Formation Hypnose

Expliquez moi !

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

Comment peut-on être thérapeute alors qu’on a pas su soi-même se libérer de la pathologie qu’on soigne chez les autres ?

:shock:
 

Altmaier

Membre
Bonsoir

surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

:
Désolé, je ne comprend pas cette phrase, peut être vouliez vous écrire:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à arrêter de fumer ?

Est ce bien celà?
 

xorguina

Membre
Je pense que tu as voulu dire qui n'arrive PAS a arrêter de fumer...... :wink:

Charité bien ordonnée commence par soi même...soi m'aime .

Comment donner le meilleur de Soi à l'autre quand on n'a pas trouver le meilleur en Soi ?

Peut être la croyance inversée :idea: de croire qu'en aidant les autres, on s'aide Soi ?
 

xorguina

Membre
Altmaier à dit:
Bonsoir

surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

:
Désolé, je ne comprend pas cette phrase, peut être vouliez vous écrire:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à arrêter de fumer ?

Est ce bien celà?

Héhé ...syncro , pensées, heures :wink:
 
surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

Comment peut-on être thérapeute alors qu’on a pas su soi-même se libérer de la pathologie qu’on soigne chez les autres ?

:shock:
Bon courage pour developper toutes les pathologies. Vous commencez par quoi ?

Puis comme vous n'êtes pas arrivé à commencer, vous pouvez apprendre à l'autre à ne pas commencer aussi , (oh si !) chaque début étant un commencement, et d'arreter d'espérer arreter puisqu'il n'a peut être jamais commencé comme vous. :wink:

Qui a fumé ? Qui a dit qu'il a fumé ?

ps: ce sont les effets secondaires du steack hâché magnétisé !)
 

Molaco

Membre
La "croyance inversée" citée plus haut est véridique, mais c plus une fuite en avant qu'autre chose ...

Sinon, c'est vrai que pour ma part je pense qu'un thérapeute qui a connu des déboires (et les a réglé(mais peut être (surement)avec un autre thérapeute) ou a fait le point) connait le cheminement de résilience (ou autre). meme si le patient a une singularité, que le chemin a prendre est diffèrent, en remontant d'un niveau afin d'inspecter l'aspect mécanique du trouble, le fonctionnement de celui ci, cela l'aidera à comprendre le ressenti en face, ainsi que de donner "ce qu'il faut" au patient. (le tout enrichi de théorie & pratique).

Après il faut du recul, si il ya identification via le trouble la relation est pourrie (meme si on la magnétise ..). Mais de bons thérapeutes ont fait le travail nécessaire pour s'en d'en avance parer.

L'arret du tabac me semble plus basique.

J'ai lu plusieurs fois le cas de MErickson traitant des frigidités féminines. Je ne pense pas qu'il ait eu à régler ce problème pour lui meme auparavant .. :lol:
 

jeangeneve

Membre
j'adore ce quiproquo hypnotique,
une communication chiatique vachement bien shiadée :mrgreen:

alors voilà un truc qui ma bien fait réfléchir sur ma consommation de tabac ce week end.
au cours d'un événement communautaire festif encore appelé Pride.
une charmante jeune fille a été victime du GHB glissé dans un verre...
elle s'est endormie puis a arrêté de... respirer
putin c'est long 7 minutes a souffler dans une canule !
 

Kamou

Membre
surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

Comment peut-on être thérapeute alors qu’on a pas su soi-même se libérer de la pathologie qu’on soigne chez les autres ?

:shock:
hi hi hi trop fort ce surderien toujours aussi surprenant ;)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Altmaier à dit:
Bonsoir

surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

:
Désolé, je ne comprend pas cette phrase, peut être vouliez vous écrire:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à arrêter de fumer ?

Est ce bien celà?
ben oui mais quand je vois les réponses intéressantes qui ont suivi, je vois que même une question inversée

fait aussi déclencher l'hypnose !

:)


expliquer la différence entre un fumeur qui n'arrive pas à arrêter de fumer

et un non fumeur qui n'arrive pas à commencer de fumer...


:roll:
 

Paul Elie

Membre
surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?

Comment peut-on être thérapeute alors qu’on a pas su soi-même se libérer de la pathologie qu’on soigne chez les autres ?

:shock:
logique interressante, mais fausse parce que pas applicable a tous les cas!
si on remplace fumer par phobies, par stress,cancer etc....
peu de praticiens et docteurs pourrai etre officiellement apte a pouvoir aider les autres!
un therapeute celibataire serai il competent pour donner des suggestions a un couple marié?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
paulelie à dit:
un therapeute celibataire serai il competent pour donner des suggestions a un couple marié?
et par extension :

un sexothérapeute homo serait-il à même de donner des conseils à un couple d'hétéros?

:shock:
 

Cath

Membre
Sans doute est-il plus aisé d'aller déterrer les ressources chez les autres que chez soi-même ? (pour le tabac)
 

undy

Membre
surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à arrêter de fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?
C'est effectivement difficile.
Ce serait plus facile si c'était "quelqu'un qui n'arrête pas de fumer", tout en restant un peu dur à avaler pour le patient.

En même temps,un médecin n'a pas besoin de savoir faire quoi que ce soit, il lui suffit de répéter ce que les autres disent et font.Et c'est lui qui prescrit des médicaments et/ou possède le plus de connaissances concentrées.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
undy à dit:
surderien à dit:
Comment quelqu’un qui n’arrive pas à arrêter de fumer peut-il prétendre officiellement aider les autres à arrêter de fumer ?
C'est effectivement difficile.
Ce serait plus facile si c'était "quelqu'un qui n'arrête pas de fumer", tout en restant un peu dur à avaler pour le patient.

En même temps,un médecin n'a pas besoin de savoir faire quoi que ce soit, il lui suffit de répéter ce que les autres disent et font.Et c'est lui qui prescrit des médicaments et/ou possède le plus de connaissances concentrées.
j'ai connu un éminent cancérologue spécialiste du poumon qui fumait comme un pompier...

il a fumé cigarette sur cigarette dans l'amphi le jour où il faisait le cours sur le cancer du poumon...

il y a une vingtaine d'années : c'était la fin de la génération gainsbar !

:twisted:
 

jeangeneve

Membre
j'adorre,
ici le ministre de la santé ancien chef des urgences ne d'est pas gêné d en fumer une au cours de la conférence de presse sur sa cloppe-pagne anti-tabac.
bon reste cette bonne question :
comment modifier le comportement d'un groupe social tout en ne fesant pas partie.
je crois que la réponse viens par de multiple exemples, en marginalisant le/ce groupe, en l'excluant, ce qui ne fait que encourager le sectarisme et le corporatisme :oops:

ensuite peu a peu il y a quelques conversion tant de désir d'appartenance est un puissant levier.

un peu comme nous/vous les marginaux de l'hypnose, invité que nous sommes à laisser l'hypnose au monde médical, ce qui tend paradoxalement a faire croire que l'hypnose ça pourrais bien être efficace !
 

xorguina

Membre
Un thérapeute se doit d'avoir travailler sur lui, c'est un minimum pour son patient, sinon c ....

Fais ce que je dis, mais fais pas ce que je fais !!! :shock:

Un paradoxe que j'ai souvent entendu....non ?

Encore une autre croyance inversé de croire que l'on peut donner aux autres ou aider les autres à 100% avant de s'aider SOI !!!


C'est comme la croyance de croire que c tjrs mieux, meilleur chez les autres !

Encore et même croyance inversée :idea:

Tout est déjà en Soi...il vaut mieux aller chercher en Soi, celà sera obligatoirement plus révélateur, efficace . 8)

Je n'ai tjrs pas trouvé...mais je ne désespère pas...pour la cloppe :wink:

 
I

Intemporelle

Invité
xorguina à dit:
Tout est déjà en Soi...il vaut mieux aller chercher en Soi, celà sera obligatoirement plus révélateur, efficace . 8)

Je n'ai tjrs pas trouvé...mais je ne désespère pas...pour la cloppe :wink:

[/color]
Tout à fait concernant les révélations sur sa personnalité, maintenant reste à savoir si l'individu souhaite vraiment le faire... là est tout la difficulté...n'est ce pas ?...
 

castorix

Membre
Bonsoir Surderien,

Quelle bonne amorce encore une fois !
:wink: :shock:

surderien à dit:
(...) un sexothérapeute homo serait-il à même de donner des conseils à un couple d'hétéros?

:shock:
Oui, mais là - la ficelle est grosse ! (°)

Surderien ne nous dit pas qu'un thérapeute serait utile pour... les conseils qu'il donnerait !!

A l'inverse, un T. trop "proche" de la situation du P. risque (d'une manière ou d'une autre) de se retrouver pincé dans le fameux transfert (*) des psychanalystes :x

ou dans un contre-transfert (**) délicat... :?


(°) en anglais ficelle se dit... string... :p :roll:
... je sors ...

(*) transfert : le P "voit" en son T. une figure symbolique de sa propre histoire (p. ex. : son père) et réagit en fonction

(**) contre-transfert : le T. voit en son P. une figure symbolique de sa propre histoire ; et par voie de conséquence, le T. (p. un homme) tombe amoureux de sa patiente ou bien en a pitié ou encore elle l'agace etc.

Je ne conteste pas le modèle (typiquement psychanalytique) du transfert sauf que, décrit comme cela, il est raide et figé - alors que dans une thérapie brève il me semble que nous interchangeons les rôles (par jeu stratégique) plusieurs fois par séance entre T. et P. ! :shock: 8) (enfin, vous voyez ce que je veux dire ?! :oops: :lol: )
 

Paul Elie

Membre
le modèle psychanalytique....est on ne peut plus contesté!
lisez onfray!

s'il y a échange de rôle, et jeu...
le P ou client va rentrer dans une confusion , que je ne crois pas thérapeutique, mais qui entretien une relation de dépendance a la maladie , au thérapeute....éloignant le client de la rémission....
le meilleur exemple est l’anamnèse qui si faite consciemment.... devra être ajustée , quand on va trouver le véritable problème....
enterré par le subconscient

un interaction qui ne sert qu'un abonnement a la relation , reléguant la résolution du problème au calendes grecques!
ce qui pour ceux qui veulent faire croire que le docteur devient patient et le client docteur.... est une corne d'abondance!
bien sur!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut