1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Convient-il d'avoir peur de la femme ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par surderien, 1 Octobre 2013.

  1. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6110
    J'aime reçus:
    457
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Convient-il d'avoir peur de la femme ?

    Delphine Horvilleur, rabbine au sein du mouvement juif libéral de France écrivait dans la revue « Le point références » de juillet-aout 2013 : Homme, femme, les lois du genre :

    La femme suscite chez l'homme la peur de s'abandonner à ses pulsions, de perdre son self-control.


    Qu'en pensez-vous ?
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Pour moi cette phrase lapidaire, hors de son contexte et sans la moindre explication ne veux rien dire.

    Au premier degré, s'il s'agit d'une vérité pour cette femme, c'est d'un rétrograde absolu.
    En temps que religieuse, ce discours nous renvois à d'autres discours ou l'homme doit être protégé des tentations de la femme. Elle (la femme) deviens responsable des pulsions considéré comme perverses (par la religion) des hommes. Et ce principe justifie pour certain la burka et autres pressions sociales que subissent les femmes.

    Quand à ta question première, elle demande tellement de préalable (de quoi parle t'on, dans quel contexte ) et il y à tellement de façons d'aborder un tel sujet que je le sent pas ce matin :wink:
     
  3. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Pour moi cette phrase lapidaire, hors de son contexte et sans la moindre explication ne veux rien dire.

    Au premier degré, s'il s'agit d'une vérité pour cette femme, c'est d'un rétrograde absolu.
    En temps que religieuse, ce discours nous renvois à d'autres discours ou l'homme doit être protégé des tentations de la femme. Elle (la femme) deviens responsable des pulsions considéré comme perverses (par la religion) des hommes. Et ce principe justifie pour certain la burka et autres pressions sociales que subissent les femmes.

    Quand à ta question première, elle demande tellement de préalable (de quoi parle t'on, dans quel contexte ) et il y à tellement de façons d'aborder un tel sujet que je le sent pas ce matin :wink:
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    [align=justify]Ca me rappelle des vidéos de *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** (il y a des sosu titres en français) dans une de ces vidéos elle explique que dans la culture moderne on encourage des stéréotypes du type femme fragile et homme violent et qu'on développe la violence des hommes sur les femmes via une objectification de la femme et son ressort dramatique régulier dans les films, BD, comics, jeux vidéos (la femme est la victime d'un meurtre, d'un viol ou enlevée et le héros va la venger ou tenter de la sauver, voir en particulier la/les vidéos sur la femme dans le frigo)).
    Ca me rappelle aussi un copain mulsman qui a la fac m'expliquait que le voile c'était pour protéger les femmes et les hommes à cause du pouvoir de séduction de la femme et qu'elle devait donc se cacher. Je crois me souvenir que je lui ai demandé si "ce ne serait pas plus simple d'apprendre à ne pas se comporter comme des porcs", ça remonte à une dizaine d'année et ce n'était pas très délicat mais je pense toujours que l'éducation est préférable à la répression.

    Concernant cette phrase, c'est vrai qu'on a pas le contexte. Après ça c'est mine de rien un point de vue assez répandu, de manière insidieuse puisqu'on ne le reconnait pas officiellement. On voit encore des personnes faire des remarques sur l'attitude ou les vêtements de femmes qui ont subi une agression sexuelle, les rendant partiellement responsables de l'agression et déresponsabilisant les hommes coupables de ces agressions en invoquant des pulsions irrépressibles.
    Par rapport à la chaine youtube que j'ai mentionné plus haut il y a également une vidéos qui aborde les "tropes" dont le régulier la femme mante religieuse, veuve noire, vampire, succube (en moyenne combien de personnes connaissent les mots "incubes" et "satyriasisme" par rapport à "succube" et "nymphomanie"?), où les femmes utilisent leur sexualité et leur pouvoir de séduction comme d'une arme sur les hommes.

    Je ne pense pas que cette peur existe de manière naturelle, biologique mais qu'elle peut être crée par nos sociétés qu'elles soient traditionnelles (et associées à la religion) ou plus moderne.
    Cela m'évoque aussi la peur des araignées, très commune, qui ne touche pas les plus jeunes enfants, c'est une peur apprise par imitation des adultes entourant l'enfant.

    Si cette peur existe réellement je pense qu'il est en notre pouvoir de choisir de la refuser et de la combattre en analysant les causes, l'imaginaire collectif, en changeant le discours et les pensées sur ce sujet (et bien d'autres).
    Egalement ce qui me gêne fortement dans cette phrase c'est la tournure: "la femme suscite" non, la femme n'a pas être tenue responsable de l'éventuelle peur que certaines personnes (hommes) ont, c'est une tournure de phrase qui la rend responsable-coupable. Si on accepte l'idée que certains hommes ont peur des femmes pour X ou Y raison je pense qu'il est important de réattribuer la peur à son auteur: à celui qui la crée, qui l'engendre, tout simplement celui qui la ressent et de ne pas la rejeter sur la cible ni la généraliser et tendre ainsi à en faire une loi générale.

     
  5. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1680
    Localité:
    Quimper
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    On pourrait poser la question comme cela aussi :

    Convient-il d'avoir peur des hommes ?


    Hier j'ai entendu une émission radio prise en vol où une sexologue expliquait que les femmes se mettaient en tenue courte, non pas pour attirer les mâles, mais dans un jeu de conccurence par rapport aux autres femmes...

    Ca m'a un peu interpellé...

    Que sommes toutes les gars trouvaient cela charmant, et que s'il y a agression, la tenue courte ne fut qu'un prétexte utilisé par des gens déséquilibrés... justifiant des mauvaises... conduites

    Pour re-rentrer dans le questionnement initial, le sexe différent peut faire peur, dans le sens de cet inconnu qui n'est pas comme soi, qui peut attirer ou pour certains faire peur...

    En bref, il y a mieux comme sentiment que la peur...
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Merci Marc.
    Sacrée évolution. Je ne savais pas qu'il pouvait y avoir des rabbins femmes (une rabbin? pas une rabbine du coup?) même si ça semble très rare.
    Du coup en contexte c'est quelque chose qu'elle dénonce plutôt:
     
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Pour moi le mots peur n'aurait pas lieu d'être dans cette question.
    Quand malaise il y à "avoir peur ou non", on fait souvent référence à l'évolution de la société et des rapport h/f.

    Nous sommes passé en 100 ans d'une société ou chacun à sa place clairement définis.
    En gros l'homme domine, décide, rapporte l'argent par son travail et la femme reste au foyer, élève les enfants et tiens la maison.
    A une société qui essaye de donner une place égalitaire entre f et h.
    (je dis bien essaye, car il y à encore fort à faire en matière d'égalité)

    Cette évolution crée un malaise chez certains h et f, partager des décisions, partager l'éducation des enfants, accorder des libertés individuels dans le couple, entrée des femmes en politique, autonomie de celle-ci pour le travail, l'argent... Reconnaissance de la sexualité féminine, de ces besoins particuliers, envies...
    J'écourte car il y à une multitude de champs de transformation des rapports h/f dans cette évolution qui est loin d'être achevée et encore imparfaite.

    Selon les générations, ce changement ne va pas sans poser problème.
    Pour certain h la remise en cause de leur éducation, de leur dominance, pose problème (leur place dans la famille, la sexualité, la conception du couple...)
    Mais des problèmes se pose également du coté des femmes, selon leurs aspirations et conception des relations ou de leur propre place dans cette société. (certaine cherche un schémas classique rassurant, disons à l'ancienne, quand d'autre revendiquerons une plus grande liberté vis à vis des hommes).

    Le sujet est vaste....
    Pour moi difficile donc d'en faire un lot, un sujet générique tant les choses seront différente par exemple pour des gens de 50 et plus, élevés par des parents d'une société "+ figée" (des années 30/50) que pour des trentenaires ou pour des ados d'aujourd'hui.
    Alors qu'aujourd'hui les choses évolues en permanence (par exemple l'influence des médias, web etc n'existait quasiment pas dans les années 30/40)

    Amicalement
     
  9. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Alors , pour moi, c'est clair

    cette situation date de longtemps

    elle est en rapport avec le pouvoir

    la domination

    nous en sommes à retrouver des textes religieux d'une bible de la soi disant prostitué

    femme, marie madeleine qui aurait été au final femme de jésus

    les religieux n'ont pas apprécié que jésus lui même, puisse donner des enseignements encore plus profond a elle

    jalousie des hommes ? peur de perdre le pouvoir, le contrôle

    ils ont préféré bannir la femme et la traiter de prostituée, joli n'est ce pas ?

    pareil pour eve, la tentatrice, biensûr....

    l'homme se venge d'un passé matriarcal ou sa place n'avait aucune autorité

    aujuourd'hui, nous en arrivons a essayer de réequilibrer le tout mais l'homme a peur, une peur inconsciente ancrée dans son inconscient collectif ou il sait que la femme peut et l'a dominé

    ducoup, pas facile de créer l'harmonie humaine hf avec tout ces antécédents inconscient collectif

    <3
     
  10. Framboisine

    Framboisine Membre

    Inscrit:
    4 Octobre 2011
    Messages:
    233
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Ozoir la Ferrière
    Nan

    L homme est le seul animal ayant un cerveau.
    ( s il ne la pas encore remarqué, une femme saura le lui faire ressentir)

    Nan.
     
Chargement...