Travail sur le sommeil avec une simple conversation...

  • Initiateur de la discussion antoinebenzal
  • Date de début
antoinebenzal

antoinebenzal

Membre
messages
2
Points
1 050
Localisation
Paris
Bon je sais, faut pas s'en prendre à sa famille, mais l'occasion était trop belle...

Réunion de famille il y a quelque temps. Ma belle mère que j'adore est raide excitée. A table, elle me raconte qu'elle ne dort plus.

Moi : Vraiment plus ?
Elle : Non, plus du tout...
Moi : Plus du tout, du tout ?
Elle : J'ai du mal à m'endormir ou si je m'endort, je me réveille après
Moi : Ah oui, heureusement
Elle : Comment ça ?
Moi : Ben heureusement, sinon tu serais morte, si tu ne te réveillais pas
Elle : T'es bête. C'est pas ça
Moi : Ben c'est quoi alors ?
Elle : Je dors plus
Moi : Comment tu le sais que tu ne t'endors pas sans t'en rendre compte autrement qu'en te réveillant ?

Au moment où elle dit ça je calibre des signaux de transe, le regard devient fixe, lointain, sa respiration change...

Je ne sais pas pourquoi, à ce moment, une phrase me vient à l'esprit : "Est ce qu'une seule fois dans ta vie, tu t'es reposée, tu a cessé de courir ?..."

Je pose ma main sur son avant bras doucement et je lui dis "Est ce que je peux te poser une question...?" et sans attendre de réponse, je lui dis ce qui vient de me passer par la tête...

Ses paupières se mettent à papillonner rapidement...Visiblement, elle est en transe. Je laisse ma main posée avec une légère pression. Quelques secondes, puis je la retire doucement et passe à autre chose : Papa, tu me passe le sel ?

Je la vois qui reprend ses esprits, toujours silencieuse (ça fait du bien !). Et quelques minutes après, elle se met à bailler...Et dit "je sais pas ce qui m'arrive, j'ai une envie de dormir".

Je dis rien et l'après midi se passe, puis la soirée. Elle va se coucher fatiguée. Et le lendemain matin, je lui demande si elle a bien dormi. Elle me dit qui oui, très bien, d'un trait, profondément et sans réveil nocturne.

Elle a ensuite fait 4 nuits paisibles et reposante jusqu'à notre départ...

A suivre...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 324
Points
6 260
Localisation
Vosges
Ben heureusement, sinon tu serais morte, si tu ne te réveillais pas

Excellent ++++. Tu l'as confusionné à merveille. Bravo !
 
antoinebenzal

antoinebenzal

Membre
messages
2
Points
1 050
Localisation
Paris
J'aime beaucoup cette approche très naturelle. Une simple rupture de pattern, une confusion dont la personne ne peut sortir qu'en allant en transe. Ensuite l'inconscient qui entend la suggestion fait le reste du travail...
 
jumb

jumb

Membre
messages
2 324
Points
6 260
Localisation
Vosges
C'est ma forme d'hypnose préférée. Il y a quelque chose qui touche à du pur talent là dedans ! Comment tu fais pour travailler cette aptitude ? Il m'arrive quelque fois d'avoir cet éclair, mais pas toujours. Ca me fait penser à Derren Brown, paying with paper.
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 579
Points
6 760
Localisation
Belgique
En tout cas avec cette histoire j'imagine déjà bien la scène, c'est comme si j'y étais ;)
 
sentydi

sentydi

Les plus beaux chemins sont rarement tout droits
messages
30
Points
1 010
Oui belles intervention et créativité !
Je travaille beaucoup sur les interruptions de moulins à parole inarretables ces temps-ci, pour rediriger vers une relation plus harmonieuse. Ca me demande à prendre un peu plus en directivité, mais je trouve il faut toujours pas mal d'écoute sincère et trouver des points de bascule successifs et évolutifs (souvent par questionnements orientés) plus qu'une directivité 'coercitive' (qui de toutes façons m'intéresse peu), du tact, du dosage et de l'équilibre.

Merci pour le témoignage ;)
 
sentydi

sentydi

Les plus beaux chemins sont rarement tout droits
messages
30
Points
1 010
ok mais combien de temps peut-on garder une personne en transe de cette façon ? 2 s ?


Une fois que la porte est ouverte ça laisse une myriade de possibilités...
Même sans basculer dans le semi-ouvert.

Quid de l'intérêt en revanche ? Et de l'éthique ?

Personnellement, je trouve que c'est ce qui est intéressant dans ce cas : la personne parle d'une problématique perso, on est dans le registre de la demande implicite ou presque.
Création d'un léger ECM, suggestion puis distraction (boucle qui se ferme) pour revenir à la normale.

Un instant suspendu qui porte ses fruits mais qui ne chamboule pas le déroulement de la séquence sociale. C'est beau ça !

Approfondir ici rimerait à ce que l'opérateur fasse une démo ou au moins soit surtout occupé à flatter son ego.

Ce qui est généralement contre-productif. La demande de travail n'a jamais été faite le risque c'est que la personne sente qu'on l'a forcée, avec pour conséquence une sorti de transe ou une sensation de malaise après. Ce qui est non écologique, contre productif et malvenu. En plus de briser la relation (méfiance).
On serait presque dans le champ d'une emprise et d'une relation qui s'assymétrise. Qui veut ça ?
--
Ce cas pour moi encore une fois illustre bien ce que peut faire un praticien dasn la vie de tous les jours, juste voyant quelque chose sur lequel il peut faire un petit coup de nudging comme ça 'en passant'.

Cela peut être encore plus indirect et malgré tout porter ses fruits.


"Quand un moyen devient une fin, on approche de la perdition"
"De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités"
 
Dernière édition:
Vous aimerez:
Murika
  • Question
  • Murika
Réponses
9
Affichages
2 K
Emma0657
E
P
  • Question
  • Philou13
Réponses
16
Affichages
4 K
EPHEMERE
E
Weeki
Réponses
21
Affichages
3 K
moune
moune
Nouveaux messages
dide70
  • Question
  • dide70
Réponses
8
Affichages
283
dide70
dide70
Peggy.hypnose
  • Peggy.hypnose
Réponses
1
Affichages
35
moune
moune
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut