Formation Hypnose

Avez vous déjà assisté à un spectacle d'hypnose?

  • Initiateur de la discussion Anonymous
  • Date de début
Belphegor
Belphegor
Membre
messages
231
Points
2 880
<<Oui, c'est vrai que j'y susi allé avec passion et envolé sur ce coup là, mais au moins je pense que comme ça j'ai été clair sur ma façon de concevoir les choses.>>

C'est parfait, avec toutes ces théories, je commençais à me poser des questions.
Enfin quelqu'un qui pense comme moi. J'étais un peu perdu au milieu de tous ces gens plein de théorie, d'abréviations et de formations toutes plus complexes les unes que les autres, qui cachent souvent l’enrichissement des formateurs !
Un grand merci pour ce moment de vérité.
Belphégor.
 
diwaltan
diwaltan
Membre
messages
29
Points
2 190
Localisation
tahiti/polynesie
Tu as raison joey ,

Pour ma part , je me suis "amusé" à induire une transe profonde avec rigidité totale du corps sur des copains :p d'après des techniques de spectacle que j'ai trouvé dans un bouquin, on y croit pas soi-même la première fois tellement c'est puissant !!
Ce n'est pas forcément utile en thérapie , mais je pense qu'il est intéressant de connaître ces possibilités qui peuvent tout simplement apporter de l'assurance au thérapeute , ce qui est déjà bien ,non?
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
castorix à dit:
Bonjour,

il est possible de recentrer le débat (et éviter les dérapages personnels) je pense.

La discussion actuelle est (je crois) en train de se tourner vers la question :

"une transe profonde est-elle nécessaire à l'efficacité de l'hypnose"

ce qui revient un peu à rejoindre le sujet bien connu sur ce forum : hypnose classique versus Hypnose ericksonienne.

je vais chercher quelques références et reviendrai pour en parler ici.
[bcolor=#FFBFBF] dérapais je moult ou ne dérapais je point?[/bcolor]

je refuse de rentrer dans une discussion de chapelle( pour ce qui croient!)
:lol:
machin contre truc, quel est vraiment l'intérêt?
par contre ici je vais défendre les hypnotiseurs (hypnotherapeute qui s'ignorent!) pour leur travail qui permet l'introduction de l'hypnose au grand public....
une publicité gratuite pour le travail que je fait.
même quand le spectacle est de mauvais gout! car les gens que je voie y font souvent référence et me permette d'ajuster leur vision et d'avoir un contact direct sur un terrain qu'ils ont vécu ... pour l'hypnotherapeute une position sans prix! qui a une valeur inestimable, car elle vous fait gagner du temps , de l'argent et par dessus tout la confiance du client:
car les questions vont venir naturellement si il y avait des doutes les gens vont naturellement les exprimer sans que vous les demandiez...et vous allez avoir l'opportunité de retourner (habilement!) le négatif en positif....
si c'est le cas ....
mais en général le mystère reste et les gens n'ont besoin que d'une confirmation du pouvoir de l'hypnose (pas de l'hypnotherapeute,très important!) le parallèle doit être crée ...
vous utiliserez alors le travail de l'hypnotiseur pour rallié le client a votre cause et a la rémission du problème qui l'occupe.
pour le néophyte cela semble obscur bien sur! mais le professionnel reconnaitra les base de principes qu'il /elle a étudié dans l'hypnose dite sérieuse! :D

au états unis il y a une grande conférence annuelle qui réunit + de 2500 hypnotherapeutes du monde entier avec +de 200 lecture/workshop sur des sujets très divers a propos de l'hypnose.
traditionnellement a la fin de chaque journée les participant assistent a des spectacles qui sont d'habitude présentés par de grands noms de l'hypnose...
http://www.puf.com/wiki/Autres_Collecti ... og%C3%A8ne

partageons nos expériences et rassemblons nos efforts au lieu de les diviser et d'entrer dans ces discussions sans fin ou les participants croient qu'ils ont raison...la vérité unique n'existe pas ,
il y a l'expérience qui teintent nos croyances et apportent des nuances au faits....
qui sont :
que fondamentalement l'hypnose est une voie express au subconscient.
[bcolor=#00FF00]encore merci[/bcolor] a l'hypnose de spectacle! qui me permet d'être si efficace dans mon travail!
le sujet et vaste et très intéressant, pour celui qui saura en tirer profit!
( je vais ajouter un chapitre a mon bouquin!)

en ce qui concerne la profondeur , pour ma part je ne commence pas de travail therapeutique sans que le client y soit....
car la profondeur garantiede la reussite, donc de ma reussite et je n'ai pratiquement aucun echec!
 
castorix
castorix
Membre
messages
1 179
Points
4 860
Alors, hypnose profonde = meilleure ou pas ?
j'ai eu le temps d'y repenser, depuis mon message de la page 1.


paulelie à dit:
(...) en ce qui concerne la profondeur , pour ma part je ne commence pas de travail therapeutique sans que le client y soit....
car la profondeur garantie de la reussite, donc de ma reussite et je n'ai pratiquement aucun echec!
Personnellement je n'essaie plus de commencer par une séance d'hypnose à tout prix lors du 1er entretien (à mon idée, c'est un peu comme une erreur de débutant :oops: ).
En même temps je comprendrais que cela arrive, surtout si le thérapeute n'a pas d'autre "outil" dans sa trousse, que l'emploi de l'hypnose. :?

Une thérapie cela se réfléchit. Je n'irais pas proposer d'en commencer une avec toute personne qui vient le réclamer (c'est déjà ce que Paul Elie a dit ailleurs).
Mais on peut en revanche accepter de se mettre d'accord sur un certain objectif, même si on ne le considère pas soi-même comme le plus important, et ensuite travailler sur la prise de conscience - ce qui signifie au fond, l'Acceptation de soi.

Un exemple ?
Une personne vient pour tel problème ; cette personne e de grosses difficultés avec l'alcool, mais elle n'a pas l'intention de cesser, ou elle n'est même pas d'accord avec vous si vous commencez à dire qu'elle a un problème avec l'alcool.
En acceptant éventuellement de l'accompagner sur un objectif sur lequel on s'est mis d'accord, si la thérapie est habilement conduite alors la personne fera plus rapidement et plus confortablement son chemin personnel vers la prise de conscience de ce qu'elle a un problème avec l'alcool. (ce chemin elle le fera ou non, cela ne nous appartient pas non plus !)
Et peut-être, éventuellement, sera-t-elle un jour en demande d'aide pour réussir à se sortir de cela.

Bref là-dedans un travail particulièrement indispensable avant même de prononcer le mot alcool, se fera sans prononcer non plus le mot hypnose si ça se trouve !

Alors hypnose profonde :shock: ou non, je dirais aujourd'hui :
- ça dépend pour quoi faire
- ça dépend si on est à l'aise pour obtenir ça
- ça peut rendre de grands services parce que ça libère mieux de l'interférence patient-thérapeute
- mais quelqu'un qui ne ferait que des séances d'hypnose profonde, serait comme un menuisier n'utilisant que sa perçeuse et jamais son rabot !


Post-scriptum : en Thérapie brève il n'existe pas d'échec, mais seulement des prises d'information permettant de mieux avancer ensuite...
Sauf pour le thérapeute qui a une attente si précise, qu'il avance tout seul en oubliant son patient !
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
castorix je suis presque tout a fait d'accord avec vous!
l'interet de plonger tout de suite dans l'hypnose...profonde de plus!
est:
que le client est venu voir un hypnotherapeute et qu'il s'agit de le mettre en confiance en lui prouvant qu'il peut se servir de l'hypnose....
il doit être convaincu...
pour moi la première séance doit servir a cela...
puis fort de cette expérience le client sera plus réceptif au propositions du thérapeute et pourras entrevoir une solution avec le therapeute...
avec beaucoup plus d'ouverture!
 
Joey
Joey
Membre
messages
258
Points
1 590
en ce qui concerne la profondeur , pour ma part je ne commence pas de travail therapeutique sans que le client y soit....
car la profondeur garantiede la reussite, donc de ma reussite et je n'ai pratiquement aucun echec!
Pour moi, le travail thérapeutique commence dès la prise de rendez vous, avec toutes les interrogations et aussi tout l'espoir que représente l'hypnose aux yeux du patient.

Je rejoins Castorix au sujet de la détermination d'objectif(s) avec le patient, ce qui permet d'évaluer ensuite les avancées et le succès de la thérapie, et d'autre part de l'engager dans une démarche active.

D'autre part, il me semble aussi important de prouver au sujet que l'hypnothérapeute maitrise cet outil et ces techniques qu'est l'hypnose, ce qui facilitera la mise en confiance et le travail, donc d'accord aussi avec Paulélie.
 
Altmaier
Altmaier
Membre
messages
1 472
Points
4 480
Localisation
Nouvelle Calédonie
Anabelle à dit:
.

Mais je suis aussi très étonnée que si peu de gens sur ce forum répondent à ce post. je m'attendais véritablement à une avalanche de réponses de la part de personnes qui s'interessent autant à l'hypnose.
Bonjour,
Je viens de relire ce post depuis le début (Je ne me souvenais pas avoir fait partie de ce forum en 2006 :oops: )


Et pour répondre à Anabelle, si peu de personnes répondait à ce post, je crois que les gens qui fréquentent ce post sont intéressés par l'hypnose thérapeutique, et non pas par les spectacles qui au risque de me pépéter, sont pour la plupart truqués.

Le paradoxe, c'est que Paulelie à raison, certains clients de l'hypnose y viennent, car ils ont vu des spectacles. Mais il y en a aussi qui refusent l'hypnose à cause de ce qu'ils ont vu en spectacle.

Les gens en état d'hypnose de spéctacle ne sont pas toujours en transe profonde, mais souvent complices

Quelqu'un sur ce post, je ne sais plus qui, dit avoir mis sont copain en catalepsie suite à ce qu'il avait lu sur un livre. C'est vrai que c'est très facile de faire cette expérience, et elle permet au client d'être convaincu de la puissance de l'esprit en état d'hypnose. Mais elle peut également faire peur, car le client va attribuer la mise en catalepsie à l'hypnotiseur. Donc attribuer un pouvoir à l'hypnotiseur.

A+

Jurgen
 
Paul Elie
Paul Elie
Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
don mottin un grand hypnotherapeute au USA m'as appris a faire un spectacle de gout et amusant...il se servait du spectacle comme d'une publicité
( qui lui rapportait des sous et des clients) car dans l'intro qu'il faissait a propos de l'hypnose il parlait des vertues therapeutiques et du processus employé...
il a fait bon nombre d'émules dont je fait partie...
d'habitude vous devez payer pour de la bonne pub et la c'est le contraire...
il se faisait beaucoup de sous en s'amusant et en remplissant ces carnets de rendez vous...
le spectacle lui a permit d'ouvrir une école et de former bon nombre d'hypnotherapeutes
un spectacle peut être bon ou mauvais et les spectacles d'hypnose n'échappent pas a cette règle!
 
DianeV
DianeV
Membre
messages
465
Points
4 860
Age
29
Localisation
Montréal, Québec
Je répond 1 an plus tard mais bon ...
J'ai vu un spectacle d'hypnose pour la première fois l'an passé, au cégep. Un hypnotiseur québécois (Bruno Leduc) est passé sur l'heure du midi ... j'ai été très impressionnée ! Par la suite, j'ai vu le spectacle de Messmer à salle de spectacle, et on a beau dire que les spectacles sont truqués, j'ai vu des personnes que je côtoie dans la vie de tous les jours se faire hypnotiser!
Je suis présentement en démarche pour faire venir un hypnotiseur du Québec un peu moins connu (Romain) :)
 
Vous aimerez:
Nouveaux messages
S'inscrire maintenant déjà 37 470 membres
Haut