Timidité

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par zigzag, 17 Novembre 2012.

  1. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Bonjour

    Je suis un lycéen de 17 ans et je suis assez timide (stresser a l'idée de prendre la parole en public, rougissement, mal à l'aise avec la gente féminine...) mais ce n'est pas une timidité maladive non plus.
    Pour remédier à cela je m'essaie à l'auto-hypnose depuis quelques jours.
    Mais je ne sais pas comment procéder, quel chemin prendre pour supprimer cette timidité.
    En une semaine je me suis fait 2 séances, je m'allonge sur mon lit, je rentre en transe et je m'imagine dans les situations où je suis le plus mal à l'aise en essayant de m'imaginer spontané et naturel. Je me dicte également des suggestions tel que " N'importe où et avec n'importe qui je suis spontané et naturel" " j'ai confiance en moi". Ca a l'air de fonctionner je constate quelques progrès mais j'aimerai vraiment avoir des conseils de professionnels ou de personnes qui ont vaincu leur timidité grâce a l'hypnose.
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bienvenue

    Quel est le truc le plus banal qui t'intimide le plus ?

    :oops:
     
  3. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Parler en public.
     
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    As tu essayé alors de programmer ton mental à fonctionner de façon différente ?

    de percevoir que les personnes autour de toi sont en situation d'être très intéressées par rapport à ce que tu vas dire ?

    ou imaginer que toutes ces personnes sont nues, ou en position d'infériorité par rapport à toi ( pour que cela opère alors un renforcement du "moi" : je suis sous tout à fait sous contrôle de moi-même mais pas les autres ! )

    que le truc contre le trac c'est le troc : échanger tes idées de "trac" qui se programment automatiquement, par d'autres idées que tu as programmé préparé à l'avance et qui prennent place automatiquement quand tu le veux avant ou dès le début dans ces situations où avant tu perdais pied, avant même d'y être, par intimidation anticipée )

    c'est de la programmation mentale mais on ne l'apprend pas à l'école

    et par l'auto hypnose cela revient à se projeter en situation de réussite spontanée

    8)
     
  5. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Non c'est vrai que je n'y avait pas pensé.
    Je vais m'entraîner on verra ce que ça donne d'ici une à 2 semaines.
    Merci pour le conseil, si tu en a d'autres je suis preneur tu m'as l'air de t'y connaître :D
     
  6. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Bonjour
    J'ai essayé, ce que vous m'avez dit mais c'est assez diffcile.
    De plus j'ai remarqué que quand j'étais en transe et pensais aux situations de stress mon coeur s'emballe et commence a battre fort puis au réveil je suis a moitié déprimé ce qui normalement devrait être l'inverse. J'ai l'impression que plus je fais d'hypnose et plus ma phobie sociale s'agrandit.
    Je dois surement mal m'y prendre qu'en pensez vous ?
    J'ai pensé que se serait peut être lié au passé ?
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Il s'agit de se dissocier en auto-hypnose de la situation au départ difficile (s'en éloigner, la regarder comme si tu étais spectateur "neutre" )

    Ton coeur bat parce que tu revis la situation avec toute l'émotion qui est associée, de celle dont tu veux te libérer en fait.

    Dans un second temps t'associer à une situation positive où tu es à l'aise pour parler, où tu te sens bien, et faire un copier coller sur la premiere situation.

    Tu pourras t'interesser à la pnl avec bonheur où tu peux apprendre ces techniques. (Livres de Richard Bandler)
     
  8. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Dans la même lignée que ce que disait Surderien, vous pouvez peut-être tenter une nouvelle expérience en apportant quelques améliorations au contexte : par exemple, lorsque vous vous sentez angoissé, faites un arrêt sur image et essayez par exemple de diminuer la taille des gens à qui vous vous adressé (comme un zoom, à l'envers). Modifiez également la voix des personnes : rendez-la plus fluette, plus douce, plus faible. Et faites l'inverse en ce qui vous concerne. Changez aussi la luminosité etc... Bref, modifiez toutes les variables de l'expérience (sans toucher fondamentalement au contenu) : vous émotions se transformerons également...
     
  9. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    quand j'étais en transe et pensais aux situations de stress mon coeur s'emballe et commence a battre fort puis au réveil je suis a moitié déprimé ce qui normalement devrait être l'inverse. J'ai l'impression que plus je fais d'hypnose et plus ma phobie sociale s'agrandit.

    Donc çà bouge ! pour l'instant pas dans le sens exact souhaité mais çà bouge...

    et çà veut dire que tu peux aussi faire bouger les choses en sens inverse

    reste à perfectionner la technique et l'adapter dans le sens souhaité

    après une transe très active, très mobilisante sur le plan psychique, pas étonnant par ailleurs que tu te sentes à plat de par le fait de la mobilisation de l'énergie nécessaire

    (qui avec le temps va aussi aller dans le sens choisi de la regénerescence par l'effet des suggestions positives...)

    8)
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    tu peux aussi travailler la spacialisation

    au moment où tu te retrouves dans une situation, un environnement "défavorable" tu te rappelles, tu rappelles, automatiquement, des idées qui aggravent et recréent cette situation de stress, d'échec, de malaise, de dévalorisation, de phobie sociale

    une situation que tu connais bien et que tu connais tellement bien qu'elle finit par s'imposer à toi en toute situation

    imagine l'espace le plus agréable où tu aimerais, où tu rêverais d'aller

    peut-être ce meilleur moment que tu ais connu dans ta vie

    retrouve cette sensation de joie heureuse et identifie cet espace de bonheur heureux

    si tu réussis à te ressentir dans cet espace heureux, un autre espace ne pourra que très difficilement arriver à prendre sa place

    lorsque tu arrivais sans savoir "être d'avance" dans un espace cool de réussite, tu étais la proie facile à toute autre sensation créatrice d'un bad space !

    Construis toi cet espace idéal que tu te rappelleras et dans lequel tu gardes confiance et qui t'évite une toute autre situation de phobie menaçante.

    :)
     
  11. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Merci pour tous ces conseils !!
    C'est vrai qu'à chaque fois que je faisais mes séances je me mettais toujours dans "ma peau", de mon point de vue.
    Pour ce qui est du copier coller d'une scene ou d'un environnement agréable sur une scene dévalorisante c'est assez dur. J'ai essayé longuement et mon coeur c'est calmé c'est que je suis sur les bons rails.
    Je vais m'entraîner et je revendrai posté si j'ai un soucis ou si je suis guérit (le rêve !!)
    :)
     
  12. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Bonjour
    Après 2 mois d'entraînement et de dur labeur je reviens sur ce post. :)
    Je constate quelques progrès : je vais plus vers les gens, j'ai plus confiance, je peux parler a des inconnus ça me dérange moins.
    Cependant j'ai toujours un gros problème :(
    J'ai toujours autant de mal a parlé devant un groupe ( à ma classe en l'occurrence étant lycéen ) car avec mes potes c'est ok.
    Dès que le prof m'interroge je perds mes moyens et deviens tout rouge et du coup ça plombe mon moral a chaque fois. Je dois remonter la pente tout le temps même si je me prends moins la tête avec ça c'est quand même dur a vivre les heures qui suivent l'interrogation.

    Si vous savez quel chemin dois je prendre pour résoudre ce probleme je suis preneur. ;)
     
  13. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Personne ?
     
  14. HYPNOMED

    HYPNOMED

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Ta classe, c'est un groupe où il y a au moins un pote à toi ?

    Ton pote, il doit être autant gêné que toi s' il te sent gêné ? ou souriant si tu le regardes alors en lui souriant ? et ton prof c'est pareil ?
    Souviens toi de ce truc refuge auquel Surderien te proposait de penser : penses y alors et ce qui fera le plus sourire ton pote et la classe que toi !: la classe se marre de toi ?
    - Oui, donc tu pourras plus tard faire du spectacle, d'hypnose ou non, si tu te rends compte que tu sais gérer le spectacle et les rires de tes potes de la classe en face de toi...
    - Non ? Alors c'est probablement que ton attitude de stress les stresse, sur ce, fais un peu de Street Hypnose avec un bon pote et tu verras que çà ira mieux : car c'est simplement çà l'hypnose : apprendre à bien se donner en spectacle...
    .
     
  15. Fredf

    Fredf

    Inscrit:
    10 Janvier 2013
    Hello,

    Une chose que je peux te donner pour "parer" à la timidité, rougissement, etc.
    Le truc c'est d'accepter ton état, de ne pas essayer de le cacher, de ne pas être gêné par ta timidité, en somme de ne pas être encore plus désemparé par ta propre timidité.
    Tu rougis quand tu parles en public, et alors ?
    Ne focalise pas sur les manifestations physiques qui s'enjoignent à la timidité, on est comme on est, respire un grand coup, continue ton discours, peu importe, prend le temps de pauser ton discours, et ne soit pas gêner du fait que les autres puissent VOIR que tu es timide, la timidité est un état et pas une maladie.
    Tu verras çà marche, c'est simple non ?
     
  16. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Je dois vous avouez que ça m'aide pas trop ce que vous dîtes.
    Pour répondre a Fredf j'ai essayer à mainte reprise cette technique. Je me persuadais que ce n'était rien de rougir, que le regards des autres n'est pas important, la respiration bref, ça a quelques effets le premier jour puis hop dès le lendemain je re stressais.
    J'ai remarqué en fait que c'est surtout le fait de parler, je pourrais par exemple me montrer tout nu devant 100 personne ça ne me dérangerai pas :)
    Je ne sais vraiment pas pourquoi mais quand on me dis de donner mon point de vue ou improviser devant la classe les mots ne sortent pas...
    Ce que j'attends c'est quel démarche je dois prendre quand je fais une séance d'AH, quel chemin, quelles questions je dois me poser ?
    Je vous remercie quand même d'avoir répondu :D
     
  17. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Avant de commencer à parler, tu choisis de regarder une personne que tu aimes bien, un pote en qui t'as confiance, il y en a surement un.
    Ça donne du baume au coeur.
    Une fois que tu as commencé à parler, tu peux alors regarder ceux qui sont intéressés et attentifs. Pareil, il y en a toujours.

    Tu peux t'aider des autres, et cela t'aidera toi en retour à gagner cette confiance en toi progressivement à ce moment là.

    Et un acte de bravoure, c'est plutôt que d'être interrogé au hasard le jour où le prof l'a choisi sur un sujet que t'auras peut être pas bien révisé, quand il y a sujet que tu aimes et que tu connais à fond, devance le prof en te portant volontaire.
    Déjà c'est toi qui choisit, ça change la donne, tu n'es plus pris au dépourvu.
    C'est un sujet que tu aimes et connais alors c'est plus simple de communiquer.
    C'est le premier pas qui coute après c'est plus simple.
     
  18. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Un exercice super agréable si tu veux :
    Tu te mets debout, tu rentres en transe, et là tu vas imaginer devant toi à tes pieds un cercle au sol, comme un cerceau. Dans ce cercle tu vas faire apparaître le toi que tu aimerai être, plus sûr de lui, bien dans sa peau, toi content, avec les qualités que tu veux, ce que tu aimerais etc. Prends ton temps, tranquillement, tu lui donnes forme, jusqu'à ce que tu le sentes prêt, bien, comme tu le veux, et à ce moment là à la fois physiquement et mentalement tu vas avancer d'un pas et te glisser à l'intérieur de cette visualisation. Lentement tu vas ressentir ce qui se passe, comment tu te sens, bouger, si tu le souhaite, tes bras, tes jambes, peut être auras-tu envie de tester ta voix, prends ton temps, et quand tu sentiras que c'est le moment tu pourras prendre une grande inspiration et sortir tranquillement de transe.
     
  19. Fredf

    Fredf

    Inscrit:
    10 Janvier 2013
    Euh, je sais pas moi, ton inconscient le sait certainement, et toi par conséquent aussi, peut-être ce blocage est du fait d'un temps où tu as balbutié tes premiers mots, t'en souviens-tu ?
     
  20. zigzag

    zigzag

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Je vais essayer l'exercice que prudence m'a donné on verra par la suite.