1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

projet d'un scénario pour court métrage

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par WrangOnswer, 29 Août 2016.

Tags (Mots clés):
  1. WrangOnswer

    WrangOnswer Membre

    Inscrit:
    25 Août 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Tours

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour, je suis actuellement en train d'écrire un scénario pour un court métrage qui a pour thématique l'hypnose.
    Le pitch c'est un homme qui passe une séance d'hypnose, on verrai à l'écran toute sa progression dans son inconscient dans le but d'aller chercher et comprendre son "trauma".
    J'ai écris une première version du scénar et mon soucis premier est :
    Est-ce que l'hypnotiseur mène une séance crédible dans le cadre d'une thérapie ?

    Je vous mets donc ici toutes les répliques de mon personnage (et non le scénarion complet, vous n'aurez donc pas les réaction du sujet / ce qu'il voit, ce qui représente tout le court soit dit en passant^^)

    KEVIN = L'hypnotiseur
    FRANCOIS = le sujet

    "
    (De manière claire calme et posée, cherchant à décontracter le plus possible FRANCOIS)
    Vous vous sentez calme, apaisé, plus votre main se rapproche de votre tête et plus vous vous sentez calme, et reposé. Vous glissez progressivement dans un état profond, à l'intérieur de vous. Plus vous vous sentez calme et reposé plus votre main se rapproche de votre tête, et lorsque votre main touchera enfin délicatement votre front vous serez alors parti dans un profond sommeil. Vous vous sentirez alors 3 fois plus détendu et prêt à laisser votre inconscient vous éclairer l'espace de cette séance. Et ensemble, nous pourrons chercher la source de vos maux.
    (FRANCOIS touche enfin sa tête sur son front avec sa main droite, ses yeux se ferment au même instant et sa nuque se détend totalement laissant sa tête flotter en avant)
    Vous laissez aller votre main droite se détendre délicatement et retrouver sa place contre ce corps. Dès qu'elle aura touché ce corps, vous tomberez encore 3 fois plus profondément dans cet état calme et apaisé. Vous êtes alors totalement détendu.
    (KEVIN ralenti progressivement son débit de parole pour ces 3 dernières phrases)
    Vous allez maintenant chercher un endroit sûr, un endroit où vous vous sentirez en sécurité. Peut-être est-il loin, ou très proche.
    Vous êtes en communion avec ce lieu, vous êtes capable de tout sentir. L'air que vous respirez, le sol sous vos pieds. Tout autour de vous vous rend plus serein. Vous pouvez maintenant marcher dans ce lieu, et l'explorer tout entier.
    (Sa dernière phrase ralentie très progressivement pour sembler figer le temps quand il arrive sur le mot "entier". Il fait ensuite une pause assez longue d'environ 20 secondes)
    [pause]
    Peut-être que le temps s'est arrêté, que vous vous sentez libéré de toutes les contraintes de la vie. Vous sentez l'éternité... Vous pouvez maintenant vous allonger pour profiter de ce lieu, et de cette éternité, que vous venez alors créer.
    [pause]
    Vous allez maintenant penser à quelque chose de très profond, quelque chose d'enfoui en vous. Cela peut-être un événement passé, une vision imaginée d'un futur, un objet, un lieu ou même simplement un sentiment. Vous allez vous focaliser sur cet élément qui se détaille peu à peu dans votre esprit.
    (Il parle très doucement)
    Vous allez maintenant vous rapprocher encore plus de cet élément que vous ne soupçonniez même pas exister en vous. Vous allez descendre et vous en rapprocher encore plus.
    Vous descendez encore profondément dans ces sensations. Plus vous descendez, et plus vous comprenez pourquoi votre inconscient veut vous y emmener. Cette chose qui se cache en vous, elle se va se présenter bientôt face à vous. Elle ne vous fera aucun mal, aucune peur. Vous ne ressentirez aucune angoisse. Et vous adopterez cette chose pour l'admettre, la comprendre, et laisser votre inconscient vous changer.
    [réaction du sujet, sorte de crise d'angoisse silencieuse mais violente]
    (en parlant fort, très rapidement et très distinctement)
    Je veux que vous retrouviez le calme, au bout de mon décompte vous allez retourner dans ce lieu sécurisant. 3 ces peurs disparaissent progressivement. 2 vous retrouver toutes ses bonnes sensations. 1 vous êtes à nouveau totalement calme et serein toujours très profondément dans cet état relaxé. 0 vous êtes totalement en communion dans ce lieu reposant et sécurisant dans lequel vous étiez tout à l'heure et tout redevient agréable.
    [Le sujet se calme]
    (en réaction à la vu du visage de FRANCOIS)
    Vous restez calme vous vous concentrez sur votre respiration.
    FRANCOIS vous allez maintenant vous concentrer sur le son de ma voix et uniquement le son de ma voix. Vous sentez progressivement votre esprit se réveiller doucement. Je vais compter jusque 5 et à 5 vous reviendrez avec moi pleins d'énergie. 1 vous sentez votre corps flotter puis se reposer doucement sur le sol. 2 vous sentez l'énergie dans vos bras et vos jambes revenir peu à peu. 3 vous êtes désormais remplis d'énergie pour vous réveiller enfin. 4 Vous êtes revenu totalement présent avec moi dans cette pièce. 5 vous ouvrez les yeux.
    [reveil]
    "
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    415
    Points:
    4880
    En première lecture c'est une séance loupé dirait on....?
    On ne comprend pas vraiment le but"....vous allez penser à quelque chose de très profond..." bon, pourquoi pas.
    Et finalement cela fini mal "...sorte de crise d'angoisse...etc" donc sortie de transe.
    Pas de leçon a tirer de cela ? Pas de but.

    Plus en détails pour le début de la séance.
    François, s'installe surement sur un siège et il à une pose etc... il manque une introduction...
    D’emblée tu dis, "...vous vous sentez calme..." et une suite sur le mode affirmatif, hum hum il faudrait déjà l'inciter à ce relaxer pour le moins, ce sentir bien sur le siège, s'installer.
    La main ce rapproche, comme ça ? sans lui demander avant? sans proposer une position?

    Puisque tu appel ton hypno Kevin (ce n'est probablement pas un hazard ;)) je te suggère de visionner quelques vidéo de Kévin Finel des cabinets publics.
    Tu auras une idée plus clair du langage à adopter, cela va t'aider.
    Et t'évitera quelques erreurs comme celle-ci
    Et paf, ça provoque, peur et angoisse.... normal.
    Tu peux aussi lire quelques scripts.
    A moins que tu fasses un film sur l'échecs d'un thérapeute.
     
    Fred COR apprécie ceci.
  3. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    Attention avec l utilisation des négations, l inconscient entend le positif, sauf pour la double négation. Pour un debut c'est pas mal tout de même, pour quelqu'un qui ne connaît pas l hypnose. Oui visionnez des séances, ecoutez des scripts et tout rentrera dans l ordre....vous pouvez l inviter à aller dans un endroit inconnu et lui laisser le choix d y vivre un souvenir ancien que lui apporte son inconscient, en parler et remodeler ce souvenir pour qu'il devienne acceptable. ?..il manque effectivement l introduction, soit la partie avant la séance lorsqu'il demade le pourquoi de ce travail, la partie consciente
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Perso je fais des pauses bien plus courtes. Je crois que c'est dans les collected papers que j'avais lu que toutes tâche peut être réalisée en environ 3 secondes avec un effet de distorsion temporel (fréquent en hypnose).
    Tout ce qui est infini peut faire peur à certaines personnes.
    Je préfère rester floue le plus possible. Certaines personnes ne sont pas à l'aise avec la position allongée (ou la préféreront une autre d'ailleurs). Du coup je préfère les formulations du type: "et vous pouvez vous installer confortablement" comme ça la personne interprète comme elle préfère: debout, assis, couché, autre... avec la notion de confort.
    Je sais que certains thérapeutes font des régressions ou des recherches de traumatismes mais il y a des risques avec ces méthodes.
    Pour moi c'est une phrase à risque de création de faux souvenir.
    Déjà dit: à reformuler impérativement. Vous pouvez vous sentir en toute sécurité, tout va bien, vous pouvez resté parfaitement connecté au calme que vous avez su créer en vous (si avant suggestion de calme et que la personne l'a fait).
    Bah vu ce que Kevin a dit avant... c'est pas étonnant ^^.
    Pas la peine de parler fort, ni particulièrement rapidement. Je déteste les formulations en "je veux": si on me fait ça en tant qu'hypnotisé je bloque, et moi en tant qu'accompagnant je ne me permettrai pas un langage aussi autoritaire.

    Pour moi il y a un soucis dans la clôture: il fait revenir un "truc" visiblement perturbant mais ne lui suggère pas de solution. Il est fait mention de
    mais avant la réaction François et là pour le coup, je pense qu'il n'a pas le temps de faire ce travail.
    Pour moi il faudrait revenir après le retour au calme sur le travail inconscient à faire: modification, métamorphose, évolution etc. Avec une illustration d'une autre fois dans sa vie où il a pu transformer une expérience désagréable en quelque chose de positif, ou un exemple connu ou autre.

    Sinon comme déjà dit il manque une introduction, l'anamnèse etc. Pas seulement pour le court-métrage, mais aussi pour se faire une idée. Normalement on se base sur ce qui a été dit avant pour faire la séance: on reprend les mots de la personne, ses images, les buts qu'elle a fixé etc.
     
  5. Nossolar

    Nossolar Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Messages:
    681
    J'aime reçus:
    261
    Points:
    3980
    Localité:
    Belgique
    Outre les remarques qui ont été faites dans les posts précédent, je ne vois pas ou le thérapeute a travaillé sur le trauma de François.
    Enfin tout dépend aussi de ce que tu veux que les gens comprennent du court métrage.
     
    Prudence apprécie ceci.
  6. WrangOnswer

    WrangOnswer Membre

    Inscrit:
    25 Août 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Tours
    Ok il faut que je précise un peu plus là où je m’emmène c'est vrai !

    C'est vrai qu'il manque toute l'intro à la séance (ce qui est très important dans une séance !). Je visualise parfaitement ce à quoi elle sert, et comment elle serait, cette intro où on parle/observe avec le sujet etc etc. Mais en fait dans mon idée je voulais que le court commence directement sur l'induction : l'intro a eu lieu, mais elle n'est pas montrée volontairement. Après est-ce que ça gène d'arriver dans le film et de partir là dessus ou bien faudrait-il que j'ajoute quelque chose pour faire comprendre que l'intro a bien eu lieu (quelques phrase sur écran noir avant le début peut-être ..., sachant que je ne veux pas faire entendre la voix du sujet)

    J'avais aussi oublié de précisé, que oui le but est que la séance ne se passe pas bien. J'ai fait exprès de couper toutes les actions qui se passent à l'écran, et c'est super intéressant vos réponse !! Merci !
    En faite je voulais que la séance ne se passe pas bien du coté du sujet, mais que l'hypno lui fasse bien la job, mais que ça ne fonctionne pas et qu'il "ne gère plus la situation comme il faudrait" (c'est pourquoi il parlerait fort etc..)

    Oui c'est fait exprès, j'en ai regardé pas mal et je m'en suis déjà bien inspiré ! Néamois je n'ai pas repris de ses tournures de phrase exprès (du moins volontairement...)
    Btw le vrai Kevin aurait fait une bien meilleur séance c'est sûr !

    Yep ça c'est une belle erreur merci, ça sera corrigé

    Disons que quand j'ai écris je visualisais, et comme à l'immage on verra ce que le sujet sens, bah il va se passer 20 secondes (même si en vrai l'hypno aura fait que 3), je t'avoue que j'y avait pas pensé, mais du coup ça marche ^^.

    J'vais essayer de remplacer ça, j'avais mis ça en rapport avec le temps qui ralenti jusque s’arrêter presque, je vais voir.

    Merci, je vais corriger ça :D

    C'est super cool ! (ici je veux du risque)

    Je vais reformuler je pense...

    En faite le punch de fin de mon court (spoiler inc) c'est qu'il est seul, et qu'il "s'auto hypnose" en se créant lui-même ce personnage de Kévin. Donc dans un certain sens, il n'y a pas d'hypnotiseur, il n'y a que François qui se parle à lui même. (d'où l'échec du comportement du thérapeute...)

    Je vais changer ça aussi je pense.

    Merci encore pour toutes vos réponse super pertinente ça m'aide vraiment beaucoup !!

    ps : je vais rencontrer aussi un hypnotiseur prochainement pour qu'il m'aide sur le projet, je lui parlerai de vos remarques, je me demande s'il aura les même (lui aura lu le scènar complet, et non l'hypno seul (donc peut-être que ça légitime mieux certains comportements etc etc...))
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Peut-être la voix du psy qui fait "Alors qu'est-ce qui vous amène?" (éventuellement dans l'environnement qu'on verra ensuite) puis le générique de début (éventuellement "fondu noir", c'est comme ça que ça s'appelle?), ça fait une cassure, on devine l'ellipse temporelle sans rien montrer.

    Ah ok, donc les erreurs sont normales? Il y en a certaines que certains font très clairement (cf les scandales mémoire retrouvée/faux souvenirs aux USA par exemple). Du coup si tu veux que ça "merde" mais que ce soit crédible tu peux laisser la phrase qui, à mon avis, est à risque de faux souvenir.

    Hoooooo!
    Au fait on a des balises spoiler:
    Tu nous posteras le court-métrage j'espère :)

    Je viens de penser à un truc avec le fait que Kevin est François (une partie de). Comme c'est une création, tu peux carrément faire une mise en abîme où la solution demandée pour régler le problème par la conscience à l'inconscient en hypnose peut être de créer le personnage de l'hypno pour entrer en transe, pour demander une solution à l'inconscient...
    C'est un peu aussi ce qu'on appelle les emboitement, les empilements de métaphores comme par exemple: "tu rencontres un vieux sage qui te raconte une histoire où tu as une guerrière qui te dis que sa mère lui disait que quand elle était petite il y avait un marécage où une sorcière lançait des sorts aux crapauds jusqu'au jour où un crapaud lui as révélé le secret du respect de la vie qui coule dans les veines, du cœur qui bat, lentement, calmement, sereinement, pour plus de bien être, de plus en plus, alors la sorcière s'est transformée profondément à l'intérieur et est devenue une sorcière bienveillante, avec toujours des pouvoirs, mais dont elle se servait pour faire le bien, et quand la mère de la guerrière lui racontait ça, elle voyait sur le visage de sa mère naître un sourire radieux de bonheur, d'apaisement et son visage se transformait, et d'ailleurs le vieux sage remarque bien le sourire qui s'épanouit sur le visage de la guerrière et d'ailleurs à son tour il semble plus heureux et tu peux constater que..."
    (J'ai juste fait ça en vitesse pour montrer les imbrications progressives à l'aller et au retour, si je n'ai oublié personne).
     
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    415
    Points:
    4880
    Un peu alambiqué ton histoire.
    Franchement, quand on fait un film il faut ce demander à qui on s'adresse (enfin j'imagine) et là je ne vois pas vraiment à qui tu t'adresses? (en gros quel intérêt)
    Parce que sans vouloir te vexer, tu ne semble pas très fortiche coté hypnose, thérapie et globalement ni HA, ni script......
    Alors soit tu t'adjoint un spécialiste histoire d'éviter les erreurs qui vont discréditer direct ton film et toi, tu reste sur le coté image (déjà pas mal de taf de ce coté, car donner de la vie à un monologue pas spécialement divertissant il faut le faire).
    Soit tu fait un truc approximatif qui n'aura de valeur que celle d'un exercice de création d'un court métrage.
     
  9. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Se servir du prénom d'un très bon thérapeute qui pratique l'hypnose avec respect et générosité pour en faire un thérapeute qui n'a aucune maîtrise, ni de ses réactions, ni de son travail, je dois dire que ça me semble pour le moins irrespectueux envers Kévin Finel, son équipe, et les gens qui l'apprécient.
    Tant qu'à faire un court-métrage sur l'hypnose, pourquoi choisir un ratage ?
    Mettre en scène une très bonne séance, peut-être avec des flash-backs et des visualisations de métaphores, et qu'on se rende compte juste avant le générique que l'hypnotisé et l'hypnotiseur sont une seule et même personne me semblerait beaucoup plus intéressant.
    Ou alors, il y a un message caché.
    L'hypnotiseur = le gouvernement
    François = les Français.
    Le gouvernement et la France ne font qu'un.
    La séance est un ratage.
    Donc, la démocratie, c'est nul.
    J'ai bon ?
     
    Dernière édition: 30 Août 2016
  10. WrangOnswer

    WrangOnswer Membre

    Inscrit:
    25 Août 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    160
    Localité:
    Tours
    Je vais voir un spécialiste en effet^^. La tu n'as pas le script sous les yeux, c'est normal que tu es ces réactions !

    Oui j'avais clairement pensé à ça directement. Mais sans ça, ça paraîtrait vraiment trop manquant de montrer l'intro de la séance ? bref ce détail restera dans ma tête

    Il y a des erreurs que j'avais faite car j'ai écrit un peu vite on va dire et d'autre que j'ai volontairement mise aussi, c'est pour ça que je voulais des avis en lisant QUE le monologue sans dire quoi auparavant !

    C'est pas demain la veille, mais quand il sera sur YT etc, je ferais surement un post sur le forum ^^

    C'est vrai que je l'avais pas du tout vu sous cet angle !! Enfin j'ai mis Kevin car c'est le premier prenom qui m'est passé par la tête et que de toute manière, on entendra jamais son prénom. C'est juste pour le script

    Y'a pas mal de sens cachés et de lectures secondaires dans mon histoire, ton interprétation m'a bien plu ! Mais hélas tu ne disposes pas assez de chose pour les trouver, le monologue de l'hypno ne montre rien comparé à ce que l'on va voir à l'écran, dans l'inconscient de François.

    Merci encore !
     
Chargement...