Formation Hypnose

citation thérapeute

M

Métaphore

Invité
Ah OK ...

Disons pour répondre plus sérieusement, je dirais non, car il serait inadéquate et irresponsable pour un thérapeute de vouloir soigner l'autre alors que lui même n'est pas à même d'avoir fait le tour de ses tourments.

Vu que dans la thérapie hypnotique, le thérapeute doit avoir l'empathie nécessaire, il est normal que celle-ci n'entre pas en résonnance de façon permanente à une problématique non résolu.

Mais comme je l'ai déjà dit sur d'autres topics, on ne devient pas thérapeute par hasard, si c'est le cas, alors j'ai toujours des doutes sur la valeur intrinsèque du thérapeute...

Mais l'expérience peut faire qu'effectivement, la rencontre avec soi même à travers les patients puissent apporter une plus grande ouverture et compréhension sur nous même et sur les autres.
 

Paul Elie

Membre
katia (zoulouk) à dit:
"Un thérapeute se soigne avant tout lui même en soignant les autres"

On peut étendre à toute relation aidant/aidé...

Vos avis?
*
cela me parait être une évidence...
car tout don de soi est en fait motivé....par un gain!
passons le coté monétaire il reste (rarement et je suis optimiste! :D )
la satisfaction d'avoir été utile...
et de guérir le trou pas le remplir! (et je suis pessimiste!)
que cette société a creusé ou tout du moins la conscience de son existence....
 

valikor

Membre
katia (zoulouk) à dit:
"Un thérapeute se soigne avant tout lui même en soignant les autres"

On peut étendre à toute relation aidant/aidé...

Vos avis?
1°) en psy, c'est le cas de certains, mais pas de tous. halte à la généralisation abusive.

2°) non, on ne peut pas étendre. ce serait une généralisation encore plus abusive.
 

Paul Elie

Membre
c'est peut être "avant tout" qui a dictée votre réponse?
ou considérez vous que en généralisation la majorité des gens sont bien portants...?
et serait donc capables (potentiellement) de guérir les autres sans avoir de savoir speciaux ni aptitudes ( et je parle de l'aphatie , la compassion) qui a mon sens
demande une sérieuse remise en question?
ne serai ce que pour comprendre le langage du subconscient...
je ne sais pas si c'est ça que katia veut dire....par "soins" , mais c'est cela dont je parles!
 

Paul Elie

Membre
j'ai eu ma première suite de séances....(4 en tout) la semaine dernière...
la première fois en france...donc officiellement je deviens thérapeute!
pour altmaier et tous ceux qui en doutaient et voulaient que je le prouve!
pour ce qui me concerne c'est un succès!
car toutes mes appréhensions que j'avais a propos de ma pauvre élocution et de la traduction de la méthode que j'ai utilisée au USA...
se sont évanouies dans l'éther et par les résultats!
qui sont :
le client est rentré en transe profondément...
nous avons défini l'origine du " mal "
et défini une stratégie pour s'en débarrasser...
je ne m'étendrai pas plus dans les détails sans sa permission....
mais je puis dire que le fait qu'il ai généreusement compensé mes efforts et payé mon voyage a paris
doit parler suffisamment sur la satisfaction du client!

mais après cette expérience positive et a la suite de réflexions...
je vais complètement reconsidérer la structure dégressive
de ce que je considère une juste compensation pour mon travail
en balance avec la valeur motivante de l'argent.....
bien que je pensais que la gratuité et le don de soi ...
soit une belle chose...j'ai changé d'avis car d'autres paramètres entre en ligne de compte ...
et entre autre le fait que je ne veut pas travailler uniquement dans l'hypnotherapie et avoir trop de clients!
car mon expérience au USA , m'as appris ( et s'averres aussi vrai ici!) que le succès engendre le succès et que le seul moyen que j'ai de limité mon activité est de monter les prix!
pour ceux qui vont crier au scandale...je dirai que de toutes façon ceux qui n'ont pas d'argent en général sont ceux aussi qui ne viennent pas nous consulter....
car nos clients ont une certaine ouverture d'esprit qui est le produit d'une certaine activité intellectuelle ou culturel qui est seulement le privilège des nantis ou en étant plus délicat de ceux qui ont de l'argent!
ne nous mettons pas la tête dans le sable, nos clients viennent de la classe moyenne, et une des valeurs sure qui va vous donner un gage de succès:
est la valeur que le client met sur vos services!
plus se sera cher et plus le client va réfléchir avant de venir vous voir et plus vos chance de succès vont grimper.....
en attendant que nous abandonnions le fric comme valeur d'échange et comme étalon ....ce dont la société est faite , aujourd'hui!
 

valikor

Membre
paulelie à dit:
c'est peut être "avant tout" qui a dictée votre réponse?
ou considérez vous que en généralisation la majorité des gens sont bien portants...?
et serait donc capables (potentiellement) de guérir les autres sans avoir de savoir speciaux ni aptitudes ( et je parle de l'aphatie , la compassion) qui a mon sens
demande une sérieuse remise en question?
ne serai ce que pour comprendre le langage du subconscient...
je ne sais pas si c'est ça que katia veut dire....par "soins" , mais c'est cela dont je parles!
la moyenne des personnes ne va pas complètement bien.
cela veut dire qu'il y en a qui vont mal, vraiment mal et d'autres qui vont bien, réellement bien.
et il y en a parmi les thérapeutes qui reflètent cette population dès le départ.
 
Je vais prendre un ex: celui de l'anorexie.
Qui pourrait soigner le mieux l'anorexie qu'un ancien anorexique, qui a compris le processus, qui l'a vécu et totalement surmonté?

L'écoute de la part de l'aidé va être autre, s'il se reconnait dans celui ou celle qu'il voit en face de lui, et qu'il voit guérit et qui parle le même discours, qui entre dans son monde?

Etant donné que toute pathologie isole quelque part (par rapport aux autres bien portants), une incomprehension en résulte...

Ma propre citation serait
"un bon thérapeute est un malade qui s'est soigné et à présent apte à soigner les autres par sa technique et aussi son savoir être"

A étendre dans la relation d'aide...
 

valikor

Membre
faudrait donc, si on suit votre raisonnement, que tout thérapeute ait vécu tous les problèmes et s'en soit débarrassé pour être bon thérapeute....

je gage qu'il y aurait alors très peu de thérapeutes...

sans compter que le même problème peut être vécu de façons très différentes et que les raisons qui l'ont fait apparaître ont pu être aussi très différente et que la méthode personnelle qui a marché pour l'un ne réussit pas forcément à l'autre...
 

Paul Elie

Membre
oui et non!
vos question honorent l'esprit de votre approche....
katia (zoulouk) à dit:
Je vais prendre un ex: celui de l'anorexie.
Qui pourrait soigner le mieux l'anorexie qu'un ancien anorexique, qui a compris le processus, qui l'a vécu et totalement surmonté?
car il faudrait a tout therapeute d'avoir "experimenté" toutes les afflictions pour etre efficace...pas possible!
le detachement est necessaire...et c'est pour cela qu'il est beaucoup plus utile d'avoir une approche systemique avec une methode standard...
qui va faire dans un premier temps un diagnostic...
puis negocier des solutions avec le subconscient du client


L'écoute de la part de l'aidé va être autre, s'il se reconnait dans celui ou celle qu'il voit en face de lui, et qu'il voit guérit et qui parle le même discours, qui entre dans son monde?
le danger est l'emotionnel qui pourai teinter l'obejectivité...encore le detachement!

Etant donné que toute pathologie isole quelque part (par rapport aux autres bien portants), une incomprehension en résulte...
c'est pour cela que la formation devrai etre plus access sur laquisition de l'empathie ou contrairement a une situation "classique " ou le medecin est en face de son patient....l'hypnotherapeute va regarder dans la même direction du client (en parallele opposé a ce que j'appelle une confrontation de pouvoirs!)

Ma propre citation serait
"un bon thérapeute est un malade qui s'est soigné et à présent apte à soigner les autres par sa technique et aussi son savoir être"
comme dirai valikor les citations amenent le danger d'une generalisation pas tres saine! car nous voulons travailler sur des cas par cas ...qui sont toujours tres differents!

A étendre dans la relation d'aide...
a quand la formation pour devenir hypnotherapeute?
vous semblez être une parfaite candidate!
 
J'étais en mode généralisation, Valikor...
très peu de bons, précisons... C'est de l'humour néanmoins... à prendre comme tel...

Ca me fait penser à l'exemple d'une personne à revenus très élevés et qui a toujours vécu dans l'opulence qui dirait "l'argent ce n'est pas important, c'est la richesse du coeur qui compte, à une personne qui a juste de quoi manger... Ca ne le fera pas!

Le détachement, ou neutralité, l'objectivité totale du scientifique, me semble néanmoins une utopie.
Quand on fait une simple expérimentation sur la mémoire par ex, en psychologie expérimentale, on s'aperçoit bien vite de la difficulté de la tâche...

Une expérience de vie, dans tout ce qu'elle comporte, me parait néanmoins fort utile pour un thérapeute...

Pour la formation pour être hypnothérapeute, Paulelie, je suis bien trop "malade" encore... Je plaisante évidemment...
 

valikor

Membre
:wink:

je me méfie des généralisations... quand je vois à quel point souvent les personnes que je voie généralise à partir d'1 seul exemple... :!:
 

Altmaier

Membre
valikor à dit:
:wink:

je me méfie des généralisations... quand je vois à quel point souvent les personnes que je voie généralise à partir d'1 seul exemple... :!:
Oui, je suis un peu comme vous, Valikor, je n'ai jamais souffert de phobies, ni d'angoisses, ni d'alcoolisme, et pourtant ce sont des affections que je "traite" quotidiennement.
Alors, faut il avoir été malade pour comprendre les malades et les aider? Je ne le crois pas.

Maintenant, je reconnais que le fait d'avoir été fumeur me permet de bien comprendre leurs problèmes, (aux fumeurs)
Serais-je moins compréhensif si je n'avais pas été fumeur??? :roll:

:wink: 8)
 
Personnellement non fumeur (se), je ne connais pas les addicts en règle générale, donc le manque, je ne l'ai pas ressenti dans mes tripes... (sauf le manque amoureux...)
L'approche serait donc complètement théorique... peut-être un petit manque quand même...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut