1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Cherche bon therapeute pour me débarasser du bégaiement

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par desertnoir, 31 Janvier 2012.

  1. desertnoir

    desertnoir Membre

    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    J'ai lu attentivement toutes les discussions liées à mon problème et viens solliciter votre aide.

    Je suis bègue depuis toute petite. Aujourd'hui, j'ai 22 ans, je viens d'apprendre que je suis admissible au CAPES d'Anglais et donc que je vais devoir passer les épreuves orales au mois de Juin.

    Je suis terrifiée ( c'est le mot exacte). J'ai peur de ne pouvoir sortir le moindre mot devant les membres du jury et j'ai tellement peur d'échouer à cause de ce bégaiement qui me gâche la vie. Je ne veux pas gâcher toutes ces années de travail et cette possibilité d'exercer le métier de mes rêves à cause de cet handicap contre lequel je lutte chaque jour.

    Parfois j'arrive à le terrasser mais souvent il revient en force comme pour me narguer et me faire comprendre qu'il me hantera toute la vie. :(

    Quand je dis que je lutte, c'est vraiment le bon mot. Je m'inscris à toutes les préparations orales, même si je me casse la figure, :cry: je continus et me force à parler en cours. Quand le mot reste bloqué dans ma gorge, je l'expulse! :x J'en ai marre de me taire, marre d'être invisible.

    Si quelqu'un connait un bon thérapeute qui pourrait me sortir de ça, si une personne bègue a 'guéri' grâce à l'hypnose. Je vous en pris manifestez vous.
    Si en plus vous connaissez un thérapeute qui ne prends pas genre 150 euros la séance, ( je suis étudiante et pas beaucoup de sous) ce serait un véritable bonheur.


    Merci de votre aide. :)
     
  2. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonjour Desertnoir,

    Ton cas est très intéressant de part ta motivation "Je m'inscris à toutes les préparations orales, même si je me casse la figure".
    De part le fait que tu parviennes à le surmonter "Parfois j'arrive à le terrasser "

    Je suppose que quand le professeur t'interroge par surprise, tu ne bégaies pas, par contre s'il interroge les élèves dans un ordre bien précis, ce qui te permet de déterminer quand vient ton tour, quand celui-ci vient tu bégaies. Très souvent pour le dominer, tu rajoutes au début de la phrase un mot passe partout qui n'était pas prévu que tu dises. Quand tu dois prendre la parole ton cœur s'accélère, ta respiration est courte, ton corps est tendu, peut-être te sens-tu devenir rouge.

    Tu es très émotive. Le regard des autres est important pour toi et tu n'as pas forcément une bonne image de toi.



    Mes suppositions sont-elles exactes ?

    Pourrais-tu me dire de quel département es-tu ?
     
  3. desertnoir

    desertnoir Membre

    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonjour Marc,

    Je te réponds très émue, j'ai un peu les larmes aux yeux. C'est exactement ce que je ressens. Tu as réussi à mettre le doigt sur des comportements tout à fait exacts.

    La lecture est un véritable calvaire pour moi et oui je compte les personnes avant moi dans ma rangée et j'essaie de voir sur quel paragraphe je vais tomber et lorsque viens mon tour, là catastrophe, je lis comme une enfant de 6 ans. J'ai l'impression que mon coeur va sortir de mon corps tellement il bat vite, je deviens rouge et je suis comme en apnée ( beaucoup de mal à respirer).

    C'est vrai que je n'ai pas vraiment confiance en moi mais je ne dirai pas que c'est ce qui provoque mon bégaiement. Je n'ai justement pas confiance en moi parce que je suis bègue et non l'inverse.

    Lorsque je prends la parole en cours de manière spontanée ( pas tellement, je répète ma phrase 2 ou 3 fois dans ma tête) et bien ça passe mieux et je ne bute pratiquement jamais. En revanche, quand toute l'attention est portée sur moi ( lors d'oraux en classe par ex), quand les gens se taisent pour m'écouter: là catastrophe....

    C'est surtout ça je pense, le fait de savoir qu'on m'écoute attentivement, "déclenche le bégaiement" qui s'empire quand je suis impressionnée.

    Par exemple,même avec ma sœur que j'adore et avec qui je me sens plus qu'à l'aise, je me mets à bégayer quand je lui raconte quelque chose de long et qu'elle "m'écoute" attentivement.

    Souvent au téléphone, j'ai remarqué que lorsque 'je m’engueulais' avec une personne, le fait de parler en même temps que cette personne (parce que je suis énervée hein.. et que j'ai pas envie d'écouter ce qu'elle me dit. Je suis quelqu'un de très calme et qui écoute beaucoup en temps normal) et bien lorsque je parle en même temps que cette autre personne, plus aucun bégaiement, ma parole est fluide. Par contre, lorsque on me dit ' bah vas y dis moi ce que tu me reproches je t'écoute"... et bien impossible de communiquer mes pensées à cette autre personne qui s'est mise en mode 'écoute'.

    J'espère m'être bien faite comprendre. Ce que j'ai mentionné n'est qu'un exemple parmi plein d'autres. J'analyse beaucoup mon bégaiement et essaie de comprendre quand celui ci se déclenche pour mieux le contrôler justement.

    Je suis en région parisienne.
     
  4. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir Desertnoir,

    Tu dois te sentir énerver que ta sœur doive t'écouter si attentivement. De plus, il peut arriver que par automatisme ta sœur finisse une de tes phrases. Même si cela n'arrive pas souvent de part sa patience, tu sais au fond de toi qu'elle prend sur elle pour t'écouter. De plus, toi-même cela doit d'énerver car tu penses plus vite que ce que tu ne parles. Et pour finir, inconsciemment ou consciemment, tu te mets à la place de ta sœur et tu te demandes si tu pourrais être aussi patiente qu'elle ce qui a pour effet de t'énerver.

    Est-ce bien cela ?


    Ton bégaiement est probablement dû à un événement (émotion) passé, mais ce n'est pas lui qui est responsable de ton manque de confiance, c'est juste un symptôme dû à l'émotion de l’événement passé. Tout au contraire, il te pousse à surmonter des obstacles et quand tu parviendras à parler sans bégayer tu auras une assurance que beaucoup t’envieront.

    Prenons un exemple :

    Si j'habitais Paris et que je te propose de venir avec moi à la gare de Lyon et que nous fassions un spectacle d'hypnose mais en jeu de rôle, c'est à dire que tu jouerais le rôle de l'hypnotisé (sans l'être réellement) et moi celui de l'hypnotiseur. Tu as déjà vu un spectacle d'hypnose (si non tu peux aller sur youtube voir des vidéos), les hypnotisés se comporte bizarrement (ils font le chien, la poule, rampent sur le sol se prenant pour Rambo. Serais-tu toi, capable de jouer la seule personne hypnotisée dans la gare de Lyon devant les passants ?
    Même question mais devant ta fac ou ton école ?
    Si ta réponse est oui, quel degré de gêne éprouverais-tu ?




    J'habite Marseille.
    As-tu de la famille ou des amis qui peuvent t'héberger ?
     
  5. desertnoir

    desertnoir Membre

    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Bonsoir Marc,

    Merci de l' intérêt que tu portes à mon cas.

    Tu dois te sentir énerver que ta sœur doive t'écouter si attentivement. De plus, il peut arriver que par automatisme ta sœur finisse une de tes phrases. Même si cela n'arrive pas souvent de part sa patience, tu sais au fond de toi qu'elle prend sur elle pour t'écouter. De plus, toi-même cela doit d'énerver car tu penses plus vite que ce que tu ne parles. Et pour finir, inconsciemment ou consciemment, tu te mets à la place de ta sœur et tu te demandes si tu pourrais être aussi patiente qu'elle ce qui a pour effet de t'énerver.

    Est-ce bien cela ?


    Non, je ne pense pas que ce soit réellement ça. Je ne pense pas être en colère contre elle. Je suis en colère au fond de moi, agacée de ne pas pouvoir communiquer un simple récit, d'une manière fluide alors que je suis 100% à l'aise. Il est là le problème, avec ma soeur par exemple, je ne comprends pas pourquoi je bégaie puisque je ne suis pas stressée. Les conversations rapides se déroulent sans problème mais dès que je dois PARLER EN CONTINUS pendant disons 15 à 20 minutes, le bégaiement se déclenche alors que je me sentais parfaitement bien avant de prendre la parole.
    C'est ça qui m'énerve car je ne comprends pas!

    Les oraux en classe sont très stressants pour moi et je "comprends"donc pourquoi je bégaie dans ces moments là.

    J'ai remarqué que je ne bégayais plus quand j'arrivais à faire abstraction de mes interlocuteurs, faisais comme si je m'adressais à moi même, parlais toute seule. J'y arrive pendant 10 minutes, plus je ne peux plus, le regard de l'autre devient trop pesant.


    Si j'habitais Paris et que je te propose de venir avec moi à la gare de Lyon et que nous fassions un spectacle d'hypnose mais en jeu de rôle, c'est à dire que tu jouerais le rôle de l'hypnotisé (sans l'être réellement) et moi celui de l'hypnotiseur. Tu as déjà vu un spectacle d'hypnose (si non tu peux aller sur youtube voir des vidéos), les hypnotisés se comporte bizarrement (ils font le chien, la poule, rampent sur le sol se prenant pour Rambo. Serais-tu toi, capable de jouer la seule personne hypnotisée dans la gare de Lyon devant les passants ?
    Même question mais devant ta fac ou ton école ?
    Si ta réponse est oui, quel degré de gêne éprouverais-tu ?



    Non je ne pense pas que j'accepterais. Je suis très discrète et ne pourrai pas me mettre dans une telle position. Je ne pourrai pas jouer devant les passants ni devant ma fac.

    C'est étrange car ce qui me dérange vraiment, ce n'est pas d'être regardée ( ça me gêne tout de même) mais c'est vraiment d'être écoutée.


    Non malheureusement je ne connais personne sur Marseille.

    Merci de ton aide. ; )
     
  6. desertnoir

    desertnoir Membre

    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Concernant le degré de gêne, je parlerai plutôt de peur du ridicule.
    La fille qui fait le chien ou la poule ce ne serait pas moi tout simplement.
     
  7. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1320
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Bonjour,

    La sincérité et la motivation dans tes posts est belle à voir, à quel endroit habites-tu exactement ? Tu peux répondre par message privé si tu préfères rester discrète.
     
  8. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Si tu relis ce que j'ai écris en substituant le terme énerver à celui de colère, tu 'apercevras que je dis la même chose que toi.
    C'est bizarre n'est-ce pas ?



    Si on met à part le béguaiement d'où vient cette discrétion ?
    Toute personne à besoin de se sentir admirer par les autres, il n'y a qu'à voir les enfants qui essaient d'attirer le regard sur eux.


    Personnellement, je ne le pense pas.
    Voilà Pourquoi :
    T'habilles-tu de façon à attirer le regard des hommes ?
    Nous sommes bien dans le regard ici et il n'y a rien de ridicule là dedans.
    Se faire remarquer du sexe opposé est presque nécessaire comme manger.
    Ne connais tu pas une jeune femme qui malgré le fait qu'elle soit sourde et muette se met en valeur et attire les regards des hommes ?
     
  9. Oratorioo

    Oratorioo Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2011
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    1530
    Salut Marc!

    C'est ça ta conception de la thérapie?
    Pas étonnant que les résultats ne suivent pas!

    Desertnoir, l'hypnothérapie n'a rien à voir avec les spectacles de music-hall.
    Va voir un véritable hypnothérapeute, celui-ci devrait pouvoir t'apporter beaucoup d'aide...
     
  10. desertnoir

    desertnoir Membre

    Inscrit:
    14 Janvier 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    560
    Réponse à Marc,

    Lorsque je te dis que je ne pensais pas être en colère ou énervée que ma sœur doive m'écouter si attentivement, c'est la vérité. Elle ne finit pas mes phrases et je pense que le fait de prendre le temps d'écouter une personne qui s'adresse à vous est une qualité. Ce qui me trouble c'est pourquoi, finalement je ne peux pas faire face à cette écoute, à cette attention sans bégayer.

    Je ne sais pas d'où vient ma discrétion. Je dirais que je suis comme ça. C'est un trait de caractère qui me suit depuis toute petite. Je ne suis pas une timide maladive, j'aime juste ne pas me faire remarquer.

    T'habilles-tu de façon à attirer le regard des hommes ?
    Nous sommes bien dans le regard ici et il n'y a rien de ridicule là dedans.
    Se faire remarquer du sexe opposé est presque nécessaire comme manger.
    Ne connais tu pas une jeune femme qui malgré le fait qu'elle soit sourde et muette se met en valeur et attire les regards des hommes ?


    Oui nous sommes dans le regard mais je ne pense pas que jouer à l'hypnotisée et être coquette peuvent être mis sur le même plan.

    Je prends soin de mon apparence comme toute fille de mon age mais c'est loin d'être une préoccupation. Le but étant de me sentir bien dans mes vêtements et à l'aise dans l'image que je reflète.

    J'espère t'avoir éclairé un peu plus sur mon cas.
     
Chargement...