Formation Hypnose

Ancrage kinesthésique

  • Initiateur de la discussion Anthony17
  • Date de début
I
Intemporelle
Invité
Triggermind à dit:
Ivan.67 à dit:
Triggermind
La théorie, sur le plan du raisonnement, me convient parfaitement...
Mais je n'ai jamais constaté d'inversion des effets de l'ancrage en pratique.
Peut être parce que je les utilise toujours associés à une thérapie.
Pour reprendre l'exemple de Léo, la personne en état de dépression va tenter se solliciter son ancre et ça ne marchera pas, parce l'état de dépression est trop virulent. Après plusieurs tentatives elle se dira simplement : "bah, ça ne marche plus"
Si elle tente, par la suite, lorsque ça va un peu mieux, de réactiver son ancre, au lieu de l'état positif qui y était normalement associé, à quoi va-t-elle repenser ? A la dernière fois ou ça n'a pas marché et à son état de dépression associé. L'ancre réactivera l'état dépressif.
L'état dépressif comprend différents symptôme et je ne vois pas comment on pourrait en venir à bout, même de façon momentanée, avec un ancrage.
Complètement d'accord

Le stress est bien plus simple comme exemple, et si certains ancrages que j'ai posé se sont éteints, ils ne se sont jamais inversés pour devenir générateur de stress.
Hum... par forcément, le stress peut cacher beaucoup de choses, car la personne stressée est donc anxieuse...
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut