Comment faire taire son égo ?

dide70

Membre
Posteur du mois
#1
Bonjour,
Raconter ou répliquer de manière automatique et inapproprié m'arrive souvent. et ensuite je me dis mais pourquoi j'ai dis ça comme à l'habituelle alors que c'est très négatif pour moi. On sais se qu'il ne faudrait pas faire et pourtant...
 

Nossolar

Moderateur
Membre de l'Équipe
#2
Pour moi pas possible de faire taire son égo, il a sa place...par contre on peu le diminuer (ou l'amplifier si besoin)

Au moment ou l'on va répliquer automatiquement, se taire.....et réfléchir s'il n'y a pas un autre moyen de dire ce que l'on a envie.
Parfois se taire complément, et plus écouter l'autre lui poser des questions, du coup on est plus dans la réplique automatique.
 
#3
une partie de l'égo se construit avec les expériences de la petite enfance et une autre partie est en relation avec la famille et le transgénérationnel et d'autres partie avec d'autre choses plus profond, mais ces deux parties peuvent être travaillé d'une façon spécial avec l'enfant que nous avons été,et l'autre partie avec les constellations familiales et puis les autres parties avec la méditation
 
#6
Peut être que la lecture de Joy In Demand de Chade-Meng Tan (en Anglais) et de Connectez-vous a vous même de Chade-Meng Tan pourrait t'aider.

extrait de "joy on demand"

Joie indépendante des plaisirs sensuels et de l'ego



Il y avait un homme qui avait un état de peau qui a fait sa peau démangeaisons tout le temps. Chaque fois qu'il grattait sa démangeaison, il se sentait bien. Puis, un jour, un docteur habile lui a guéri de son état de peau, et il n'a plus à gratter. Il se rendit compte que le grattage de sa démangeaison s'était bien senti, mais il ne fallait pas se gratter une démangeaison.

Nous avons une condition mentale qui nous démange pour deux types de plaisir: le plaisir des sens et le plaisir du moi. Lorsque nos sens sont agréablement stimulés, comme lorsque nous mangeons quelque chose de savoureux, ou notre ego est agréablement stimulé, comme lorsque nous sommes loués pour quelque chose que nous avons fait, nous ressentons de la joie, ce qui est bon. Ce qui est encore mieux, c'est si nous pouvons sentir la joie indépendante du sens ou du plaisir de l'ego. Par exemple, lorsque nous mangeons du chocolat, nous éprouvons de la joie, et lorsque nous sommes simplement assis là-bas, nous ne mangeons pas de chocolat, nous vivons encore de la joie. Pour ce faire, nous formons l'esprit pour accéder à la joie même si elle n'est pas stimulante. C'est aussi le secret de l'élévation de votre point de consigne de bonheur.

Pour former l'esprit pour accéder à la joie sans stimulus, nous devons comprendre comment la joie se produit indépendamment de la stimulation sensuelle et ensuite cultiver ces compétences. Ils sont trois: soulager, incliner et épanouir.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
#7
Ego=être

Comment aider les autres à développer leur manière d'être si on n'a pas exploré et développé la sienne avant ?

Comment aimer si on n'est pas capable de s'aimer soi-même ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'Équipe
#8
Retravailler chaque phrase ou pensée négative, cela s appelle le positivisme
Trouver toujours le bon côté des choses sous un autre angle de vue
Ce n'est pas facile au début, puis cela devien un réflexe ou une philosophie de vie
Par exemple lorsque vous tombez un objet par terre et vous traitez de gros C
Dites à la place:quel maladroit je suis, ou mieux en souriant vous dites: il n ira pas plus bas!
="dide70, post: 101230, member: 30957"]Bonjour,
Raconter ou répliquer de manière automatique et inapproprié m'arrive souvent. et ensuite je me dis mais pourquoi j'ai dis ça comme à l'habituelle alors que c'est très négatif pour moi. On sais se qu'il ne faudrait pas faire et pourtant...[/QUOTE]
Retrav
 
#9
extrait de "joy on demand"

PRATIQUE INFORMELLE: ATTENDU À LA JOIE DES EXPÉRIENCES QUOTIDIENNANTES AGRÉABLES

Chaque fois que vous vous engagez dans une activité qui implique une expérience agréable, prenez au moins un moment pour participer pleinement à la joie que la plaisance invoque. Quelques exemples:
À chaque repas, accédez pleinement à la jouissance d'au moins la première bouchée.
Quand on voit un être cher, en particulier un enfant bien-aimé, prenez un moment pour apprécier qu'il ou elle est là, et assister pleinement à cette joie.
En prenant la main avec un être cher, prenez un moment pour assister pleinement à la joie de ce contact.
En prenant une douche, participez pleinement au moment de la joie du contact du corps avec l'eau.
Lorsque vous vous détendez dans les toilettes, participez pleinement à au moins un moment de plaisir de soulagement.
Lors d'une bonne journée, prenez un moment pour participer pleinement à la jouissance de la météo.
En marchant, prenez un moment pour assister pleinement à la joie de pouvoir marcher.
En général, en voyant, en entendant, en sentant, en dégustant ou en touchant quelque chose d'agréable, attire l'attention sur la joie pendant au moins un moment, et en interagissant avec une personne bien-aimée, attirez l'attention sur la joie d'être avec cette personne pour Un seul moment.


Une autre source de joie salutaire est de répondre à des expériences agréables dans vos activités normales et quotidiennes. La pratique est simple: lorsque vous faites quelque chose qui implique une expérience agréable, prenez au moins un moment pour assister pleinement à la joie que la plaisance invoque. C'est tout. Par exemple, au déjeuner, attirer l'attention sur le plaisir de la première morsure. La première morsure est quand vous avez faim, donc c'est aussi la morsure la plus délicieuse. Il y a une fine mais très satisfaisante tranche de joie là-dedans, ne le manquez pas. Participez pleinement à cette joie. Cette pratique ne vous demande que de participer pleinement à une morsure, donc, si vous déjeunez avec quelqu'un, cela ne vous enlève pas à votre conversation. J'ai mentionné un autre exemple avant: lorsque vous entrez dans la douche, prenez soin de la joie du moment où l'eau touche votre peau. Lorsque vous êtes avec quelqu'un que vous aimez, prenez un moment pour assister pleinement à la joie de sa présence. Il existe de nombreuses occasions de pratiquer la joie des expériences agréées tout au long de la journée. Au minimum, si vous mangez, il existe au moins autant de possibilités de pratiquer une expérience sensorielle agréable car il y a le nombre de fois que vous mangez, de sorte qu'au minimum, beaucoup de gens peuvent pratiquer cela au moins une fois par jour. Si vous lisez ce livre, il est probable que vous apparteniez à la population qui se débrouille au moins une fois par jour.
 
#11
Raconter ou répliquer de manière automatique et inapproprié m'arrive souvent. et ensuite je me dis mais pourquoi j'ai dis ça comme à l'habituelle alors que c'est très négatif pour moi. On sais se qu'il ne faudrait pas faire et pourtant...
Il s'agit de sortes de réponses réflexes.
Si tu as identifié, suite à quels genres de propos, la réponse automatique se met en place, c'est déjà un grand pas de fait.
Les noter sur un calepin par exemple, les phrases déclencheuses de ces réponses (ou contexte)
Noter aussi les réponses autres que tu pourrais y apporter.

Ensuite en conversation, repérer quand le type de propos arrive, prendre un temps de pause et changer la réponse

Bien sûr, cela nécessite de l'attention. Le plus dur est fait, car ce qui est automatique est parfois difficile à repérer. Les autres peuvent nous y aider en remarquant nos tics langagiers.
 

dide70

Membre
Posteur du mois
#12
bhyp,
dans le livre que tu me proposes, dans son contenu c'est de la pleine conscience ou vois-tu quelques choses de différents ?
 

dide70

Membre
Posteur du mois
#14
dide70 oui, c'est de la pleine conscience, tu as un MP
ok merci je regarderai...
Pour ce qui est de la découverte de la pleine conscience j'ai déjà lu deux livres de Christophe André (dr jon kabat-zinn). Si tu connais les deux, il y a vraiment quelques chose de différent à apprendre ?
 
Dernière édition:
#16
ok merci je regarderai...
Pour ce qui est de la découverte de la pleine conscience j'ai déjà lu deux livres de Christophe André (dr jon kabat-zinn). Si tu connais les deux, il y a vraiment quelques chose de différent à apprendre ?
les livres ce lisent facilement et sont en même temps complètement different et complémentaire de ceux de jon kabat-zinn
 
#18
Alors placer un moment de silence avant chaque réponse.
Ou dire après, Bon, ça c'est la réaction épidermique, je fonctionne comme ça, on ne tient pas compte de ce que je viens de dire, je vous laisse le temps d'avoir votre propre réaction épidermique, et après, on pourra parler tranquillement et sereinement. :)
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut