Aidez moi !

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par changement, 25 Mars 2009.

  1. changement

    changement Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2009
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Bonjour,

    Je souffre depuis maintennt 1 ans de toc, des pensée intrusive j'en ai ras le bol j'ai essayé de men sortir par tout les moyen, les psy les médocs.. rien et je veux me soigner , jai perdu une année de ma vie a minteroger et a resssaser les meme pensée j'ai meme penser a me suicider plusieur fois.. c pensée c tjr la meme chose suis je homo sexuel ?
    je suis attiré par les femme mai s j e sais pas c plus fort que moi jarrete pas de minteroger la desus c comme une sorte de conditionement quand jai la motive que tout va bien jy pense meme plus mais ce sont les journée monotone qui me font ressaser ces idée
    au début jangoissais au faite de pensé a sa, tellement je stressais, j'avais meme des spasmes maintenant je nangoisse plus mais c pensée sont toujour la, maintenant ressens plus dangoisse comme un vide demotion.. jessaye de penser a autre chose, en vain, elle revienent sans cesse..des fois jai limpression que ma tete va exploser.. des fois sa vient après sa part.. jai limpression detre fou jen peux plus.. JE VEUX GUERIR et enfin profiter réelement de la vie et pour sa je pense que lhypnose peut maider.. jaimerai retrouver le moi dautre fois.. quand tout allait bien.. je crois ke je suis au bout.. svp aidez moi..
     
  2. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour,

    Oui, l'hypnose peut vous aider, mais pas par le biais de ce forum, .
    Cherchez dans l'annuaire ce ce forum un hypnothérapeute près de chez vous et allez consulter.

    Courage, d'après ce que vous écrivez, je pense que votre problème peut être résolu rapidement par une bonne hypnothérapie.

    Bien à vous.
    Jurgen
     
  3. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Bonsoir,

    Votre "appel au secours" très poignant en dit long sur votre désarroi ! Seulement voilà, vous êtes sur un forum, et, comme l'a dit à juste titre Monsieur ALTMAIER, ce n'est peut-être pas l'endroit idéal pour traiter de votre problématique.

    Ceci dit, nous pouvons toujours, sans toutefois nous engager personnellement, ou à tout le moins, engager notre responsabilité, vous donner quelques avis et/ou conseils, cela va de soi. A vous de voir si ceux-ci peuvent apporter une première ébauche de réponse à vos problèmes personnels.

    Les "T.O.C." peuvent être traités par hypnose, cependant, il existe aussi des thérapies brèves très efficaces pour traiter ce genre de pathologie. Commençons d'abord par expliquer ce qu'on entend par thérapie brève :

    "La thérapie brève en quelques mots

    La thérapie brève est une méthode de résolution active des problèmes humains ; son objectif est de soulager rapidement et efficacement la plupart des souffrances vécues par un individu.

    Elle se distingue des thérapies traditionnelles par le fait de centrer le travail sur la manière, le « comment » les difficultés sont vécues aujourd’hui « ici, et maintenant », plutôt que sur la question du « pourquoi ».

    Une analyse systémique de la situation permet une vision interactionnelle de la problématique. Le thérapeute propose aux personnes concernées d’autres manières de fonctionner qui leur permettront de vivre de nouvelles expériences par rapport à leur problème.

    Les recherches actuelles montrent effectivement qu’il est possible de dépasser rapidement et efficacement des problèmes psychologiques (quelles que soient leur origine, leur durée et l’ampleur des symptômes) grâce à des techniques spécifiques centrées sur la manière dont les difficultés sont affrontées dans le présent.
    " (1)

    "La « thérapie brève » ne s’attarde pas sur l’analyse des causes des problèmes mais se focalise sur le symptôme tel qu’il se manifeste ici-et-maintenant dans le système relationnel du patient." (2)

    Je vous conseille d'aller voir un médecin généraliste, voire un spécialiste pour faire un bilan de santé.

    Vous pouvez également utiliser la petite loupe qui se trouve ci-dessus pour effectuer une recherche. En tapant le mot "hypnothérapeute", vous obtiendrez la listes des praticiens qui exercent près de chez vous, ou, du moins, dans votre région.

    Bon courage, mais surtout ne désespérez pas !

    Peter.


    Notes bibliographiques :

    (1) Pour en savoir un peu plus sur ce sujet, allez visiter ces sites : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** et *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    (2) Lire attentivement l’article repris sur le site suivant : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  4. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    merci Peter pour toutes ces informations.

    Je tiens toutefois à préciser que l'hypnose ne se contente pas de soulager les patients sans rechercher l'origine du problème, (car l'hypnose sert aussi à trouver l'origine des problèmes).
    L'hypnose donc, fait également partie des thérapies brèves.

    Et grâce à l'hypnose, vous allez pouvoir découvrir rapidement l'origine de votre problème, et cela suffit souvent pour vous en libérer.

    Bon courage pour la recherche d'un bon thérapeute.

    Jurgen
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    c pensée c tjr la meme chose suis je homo sexuel ?


    Si vous l’êtes…

    Si vous ne l’êtes pas…

    Quel modèle choisir ? auto, hétéro, bi, homo, asexuel, normosexuel ?


    Le choix vous l’avez…


    Celui d’avoir des tocs et toutes sortes de symptômes bloquants aussi


    Celui de lâcher prise et de simplement être comme vous êtes quand vous choisissez d’être ce que vous avez envie


    d’être tout au fond de vous là…


    Changement, votre pseudo l’indique bien, vous y êtes là, maintenant, dans le changement !


    Le soir avant de vous endormir, ressouvenez vous simplement de cela

    Le changement s’organise la nuit quand on dort et que l’inconscient nous aide…


    Que ce changement soit votre pensée intrusive nocturne : laissez simplement le bien de votre inconscient éclairer vos journées

    que votre inconscient soit votre bon hypnothérapeute comme à l'époque


    simplement être chaque jour son propre hypnothérapeute dans la confiance de soi même


    Le soir avant de vous endormir, ressouvenez vous simplement de cela ...


    :)
     
  6. Plopinou

    Plopinou Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2008
    Messages:
    32
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060

    N'importe quoi... Désolé mais on ne choisit pas d'avoir des tocs ou pas.

    Bref changement, va voir un psychiatre et explique lui ton problème, il te proscrira sûrement un ISRS (Inhnibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine). Ce sont des anti-dépresseurs qu'on utilise souvent pour soigner les tocs et c'est assez efficace.
     
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    N'importe quoi... Désolé mais on ne choisit pas d'avoir des tocs ou pas.


    Désolé mais certaines formes de toc sont des équivalents de rituels conjuratoires : l'impression qu'ils sont la solution pour éviter ...

    Une chaine rituelle qui finit par durer des heures, un rituel en appelant un autre...

    Dans ces formes des thérapies paradoxales peuvent aider et sont un complément indispensable aux médicaments psychiatriques,

    qui souvent sont aussi indispensables en association dans la stratégie associative du traitement.

    8)


    Mais par ailleurs, la prise d'un comprimé n'est-ce pas en cela même aussi un rituel thérapeutique ?

    :roll:
     
  8. Catherine Lonné

    Catherine Lonné Membre

    Inscrit:
    18 Mars 2009
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Localité:
    Cambo-les-Bains
    Bonjour changement,
    Je m'appelle Catherine Lonné, je suis sophrologue et hypnothérapeute. Vous pouvez consulter mon site sur le forum, cliquez sur annuaire, puis sur nouveautés et vous allez trouver mon site en haut de la liste.
    J' ai lu attentivement votre appel au secours; je vous propose de faire une séance avec moi en ligne, via internet. La première séance est gratuite. Consultez mon site, vous n'avez qu'a suivre les indications et si vous le voulez, nous prendrons rendez-vous pour une séance.
    Tenez bon, vous n'êtes pas seul!
    Amicalement,
    Catherine Lonnéjavascript:emoticon(':lol:')
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Par exemple, un enfant de douze ans passe deux heures dans sa chambre le soir après s’être couché avant de s’endormir

    Il tourne en rond plein de choses dans sa tête dont il n’est pas conscient et parallèlement il va rallumer la lumière, vérifier sous son lit si c’est conforme,

    se recoucher en prenant bien garde de bien se coucher d’une certaine façon, faire des mouvements ou dire des paroles précises,

    chanter un refrain toujours le même, refaire des mouvements en sens inverse, éteindre la lumière d’une certaine façon,

    reprendre la même manière de se recoucher pour finalement rallumer et recommencer ….

    A-t-il des insomnies ? Des toc ? Est-ce un phénomène de croissance normal ?

    Çà le gêne et çà lui réduit son sommeil donc il y a à l’aider ?

    Pourquoi a-t-il ce problème ?

    Comment aborder les choses ?


    De mille façon différentes, dont celle de psychiatriser les choses !



    Parfois un grand parent pendant les vacances va trouver le truc qui va régler les choses

    Moi je pense que sa grand-mère va lui transmettre alors simplement d’instinct un rituel contre ses rituels inutiles et épuisants

    en lui transmettant un truc positif et vertueux qui va lui apporter solution…

    Sans savoir ce qui ne va pas mais elle le connait bien...

    Par exemple en lui racontant des histoires parallèles contenant la clef de sa problématique

    Comme dans le chemin de traverse de Harry Potter...

    Des histoires d'enfants, de peur comment faire pour se faire peur, contrôler sa peur, comprendre qu’il n’y a pas pour çà raison d’avoir peur

    car on peut réguler sa peur, ses ressentis, ses émotions

    L’enfant prend conscience qu’il a les capacités de créer, décréer et faire évoluer problèmes et solutions en parallèlle dans le miroir …

    de lui-même et de sa grand-mère ici


    Le principe sera le même en entretien avec un psychologue, un psychiatre ou un thérapeute comportementaliste par un truc métaphorique


    En thérapie paradoxale ou Ericksonienne, la prescription d’un rituel paradoxal adapté ( non pas simplement conjuratoire mais hypnoévolutif)

    lui fera parfois régler les choses rapidement dans une stratégie inconsciente


    Mais attention aux traitements psychiatriques mal adaptés ( trop dosés ou trop prolongés) qui pourraient bloquer la voie neuro-logique

    du processus et entretenir une dépendance à la psychiatrisation !


    8)
     
  10. Plopinou

    Plopinou Membre

    Inscrit:
    26 Avril 2008
    Messages:
    32
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Le toc est une maladie psychiatrique qui est comparable à la phobie (ici en occurence "la phobie de devenir homosexuel").

    On distingue une différence entre une psychose et une névrose.
    Ici, changement nous fait part de son toc, et comme c'est un toc, il sait que c'est complétement débile, que cette idée s'impose à lui, comme si on l'assaillait d'idée.
    C'est la principale différence avec une psychose (l'individu n'admet pas qu'il est malade, ex : schizophrénie etc...

    Et je crois que changement nous garantira que ce n'est pas lui qui choisit. On ne choisit pas d'être aragnophobe, comme on ne choisit pas d'avoir peur d'autre chose... etc...

    De toute façon la question n'est pas là, et je pense que changement a besoin d'aide et qu'on lui donne des solutions , pas qu'on lui explique s'il choisit d'avoir ces tocs ou pas non ?

    Donc, personnellement, changement je te conseille d'aller voir un psychiatre, les consultations pour toc sont très fréquentes et avec un traitement adapté ça disparaitra comme ça...
     
  11. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Petit rappel pour celles et/ou ceux qui n'ont jamais entendu parler de TOC !

    TOC pour "troubles obsessionnels compulsifs" (1)

    Qu’est-ce à dire ?

    "Le TOC se caractérise par la présence d'obsessions qui reviennent sans arrêt.

    Par obsession, on entend une pensée angoissante qui dirige la vie de la victime.

    Les victimes sont conscientes de leur comportement mais n'arrivent pas à s'en débarrasser.

    Ce trouble peut débuter suite à un traumatisme et évolue soit de façon graduelle soit de façon rapide

    Les obsessions

    La saleté
    La contamination
    L'obsession de l'ordre
    Le besoin de symétrie
    La peur d'acte ou d'impulsions violentes
    La peur de l'agression ou d'agresser

    Les compulsions

    Comportements répétitifs ou actes mentaux que la victime doit accomplir en réponse à une obsession.

    Ces gestes diminuent le sentiment de détresse ou empêche un évènement redouté.

    Vérifications fréquentes
    Peur d'avoir des maladies
    Toilette abusive
    Nettoyage excessif
    Répétition des gestes, du toucher
    S'arracher des mèches de cheveux
    Se ronger les ongles
    Envie de voler
    Achats impulsifs
    Anorexie, boulimie
    Bien d'autres encore

    Traitement

    Les médicaments:
    ils peuvent aider à diminuer l'anxiété et permettent également de lutter contre les obsessions ou compulsions

    La thérapie cognitive et comportementale: séances de désensibilisation. Le travail consiste à démontrer à la victime que ses troubles ne sont pas fondés.

    Rencontre entre patients[/b]
    "

    Source bibliographique :

    Cette information succincte a été publiée sur le site suivant : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Peut-être y a-t-il parmi les lecteurs ou lectrices de ce forum des personnes concernées qui pourraient nous dire comment elles ont fait pour casser cette spirale infernale !

    Peter.
     
  12. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Mengal,
    J'ai une question très ciblée.

    Et si ce n'était pas un Toc..?

    Etrangement et là je parle d'un ressenti propre a moi, je ne ressent pas un Toc.
    L'obsession se fait en revenant, car la personne repousse ça..
    elle/il ne veut pas écouter son corps ( son Lui interieur qui veut exprimer quelque chose).
    Pour ma part,je n'arrive pas a voir ça comme un Toc...mais une non écoute de soi-même.
    - Par peur de ce que notre corps et notre esprit vont nous dire.

    Notre corps et notre esprit évolue avec l'age.
    Nos rêves aussi.
    Il signifie quelque chose...au lieu de les repousser, il faut s'y arreter dessus..puis essayer de décortiquer , de comprendre ce qui arrive.
    Je suis convaincue qu'avec un échange avec un hypnothérapeute, un lacher prise va se faire...et de par ce biais là, y voir plus clair.
    Quant il y a du brouillard...on ne voit pas ce qui se cache devant soit.
    N'est-ce pas ? sourire

    Derrière le brouillard, on peut aller chercher le ...Soleil :)
    je dis ça pour vous " changement "..
    Dans votre message apparait de votre part 3 mots.
    Ne les chercher pas, ils vont sauter a vos yeux tous seuls, vous les avez mis en reliefs
    Lisez les...ils sont positifs.
    ces bien vous qui les avez écrits ( sourire) c'est signe de volonté de votre part
    Le pas est fait.......pour aller en direction du Soleil

    Espérence comme l'espoir de vous lire " Changement "
     
  13. Pinos Ria

    Pinos Ria Membre

    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Messages:
    76
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Barcelona
    Et comment comptez-vous vous y prendre pour faire cela ?
     
  14. Pinos Ria

    Pinos Ria Membre

    Inscrit:
    11 Décembre 2008
    Messages:
    76
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Barcelona

    Pour ma part sur un plan purement technique ; Changement d'histoire de Vie

    _ régression en complément d'un recadrage de l'événement limitant


    De bons résultats observés ( ma propre expérience comptant 12 sujets adultes ) en complément un travail spécifique sur l'état dépressif du sujet fut nécessaire ( 9 cas ) ainsi que l'intégration de l'entourage familial proche dans la stratègie thérapeutique.


    Quoi d'autre !
     
  15. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Plopinou nous expose un certain nombre de certitudes... qui seraient bien difficiles à accepter pour ma part...
    Par exemple :

    Bon, mais restons-en au sujet principal du forum...
    Alors si nous devons discuter de tout ça, ce sera en mp.


    Là je suis d'accord ! (encore que, "comme ça" ... faut voir ! les TOCs c'est pas une petite affaire bien souvent...)

    Et sauf que ce "traitement" n'est pas obligatoirement un ISRS (bien qu'à mon humble avis, ce soit parfois un choix raisonnable, je n'en fais pas une généralité loin de là). En tout cas pas tout seul.

    Et d'ailleurs Plopinou : très simplement je connais des personnes souffrant de schizophrénie depuis des années, qui développent un TOC.

    Aussi il est délicat d'affirmer des choses dans un domaine que l'on ne connaît pas trop bien.
     
  16. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Changement a manifestement un problème, et cela, tous les lecteurs et lectrices l’ont bien compris. Pérorer est une chose, trouver un remède efficace qui lui viendra en aide en est évidemment une autre. Nous souhaitons toutes et tous que changement trouve le plus rapidement une solution à son problème.


    Espérance se pose la question de savoir si le problème rencontré est à classer dans la catégorie des toc ou dans un autre registre. Sa remarque est pertinente, car, le choix de la médication à préconiser variera en fonction de la pathologie qui sera diagnostiquée.

    Plopinou s’efforce de définir, à sa manière, ce qu’est un toc; il confirme, en outre, que « changement » a besoin d’aide. Il tente d’établir, à sa façon, une typologie des maladies, voire de mettre en exergue ce qui les différencie. Sa démarche est très louable, mais, personnellement, je partage le point de vue de castorix quand il dit :

    En effet, comme le dit le proverbe : « à chacun son métier, les vaches seront bien gardées».

    Castorix n’a donc finalement pas tort lorsqu’il met en garde tous ceux et celles qui voudraient, sans en avoir réellement les compétences, s’improviser médecins.

    Comment faire pour sortir de ce cercle vicieux ? Eh bien, que tous ceux et celles qui ont vécu une histoire analogue à celle de "changement" lui fassent part de leur témoignage, soit directement, soit par le biais de ce forum.

    Bien à vous.

    Peter.
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Je connais des médecins compétents

    Je connais des médecins bons soignants compétents

    Je connais des médecins peu compétents

    Je connais des soignants compétents

    Je connais des soignants compétents et non médecins



    Finalement pour juger de la compétence, qui est compétent : le malade ou le médecin ?


    Ou sinon la maladie elle-même quand elle disparaît et qu’elle ne parvient plus à se faire entendre ?


    L’hypnose nous laisse entendre des choses qui sont souvent dures à accepter


    veut on vraiment changer ou rester bloqué dans une fausse sécurité ?


    8)
     
  18. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Poser le bon diagnostic et proposer le remède approprié, n’est-ce pas finalement ce qu’on attend d’un bon guérisseur ? :roll:

    D’aucuns ont écrit : « Nous devons percevoir ce qui doit être guéri dans la maladie. Percevoir n’est pas seulement regarder, mais bien un acte consistant à "voir en dedans", c’est-à-dire non pas à examiner avec les yeux physiques, mais bien à saisir par l’intelligence et la raison, et comprendre clairement. » (1)

    Pour ces mêmes auteurs, "Quand le médecin aperçoit nettement ce qui est à guérir dans les maladies, c’est-à-dire dans chaque cas morbide individuel ; lorsqu’il a une notion précise de ce qui est curatif dans les médicaments, c’est-à-dire dans chaque médicament en particulier ; lorsque, guidé par des raisons évidentes, il sait choisir la substance que son action rend le plus appropriée à chaque cas, adopter pour elle le mode de préparation qui convient le mieux, estimer la quantité à laquelle on doit l’administrer, et juger du moment où cette dose demande à être répétée, en un mot, faire de ce qu’il y a de curatif dans les médicaments à ce qu’il y a d’indubitablement malade chez le sujet une application telle que la guérison doive s’ensuivre ; quand enfin, dans chaque cas spécial, il connaît les obstacles au retour de la santé, et sait les écarter pour que le rétablissement soit durable, alors seulement il agit d’une manière rationnelle et conforme au but qu’il se propose d’atteindre, alors seulement il mérite le titre de vrai médecin."

    Quant à cette triangulation "patient, maladie, croyances", divers psychologues (2) rapportent qu’on a observé le fonctionnement psychique d’individus en cours de rémission d’une tumeur afin d’analyser les croyances qu’ils rapportaient.

    On sait, par exemple, qu’un travail psychologique, mené sur plusieurs de ces patients, dont des adolescents en rémission, a permis d’établir des associations entre le vécu de leur maladie et les idéaux grandioses rapportés.

    « S’il est vrai que Tout est dans LE TOUT, il est également vrai que LE TOUT est dans Tout. Celui qui comprend parfaitement cette vérité possède déjà un grand savoir. » - LE KYBALION. » (3)

    Bon week-end.

    Peter.

    (1) Des Conférences de Kent, cent ans plus tard…S. H. N. & Dr Jacques Prat ; Conférence n° 3. CLÉ ET SERRURE EN THÉRAPEUTIQUE : CE QUI DOIT ÊTRE PERCU, L’INDIVIDUALISATION.
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    (2) Vous trouverez un exemple concret relaté sur le site protégé suivant : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    (3) Pour comprendre ces expressions qu’on nous serine souvent, allez lire ce qu’on dit à ce sujet sur ce site : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  19. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Bonjour Pinos Ria,

    Lorsque vous écrivez que "de bons résultats ont été observés", cela signifie-t-il que les personnes atteintes de "TOC", que vous avez soignées (ou traitées), ont été complètement guéries ? Ou y a-t-il eu rechute pour l'une ou l'autre d'entre elles ?

    Que pensez-vous de l'efficacité des thérapies brèves dans le traitement des "TOC" ?

    Qu'avez-vous envie de dire lorsque vous lisez ceci :

    "L’art ancestral du combat oriental au secours du TOC
    D. QUIN

    L’histoire de Stéphane montre comment, en utilisant l’art ancestral du combat oriental, on peut développer une stratégie thérapeutique permettant de démanteler rapidement la rigidité dysfonctionnelle d’un système de perception-réaction appelé trouble obsessionnel compulsif ou TOC, en amenant un patient, par le biais d’expériences concrètes de changement, à l’extinction de ses symptômes avec un recadrage et une réorganisation plus souple de ses modalités perceptives, cognitives et comportementales, le tout dans un temps relativement bref, à savoir de trois à quatre mois.
    " (1)

    J'espère que "Changement" trouvera dans vos résultats, très positifs, d'homme de terrain, et, dans cet exemple concret - celui de Stéphane - très prégnant du reste, un petit réconfort.

    Bien à vous.

    Peter.

    (1) Extrait relevé sur un site web à l'adresse suivante : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  20. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Bon eh bien j'interviens à mon tour pour appuyer ceux qui disent qu'on peut soigner des TOC uniquement par l'hypnose.
    J'ai découver avec Mengal que moi aussi j'avais des TOC : des pensées obsessionelles, avec peur d'être violent. Ces pensées étaient très gênantes (d'autant que je ne suis pas violent), et je ne pensais pas pouvoir m'en débarrasser un jour...
    Eh bien, j'ai vu une thérapeute, et en une séance, c'est terminé! Encore quelques légères pensées de temps en temps que je vire vite fait, mais il n'y a plus cette lutte constante entre parties...

    Gros soulagement pour moi!
    Maintenant, me reste mes tics nerveux :D
     
  21. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Voilà, enfin, un témoignage réconfortant digne de foi ! Merci Eluno d'avoir eu le courage de parler de vous-même en ces termes. J'espère que "Changement" prendra très vite bonne note du signal d'espoir que, avec beaucoup de sincérité, vous venez de lui adresser via ce forum.

    Y a-t-il d'autres exemples concrets, d'autres témoignages avérés corroborant le fait que l'hypnose peut soigner les personnes atteintes de "TOC" ?

    Merci d'avance à tous ceux et celles qui accepteront de témoigner.

    Cordialement.

    Peter.
     
  22. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    En fait, quand je demandais moi-même de l'aide, on me posait des questions gênantes du style "est-ce qu'elles te sont utiles ces pensées?" et autres questions très utiles en thérapie, mais pas sur un forum.

    Beaucoup d'intervenants ici ne comprennent pas que quand quelqu'un qui recherche de l'aide lit ce genre de réponse, il ne revient plus sur ce forum, se sentant incompris.
    Déja qu'après avoir demandé de l'aide, ils ne reviennent pas lire les réponse alors!

    Merci pour la correction Mengal, mais je ne veux pas dire "ce fut terminé", parce que C'EST terminé! :D
     
  23. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Désolé Eluno, mais, dans mon oreille le passé simple me semblait "grammaticalement" plus indiqué. Ceci dit, vous avez mille fois raison, car en disant "C'EST TERMINE", vous fermez définitivement cette porte, non seulement ici et ailleurs, mais, encore, aujourd'hui et demain.

    Très cordialement.

    Peter.
     
  24. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Eluno, bonjour...

    qui vous dit qu'ils ne reviennent pas lire leur réponses ?
    -J'en suis pas aussi sure que vous.

    L'homme est plus curieux qu'on ne le croit.
    S'il pose une question, il reviendra voir discrétement s'il a reçu une réponse.
    c'est plus fort que nous ça.( sourire)

    Je suis contente pour vous, de voir que vous avez résolu votre souci.
    Contente de le voir écrit, ça prouve a d'autres qu'il faut croire en soit et en la vie.
    Merci de votre partage Eluno

    Espérence
     
  25. MENGAL

    MENGAL Membre

    Inscrit:
    17 Avril 2008
    Messages:
    238
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Localité:
    Namur
    Bonsoir Espérance,

    Le site TRANSE-HYPNOSE.COM a, non seulement le mérite d'exister, mais, il a été bien imaginé par ses concepteurs. Cependant, force est de constater que nombreux encore sont les internautes qui n'exploitent pas à fond ses multiples possibilités.

    Pour être tenu au courant d'un message reçu, par exemple, il faut, dans certains cas "cocher" la case précédant l'item : "M'avertir lorsqu'une réponse est postée".

    Or, lorsque j'observe les messages non lus qui se trouvent toujours dans ma boîte personnelle d'envoi, je me dis que, effectivement, certaines personnes peuvent parfois tarder à reprendre contact avec ce site ou ce forum ! Mais, je ne porte ici aucun jugement ! Après tout, chacun est libre de s'inscrire (ou de se désinscrire), à sa guise, s'il le souhaite.


    Très cordialement.

    Peter.
     
  26. esperence

    esperence Membre

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    716
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Pour les Tocs, si ça peut aider...j'ai ré-activer un message ( voir l'hypnose qui soigne)

    Mengal...les gens qui veulent vraiment avoir une réponse, qui se cherche, eux reviendront.
    C'est d'eux que je parle.

    Pas les autres.
    On est tous très différents.

    Bonne soirée Mengal
     
  27. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Il y a une minorité silencieuse qui n'exprime pas mais qui imprime quand même de façon inconsciente

    ce qui réprime des mentalisations négatives pour que s'expriment finalement les mentalisations positives

    et donc finalement çà s'exprime...


    le truc fondamental contre le trac c'est le troc

    Quand le mental a compris cela, il prend plaisir au troc


    Le truc contre le trac c'est le troc


    Un truc précieux que les gens ne veulent pas souvent troquer et le garder jalousement sans s'en servir

    Dommage car du coup notre monde vit dans le trac...



    :cry:
     
  28. chadoc

    chadoc Membre

    Inscrit:
    4 Mars 2008
    Messages:
    167
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    BORDEAUX
    ...même si l'éthique trinque!
     
  29. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6534
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    ...sa toque en restera intacte !
     
  30. changement

    changement Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2009
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Bonjour,

    Désolé davoir mi du temps à répondre mai je me sens enfin un peu revivre ! merci à tous, votre soutient me fait chaud o coeur, vos réponse mont donner beaucoup de courage et d'espoir ! je ne peu pas dire que je suis gueri mais je sen ke je sui sur la voi ! jai remarque que plus je luttai en essayant de raisoner en se disant c ridicule etc.. plus je menfoncais dans langoisse et lobsession come si plus je tentais detre rationnel plus sa nourissait lobsession come un cercle vicieux.. je ne pense pas prendre de medicament.. sela maiderai surment pas au contraire a part majouter une addiction suplementaire.. une chose aussi qui ma bcp aider cest la méditation et lequinamité ( je sais pas si sa secrit comme sa ) c a dire laisser les pensees venir et partir.. jai aussi remarquer que lorsque que tout va bien et qu'il y a un moment denui jentend comme une voix interieur me dire "et si jy pensais juste pour voir.." et apres sa repartais avec les obessions et les interogation sans cesse.. merci bcp a tous je me sens en confiance et suis decider a etre mieux merci aussi a eluno pr son témoignage qui me montre le chemin a prendre.. encore un grand merci a tous..
     
Chargement...