité...
S'imaginer ouvrir un cabinet, avoir des patients, être bon -l'idée- (l'idéal) et la réalité financière et matériel, soudain douter de ses savoirs....

D'une certaine façon, cela rejoint (un peu) la différence entre être salarié et indépendant.
Un salarié, très bon, reconnu etc... peut rêver de devenir son propre patron, il en à les qualités, mais.... lâcher un salaire, une certaine forme de sécurité pour endosser toute la responsabilité de son travail et accessoirement de sa vie! C'est une autre paire de manche (psychologiquement).
 
Bonjour, je me suis peut-être mal exprimée, on peut se dire qu'on est bon mais en ayant en tête qu'on peut toujours s'améliorer, afin de ne pas se complaire dans nos acquisitions, peut-être est-ce plus clair comme ça ? :)
 
Vous êtres plus claire, certainement... et vous communiquez divinement bien. Je suppose que c'est intégré et normal chez vous mais merci pour les précautions oratoires et la prise en compte de votre bout de l'écharpe
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut