1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

comment approfondir l induction hypnotique.

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Anonymous, 4 Juin 2006.

  1. Anonymous

    Anonymous Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    je pratique auto_hypnose depuis des annees et je trouve encore des diffucultes a m induire en transe de facon profonde. :( :shock: :? :x :oops: :evil: :twisted: :roll: :wink: :arrow: :D :) :? :cry: :x
     
  2. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    bonjour

    quelles sont tes situations préférées pour auto-induction ?
     
  3. Anonymous

    Anonymous Invité

    approffondissement de la transe

    :(ecouter pealablement beucoup de musique relaxante pour passer directement a a induction hypnotique. :eek: :shock: :? :x :p :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll:
     
  4. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    OK

    mais essaies-tu de visualiser une scène,
    ou : la musique est-elle la seule chose qui occupe tes pensées,
    ou : te concentres-tu sur une main puis le poignet puis l'avant-bras etc,
    ou : ressens-tu avec intensité des émotions éprouvées lors de situations dont tu te rappelles ?
     
  5. azou

    azou Membre

    Inscrit:
    20 Décembre 2006
    Messages:
    42
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Une métaphore de descente ( escalier ,assenceur...) se visualiser dissocier...un long couloir...En autohypnose tu ne risques rien puisque c'est de la transe spontanée, par contre en hypnose (sur quelqun) attention, si tu ne réassocie pas parfaitement la personne, elle repart, mine de rien ,avec un "truc qui cloche, genre un bras engourdie, une partie d'elle un peu ailleurs, les fesses froide...
     
  6. woolool

    woolool Membre

    Inscrit:
    12 Janvier 2007
    Messages:
    39
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    les femmes serait elle toute un peu ailleur ??
    C'est quand meme souvent que ce sont des "cul gelé"


    (je sais pas si tous emplois le termes pour des personne etant frileuse, pas de sous entendu dans ma phrase ;) )
     
  7. Yvan

    Yvan Membre

    Inscrit:
    29 Décembre 2007
    Messages:
    103
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1760
    Localité:
    Saint-Etienne, France
    J'utilise pour ma part la technique de l'escalier qui est très efficace. Sinon tu peux te créer un lieu personnel réel ou imaginaire que tu pourras agrémenter au fur et à mesure des tes séances :wink:
     
  8. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    "Une métaphore de descente" - "la technique de l'escalier"

    Cela me rappelle, une fois où je n'étais pas assez attentif au feed-back sans doute (la personne est arrivée avec de forts soucis et des céphalées, qui paraissaient apaisées quand on a commencé, mais c'était trompeur) : j'ai eu à gérer un beau début d'abréaction. :shock:
    Cette personne se voyait descendre sous terre, de plus en plus froide, vous voyez la métaphore...

    pour ce qui est de la safe-place ... c'était mort... :?
     
  9. itachi

    itachi Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2008
    Messages:
    58
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Localité:
    Strasbourg
    Mais pensez-vous que si l'on ne réassocie pas bien le sujet avec le présent, il se puisse que "cette chose qui cloche" reste infiniment, jusqu'à ce que quelqu'un s'en occupe, ou est-ce que cela part avec le temps?
     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Avant même de songer à le réassocier, le thérapeute ne va pas le laisser comme cela, bien sûr à la condition de s'en apercevoir !!

    Cependant en effet, parfois la personne a pu traverser un moment désagréable, ne pas le dire (en fait la personne ËUT parler, ouvrir les yeux,... mais ne le fait pas toujours), et être gênée par le souvenir de ce qu'elle a ressenti. (ce qui peut être retravaillé ensuite)

    Exemple : ressentir une forte impression de rotation ou de basculement lors des suggestions conduisant à un approfondissement de la transe ; ou encore, avoir des pensées très angoissantes (comme : voir passer un cadavre sur une rivière, ou encore se sentir bloqué dans la progression,...).

    Le problème s'il se présente, risque fort de venir de l'inexpérience du thérapeute.

    Aussi, toute personne qui demande à bénéficier de séances d'hypnose, ne justifie pas forcément le recours à cette approche... le thérapeute expérimenté "repère" celui ou celle qui sera "à risque", et soit prendra certaines précautions (je veux dire : encore plus que d'ordinaire), soit fera autre chose.
     
Chargement...