Vidéo: Hypnose de rue à Aigues Mortes avec Lou

Discussion dans 'Vidéo - MP3 - Livre Electronique' créé par Fred COR, 8 Janvier 2015.

  1. Fred COR

    Fred COR

    Inscrit:
    6 Novembre 2014
    Hypnose de rue à Aigues Mortes avec Lou
    cliquer ici pour voir et commenter la vidéo
    Hypnose de rue à Aigues Mortes avec Lou
    Durée: 16 minutes 24 secondes
    Mise en ligne 8 Janvier 2015, à 23:17 par Fred COR
    Hypnose de Spectacle & Hypnose de Rue - YouTube
    Mots Clés: hypnose de rue
     
  2. Lauly

    Lauly

    Inscrit:
    15 Avril 2014
    Je vous invite à lire cet article...

    Il correspond exactement à ce que je pense de l'hypnose de rue... un vrai travail de sabotage, fait par des pseudo hypnotiseurs qui ne respectent aucun protocole et sont dangereux...
    A bon entendeur, merci !
    Cordialement à tous
    Lauly
    http://www.medecines-douces.tv/Hypnose-de-Rue-Le-Scandale-_a1138.html
     
  3. Fred COR

    Fred COR

    Inscrit:
    6 Novembre 2014
    Je ne veux pas polémiquer ... mais ne serait-il pas mieux d'essayer de s'entendre et d'échanger plutôt que de se "faire la guerre" ? En plus je suis presque sûr que tu es Charlie ! :p
     
  4. Lauly

    Lauly

    Inscrit:
    15 Avril 2014
    J'aime bien ta réponse !

    Il n'empêche que ...
     
  5. Fred COR

    Fred COR

    Inscrit:
    6 Novembre 2014
    Pas de soucis, tu le sais, en matière d'hypnose, à chacun ses croyances - je le respecte :)
     
  6. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je viens de lire ton article...Lauly
    Le titre: comme tout ce qui est excessif, le contenu risque fort d'être insignifiant.
    Il ne l'est pas, il propose juste un point de vue d'une façon excessive, alarmiste, loin de ce que l'on peut attendre du discours d'un homme de l'art.
    Alors je me pose certaines questions, pourquoi tant de haine? Peut on d'une façon globale affirmer que les hypnotiseurs pratiquants dans la rue ou la scène sont tous, absolument tous des "pervers manipulateurs" sans formation, sans étique?
    (Sur la forme, l'auteur passe plus de temps à expliquer ce que veux dire "pervers" (le lecteur est surement idiot), qu'a expliciter sont point de vue qu'il présente sous forme de citations commentés d'affirmations (le lecteur est censé adhérer)
    Le manque de nuance annonce un parti pris, une forme de militantisme, une vision du monde qui n'accepte aucune autre conception que que la sienne ou celle de ses paires.
    (a ce sujet, ce monsieur devrait lire le tome 2 des mémoires de Boris Cyrulnik...)
    Mais bon, le point de vue ne manque pas d'argument.

    Pour moi il y à 3 sujets dans cet articles
    La pratique de l'hypnose "rapide" est elle dangereuse?

    Est ce dangereux en thérapie?

    La thérapie est ce obligatoirement un profil de type :
    Médecine (formation de base)---psychopathologie (pour poser un diagnostique de santé mentale préliminaire à...)
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Il y aurait la bonne hypnose saine et thérapeutique des "églises médicales" et la mauvaise hypnose manipulante des mécréants "non médicaux"?

    Moi j'ai bien aimé ce passage dans le commentaire du bas de Pierre de Lasteyrie :

    Que pensez des religions et de leur pouvoir hypnotique lorsqu'elles obligent une ou 2 prières par jour et un mois tous les 11 mois, 2 fois plus de prières dans une position de soumission, le tout avec une déprivation de sommeil et une hyploglycémie dans la journée. Quel en est l'effet sur le mental de leurs adeptes ? Dans quel mesure les religions induisent un mal-être profond par ce décalage entre "les écrits" et la réalité ? Les effets sont-ils plus ou moins importants que les possibles effets secondaires d'une induction instantanée d'hypnotistes de rue compétents et déontologiques ? dans quel ordre de grandeur ?

    çà me rappelle des temps chrétiens d'antan : de rester à jeûn avant d'aller la messe pour pouvoir communier, ces odeurs d'encens envôutant, ces chants grégoriens enivrants, ces positions à genoux prolongées enfourmillantes, durant des messes de trois heures interminantes et de nouveau des vêpres et des prédications l'après midi...

    Une hypnose non médicale qui ne laissait pas le temps de déprimer dans ce temps là ...

    :p

    Et je vous le dis, en vérité, allez vous en sur les places, et sur les parvis...
    car c'est là que s'est toujours faite la meilleure street-hypnose.

    :rolleyes:
     
  8. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    A utiliser hypnose pour tout, il n'y à plus d'hypnose.
    heuu.... une façon de ne parler de rien ou d'autre chose, de tout donc de rien...
    Bon au lit hibou :confused:
     
  9. Lauly

    Lauly

    Inscrit:
    15 Avril 2014
    Bonjour Hibou,

    Oui, l'article est excessif et alarmiste, comme on peut l'être lorsque l'on est contre quelque chose, je te l'accorde. Oui, pour une personne qui pratique l'Hypnose, il devrait prendre un peu de recul et quelques cours de PNL afin de sortir de son monde pour entrer dans le mondes des autres (la carte n'est pas le territoire).
    Cependant, pour moi ce n'est pas de faire entrer rapidement une personne en transe qui est "dangereuse", mais de l'en faire sortir rapidement, sans vérification, sans suggestions post-hypnotique.
    J'ai bien souvent, parce que le sujet m'interpelle, assisté à de l'hypnose de spectacle, ou observé le travail des hypnotiseurs de rue, et je trouve à chaque fois le "réveil" bâclé, fait à la "va vite", sans éthique, et cela me choque beaucoup. L'Hypnose de rue (restons Français), ou de spectacle, donne une idée fausse et limitée de l'Hypnose; c'est du spectacle, la priorité est donc au show. Tout en s'appuyant sur des phénomènes hypnotiques authentiques, ils s'acharnent à les obscurcir par le mélange de l'usage de "trucs" et d'une mise en scène augmentant l'aspect radical des phénomènes induits, donnant ainsi une impression de magie qui me dérange. Déjà que l'Hypnose évoque à tort pour pas mal de gens une sorte de pouvoir occulte de celui qui l'utilise !
    Comme je l'ai dit à une amie, suite à un spectacle de Messmer : "Si tu te mets à faire un strip-tease commandé par un hypnotiseur de spectacle, ce n'est pas qu'il te contrôle, mais plutôt que tu possèdes quelques pulsions exhibitionnistes !" (Sourire) Mais beaucoup de spectateurs, en voyant ça, se disent que l'hypnotiseur contrôle, qu'il domine.
    Je n'ai rien contre l'Hypnose Classique. J'ai d'ailleurs suivi une formation avec Yannick Mariolle, et suis diplômée en Classique. Bien que j'utilise plutôt la Nouvelle Hypnose ou l'Ericksonienne, il m'arrive avec les "récalcitrants rebelles" d'être plus directive, mais je prends un soin infini au "réveil". Là, j'y vais doucement, je blinde de fusibles avant "le travail", et je blinde avant "le réveil", et je prends soin de faire revenir la personne en douceur, pleine d'énergie, et et, etc...
    Voilà.
    Pour conclure, je dirais que ce n'est pas le même métier, certains amusent, et heureusement qu'il y a des hypnotiseurs qui amusent, les gens sont déjà assez blasés et moroses comme ça, mais moi je soigne, et l'on utilise le même outil. Un outil comme l'Hypnose, tout comme le scalpel d'un chirurgien, peut soigner ou blesser selon la manière de s'en servir...
    A chacun sa conscience...
    Désolée pour la longueur du message, je suis partie à fond là ! (sourire)

    Sinon, j'ai beaucoup aimé la répartie de Fred, tout en douceur, en cordialité et en humour, et ça, c'est super positif !

    Et, Surderien, entièrement d'accord avec toi pour le pouvoir dominateurs et abêtissant des religions, mais ça c'est un autre sujet.

    Bonne journée à tous
    Lauly
     
  10. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonjour
    Alors la, je te comprend bien mieux !
    Car les arguments sur les inductions dans l'article sont plutôt des déclarations de principes assez discutable si on entre dans les détails.
    (J'aimerais d'ailleurs des éléments clairs sur ces inductions, j'en ai testé sur quelques cas et rien remarqué de problématique.)
    La "sortie" par contre semble en effet poser problème dans ces pratiques de rue ou de spectacle. Dans une discussion (hélas effacée) Morgane raconte plusieurs jours de "malaise" suite à un spectacle de Messmer et street-hypnose confirmait le phénomène connaissant pas mal de cas.
     
  11. Hypno-Morgane24

    Hypno-Morgane24

    Inscrit:
    11 Août 2014
    Bonjour Hibou13,
    Je suis donc d'accord avec vous concernant la "sortie" qui peut poser problème dans les pratiques de spectacle en particulier. Mais bon, ce n'était pas si grave et avec quelques jours de repos, cela compense largement. Combien y a t-il de cas types environ extrêmement sensible à l'hypnose et dont des sensations comme celles ci se produisent?
    J'en ressors d'un côté gagnante car les aventures étaient superbes où j'ai pu jouer et découvrir pas mal de choses de ce que l'on peut posséder en soi avec une préférence pour ce type d'inductions dîtes rapides où l'on vit les choses de façon "active" que celles utilisées en thérapie.
    Comme nous le disions avec Jean Emmanuel, il faudrait prendre le temps en spectacle de faire un réveil propre à tous ceux qui ont participé malgré la productivité. Peut importe la façon de le faire, l'essentiel est d'agir pour le bien être des sujets afin d'éviter tous ces problèmes post réveil. Imaginons que cela aurait pu être pire: un homme qui prend la voiture encore dissocié et heurte un chauffard, avec blessés et compagnie. Que va t-il dire au équipes d'interventions? Qui endosse la responsabilité?
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Deeper
    Réponses:
    0
    Affichages:
    325
  2. VINCE12
    Réponses:
    5
    Affichages:
    433
  3. jumb
    Réponses:
    11
    Affichages:
    513