1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Auto-hypnose [conseil de mise en route]

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par shynx, 6 Mai 2016.

Tags (Mots clés):
  1. shynx

    shynx Membre

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Messages:
    29
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    430
    Localité:
    France

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    Je débute en auto-hypnose et je me pose naturellement quelques questions.
    Je recherche à être plus confiant et moins stressé (ce qui me mine), j'ai pas l'impression d'avoir une excellente visualisation et j'ai du mal à ressentir les émotions (j'en ai très peu même en état de conscience normal).

    Bref ces dispositions font que je peux quand même pratiquer l'auto-hypnose ? car a priori rentrer en trans hypnotique semble à ma portée.

    Mais après comment faire ? j'essaie de parler à mon inconscient mais celui ci ne me répond pas, j'essaie de visualiser et ressentir des émotions mais comme cela est dur pour moi je n'observe pas forcément de changement, je fais de l'auto-suggestion (mais penser à la fois, a la formulation de l'auto-suggestion, à l'objectif, à parler à son inconscient, à se concentrer sur soi, fait que je dois me désordonner plus qu'autre chose et je passe du coq à l'âne.)
    D'ailleurs quand on dit parler à son inconscient, c'est à voix haute ou basse ?

    J'espère que vos expériences pourront m'aider ? et peut-être faut-il que je me conditionne dans un premier temps, grâce à l'ECM, à seulement mieux visualiser. Puis ensuite à visualiser puis ressentir, mais j'avoue que je suis assez pressé de changer :/

    Merci d'avance :)
     
  2. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Bonjour,
    A la fois, ça fait beaucoup. :(
    Si tu essayais les uns à la suite des autres.
    1 - Déterminer ton objectif
    2 - Voir si l'objectif est cohérent, quelles en seront les conséquences sur toi et les autres, au besoin le modifier un peu.
    3 - Poser des fusibles comme durée de la séance, pouvoir sortir de transe instantanément pour n'importe quelle raison, sortir de transe en pleine forme, ou glisser vers le sommeil, ou prolonger par un état de relaxation.
    4 - Choisir l'induction. Tout au moins pour les premières séances, ensuite c'est pratiquement instantané.
    5 - Attendre en étant attentif à tout et saisir ce qui se présente soit en premier, soit de manière insistante.
    6 - Se laisser guider par l'inconscient.
    7 - Sortir de transe, soit progressivement, soit instantanément, soit en faisant un ancrage.
    Après, chaque séance est différente et sans doute que chacun a sa manière de procéder.
    Comme on veut et parfois même sans voix. C'est juste une connexion, une même longueur d'onde.
    Moi être bête, moi pas comprendre les sigles. :oops:
    Recherche Google -
    Ecole centrale de Marseille
    Ecole des cadres missionnés
    Etude construction montage
    Rien à voir avec l'hypnose. :(
    A priori. :)
     
    Toufou et Prudence aiment ça.
  3. shynx

    shynx Membre

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Messages:
    29
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    430
    Localité:
    France
    Bonsoir Singin, merci de ta réponse,

    Je réponds à l'envers, je voulais mettre EMC (état modifié de conscience).

    Je reprends ensuite t'es indications :

    1 - Déterminer ton objectif
    Ok en début de séance.

    2 - Voir si l'objectif est cohérent, quelles en seront les conséquences sur toi et les autres, au besoin le modifier un peu.
    Dac je le fais pas trop, en principe c'est forcément bénéfique pour moi.

    3 - Poser des fusibles comme durée de la séance, pouvoir sortir de transe instantanément pour n'importe quelle raison, sortir de transe en pleine forme, ou glisser vers le sommeil, ou prolonger par un état de relaxation.
    Pour l'instant, je ne me limite pas et je vois pas trop comment faire d'ailleurs.

    4 - Choisir l'induction. Tout au moins pour les premières séances, ensuite c'est pratiquement instantané.
    Ok.

    5 - Attendre en étant attentif à tout et saisir ce qui se présente soit en premier, soit de manière insistante.
    Que cherche t-on a saisir ici ? ça voudrait dire qu'on devient passif de la situation ? alors qu'on avait prévu un objectif initial.

    6 - Se laisser guider par l'inconscient.
    Pas simple, si tu avais des techniques, des expériences à proposer car mon inconscient ne me répond même pas alors de la à me guider.

    7 - Sortir de transe, soit progressivement, soit instantanément, soit en faisant un ancrage.
    Après, chaque séance est différente et sans doute que chacun a sa manière de procéder.


    Le point 5 m'intéresse plus particulièrement car c'est à ce point que nous n'avons pas la même approche.

     
  4. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    C'est ce qui fait tout l'intérêt de l'échange et du partage.
    Effectivement, l'objectif est posé en début de séance et c'est sur cet objectif qu'on attend la réponse.
    L'attente peut être considérée comme quelque chose de passif, mais je le vois au contraire comme quelque chose de très actif.
    On fait l'action d'attendre et d'être vigilent dans l'attente.
    Imaginons deux chercheurs qui n'ont pas les mêmes compétences mais qui travaillent en équipe.
    L'un va faire une demande à l'autre qui nécessite une recherche qui demande des connaissances hors de sa compétence.
    Il peut effectivement attendre passivement que son coéquipier lui donne la solution en allant faire autre chose.
    Et il peut attendre activement, en étant totalement polarisé sur la recherche, prêt à donner à son coéquipier des renseignements, de l'aide, des idées, et tout ce qui sera utile et possible pour faire le travail à deux.
     
    Mamad apprécie ceci.
  5. shynx

    shynx Membre

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Messages:
    29
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    430
    Localité:
    France
    Ok donc comment fixes-tu ton objectif, car mon je me dis je vais travailler sur ça et cela s'arrête là.

    Et mes histoires de pré-requis (visualisation, émotions) est-elle fondait ? ou est-ce moi de trouver comment réagit mon corps ?
     
  6. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    J'ai un postulat tout bête, c'est que si j'étais capable de faire le travail ou de trouver une solution par moi-même, je veux dire consciemment, je n'aurais pas besoin de faire une séance d'hypnose ou d'auto-hypnose.
    Donc, je ne me dis pas que je vais travailler sur quelque chose puisque je ne sais pas le faire.
    Je dis à mon inconscient, voilà ce qui va pas, j'explique rapidement, je voudrais ça, mais je ne suis même pas certaine de le vouloir, alors débrouille-toi pour savoir ce que je veux et me le donner pour que ce qui ne va pas s'arrête et que je sois bien.
    C'est un peu comme lorsqu'on va chez le médecin. On ne se dit pas qu'on va s'ausculter et se faire une ordonnance. On dit bonjour, y'a ça qui va pas, et le médecin fait son travail. Le travail du malade consiste à suivre simplement les prescriptions du médecin.
    Je ne sais pas.
    Je te dis ma manière de faire de l'auto-hypnose, mais chacun a une manière différente de pratiquer et de plus, chaque séance est différente.
    Ma manière à moi, c'est d'être attentive à toutes les réponses que j'obtiens. Image, ressentis physiques, émotions, vécu, mots, sons, sensations d'espace, de confinement, animaux, personnes, réelles, imaginaires, paysages, et la liste est illimitée.
    Parfois, je ne fais aucune induction et parfois j'en fais une, mais pas une qui consiste à compter ou à monter ou descendre des marches parce que, pour moi, ça ne fonctionne pas.
    Je me fais mes petites inductions toute seule.
    En voilà une que j'aime bien.
    Par exemple, tu es sur ton canapé et tu veux faire une super séance.
    Alors, tu commences par je suis relié aux coussins du canapé, les coussins sont reliés à l'assise, l'assise est reliée aux pieds, les pieds sont reliés au tapis, le tapis est relié au parquet, le parquet est relié au murs, les murs sont reliés au sol, le sol est relié à
    Tout ce que tu veux.
    Tu peux aller faire un tour chez les voisins, ou te relier aux rues, qui elles sont reliés aux routes, qui sont reliées aux routes des autres pays, qui sont reliées aux berges, qui sont reliés aux fleuves, qui sont reliés à la mer, et tu peux voguer partout sur l'eau, ou sous l'eau.
    Tu peux aussi te relier à l'air, voler comme un oiseau au dessus des pays et des continents, te relier à l'espace, au temps, à l'univers.
    Et il y a des gens qui s'embêtent à prendre l'avion, le train, ou le bateau, ou qui font des heures de voiture pour aller d'un point à un autre. :)
     
    maibe, Mamad et moune aiment ça.
  7. stealth

    stealth Membre

    Inscrit:
    7 Mai 2016
    Messages:
    60
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    780
    Localité:
    paris
    @shynx Je débute aussi, enfin depuis déjà quelques mois ...
    Peux-tu nous donner une séance type pour toi et les sensations que ça te procure ? Concernant les soucis de visualisation je pense être un peu comme toi, j'ai d'ailleurs ouvert un fil à ce propos
     
  8. shynx

    shynx Membre

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Messages:
    29
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    430
    Localité:
    France
    J'expérimente, je ne dis pas que je réalise toujours la séance de la même façon, mais elle pourrait ressembler à ça :

    1) Technique d'induction, de relaxation (20 respirations conscientes lentes et profondes ou se concentrer sur des éléments visuels, auditifs, des ressentis en recommençant comme une boucle).
    2) Ensuite quand je sens que je suis arrivé à un point de bien être marqué par des mouvements idéomoteurs, j'essaie de me prouver ma trans par un blocage des paupières ou une lévitation de bras (ce qui échoue souvent), du coup je me satisfait des petites sensations que j'ai pu obtenir et comme je suis dans un état profond de relaxation je continue.
    3) Je tente de dialoguer avec mon subconscient (signalling oui/non), là encore je ne me juge pas de trop, je me satisfait de ce qui vient même si ce n'est pas totalement ce que je voulais.
    4) J'essaie de me visualiser dans des situations de confiance et de ressentir des émotions, tout en me dictant des auto-suggestions positives (la j'avoue que le ressenti des émotions c'est pas encore ça, et la visualisation des 50% net et pas totalement maitrisée).
    5) Ensuite, j'essaie une nouvelle fois de dialoguer avec mon subconscient en lui demandant s'il veut bien accepter les changements que je lui propose.
    6) et je sors de séance grâce à une induction rapide (à 5 je sors plein d'énergie etc.).

    Voilà, je rentre pas nécessairement dans tous les détails mais s'il manque un point crucial dans cette séance, je veux bien en être informé.
     
  9. stealth

    stealth Membre

    Inscrit:
    7 Mai 2016
    Messages:
    60
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    780
    Localité:
    paris
    Tu dialogues avec ton subconscient ? Mais comment ?
    Tu as commencé il y a combien de temps ?
     
  10. shynx

    shynx Membre

    Inscrit:
    6 Mai 2016
    Messages:
    29
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    430
    Localité:
    France
Chargement...