Cocotte-minute

#3
évidemment, elles ne sont pas faites du même "matériau", ce qui me donne envie de citer Marc Aurèle dans "pensées pour moi-même", il écrit dans une tentative détachée, en parlant de l'amour physique: frottement de boyaux et éjaculation avec un certain spasme d'un peu de morve.
 
A

Anonymous

Invité
#4
pacolascard a dit:
Dieu a donné la parole à l'Homme pour le libérer de ses pensées.
l'homme a mis suffisamment de temps pour maîtriser et formuler ses pensées sans qu'encore on ne lui enlève la découverte du moyen de communiquer
 
#5
si je te donne une flûte, libre à toi d'en découvrir l'utilité.

ce qui m'a frappé dans cette réponse est la dychotomie entre "dieu à donné" et "sans qu'encore on ne lui enlève".

moralité : le don est à la frustration ce que l'aprentissage est au don. ?

(pour ne pas paraphraser le vieux proverbe chinois qui conseille d'apprendre à l'autre à pécher plutôt que de lui donner du poisson.)

merci l'invité pour ta réponse qui m'a fait cogiter.
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut