1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Après le thérapeute idéal

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par San-A, 31 Mai 2011.

  1. San-A

    San-A Membre

    Inscrit:
    16 Mai 2011
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Une question pour ces messieurs et mesdames thérapeutes et psychiatres ;
    quel est votre patient idéal?

    J'imaginais un peu a quoi pourrait ressembler ce patient..?

    Un patient qui guérit? :)
    Un patient toujours malade? :p
    Un patient qui trouve lui même les réponses? :idea:
    Un patient qui vous permet d'utiliser au mieux tous vos potentiels pour lui faire découvrir les siens? 8)
    Un patient qui se nourrit de très peu et l'intègre immédiatement? :shock:
    Un patient qui n'a même pas besoin de venir vous voir? :lol:
    Un patient est forcément idéal? :?
    Et finalement, peut être votre propre thérapie ? :roll:

    Quel est votre patient idéal?
     
  2. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Un "client" en hypnose ne devrait pas être nommé "patient". Patient veut dire passif, et en hypnose le client est tout, sauf passif.

    Pour le reste, je ne vois pas l'intérêt de la question :roll:
     
  3. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    1973
    J'aime reçus:
    18
    Points:
    2180
    Localité:
    là bas,
    je souscrit au concept, il y a une exception toutefois, quand le con, sultant poirote .

    revenons au sujet,
    le consultant idéal serais celui qui arrive à l'heure et surtout qui consulte réellement après avoir téléphoné,
    qui... paye cash
    vous voyez ? tous ces petites choses que l'on réunis sous l’acronyme "politesse"
    mais le top c'est celui qui dit : mais c'est dingue, MERCI BEAUCOUP .
    mais si en plus 6 mois après il accompagne un autre consultant tout en donnant de ses nouvelles, ça c'est le top non ?
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    une autre question que je viens de me poser perso...
    un thérapeute peut il pratiquer honnêtement si lui même a problème qu'il ne prends pas en charge?
    et dont il ne se débarrasse pas!....
    car après tout peut on rester neutre , sans jugement ni prendre partie, si l'on a soi même un problème que l'on cache , par le truchement de vouloir aider les autres, pour ne pas s'occuper de soi?

    car je rencontre de plus en plus de thérapeutes...qui ont ce problème et honnêtement pense que je pourrai exercer... si j’étais libre des miens!
    serais ce pour cela que la profession stagne dans le permissif,l’inefficace , et le peu de confiance en la thérapie qui guérit? certainement car les médecins,guérisseurs, et thérapeutes de tous poils.... voudraient garder leurs clients!

    car sans "malades" nous n'aurions plus de miroir déformant la vérité de cette douleur a l’intérieur, que l'on prend tant de peine a cacher!
    hypnothérapeutes... si vous voulez vraiment guérir ( les autres, donc vous même!), trouvez vous un bon collègue thérapeutes! et sortez de votre propre deni!
     
  5. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Vous vous connaissez bien Paul, mais je crois qu'il est difficile de trouver un bon thérapeute :roll: et vous êtes bien placé pour le savoir :cry:
    Ne désespérez pas, courage.
     
  6. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Oui, quand le thérapeute est bon, c'est ce qui se passe le plus souvent :D :wink:
     
  7. San-A

    San-A Membre

    Inscrit:
    16 Mai 2011
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    "Un "client" en hypnose ne devrait pas être nommé "patient". Patient veut dire passif, et en hypnose le client est tout, sauf passif. "

    Oui. merci pour cette réponse, je me doutais que cet anachronisme allait faire grincer quelques dents... tant que ce n'est pas hypocrite alors d'accord :)

    Je ne comprend pas trop non plus l'intérêt de votre réponse, heureusement que nous sommes sur un forum.
     
  8. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Ce serait bien de dire aussi que patient = médical et les hypnos comme les guérisseurs ,magnétiseurs, radiesthésistes, autres prennent un risque à employer certains mots... comme guérir, soigner , patient, parce que ces mots peuvent leur créer des maux :wink: ....
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6108
    J'aime reçus:
    457
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    un bon patient est pour moi un patient patient !

    afin qu'il me laisse le temps de le mettre en hypnose...

    et qu'il ne puisse pas me dire pas que çà n'a pas marché, simplement parce qu'il aurait été trop impatient du résultat...

    :roll:


    et un bon thérapeute est un thérapeute-patient

    qui laisse le temps à ses patients de se mettre en hypnose !

    8)


    Et même en thérapie provocative il faut garder un peu de patience pour ne pas percuter le patient avec trop d'impatience !

    :lol:
     
  10. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6108
    J'aime reçus:
    457
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    oui, c'est carrément génial !

    :)


    si en plus 6 mois après il accompagne un autre consultant


    si son thérapeute l'a bien formé = il peut carrément faire l'accompagnement lui-même = re-transmettre la formation thérapeutique = le consultant devenu thérapeute consultant = le top du top du processus = l'ultra heigh thérapie ?

    :roll:



    Et finalement, peut être votre propre thérapie ? :roll:

    ben oui...

    et on en revient alors à un patient idéal qui complète ainsi la thérapie de son propre thérapeute

    ce au risque d'entretenir une véritable addiction co-thérapeutique...

    en miroir...

    8)


    J’ai compris que vous avez compris que j’ai compris ce que vous aussi vous aviez compris et que j’ai enfin, tout comme vous,

    finalement tout compris !


    8)
     
Chargement...