1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

termes français

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par lionel_a, 5 Septembre 2015.

  1. lionel_a

    lionel_a Membre

    Inscrit:
    13 Août 2013
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    Istres

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à toutes et tous !
    L'hypnose est un partage de connaissances. Nous adoptons les manières de faire de Maîtres en cet Art, dont Erickson, mais aussi Elman et bien d'autres...

    Ils sont anglophones. Ils emploient certains termes anglais qui nous sont expliqués, et que nous réutilisons. Mais existe-t-il des termes identiques dans la langue française ? C'est ma question.

    pre-talk = prolégomènes (article sur Wikipedia qui mérite d'être détaillé)

    Je recherche le terme français pour « patern ».

    Merci pour vos avis,
    lionel
     
  2. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    le pre-talk est l'entretien ou anamnèse que l'on fait avant de commencer la séance pour voir comment fonctionne le patient,son histoire,que veut il obtenir avec l'hypnose?...
    La rupture de patern est l'induction rapide: le fameux "dors je le veux" par exemple
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  3. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
  4. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Meilleure Réponse
    Bonjour Lionel
    Tu sais que c'est une mode chez nous de garder les mots anglais, même si l'équivalent existe en français. Je trouve ça souvent ridicule, mais ce n'est que mon avis.
    Par contre, dans un métier, une spécialité, la recherche il est courant de conserver le terme utiliser par l'inventeur d'un nouveau concept. Ainsi tout le monde (et dans le monde) sait de quoi il relève précisément.
    Mais ceci n'est pas ta question.

    Pour pré-talk, prolégomènes n'est pas faut mais drôlement compliqué et bien peut utilisé pour être facile à retenir.
    Le pré-talk (avant de parler) est le moment avant la séance proprement dite ou l'on va expliquer au consultant ce qu'est l'hypnose, la transe, ou l'on peut démystifier les idées reçues, répondre à ses questions, rassurer si besoin etc.. Cela peut être très rapide comme en street ou cela reste un jeu ou un peu plus long en cabinet (surtout lors d'une première séance).
    Le pré-talk peut être également un temps pour obtenir des signes d'acceptation inconsciente du consultant.
    Donc nous pouvons parler en français d'introduction, de préliminaire, préparation ou de préambule (sous entendu : à la séance)

    @moune : A ne pas confondre avec l'anamnèse qui est l'entretien avec le patient. Ecouter le problème, recueillir des informations et déterminer l'objectif de la thérapie.

    Pour Pattern
    C'est plus rigolo, c'est un terme anglais, mais qui viens du français : patron (au sens modèle, comme en couture).
    Le terme est maintenant accepté en français (larousse)
    Le terme désigne un processus qu'il n'est pas facile de résumer en un seul mot.
    En gros ce sont les millier de petites actions que nous pouvons accomplir au quotidien sans y penser et sans efforts (des gestes réflexes).
    (exemple :quand on passe sa première leçon de conduite, il faut passer la première pour démarrer. Sentir la pédale, la situer, l'enfoncer. Situer le levier de vitesse, penser qu'il faut tirer légèrement à soit le levier puis l'avancer. Se forcer à faire cela sans regarder etc... Après quelques essais, on le fait sans même y penser, c'est intégré, c'est un pattern)
    Heureusement que nous avons cette faculté qui nous permet de ne pas décomposer et réapprendre tous les mouvements de la vie.

    En hypnose
    Nous savons qu'il suffit qu'une personne répète 3 fois un mouvement pour que ce crée un pattern.
    En induction rapide par exemple, l'hypnotiseur crée le pattern puis le rompt volontairement.
    Prenons cette induction ou l'hypnotiseur prend la main du sujet et la balance doucement de D à G
    (Le sujet prête un peut attention à sa main qui balance, peut ce demander pourquoi l'hypno fait cela, ressent le contact de la main de l'hypno. Au bout de quelques balancements et obligé de suivre le discours de l'hypno, il ne pense plus à sa main. le pattern est créé!)
    L'hypno alors tire de façon surprenante et rapide la main du sujet vers lui.
    (Cela crée une "surprise", un petit moment de déstabilisation, une anormalité... le pattern créé est rompu de façon inétendu ! )
    Dans la même seconde, l'hypno profitant de cette déstabilisation, place alors une consigne qui permet la transe "dors".
    Le conscient qui est juste à cet instant "troublé" par la "rupture" accepte alors l'entrée en transe.

    Il faut noter que pour que ce soit encore plus efficace, l'hypno aura dans le pré-talk préparé le sujet en disant que la transe est un moment de relaxation, une expérience agréable (donc induit une acceptation inconsciente) et averti que le mot "dors" n'est qu'un signal d'entrée en transe, qu'il est pratique car court mais n'a rien à voir avec le sommeil.
    (Nous pouvons parfaitement utiliser à la place de "dors" les mots : allez ! ou va ! par exemple).

    Pour conclure et à mon avis, je ne vois pas d'autre mot en remplacement.
    PS : Je détail un peu, ce qui n'est pas vraiment ta question, mais ça peut intéresser d'autres lecteurs ? (peut être)
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    L'avantage des mots en anglais, pour qui a le francais comme langue naturelle, c'est que le mode de penser n'est pas le même qu'avec des mots francais formatés dans son enfance et fruits de son éducation
    Le feed back, les pattern, sont des processus difficiles à appréhender si on ne les a pas intégrés à partir de textes explicatifs en anglais Ainsi l'auto-feed back hypnotique n'est déclenchable, en dehors de l'anglais, qu'avec un discours métaphorique ericksonnien bien choisi
    De là à se créer des scripts pour des changements de pattern pour soi-même ça devient inceptif ...
     
  6. lionel_a

    lionel_a Membre

    Inscrit:
    13 Août 2013
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Localité:
    Istres
    Super, merci à vous 3 pour vos réponses.
    Là, c'est vraiment très bien, je me sens plus libre d'utiliser ce terme.

    En fait quand je posais la question d'utiliser des mots français, c'était pour en apprendre de nouveaux (donc pas de mots "formatés depuis l'enfance"), car notre langue est suffisamment riche et il est normal que des mots soient nouveaux pour nous, comme « prolégomènes » par exemple.

    À bientôt
     
Chargement...