religion, spiritualité et dépression

Discussion dans 'Esotérisme - Philosophie - Spiritualité - Arts' créé par hibou13, 9 Avril 2015.

  1. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Un article du huffpost fait part d'une étude qui semble bousculer les idées reçues au sujet du rapport entre la religion ou la spiritualité et la dépression.

    le début de l'article :
    Jusqu'à maintenant, les études ont toujours plus ou moins défendu la thèse selon laquelle les croyances religieuses et spirituelles seraient des remparts contre la dépression, et qu'elles étaient associées à un plus grand bien-être.

    A lire ici :*** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Étonnant, effectivement on m'avait appris le contraire.
    Dans ma clientèle j'ai remarqué un gros problème que je dirai d'origine judéo-chrétienne, de culpabilité diffuse, quasi-permanente chez certaines personnes, associée à une refus d'être associé à son corps, à l'écouter, "tu t'écoutes" comme critique, le corps perçu comme un moyen de transport du cerveau, son fonctionnement comme une faiblesse, l'obligation d'être centré sur les autres, sinon c'est perçu comme de l’égoïsme etc. Du coup ils arrivent chez moi en dépression, se culpabilisant de ne pas être sur-humains, "suffisamment blindés", avec l'impression qu'ils devraient tout contrôler, tout maitriser et être toujours parfaits, quand c'est dans le boulot on parle de burn-out mais j'ai l'impression que derrière ce qui pose problème c'est de reconnaitre son humanité, son imperfection, qu'on ne fait jamais que ce que l'on peut. Le "mea culpa" devient de plus en plus "mea ultima culpa" sans voir de rédemption à l'horizon et là c'est la dépression. Je travaille pas mal sur le contrôle, les shoulidismes et musturbation, l'imperfection dans ce cas. L'image qui me vient c'est vraiment la flagellation. Comme s'ils se flagellaient, souvent sans savoir pourquoi... le pêcher originel?
    En parallèle chez les clients croyants qui me disent trouver un réconfort dans la foi j'utilise parfois une métaphore que j'ai trouvé très belle: c'est un homme qui se retourne sur sa vie et il voit les empruntes de ses pas dans le sol, Dieu est à ses côtés et parfois il y a deux séries de pas côté à côté et parfois une seule série, l'homme dit "dans les moments les plus durs il n'y a plus qu'une série de pas, tu m'as abandonné dans ces moments là" et Dieu lui répond "ce sont mes pas, s'il n'y a qu'une série c'est parce que je te portais". C'est une manière de recadrer, de laisser l'espoir rayonner en utilisant les croyances du clients.
    Du coup, croyant ou non, la question, pour moi, c'est qu'est-ce qu'on peut faire, mettre en place pour que ça aille mieux?
     
    Singin aime ça.
  3. Nodylion

    Nodylion Membre

    Inscrit:
    13 Juillet 2011
    Messages:
    211
    J'aime reçus:
    39
    Points:
    2630
    Salut,
    Je pense que d'une certaine façon, ça peut se comprendre :
    Dans la religion on abandonne la solution à un pouvoir supérieur, à la prière, etc. alors que ce dont a besoin une personne en dépression c'est de prendre les choses en main.
     
  4. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Et encore de la discrimination , encore aujourd'hui, c'est dingue !
    Depuis tjrs la spiritualité est mis à mal, calomniée pour essayer de la faire passer pour du charlatanisme, discréditée aux moyens de sois disant statistique .
    Une chose, ils arrivent à ne plus confondre la religion ET la spiritualité ; c'est bien ! bravo ! il était temps :p
    Quand ces "grands penseurs scientifiques" apréhenderont le lien de toute choses, vies alors ils comprendront pourquoi ce monde est depressif
    Tout est inversé, rien n'est vraiment normal et tellement abhérent autant aux niveaux religions que societé humaine vis à vis de toute vie que toute personne "normalement" constituée avec un coeur ne peut rester indifférent
    De quoi se demander parfois qu'est ce qu'on fou içi et pourquoi être revenue, tellement à l'opposé de soi ...
    Le truc c'est l'affirmation !
    Perso, je ne trouve pas normal que la majorité ? (plus aujourd'hui ! ) trouve normal cette façon de vivre avec toute vies sur terre
    Pour moi, ce sont eux les dépressifs conditionnés à rester et surtout accepter d'être dans de basses fréquences parce que c'est comme ça et puis c tout .
    Quelqu'un de spirituel sait qu'il doit avancer sur son chemin, quel qu'il soit ,que rien n'arrive pas hasard s'il n'en a pas fait les premiers pas/Pas qui peuvent aussi être demande et qu'il y aura des "signes" qui l'aideront .
    Une demande avec l'intention du coeur est aussi un pas ! il existe donc différentes prières ...
     
  5. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    C'est normal de laisser des enfants , des humains subir la violence , la crauté, la famine ,les viols , les guerres , le racisme,la pédophilie, l'homophobie etc ?
    C'est normal de laisser mourrir des animaux , en extinction pour des terres ?
    C'est normal de polluer notre terre nourricière ?
    C'est normal de polluer nos aliments, vegétaux, animaux , eaux , airs etc ?
    C'est normal de donner des anti depresseurs, des somnifères : droguer, polluer les gens ?

    Alors oui c'est normal que les spirituels ou dumoins personnes vraiment humaine avec une conscience, un coeur, passent par des moments dépressifs car tout est fait pour qu'ils baissent leurs énergies et deviennent dépendant d'une norme qui n'en est pas une .

    C'est cette société humaine qui n'est pas normale et c'est consciement voulu ...
     
  6. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Moi aussi j'ai été surpris par cette étude, dans un premier temps.
    Bien entendu il s'agirait de tendance et non d'un absolu valable pour toute personne croyant ou spirituel.
    Et puis à y regarder de plus prêt, je ne suis pas si étonné que cela. Sans vraiment parler de déprime, j'ai souvent constaté un malaise certain chez les "spirituels" (surtout la mouvance new-age).
    Un peu comme tu dit Nodylion, mais aussi une sorte de quête perpétuelle, un renfermement sur soit, un malaise à vivre en ce monde ou cette société etc.
     
  7. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    "spirituel " (surtout la mouvance new âge ) lol et une étiquette de plus...pauvre new âge :p

    On vit dans nos maisons (boites) on regarde nos belles tv (boites) on part au travail (boite) dans nos voitures( boites) pour finir dans nos cercueils, fosses (boites)
    Comme tu dis hibou un bel enfer/mement quotidien ...
     
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Désolé, mais ça veux dire quelque chose effectivement.
    Tu peux ne pas t'y reconnaître.
    Tu peux également me faire procès d'intention et trouver dans mes propos ce qu'il n'y à pas.
    Respire un grand coup ;)
     
  9. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Pas de soucis, je ne m'y reconnaîs pas, je n'aime pas les courants, si ce n'est le mien dans mes propres ressentits, mon coeur
    Par contre j'y pense ! l'hypnose peut être considéré comme new âge mouhaha respire ;)
     
  10. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    617
    J'aime reçus:
    291
    Points:
    4230
    Est-ce qu'on ne pourrait pas dire que les personnes à tendance dépressive ou qui sont venues au monde dans un environnement familial et social dépressif sont plus attirées par la religion que ceux qui ont une nature et un environnement optimistes ?
     
  11. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    C'est quoi une nature et un environnement optimiste ?
     
  12. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6515
    J'aime reçus:
    627
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Les échelles d'évaluation de la dépression restent imparfaites

    Les articles sérieux sur croyance, spiritualité et santé sont rares et rarement objectifs au vu de la difficulté de tenir compte de tous les facteurs qui interviennent dans la construction psychologique de la personne +++

    Les derniers articles de cette année vont dans le sens d'un effet positif de la pleine conscience précisément dans la dépression, le stress et les maladies chroniques ( cancer y compris).

    Les conclusions du lien ci dessus me paraissent hatives. Tiennent elles compte des facteurs socio-économiques ? De l'environnement éducatif et familial comme l'a montré Singin ?
     
  13. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    La cause d'une depression peut être complètement opposé a tout ce que vous dites
    Il existe des gens qui ne sont ni religieux, dans un environnement éducatif, familial optimiste et dans une "bonne" société qui tombent en depression et on se demande pourquoi ???? encore....
    Le burn out en est une new âge preuve :p

    En tout cas nous sommes tous d'accord pour dire que cet article c'est de la m...
     
  14. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Non, je ne suis pas "d'accord pour dire que c'est de la m...". Souvent on publie pour faire sensation une étude qui prouve un truc alors qu'on passe sous silence 9 qui disent le contraire, ce qui ressort le plus n'est pas forcément ce qui est le plus prouvé. J'ai trouvé le post d'Hibou très intéressant parce qu'il me pose une question. Et si ce qu'on nous a appris n'est finalement pas si vrai, si démontré que ça? Est-ce que d'autres études tendent à démontrer la même chose ou est-ce juste une étude isolée? Ça me pousse à la rflexion et à rechercher dans ce que je peux voir au quotidien. Ce qu'on apprend fait aussi partie de nos filtres, de nos œillères, j'ai bien aimé lire ça parce qu'il remet en question ce que je croyais savoir. Avant de le lire j'aurai répondu que je pensais que la religion et la spiritualité étaient protecteur, parce que c'est ce qu'on m'a dit, maintenant à la place je me demande, je verrai sûrement plus tard pour lire des articles, pour l'instant j'ai envie de revoir ça avec mes clients sans à priori, juste regarde ce que je vois, puis ensuite lire des études.
    J'ai l'impression que c'est un sujet qui te touche.
    Il peut y avoir plusieurs causes à une dépression, et on parle de facteur de risque, que ça nous plaise ou non. Même avec plusieurs facteurs de risque on peut ne pas développer de maladie et même sans facteur de risque identifiable/identifié ou peu on peut développer une maladie. Le cancer du poumon existait déjà avant la cigarette, le cancer de la thyroïde avant Tchernobyl, la dépression en dehors de la religion ou en dehors de l’athéisme, des hommes jeunes ont des varices... Ce sont juste des facteurs de risque.
    Oui, j'ai vu aussi beaucoup d'articles sur les bienfaits de la pleine conscience dans les soins physiques et psychiques (en prévention du risque de rechute de la dépression par ex). Pour moi la pleine conscience n'est pas de la spiritualité. Le monde médical s'ouvre à de nouvelles méthodes de soin (hypnose, dessin, hôpital des nounours, clown, pleine conscience etc.).
     
    Nodylion aime ça.
  15. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6515
    J'aime reçus:
    627
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    La pleine conscience n'est pas de la spiritualité.

    La thérapie de pleine conscience a pris le relai de la logothérapie ( la thérapie par le sens)

    Donner un Sens à sa vie... C'est de la spiritualité ? Religieuse ? et/ou tout autant Laïque ? De la Croyance Construite ? Cognitivement ? Philosophiquement ? Hypnotiquement ?

    La religion c'est ce qui permet de relier "religare"

    L'hypnose tout autant...

    Pour moi, la pleine conscience permet de prendre conscience que tout est interconnecté, sychronisé, et qu'ainsi, toute action, aussi infime soit-elle, que je vais faire là, dans un instant, va avoir un impact sur mon proche environnement et sur mes proches et finalement sur l'évolution ultime de l'univers tout entier car mon infime environnement est une poussière essentielle du fonctionnement de tout l'univers +++

    La dure réalité de cette virtualité désormais quotidienne qui nous emporte un peu plus dans cette évolution qui nous dépasse mais que l'on est entrain de plus en plus d'en prendre conscience et de se l'approprier +++

    Mais c'est peut-être là encore une "super illusion" mais qui nous pousse à en étudier encore + les éléments...

    Pour se construire son propre modèle de compréhension de la chose...
     
  16. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Mais au fait, qu'est ce qui ne me touche pas ???
    Ce qui me touche c'est l'amalgame et je pense que vous l'avez bien tous compris

    Je suis très étonnée que vous pensiez que les religions soient des protecteurs ! boudiou

    Bien évidément que le post d'hibou est intéressant, dans le sens ou il nous montre combien les clichets sont encore à l'oeuvre et surtout quand il s'agit de religions souvent mélangé à la spiritualité qui peut aussi être new agé

    En effêt , il peut y avoir plusieurs causes à une depression, c'est bien pour ça que je dis qu'il faut arrêter de coller des clichets . Ca ne me plaît donc pas de parler de facteurs de risques (en plus c ridicule aussi cette façon de dire , le facteur n'apporte pas de riques ni que des mauvaises nouvelles , le mien est très gentil et ma fille n'est pas celle du facteur non plus...pauvre facteur :p )

    En effêt, la spiritualité , l'hypnose existait avant le new âge

    Alors que dire de la peine conscience !

    Le monde médical tout comme le monde entier ne s'ouvre qu'à des mémoires anciennes, rien de neuf .
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6515
    J'aime reçus:
    627
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Le monde médical tout comme le monde entier ne s'ouvre qu'à des mémoires anciennes, rien de neuf .

    Ce serait trop simple à mon avis, on est dans une évolution cybernétique qui nous dépasse et que tout est nouveau, toujours nouveau et que le monde se construit, évolue et change à chaque instant

    le monde entier s'ouvre et se développe à l'infini

    mais qu'on a du mal à l'admettre car l'immobilisme est bien plus sécurisant : en se disant qu'on sait déjà tout et qu'il n'y a rien de neuf, de s'assoir sur ses acquis dont on est persuadé (sa "religion", ses "croyances")

    c'est bien plus sûr que de réaliser qu'on est métamorphotique...

    et qu'on est là pour s'adapter en permanence...


    Bon là j'ai dévié complétement du sujet de départ, j'ai en effet totalement omis qu'il était question de dépression parce que moi , au quotidien, je suis un spécialiste pour l'oublier et la faire oublier...

    C'est çà ma religion finalement...

    :rolleyes:
     
  18. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    C'est quoi des religions ? c'est des règles écrites par des hommes
    C'est quoi le new âge ? pourquoi ce mot est voulu péjoratif dans les consciences ? n'est ce pas le nouvel âge ? et le nouvel âge de quoi ?
    C'est quoi la spiritualité ? la pleine conscience du tout

    Je me considère terrienne, j'ai bien les pieds sur terre, ancré au sol avec une famille, un travail, un jardin etc et spirituelle sans aucune réelle religion

    Comment je la vie ? tout simplement

    Ce matin j'ai eu un toc toc à ma fenêtre, je me suis levée et il y avait une mésange qui tocquait à mon carreau.
    Ce n'est qu'un piaf hein !!! oui mais ! je me suis recouchée et elle a insité, elle est revenue tocquer à ma fen/être
    C'est une première !
    On peut le voir de diverses façons, ou ne rien y PERCE/VOIR
    Moi, j'ai vu une mes/anges qui m'a r/éveillée
    Voilà un exemple de ma connection spirituelle avec ce que je suis dans mon entièreté (corps,âme,esprit)
    Je ne peux le renier

    Je me fie à mes valeurs, (différents de dogmes, règles) et mon intuition
    Je suis connectée et j'assume :)
     
  19. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    OUi c'est trop facile, en effêt .
    Ils puisent dans l'inconscient collectif , dans le passé aussi qu'ils ont laissé pour mort dans les pratiques de nos anciens
    et leurs soi disant nouvelle technologie n'est pas nouvelle pour tout le monde, surtout si tu penses que nous ne sommes pas les seuls dans l'univers et multi univers ;)
    Alors non, l'humain n'a rien inventé
    Le seul truc qu'il a en plus "des autres" c'est les émotions, voilà ce qui nous seraient enviés et que certains font tout pour nous depressier ! en nous polluant de tout les côtés
     
  20. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    La dépression est une conséquence de baisse d'énergie et tout est énergie
    Les animaux qu'on mange , les végétaux, l'air qu'on respire, l'eau que l'on boit

    Je ne suis pas en crise mystique mais en réalité consciente sur les réelles causes de la dépression

    Les animaux élevés en batterie ( ah oui et une batterie complètement à plat !) énergétiquement _ _ _ _
    Les plats tout fait avec toute leurs m...dedans _ _ _ _
    Les légumes avec pesticides à fond _ _ _ _ _
    Manger des tomates en hiver ! des fraises ! etc
    L'air vicié avec les chemtrails des avions, pollutions de l'air alors que d'autres énergies alternatives existent !_ _ _ _
    L'eau traité, retraité et retaité _ _ _ _
    Rien que là se trouve une dépression de l'énergie !!! et nous l'avalons ...

    Alors comment veux tu déjà à la base ne pas ressentir au bout de quelques années d'empoisonnement une depression au niveau de ton corps ? mal a dit, oui toutes ces maladies qui pullulent comme le cancer, autres ,aux niveaux cellulaires ça ne va plus de toute cette m ... !

    Et ils y à le reste, le travail, la pression d'avoir et obtenir de l'argent pour manger , avaler cette M ... ! et dont tu nourriras tes enfants ...

    Parlons des religions, des extrèmistes qui au nom de dieu se permettent des atrocités et que personne ne fait, ne dit rien à part je suis charlie, je suis kenya pff

    et puis tu comprends pas parce que tu as du mal a dormir, que ta conscience te fait mal au tripe alors tu vas voir ton gentil docteur qui va gentiment te prescrire d'autres m.... des médocs autorisé par la loi (autres boites poisons) pour dormir, pour t'endormir ( ta conscience qui se re/belle)

    Et si tu vas pas voir ton docteur, tu vas de toi même baisser ta propre énergie, en fumant des métaux lourds (cigarettes) prendre de l'alcool pour inconscient te suicider à petit feu .

    Tout est fait pour nous baisser énergétiquement jusqu'à en arriver au suicide pour certains tellement ils ne supportent plus cette énergie basse

    Mais c'est normal !!!

    Normal que les gens finissent pas faire des depressions, ce qui l'est moins c'est que certains n'en feront jamais et là tu te demandes qui ils sont(humains ?) et s'ils ont une conscience et un coeur

    Car comment aussi se sentir bien en pensant aux enfants, femmes, hommes qui meurent de faim alors que la planète peut nourrir le monde entier
    Comment se sentir bien quand tu vois qu'il existe encore des guerres, des massacres, des viols
    Comment se sentir bien quand ils mettent à la tv toute ces horreurs afin de te désensibiliser petit a petit afin que tu ne réagisses plus
    Comment se sentir bien quand ils rabaissent la femme à un niveau de bimbo, prostituée, bonne à lincher, violer, mettre la table, torcher les gosses et moins payer
    Comment se sentir bien quand ils violent les enfants,l'innoncence, les mal traites , les font travailler et crever de faim

    Je continue ????

    Ah oui ça change de mes posts bisounours là !

    Il y en a marre alors oui les gens deviennent depressifs, font des burns out et ça n'a rien avoir avec leur spiritualité
    Je dirais même le contraire ! seule leur spiritualité, leur intuition , conscience coeur de la réelle vérité, valeur entre le bien et le mal peut les sauver de la dépression
     
  21. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Ou comment démontrer une incapacité total à dialoguer....!

    Cet article pose juste une question qu'un thérapeute peut légitimement ce poser, ou, pour le moins y réfléchir (sans pour autant passer pour un gros réac.
    Des gens croyants font des dépressions, c'est un fait.
    Des gens ayant une spiritualité font également des dépressions, c'est également un fait.
    Peut il y avoir un lien (parfois) ? et dans quelle condition ? (ou la question sale)

    Désolé de me la poser, mais comme le dit Prudence, il est parfois bon de s'interroger sur d'éventuelle croyance.
    Par ailleurs, je connais au moins 2 cas de suicides et une dépression grave ou la "spiritualité" à joué un rôle majeur, par l'influence qu’exerçait certaine personne sur ces victimes.
    Comme le suggère Surderien, il faut tenir compte d'autres facteurs et même dans ces cas la spiritualité en elle même n'explique pas tout. Mais au moins un rôle favorisant.

    L'article ne fait pas le procès des spiritualités et ce garde bien de les définir de façon exhaustives, juste :
    Être 'spirituel' a été défini comme le fait de ne pas suivre formellement de religion, mais avoir des croyances ou expériences spirituelles. Cela signifie, par exemple, que l'on croit à une force ou un pouvoir autre que soi-même, qui pourrait influencer sa vie.

    Cet article n'est pas de la merde, il ne dit pas non plus la nouvelle vérité scientifique ayant valeur de loi. Il expose même ses limites. L'article ne dit pas non plus que la spiritualité c'est tout mauvais.
    Il ne s'agit même pas d'un débat sur l’intérêt ou non de la spiritualité

    Mais je constate que xorg se sent agressée.
    Alors y a t'il qu'une forme de spiritualité ? toutes les spiritualités sont elle équivalente pour se sentir si concerné?
    On ce précipite à hurler au complot, à ce victimiser. est ce là, l'apport de la spiritualité? Sérénité, recul...

    La spiritualité serait elle comme les fondamentalismes religieux, en parler serait blasphème? Vis à vis d'elles, un regard athée serait il interdit? En débattre une insulte? Y faire allusion une stigmatisation?

    J'aurais aimer lire quelques arguments démontrant en quel cas la spiritualité peut être un aide en cas de déprime. Quel forme de spiritualité éviterait les risques énoncé dans l'article et à quelle condition. Plutôt que des incantations et l'éternel discours sur le complot mondial, dont je fait maintenant parti apparemment.
     
    Nodylion et Prudence aiment ça.
  22. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Tu as probablement raison.
    A mon avis ce cas de figure existe également. A l'inverse des tristes exemples de mon messages précédent, je connais également des personnes ayant trouvé dans la spiritualité un équilibre et la force de "sortir" d"un environnement familiale peut favorisant pour eux.
    Trouvant un sens à leur vie, ils ont pus ce faire confiance, envisager l'avenir différemment de ce qu'il croyait "écrit d'avance".
     
  23. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    J'ai déjà vu deux personnes qui m'ont dit que sans Dieu elles n'auraient pas la force de s'en sortir. Dans un même temps je me demande dans quelle proportion la notion de pécher originel, la représentation du Christ crucifié, pèsent sur les représentations de soi, de l'homme, l'envie et le droit à chercher la joie de vivre, cette culpabilité diffuse dont j'ai parlé etc. Ce n'est pas seulement un problème de religion mais culturel à mon avis.
    J'ai aussi vu des personnes ayant eu comme un déclic avec une envie de prendre soin de soi et changeant de direction: yoga, méditation, Montessori pour leur enfants etc. Mais peut-on parler de spiritualité? Je ne sais pas et je pense que ça dépend des cas.
    Là se pose aussi la question de ce qu'est la spiritualité.
    Pour moi l'écologie, le fait que je cherche à éviter certains polluants, que je veux éviter des produits type élevage en batterie, que je favorise les produits bio n'est pas de la spiritualité, on peut le penser sous le coup de la spiritualité, d'une éthique personnelle, d'un point de vue écologique, économique etc. C'est peut être ce point qui a touché Xorg', alors que pour moi c'est hors sujet.

    Encore merci pour l'article Hibou, il me fait beaucoup réfléchir. Si tu en as d'autres n'hésite pas.
     
    hibou13 aime ça.
  24. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    A ceux et celles qui liront mes messages et auquel mes mots feront résonnance sans préjugés ni généralisation !

    Il existe et heureusement des solutions : elles font parties de nos choix

    Ma spiritualité, comme tant d'autres aujourd'hui ne tend pas vers un "sauveur" extérieur ou une force "supérieure" extérieure à nous même

    Là est le tord qui nous est largement répandu et que je défend bec et ongles

    Notre spiritualité est une force intérieure qui nous permets de pouvoir accepter de lutter , douter et faire des efforts

    Une clé du bonheur qui ne consiste pas à vivre une petite vie sans embrouilles , sans erreurs et sans bouger

    Nous avons le choix d'écouter notre INTUITION ou pas

    C'est elle qui fait ce lien avec la spiritualité

    Vous comprenez donc qu'il n'y a dans l'intuition aucun dogme, aucune croyance, aucun préjugé ni éducation ni familial ni societé ni économique rien de tout celà comme cité par les autres sur ce post

    La spiritualité c'est savoir être à l'écoute de son intuition, point barre .

    L'intuition vous aide à sentir ou ne pas sentir ceçi ou celà sans que le mental intervienne

    Quand arrive une baisse d' energie qui vous maintient , vous oppresse et qui peut vous amener à une depression c'est parce que vous n'avez pas écouter votre intuition depuis un bon moment...

    Pourtant, vous savez ce qui peut être bon pour vous, pour vous remonter vos énergies

    _ Manger plus sainement (vous savez bien toute les merdes par exemple qu'il y a dans les plats tout preparé ou que manger des tomates en hiver n'est pas normal, contre nature )
    _ Respirer au grand air (allez vous promener en forêt , au bord de l'océan, en montagne, parc et accrocher vous aux arbres un instant...assez vous au sol, marcher pied nus )
    _ Ecouter de la bonne musique (celle qui vous parle, celle qui vous donne des frissons, écouter les oiseaux, la nature, le vent)
    _Ressentez la chaleur du soleil , la chaleur d'une étreinte avec des enfants, des animaux , le parfum d'une fleur
    _ Buvez de l'eau , prenez des bains
    _ Jouer , bouger, rire !

    Bien souvent nous ne faisons plus attention à rien, nous sommes devenus des machines, des automates déconnectés à notre intuition, notre spiritualité

    Combien de fois vous auriez une envie soudaine d'aller faire un tour par là mais vous ne le faites pas parce qu'il faut faire autre chose ?

    C'est là, à ce moment là précis qu'il faut faire l'effort d'écouter cette petite voix et tout laisser tomber pour y aller (le ménage, les papiers peuvent bien attendre pour une fois)

    Quand vous écouterez de plus en plus votre intuition et que vous y engloberez tout ce qui va avec dans le sens de faire attention à ce qui entre dans votre corps, (tête y compris)vous verrez encore autre chose

    Le lien , ce fameux lien avec toute l'énergie de toute vie sur terre : celà s'appelle les synchronisations

    Là encore rien n'arrive par hasard !

    La depression n'est pas un hasard non plus mais une conséquence à des actions répétées contre nature , contre intuitive .

    La depression c'est la réponse à votre manque d'écoute intérieure et pas la faute à vos parents ou votre spiritualité, religions, autres

    L'intuition vous aura depuis longtemps déjà guidé, aidé mais vous ne l'avez pas écouté , fait attention a elle, vous l'avez étouffé .

    Alors encore une fois : VOTRE POUVOIR INTERIEUR ( connection spirituelle=intuition)EST VOTRE FORCE ET VOUS PERMET DE SAVOIR FAIRE LES BONS CHOIX .

    Faites lui confiance, faites vous confiance ce qui revient au égal au même (m 'aime)

    Ne vous lassez pas faire et laissez vous être

    Bien à vous
     
  25. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Pour moi la spiritualité et l'intuition sont deux choses différentes. D'ailleurs les décisions prises par intuitions sont souvent à postériori considérées comme les plus satisfaisantes (je ne suis plus sûre mais je crois que j'ai lu cette conclusion d'étude dans un livre de cohérence cardiaque). D'après ce que j'ai compris pour toi Xorg', ta spiritualité est tournée vers l'intérieur et est de suivre ton intuition. Ok. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
    Il y a des études dans le domaine de la santé qui mettent en lumière des facteurs de risque. C'est pas parce que les conclusions ne nous plaisent pas qu'on peut, en tant que pro, les mettre à la poubelle et se cacher la tête dans le sable. Pour moi la question c'est qu'est-ce qu'on en fait? comment l'utiliser? Même si bien sûr je préfère garder un esprit critique et ne pas oublier que toute étude publiée n'est pas forcément parole d'évangile (c'était l'occasion de la placer :p).
    Comme Singin je me demande dans quelles proportions et circonstances elle peut être une planche de salut.
     
  26. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6515
    J'aime reçus:
    627
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Meilleure Réponse
    Dernière édition: 23 Avril 2015
  27. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Vous pouvez appeler ça comme vous voulez
    Vous pouvez essayer de moderniser par des mots , vous l'approprier et même dénigrer les anciennes paroles, actes

    Ma spiritualité n'est pas que la mienne

    Elle ne m'appartient pas . Elle n'appartient à personne et est à tout le monde

    La petite voix intérieure n'est pas fantasque et est reliée à une partie de vous bien plus belle


    Entendre cette petite voix, être connecté avec son intuition c'est l' ART monie d'un être équilibré, ancré sur terre et dans l'air

    La spiritualité n'a rien magique si ce n'est laisser être et être à l'écoute de l'âme (air) agit (terre )
     
  28. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1685
    J'aime reçus:
    522
    Points:
    5380
    Xorg le sujet n'était pas TA spiritualité.
    Quelle soit bonne ou mauvaise, imaginaire ou réelle, c'est ton problème. On peut partager ou non tes points de vue, mais c'est un autre débat.
    Il y à dans l'actualité assez de gens qui ont des croyances et qui ne supportent pas que d'autre en parle ou même l'évoque. sans que cela entraîne des réactions virulentes, voir violentes.
     
    Prudence aime ça.
  29. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3821
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Je suis d'accord avec Hibou.
    Je trouve le sujet intéressant et on peut en parler sans se sentir agressé et sans être hostile (ce qui est normal si on se sent agressé), juste prendre un peu de distance par rapport à soi, son vécu et poser un regard neuf sur ce à quoi on est confronté.
     
  30. hypnophil

    hypnophil Membre

    Inscrit:
    27 Avril 2015
    Messages:
    12
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    420
    Localité:
    La Valette
    Voilà un sujet qui m'interpelle, ayant grandi dans un mouvement sectaire apocalyptique et ayant découvert la spiritualité peu après en être sorti.

    7 milliards d'individus sur Terre, 7 milliards de ressentis uniques sur la vie et le divin... me dit souvent mon ami jardinier, athée... mais authentiquement spirituel.

    Là d'où je suis rescapé, les adeptes se proclament "les gens les plus heureux de toute la Terre". Dans les faits, des dizaines de milliers de sujets dépressifs incapables de s'avouer leur état du fait même de la distorsion cognitive implantée dans leur inconscient. J'en étais. J'en suis sorti, en remettant le compteur de mes croyances à zéro et en apprenant peu à peu à me fier à mon intuition, la petite voix/voie intérieure, pour trouver MA vérité spirituelle, celle que je n'impose à personne, trop conscient de son empreinte subjective.

    Aujourd'hui, oui, je me sens bien dans mes mocassins, le cœur ouvert et débarrassé de ses peurs superstitieuses, et même de la mort. Les dizaines d'année de dépression générées par un conditionnement subtil mais constant sont derrière moi.

    La religion accroit-elle le risque de sombrer dans la dépression ?... Je réponds comme un fou, pour paraphraser "saint" Paul : Absolument ! :p

    Le "religare" institutionnel a fâcheusement tendance à nous relier à la foi de manipulateurs de tous poils...

    La spiritualité accroit-elle le risque de sombrer dans la dépression ?

    Après réflexion, j'avoue que oui, c'est possible, je l'ai constaté autour de moi chez quelques amis "dans la spiritualité" comme on dit... oui, effectivement, mais j'ajouterais : pas pour les mêmes raisons ! :rolleyes:

    Qui dit spiritualité dit sensibilité, parfois extrême... Et le moins qu'on puisse dire, c'est que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours... Ceux qui tirent parti du système sans s’embarrasser que ce soit au détriment de leurs semblables ont, de fait, très peu d'états d'âme... pourquoi diable feraient-ils une dépression ??

    Je crois que pour être heureux, la Spiritualité avec un grand S, celle qui permet de prendre du recul sur la condition humaine, requiert de la sensibilité mais aussi du courage, beaucoup de courage : celui de s'aimer ET d'aimer les autres inconditionnellement, sans jugement et sans peur.

    Personnellement, j'ai découvert ma spiritualité naissante au travers des témoignages d'expérienceurs de mort imminente (EMI / NDE), qui, tous, ont été transcendés par leur voyage intime et en sont revenus avec un sentiment de paix indescriptible. Mais aussi par des rencontres inoubliables, la plus belle étant celle de mon ami le jardinier qui, avec ses mots de la terre et d'une âme sereine, a saisi le sens du bonheur et en rayonne.

    Et je crois que c'est bien là le fruit d'une spiritualité authentique : un profond sentiment de paix intérieure. Mais ça, c'est un travail constant...
     
Chargement...