Comment retrouver un souvenir lié à un traumatisme ?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par llnia, 8 Mars 2012.

  1. llnia

    llnia

    Inscrit:
    26 Février 2012
    Souhaitant retrouver les souvenirs d'un viol et de harcèlement morale, quelles techniques peuvent être utilisées?

    Faut-il faire revenir le ressenti de ce moment ou le souvenir peut-il revenir de calmement?
    Quelle fiabilité dans le cas d'un viol por porter plainte contre quelqu'un ou pour lancer une enquête ?
     
  2. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    les réponses se trouvent ( un peu! :D ) dans votre question.....
    car vous semblez convaincu(e?) que c'est possible?


    quels pouvoirs pensez vous que la personne qui utilise l'hypnose ...détient?
     
  3. llnia

    llnia

    Inscrit:
    26 Février 2012
    Merci de votre réponse.

    J'ai lu quelque part qu'il est possible de faire des régression pour trouver les traumatismes vécu et les guérir.

    Si un traumatisme a été traité sous hypnose et que l'hypnothérapeute à posé des murs autour, est-il possible de le retrouver lors d'une nouvelle regression ?
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
     
  5. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Vous semblez surtout vouloir retrouver avec précision un souvenir pour porter plainte... je me trompe ?

    Le problème avec l'hypnose (plus encore avec l'EMDR) c'est qu'il est toujours difficile de faire émerger des souvenirs précis.
    Vous pouvez par exemple vous souvenir, avec l'hypnose ou l'EMDR que ce fantôme blanc qui semble voler dans le pièce, et qui hante vos nuits, était en fait votre agresseur. Ce faisant, vous saurez que c'est votre agresseur et le fantôme disparaîtra pour de bon. Mais il est très difficile de vous garantir des détails sur la scène de violence, parce que, comme votre esprit à pu créer un fantôme, il peut rapiécer les morceaux qui lui manque lorsqu'on lui demande de les évoquer.

    Personnellement, quitte à déformer les images et les souvenirs, je vous dirais plutôt de vous soignez et d'envisager le dépôt de plainte dans un second temps. Ni la vengeance, ni l'argent, ne remplaceront votre bien être.
    Lorsque vous irez mieux il sera toujours temps de vous dire qu'il ne faut pas laisser le crime impuni, ce qui est par ailleurs tout à fait légitime. Mais probablement aussi, vous n'y penserez plus de la même manière.
     
Chargement...