un homme tomba dans un trou....

Discussion dans 'Esotérisme - Philosophie - Spiritualité - Arts' créé par katia (zoulouk), 4 Novembre 2009.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Un homme tomba dans un trou et se fit très mal :

    Un Cartésien se pencha et lui dit : « Vous n'êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou ».

    Un spiritualiste le vit et dit : « Vous avez dû commettre quelque péché ».

    Un scientifique calcula la profondeur du trou.

    Un journaliste l'interviewa sur ses douleurs.

    Un yogi lui dit : « Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur ».

    Un médecin lui lança 2 comprimés d'aspirine.

    Une infirmière s'assit sur le bord et pleura avec lui.

    Un thérapeute l'incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.

    Une pratiquante de la pensée positive l'exhorta : « Quand on veut, on peut ! »

    Un optimiste lui dit : « Vous avez de la chance: vous auriez pu vous casser une jambe ».

    Un pessimiste ajouta : « Et ça risque d'empirer ».

    Puis un enfant passa, et lui tendit la main...
     
  2. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    quelqu'un plein de compassion passa et descendit dans le trou partager son problème
     
  3. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    J'ai trouvé d'autres fins alternatives à l'histoire! :lol:

    Mais l'enfant étant trop petit tomba dans le trou avec l'homme...

    Mais l'ami de l'enfant est venu et lui a demandé s'il voulait jouer avec son nouveau jeu wii en 3d et l'enfant lâcha la main de l'homme... Un enfant n'est qu'un enfant après tout.

    Mais l'homme n'a pas vu l'enfant, les adultes ne voient pas les enfants très souvent.

    Mais l'enfant faisait du bruit et l'homme lui a dit de se taire pour que les adultes entendent ses appels à l'aide.

    L'homme a remercié l'enfant mais lui a demandé d'aller chercher plutôt un grand pour le sortir de là.
     
  4. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Quelqu'un passa par là et se démena pour le sortir du trou, mais tout compte fait l'homme s'y sentait pas s'y mal et désirait juste de la compagnie, il entraina l'autre dans son trou qui ne pouvait concevoir qu'on ne veuille pas en sortir...
     
  5. hypnofeel

    hypnofeel

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Et en même temps, ce trou est-il si profond qu'il ne puisse en sortir seul ?
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Peut-etre fallait il deux forces conjuguées pour en sortir ? Ou y rester ? Rester ou sortir ?
     
  7. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    n'a ka creuser des marches :D
     
  8. Gaulgaut

    Gaulgaut

    Inscrit:
    3 Mai 2007
    Un homme politique passa, et il convoqua la presse pour dénoncer l'état lamentable des routes, et qu'il faut y mettre un terme. C'est pour cela qu'il a décidé de mettre en place un plan de financement d'aide à l'amélioration des routes. Cependant, son adversaire passant par là dénonça une pratique démagogique uniquement destinée à gagner des voix pour les élections suivantes, mais qu'il ne ferait rien concrètement à part des discours et des notes de frais astronomiques dans l'optique de recevoir le président iranien pour échanger leur connaissances sur l'entretient des routes contre les plans d'une centrale nucléaire, et que donc, cette intervention n'était là que pour essayer de gagner des voix qui ne lui reviennent pas ( pressuposé : "c'est à moi qu'elles reviennent" ). A ce momment, un 3e homme politique provoque une scission au sein du gouvernement et créer un nouveau parti : le PPDRRPSP ( Parti Politique Démocratique Républicain Réformiste Pour la Souveraineté du peuple ) et du haut de ce nouveau parti, use de cette histoire de route pour ( comme son collègue ) accuser la majorité de ne rien faire à part de beaux discours ( l'homme est toujours dans son trou, je vous le rappelle ) et que si vous l'élisez dans 2-3 ans, il mettra en place des réformes concrètes telles que l'AAPTDDT ( l'Assistance Aux Personnes Tombées Dans Des Trous ).
    Devant tout ce fouillis, le leader de la majorité ( j'adore utiliser des expressions de nos amis les analystes politique qui s'y connaissent des fois autant que moi dans le domaine ) suivant l'adage "diviser pour mieux régner" demanda secrètement à Rodolphe ( un de ses amis ) de créer un parti du côté de l'opposition pour "voler" des voix aux principal parti qui le gêne, et ainsi minimiser les risques de défaite aux prochaines élections. C'est alors qu'un je-ne-sais-plus-combien-tième homme politique, va, lors d'une commémoration devant un monument aux morts, dénoncer le passivisme ( oui, les politiques aiment bien inventer des mots ( du moins nos politiques français ) ) du pouvoir exécutif, affirmant que les pauvres gens morts de l'époque de la commémorations ( ils ont bons dos ) mourraient de plein de choses, mais pas de tomber dans des trous, et qu'il est honteux ( oui, je dis bien honteux ) qu'un pays comme la France/Belgique/Canada/Suisse/Luxembourg ( rayez les mentions inutiles ) ait vue le niveau des conditions d'utilisation de ses infrastructures routières diminuer chaque années depuis 1386 ( oui, il faut toujours un peut exagérer ( Sauf pour le Canada, il faut bien l'avouer ( c'est quand déjà Chrstophe Colomb?? ) ) ) et que ce laxisme politique ( et il pèse ses mots ) n'augure rien de bon lors d'une période de crise économique et financière ( je croyait que ces 2 mots voulaient dire la même chose, mais apparemment non... ) et qu'il faut mette en place un certain nombre de réformes pour arranger la situation.
    C'est alors que les pompier ( dont on fait tout pour diminuer les effectifs de puis plusieurs années ) sortent le pauvre homme de son trou alors que les magouilles politiques font tout pour les en empêcher ( soi-disant pour aider ce pauvre homme qui souffre )
    Bref, je crois qu'il vaut mieux ne pas tomber dans un trou à notre époque ( sans compter que les féministes se plaignent qu'il y a plus d'hommes que de femmes qui tombent dans des trous chaque années, mais ça c'est une autre histoire )
     
  9. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Il se mit à pleuvoir....une pluie comme on avait vu depuis fort longtemps ....

    les orages faisaient un raffu d'enfer, toute la terre tremblée d'horreur et d'effroie ......

    les éclairs s'en prenaient aussi à quelques arbres innocent là , debout, et ils avaient aussi la particularité d'éclairer ce ciel devenu tous gris comme les pensées de cet homme devant les grands yeux ouverts de l' enfant...

    la pluie continua de tomber et de remplir se trou...l'homme fini par flotter....

    L'enfant regarda le ciel et vit apparaître un arc en ciel avec le soleil au loin qui pointé comme c'est homme le bout de son nez.......

    L'homme sous la main fragile de l'enfant pu se dégager de son trou ,et se tenant par la main, ils contemplèrent le soleil revenu dans le ciel et dans un regard tendre,suivit par un large sourire , virent le soleil de leur coeur réunit........

    Et c'est ainsi que par la grande sagesse divine, l'homme et l'enfant se réunifièrent dans le plus grand pouvoir de cette terre.......
     
  10. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    La douleur était violente, cet homme souffrait , il était là au font de ce trou. Comment , par quel moyen pourrait il en sortir ?
    La solitude était présente, car il était seul, seul face à lui même...
    Le desespoir, la haine, la violence monta en lui.........il se redressa comme un fou furieux cria sa colére et se mit à pleurer comme un enfant...puis retomba de sa hauteur.
    Le fait de pleurer, libéra quelque chose en lui..il n'avait jamais osé pleurer auparavant ( c'était un homme et un homme ça ne pleure pas , du moins, c'était ce qu'on lui avait apprit).
    Il se senta ensuite, plus léger, comme apaisé,.......a sa grande surprise.
    Une sensation étrange arriva en lui...comme si: un moteur se remettait en route ...les battements de son coeur entrainaient avec légéreté les cellules,les muscles, les organes et j'en passe ...........tout semblait reprendre de l'énergie, de la vitalité...
    Les troupes intérieures activaient la machine...le coeur repris une cadence rytmée agréable et douce a la fois.......le corps et l'esprit se mirent a réagir positivement , le sourire de l'homme revena...il se senti bien, agréablement bien.
    Il se releva de lui même, fier et heureux ......
    Il sorti de son trou,un trou peu profond par chance.........
    Dans ce trou, il a appris qu'il avait le "Droit " de Pleurer.
    Aujourd'hui, il voit la vie tout autrement.
    Il l'a voit plus simplement, car il a accepter de changer. :)
    Il a apprit que pleurer est "Libérateur " et qu'il n'y a pas de honte a ça.

    Sa souffrance s'est envolé.....son sourire et revenu.
    Espérence :)
     
  11. nate

    nate

    Inscrit:
    5 Juillet 2009
    Tout seul au fond de sont trou, il se mit à penser d’abord à sa vie, puis à La vie, au monde, à l’univers…Toute cette immensité si parfaite.
    Comment cela puisse t-il être aussi Divinement complet de perfection ?

    Tout se tient, rien ne s’effondre…des boules immenses, flottant au beau milieu du néant…La Terre…L’homme…Le corps humain…Parfait tout y est pour que ce corps s’anime et vive…

    Il n’y a que Dieu qui puisse accomplir un Tel Miracle…

    Alors il se mit à prier.

    Il pria…pria et pria encore…

    Et le ciel s’assombrit soudain…Le vent soufflait avec force et violence.
    Une tornade qui s’était formé, dévastait tout sur son passage.
    En passant sur le trou, elle balaya ses entrailles.
    L’homme en fût projeté. Il atterri sur une meute de foin…Indemne.

    Aussi soudainement qu’il s’était assombrit, le ciel s’éclaircit.

    L'Homme remercia Dieu de toute son Âme…

    Il rentra chez lui, et plus un jour ne fût, sans que cet Homme prie.
     
  12. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Tout seul au fond de son trou, il commença d'abord à pester sur son infortune! Il y était de puis suffisamment longtemps, que finalement toute colère s'était estompée! A quoi cela servait il qu'il se dise: franchement j'aurai jamais du passer par là, que je suis distrait, pourquoi les autorités et politiques ne referment pas les trous... etc...etc....)

    Cette rumination stérile, une fois passée, ses yeux s'habituant progresivement à cette pénombre, il vit une petite source d'eau claire...
    Il n'était pas foutu dans l'immediat... il pouvait déjà boire....

    Ensuite il décida de faire le tour de son trou, qui n'était pas si petit que cela... sans agacement, calmement.

    Et là il vit un etroit passage dans la roche. Son coeur se mit à battre... Vers quoi menait il ? Il avait de l'apprehension. Mais bon, la situation imposait qu'il aille voir.

    Il prit son courage à deux mains, s'avança lentement dans le boyau. ... qui descendait de plus en plus...

    Au loin il vit une lumière... Il s'en approcha...

    Ses yeux découvrirent.... un monde différent... en confiance il s'avança vers cet oasis...

    Finalement il se dit "à toute chose malheur est bon..."

    Quelle joie d'etre tombé dans ce trou... !
     
Chargement...