1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

arrêter de fumer

Discussion dans 'Présentation des membres' créé par ghighisaintes, 9 Avril 2009.

  1. ghighisaintes

    ghighisaintes Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    3
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    saintes 17

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour, je suis descidée à m'arrêter de fumer mais après avoir essayer les patchs ou les cheving gum je constate que je ne peux pas le faire toute seule mon conscient dit stop et mon inconscient me fait prendre une cigarette à chaque fois.Je pense que l'hypnose pourra m'aider à me réequiliber. Si une personne peut me donner son avis sur une expérience similaire je l'en remercie très fort
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    pour arrêter de fumer facilement, il vaut mieux nettoyer le passé et travailler sur le stress de la personne...et ensuite faire une séance spécifique pour la cigarette.

    dans ces conditions cela réussit pour plus de 90% des personnes.

    sinon le % est plus faible et plus dépendant des capacités du thérapeute.

    cdlt

    valikor
     
  3. hypnofeel

    hypnofeel Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    70
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Limoges & Nantes
    Bonjour Valikor,

    Pouvez-vous me fournir les études sur lesquelles vous vous appuyez pour énoncer ces chiffres avec tellement de vigueur ?

    merci d'avance.

    Pensez-vous que
    soit le seul moyen pour atteindre ce haut niveau de réussite ?

    je pensais que c'était ça :
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    pas d'étude, juste ce qui se passe ds mon cabinet.

    Pour répondre à votre question et compléter mon post, je dirais que pour moi, quelqu'un qui va bien, peut arrêter de fumer avec un simple effort de volonté.
    Evidemment, ma définition de la personne qui va bien, c'est :
    • -plus d'émotions ou de sensations ou d'impressions négatives par rapport à quoique ce soit du passé (<3-4 /10, sur une échelle de 0 à 10)
      -ni de choses stressantes dans le présent,
      -une question d'identité résolue (les personnes ont alors une définition de leur moi)

    un travail supplémentaire sur le plaisir de la cigarette s'il existe encore.

    Cela prend 1-2 séances en utilisant une stimulation bilatérale alternative pour le passé et le stress, en audio ou en kiné. avec détermination du canal sensoriel le plus efficace.

    la séance d'hypnose est juste là pour :
    -enlever l'habitude à la fin,
    -satisfaire la demande de la personne qui a demandé de l'hypnose (!!!)
    -faire que ce soit facile pour elle.

    l'essentiel du travail est avant la séance d'hypnose. toute la partie "nettoyage"

    Cette stratégique marche à tout les coups sauf si :
    -on arrive pas à aider la personne à aller bien;
    -la personne garde les cigarettes plaisir : j'en ai eu quelques uns comme cela : ils ne veulent pas les arrêter mais ils sont devenus capables de ne fumer que les cigarettes plaisirs, peuvent même passer quels jours sans.

    c'est environ les 10% d'échec.

    je dis bien aux personnes que si il reste encore des cigarettes à la fin, c'est qu'ils restent encore des choses à évacuer ou des choses stressantes dans leur présent.
    pour les rares qui me recontactent, c'est à chaque fois le cas.

    Il est évident que certaines personnes qui n'ont aucun plaisir à fumer, une forte motivation, pas trop de stress et de mauvais souvenirs peuvent arrêter avec juste une séance d'hypnose bien faite. Bien sûr.

    Cependant le % d'échec sera plus important que si l'on adopte cette stratégie.

    note : c'est la même stratégie pour toutes les addictions bien sûr : nourriture, alcool, drogue....et elle marche aussi bien.

    avec pour la nourriture : il faut que la personne accepte son corps aussi (et là des fois cela coince car elle ne veut pas).

    Valikor
     
  5. hypnofeel

    hypnofeel Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    70
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Limoges & Nantes
    Et donc pour compléter ma question, avez-vous "calculé" et suivi les patients qui vous ont consultés pour stopper la cigarette pour à nouveau donner ces chiffres ?

    Je vous propose de relire ma question, car elle ne concernait nullement votre définition d'une "personne qui va bien" (j'ai beau la relire, ce n'est pas le cas.

    C'est à nouveau sur ces chiffres que je m'interroge. :oops:

    Lorsque je lis "pour les rares qui me recontactent" j'ai le sentiment que peu de gens échouent, et qu'ensuite le pb est réglé en "évacuant les choses stressantes du présent." Pour ceux qui vous ne recontactent pas, que ce passe-t-il pour les autres. (en même temps ceux-là ne vous recontactent pas)

    Je vais avoir le sentiment de me répéter et en même temps cela est important pour moi. Je me demande encore sur quoi vous vous appuyez pour annoncer ce genre de chose. J'aurai aimé lire "cependant le % d'échec sera plus important que si J'adopte cette stratégie.


    En même temps j'ai l'impression en lisant ce post que tout va bien quand tout est réglé, donc en fait nous sommes plutôt d'accord. Peut-être est-ce juste la présentation qui me surprend.

    cordialement,
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    il y a environ plus d'un an, soit plusieurs mois après la mise en place de cette stratégie, j'ai fait un suivi (téléphone) sur un peu plus d'une dizaine de personnes et il y avait une personne pour laquelle cela ne marchait, car elle n'arrivait pas à aller bien (abandon car trop de résistance au changement, à l'époque je n'avais pas inclus la problématique liée à l'identité qui rétrospectivement était la cause de cette résistance).
    Ca n'avait pas été facile car j'ai dû passer plusieurs fois des coups de fil à certains. Tout se passe comme si la séance, leur passé, la cigarette avait été mis derrière eux, et moi aussi (pour certains seulement).

    il serait intéressant que je refasse une étude plus détaillée sur davantage de personnes maintenant, c'est sûr. avec un suivi dans le temps plus long (sur quelques mois). Prêtez moi du temps et je le ferais... actuellement je ne peux pas faire un suivi de cette ampleur.

    je fais déjà des stats sur la provenance de mes nouveaux clients (google, bouche à oreille, pages jaunes, plaque dans la rue, autres moteurs de recherche, autres sites me reférencant, revue...). Celles sont plus facile à faire.

    si je reprends votre question (qui aurait mérité d'être plus claire), je crois comprendre que vous vouliez savoir à quoi imputer exactement ce succès. Je pense que c'est clair que la raison principale c'est que j'aide d'abord la personne à aller bien et le reste suit.

    fort heureusement, il est rare de recevoir quelqu'un de dépressif qui veut arrêter de fumer d'abord.

    V.
     
  7. hypnofeel

    hypnofeel Membre

    Inscrit:
    9 Avril 2009
    Messages:
    70
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Limoges & Nantes
    Merci de votre réponse.

    Je tenterai de vous envoyer du temps, il me semble avoir 24H demain.
    :lol: 8) :lol:

    amitiés
     
  8. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Bonjour ghighisaintes,

    Je suis un ancien fumeur, trois paquets par jour. A l'age de 25 ans, je me suis arrêté, sans aucune aide. Résultat, j'ai failli divorcer, démissionner, et j'ai perdu tous mes amis en moins de 10 jours. Et j'ai pris 20 kilos.

    C'était affreux. Alors quand certains disent qu'il suffit de vouloir pour arrêter, je veux bien.

    Trois ans après, j'ai rechuté, bêtement, (un tabagique reste tabagique toute sa vie)

    Au début de mon activité d'hypnothérapeute, à l'age de 37 ans, les gens venaient me voir pour arrêter de fumer, mais moi je continuait à fumer, car je ne me sentait pas la force de repasser par là où j'étais passé la première fois. Ce qui ne m'empêchait pas de faire arrêter les autres de fumer.

    Ce sont mes clients, en me disant qu'ils avaient arrêté sans effort, qui m'ont poussé à essayer ma propre méthode que j'avais mis au point, je me suis fais des séances d'auto hypnose et j'ai arrêté sans effort.

    Alors en quoi consiste ma méthode?

    Pour cela, je vous suggère d'aller sur mon site, de suivre le lien qui va sur mon blog, et de lire mon article qui explique l'arrêt du tabac.

    Les joutes oratoires de Valikor et de hypnofeel, ne doivent pas vous décourager, et même si sur beaucoup de points je les rejoint, ils oublient l'essentiel, le besoin physique en nicotine.

    Bien à vous.

    Jurgen
     
  9. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    bonjour, :)

    le besoin "physique" existait car justement il y avait trop de stress et de mauvais souvenirs en vous. A force d'autohypnose, tout s'est arrangé (le passé).

    ce que vous décriviez correspond à des signes/symptômes que vous n'alliez pas aussi bien qu'il était possible d'aller ....

    Valikor
     
  10. Arisima

    Arisima Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2009
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Bonjour Ghighisaintes,

    Vous dites que votre conscient veut arrêter de fumer mais votre subconscient ne le suit pas. Si consciemment vous voulez vraiment arrêter il suffira de le faire comprendre à votre subconscient lors d'une séance d'hypnose.
    En fait, votre subconscient vous fait fumer car il est persuadé que c'est pour votre bien sinon il ne le ferait pas, il suffit donc d'expliquer à votre subconscient que vous n'avez plus besoin de fumer pour être bien.
    Si vous êtes vraiment décidé vous aurez à lutter contre le manque pendant environ trois jours, tenez bon la partie est gagnée.
    Mais ne reprenez jamais, même une fois sinon c'est reparti.
    J'applique cette pratique avec mes clients.
    Sur quatre clients vu, il y a trois mois, un est passé de trois paquets par jour, à un paquet et après trois séances n'est pas revenu préférant en rester là.
    Les trois autres, environ un paquet par jour, ont arrêté définitivement après une séance.
    Comme je le répète ce n'est pas de la magie, ce ne sera pas facile non plus au début, quoique pour un des ces clients l'arrêt n'a posé aucun problème alors que cela faisait des années qu'il fumait sans jamais avoir arrêté ou même éssayé d'arrêter.

    Arisima.
     
Chargement...