1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Approche UTILISATIONNELLE + Saupoudrage Auditif "fait m

Discussion dans 'PNL et Modélisation' créé par Anonymous, 4 Février 2008.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    NOUVEL ARTICLE:
    "Une approche thérapeutique UTILISATIONNELLE
    Saupoudrage Auditif fait maison !"

    Les fautes d’orthographe sont volontaires (Saupoudrage oblige !).

    Nous ne le répèterons jamais assez: l’Hypnothérapie Ericksonienne est UTILISATIONNELLE ! Ce qui signifie que le Praticien UTILISE ce qu’il Calibre chez la personne, tant aux niveaux Conscient qu’Inconscient, pour bâtir des techniques de travail personnalisées et uniques au fur et à mesure que la séance se déroule. Il ne peut donc y avoir de techniques "clés en mains", seulement des bases de travail à transformer inévitablement en fonction des réactions du sujet. L’exemple ci-dessous vous renseignera davantage en ce qui concerne l’aspect UTILISATIONNEL de cette approche.

    Une femme prénommée Aurélie me rencontra dans l’objectif d’arrêter de fumer.

    Le premier rendez-vous fut consacré à l’Anamanèse.

    C’est lors de la seconde rencontre que j’induisais un E.M.C. chez cette personne à tendance majoritairement Kinesthésique. Plus le sujet entrait dans cet état et plus la tête du sujet faisait de légers mouvements d’arrière en avant et inversement; ces mouvements que je Calibre fréquemment au cours des séances que je délivre peuvent exprimer à la fois un état de lourdeur concentré au niveau de la tête et une volonté Consciente de garder le contrôle et de maintenir la tête dans sa position. Alors que je recherchais à approfondir la Transe en utilisant des Prédicats essentiellement Kinesthésiques (prononcés sur l’expiration ou plutôt sur le "relâchement"; le verbe "expirer" étant synonyme de mort, je ne vous conseille pas de l’employer en séance) et que le sujet "s’enfonçait" de plus en plus dans son fauteuil, je supposais que la tête finirait par s’abaisser et c’est sur cette partie du corps du sujet que je décidais de focaliser mon attention et mes suggestions dans l’optique d’UTILISER ensuite la "descente" puis la "remontée" de la tête. Je Ratifiais ce que je Calibrais:

    "Alors que cette tête bouge, vous pouvez être curieuse de ressentir quelle est la partie la plus lourde de ce corps; peut-être un bras, l’autre, l’une ou l’autre des deux jambes, peut-être même cette tête ?".

    Je poursuivais:

    "Alors que vous entendez ma voix* qui vous accompagne en toute sécurité**, cela me fait ... PENSEZ AURELIE A UN ESCALIER*** ... qui ... DESCENDS DE PLUS EN PLUS PROFONDEMENT*** ... Je serais curieux de savoir si vous savez si cet état va s’ ... APPROFONDIR TOUT DE SUITE*** ... ou juste après que vous réentendiez ... DETENDEZ-VOUS*** ... ? Le savez-vous ?"

    Le sujet ne me répondit pas, ni verbalement, ni par un signe (Signaling); peut-être était-il bien absorbé dans cet état confortable et n'avait-il pas l'envie de communiquer… Il importait peu qu’il le fasse car, de toute façon, cet état s’approfondirait: le message était passé. (Technique dite du "Double-Lien" ou "Choix illusoire" - Milton-Modèle).

    Alors que je Calibrais des R.E.M. - Rapid Eye Movement (Mouvements Oculaires Rapides) traduisant la visualisation d’images mentales, je déduisais que le sujet était encore en contact avec l’escalier et je lui suggérais:

    "Et plus vous ... DESCENDEZ CET ESCALIER*** ... Et plus cet état s’ ... APPROFONDIS*** ..., et plus CET ETAT s' ... APPROFONDIS***… Et plus vous ... DESCENDEZ CET ESCALIER*** …" (Technique dite de la "Boucle" - Milton-Modèle).

    La tête commençait à s’abaisser par des mouvements saccadés (ce qui, au passage, démontre que le comportement est Inconscient; si la tête s’était abaissée de façon fluide, j’aurais pu envisager une participation du Conscient, le sujet voulant alors "faire plaisir à son Thérapeute en faisant ce qu’il attend de lui").

    Je Ratifiais:

    "Alors que cette tête ... DESCENDS*** ... les ... NOUVEAUX COMPORTEMENTS*** ... plus positifs et meilleurs pour Aurélie vont s’ ... INTEGREZ*** ... quand cette tête sera totalement abaissée" (Technique dite de la "Liaison de Cause à Effet" - Milton-Modèle).

    Une fois que la tête fut totalement abaissée, je suggérais à la personne de commencer à prendre plusieurs grandes et profondes inspirations; je commençais alors à utiliser des Prédicats essentiellement Visuels (prononcés sur l’inspiration) pour "faire revenir" progressivement le sujet". Alors que la tête remontait plus rapidement qu’elle n’était descendue, je créais alors un lien entre l’inspiration et les comportements dont le sujet se libérait:

    "Alors que vous inspirez, vous vous libérez de ce qui n’allait pas…" (Technique dite de la "Liaison de Cause à Effet" - Milton-Modèle).

    "Surtout ne vous libérez pas complètement de l’ancien comportement avant que cette tête soit bien droite !" (Utilisation des techniques dites de la "Négation" que l’Inconscient ne "prend" pas directement et de la "Présupposition en créant un lien temporel" - Milton-Modèle).

    Je Réassociais tranquillement le sujet et il revint Ici et Maintenant.

    FeedBack téléphonique du sujet (6 mois plus tard): Arrêt total du tabac dès la fin de la séance, absence d’envie de fumer; le sujet aurait écrasé les différentes cigarettes qu’il eut allumé pour "tester son Praticien et sa technique". Aucune substitution de symptôme (notamment au niveau du comportement alimentaire), aucune sensation de manque ni irritabilité.

    * Truisme (dans ce cas, description d’un élément Auditif objectivement présent et incontestable) permettant la création d’un climat d’acceptation Inconscient chez le sujet et contribuant ainsi à faciliter l’adhésion de la personne à la suggestion succédant au Truisme.

    ** "…Qui vous accompagne en toute sécurité…": Permet de rassurer le sujet, contribue à "décharger" sa Résistance et à lui permettre de se laisser-aller davantage…

    *** Saupoudrage: Les mots Saupoudrés (pouvant être accentués, prononcés différemment, "marqués" par un geste…) forment des suggestions directes, généralement simples (plus les phrases sont simples, plus leur impact émotionnel est important) et destinées à l’Inconscient; il s’agit d’un Langage Subliminal. Dans notre cas, tout en plaçant un "blanc" (représenté par des pointillés) avant et après le(s) mot(s) saupoudré(s), ma technique "fait maison" consiste à conjuguer mentalement les verbes que je prononce en faisant comme si je m’adressais directement au sujet (secondes personnes du singulier et du pluriel).
     
Chargement...