Ce qui compte vraiment au bout de la vie

#2
Merci pour le lien Nossolar. Les soins palliatifs, la fin de vie, partir dans la dignité sont des sujets intéressants.

Pour ma part, partir sans souffrance grâce à l'hypnose seraient une bonne chose comme alternatif aux anti-douleurs comme la morphine.
Mourir en étant en paix, sans rancoeur, sans culpabilité, en évitant d'être dépressif seraient une bonne chose.

Il y a tant de choses à faire pour que les patients partent dans la dignité.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#3
Actuellement avec l'hypnovel, on dispose d'un effet anxiolytique à petite dose, d'un effet hypnotique à dose moyenne et d'un effet sédatif à forte dose.

Associé à du conversationnel éricksonien, même seul et abandonné dans une petite chambre loin de chez soi, on peut s'éteindre dignement si on est bien accompagné et entouré.

À l'équipe de savoir nous projeter dans ce que l'on souhaite le plus...

Aider à développer des équipes qui sachent bien accompagner...

Une urgence pendant qu'il en est encore temps...
 
#6
Je travaille comme aide soignante à domicile. Je suis intervenue pour des patients en soins palliatifs, en fin de vie. On a une psychologue, mais j'espère qu'un jour on aura une personne qui pratique l'hypnose pour les patients, mais aussi pour les aidants, la famille.

Qu'est-ce qu'une hypnose funèbre ?
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut