1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Renseignements

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Nrgielibre, 19 Janvier 2008.

  1. Nrgielibre

    Nrgielibre Membre

    Inscrit:
    19 Janvier 2008
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Cette idée qui a germé est de devenir hypnotherapeute. Pourquoi l'hypnose?
    peut être parce que c'est une therapie pour laquelle mon être tout entier semble adhérer. Je suis imprimeur de métier, rien avoir si ce n'est de tomber parfois dans une sorte de transe hypnotique devant les pinces qui déposent les feuilles à une cadences infernales, ça, combiné avec la routine du métier.
    Durant mon parcours professionnel, j'ai pu passer un BEP sanitaires et social.
    Que ce soit auprès des personnes agées en maison de retraites, en créche auprés des touts petits et en clinique, tous les responsables de ces secteurs ont unanimement reconnu ma capacité à travailler dans le social.
    J'aime aider les gens, c'est vrai, mais comment? La réponse semble être l'hypnose.
    Comment devenir hypnothérapeute? Par quel moyen y arriver? Je recherche le moyen le plus authentique possible, le plus sérieux.
    Combien coûte une telle formation?
    Peut-elle être prise en charge?
    Que pratiquer? l'hypnose traditionnelle, l'hypnose ericksonienne? les deux?
    Bref je suis ouvert à toutes vos remarques, suggestions, conseils...

    En vous remerciant.
     
  2. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Voilà des questions déjà mûrement réfléchies semble-t-il, en tout cas très personnelles.
    Aussi mon message sera-t-il plus une remarque qu'une réponse.

    Nous sommes nombreux à pouvoir ressentir (chacun à sa manière) quelque chose, quand on parle d'aider les gens.
    Nombreux à sentir que ce peut être une envie profonde et durable.

    Les premières personnes à le faire, sont très simplement les adultes dont les parents vieillissants ont tout à coup besoin d'aide.
    Parce que là, chacun peut vivre ce que c'est que d'être capable de (ou d'être en difficulté pour) pouvoir régler certains problèmes que j'appellerai problèmes personnels (vieilles histoires mal réglées avec ses propres fantômes d'enfance, comme dirait un psychanalyste que je connais) et à ce moment se sentir libre d'apporter l'assistance nécessaire à ses vieux parents.
    (ça ne doit pas être si facile que ça, y a qu'à voir autour de soi).

    Mais pour ceux qui avant d'en arriver là, sont étrangement devenus eux-mêmes parents avant d'avoir à jouer les enfants-parents de leurs parents-enfants, il faut aussi être capables d'aider ses propres enfants.
    Et pour cela... Sans doute chacun de nous s'il est ou a été dans cette situation, peut-il mesurer l'effet que ça fait de constater qu'il s'énerve "anormalement", qu'il s'inquiète "exagérément", qu'il est "excessivement" exigeant (ou laxiste) certaines fois par rapport à d'autres. Ainsi chacun aura plaisir à constater qu'il a matière à travailler sur lui-même, déjà.

    Ensuite peut-être certains ont-ils des amis. Peut-être parfois ces amis ont-ils des ennuis. Peut-être y a-t-il parfois certains amis dans les ennuis que l'on soutient (quitte à avoir des réactions étonnées si on va loin) et parfois certains amis dans les ennuis que tout à coup on ne voit plus.
    Ainsi chacun pourrait ressentir combien quelque part aider les autres passe par s'aider soi-même parfois, à moins que ce soit dans l'ordre inverse.

    D'ailleurs certains, et je me demande s'ils ont plus d'enfants ou moins de parents ou autant d'amis que les autres, sont des professionnels de la relation d'aide (hôtesse d'accueil, postier, réparateur, psychothérapeute...).

    Enfin chacun de nous entre en effet chaque jour en état hypnotique, simplement parfois sans savoir qu'il est possible de l'appeler comme cela.

    Alors comment avancer ? Faut-il pour cela apprendre l'hypnose ? Est-il indispensable de se l'écrire sur le front (sur une plaque sur la porte) pour devenir quelqu'un d'utile ? L'aide ou autre chose (en tout cas la relation) ne commence-t-elle pas dès la première rencontre de la journée ? Ou peut-être la dernière de la veille, à laquelle on n'a pas répondu.

    En tout cas personne ne rembourse les formations, ça j'en suis sûr et je peux me tromper.
     
  3. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    mon message sera-t-il plus une réponse qu'une remarque!

    eh bien vous avez tous les caracteristiques, qui me laisse a penser que vous ferez un bon hypnotherapeute.
    ces qualités que je pense necessaire sont:
    l'humilité,la compassion,la curiosité...
    les choix en france sont très chers,pas souvent prometteur d'une pratice a succes et addressé au pro de la santé ( ce qui n'est pas une bonne reference!)
    je propose la simplicité
    tres cher!
    surement pas!
    je dirai ni l'une ni l'autre! il y a d'autres méthodes beaucoup plus efficaces qui vous feront devenir un hypnotherapeute a succes!
    faites des comparatifs, informez vous.
    le bon sens est toujours un bon juge!
    amicalement
    paul.
     
  4. apula

    apula Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2008
    Messages:
    307
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1520
    Localité:
    39300
    arrêtez de dire n'importe quoi Paul Elie. Oui la formation peut être prise en charge par le 1% patronal. Cela a été mon cas :evil:

    Ensuite qu'en savez vous que les formations en France sont comme vous dites, vous ne vous êtes jamais formé en France selon vos dires sur d'autres forums. Vous ne connaissez mêmes pas les différentes formations.

    Pfouuuu sans commentaire.
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    je ne vous ai pas insulté , je dis sans doute quelque chose de different de ce que vous dites...pas n'importe quoi!
    je vous respecte, vous me devez la même chose...
    et vous appelez ça une prise en charge?
    oui je les connais
    surtout le prix élevé qui les rend inaccessible aux gens défavorisé qui pourrai être intéressés par ce savoir.
    soyez honnête combien a couté votre formation?
     
  6. Anonymous

    Anonymous Invité

    J'ai lu sur un message que la formation pouvait etre prise par le 1% patronal, je suis étonnée mais pourquoi pas ?? pourrais-je avoir plus d'infos sur les organismes formateur à h'hypnose qui adhérent au 1% patronal,

    Merci pour vos réponses
     
  7. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    Aout 2008...envie de réagir

    Les formations sont ouvertes à tous.

    Facile de dire ça, en sachant que le trie se fait naturellement.
    Paulelie n'a pas tors..combien coute une formation..et là, je ne parle que de la formation.
    Ajoutez a cela le trajet, l'hotel, la restauration.
    Ensuite faites le compte.

    Oui, c'est très cher..
    Je crois qu'il faut etre honnéte là dessus.
    Autre chose, est-ce que les formations poussées font les meilleurs hypnothérapeutes ? je ne sais pas.
    Beaucoup ne font pas de travail sur eux même avant.
     
  8. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    >>>>>>Autre chose, est-ce que les formations poussées font les meilleurs hypnothérapeutes ? je ne sais pas.
    Beaucoup ne font pas de travail sur eux même avant.
    exactement utilisser l'hypnose et être hypnotherapeute sont 2 choses différentes...
    pour soigner on doit guerir! il faut avoir le don!
    la personne qui affirmait a propos du 1 % a disparue du site
    aussi faites vos recherches vous même...bonne chance!
    il y a très peu d'élus!
     
  9. diwaltan

    diwaltan Membre

    Inscrit:
    1 Août 2007
    Messages:
    30
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    tahiti/polynesie
    :!: C'est vrai que les formations sont très chères et pour une personne ayant des revenus "moyens ", c'est très dur à supporter financièrement quand il faut rajouter tous les a-côtés( transport, hôtel.....).


    Je rejoins Esperence quant aux formations;les plus chères ne veulent pas dire les meilleures forcément mais on est toujours tenté de se rassurer en se disant qu'un gros prix est synonyme de qualité.. :wink:

    Toujours ces croyances!

    Pour comparer aux musiciens ; on est pas forcément dans les meilleurs si on se paye une école réputée mais on fait pour ou pas dès le début... et ensuite le don se travaille . En tout cas c'est ce que j'en pense.
     
  10. Métaphore

    Métaphore Invité

    J'ai envie de rebondir sur cette conversation, vu que je suis en formation d'hypnose intégrative.

    Je suis Parisienne et effectivement les formations sont chères, mais j'ai déjà la chance d'être sur place car sur PARIS, il y a quand même du choix, même peut être trop, et à tous les prix.

    Moi j'ai été conseillé pour mon choix de formation par une personne en qui j'avais confiance et à qui j'ai fait confiance pour moi même, et je ne le regrette pas.

    D'autre part il est plus qu'évident que vouloir devenir hypnothérapeute sans même avoir fait un travail sur soi est d'une totale insouciance.

    Je n'iras pas jusqu'à dire qu'un hypnothérapeute devrait suivre le chemin d'un psychanalyste mais presque c'est à dire passer d'abord en revue son fonctionnement interne, et comprendre les principes de base de psychologie, pour moi c'est le B.A.BA.

    Après c'est sûr qu'il y a la pratique et la valeur intrinsèque du thérapeute, mais là c'est le patient qui jugera...

    Et je pense que si vraiment on veut aider une personne dans son développement personnel, il faut s'intéresser aussi à d'autres approches que l'hypnose, car l'hypnose n'est pas une fin en soi, mais une technique, et puis il y a hypnose et hypnose...
     
Chargement...