Formation Hypnose

Décidément !

  • Initiateur de la discussion Nodylion
  • Date de début
Nodylion

Nodylion

Membre
messages
206
Points
3 310
Il y a 2 mois, j'intervenais en tant que formateur pour un autre institut de formation de thérapeutes pour former de futurs thérapeutes à l'attitude juste, et il y avait cet étudiant arrogant que je n'aurais jamais accepté dans mes propres formations. Sur plusieurs jours intensifs nous avons vu entre autres les positions de perception, différentes typologies, etc. pour que les étudiants apprennent les changements de perspective et l'empathie, et diverses méthodes de communication afin de communiquer de façon respectueuse avec les clients et les autres. Chaque jours il y avait des exercices, et plusieurs jours entre certains pour avoir le temps de pratiquer et d'intégrer. Cet étudiant, donc, se trouvait incapable de se remettre en question, pensait être au top et même mieux que les autres (dont certainement moi) et n'a finalement appris que mentalement, mis en application de façon superficielle, et ne changera probablement pas de si tôt à cause de cette croyance qui le rend incapable de changer réellement de perspective. Je crois qu'il va faire bien des dégâts et déplore la politique de certains centres de formation.

La semaine dernière, nous étions en réunion dans une institution dans laquelle je travaille pour parler d'un collègue (un infirmier). C'est un homme gentil et assez réservé, mais sa façon de parler aux patients était limite. A plusieurs reprises des plaintes avaient été faites aux autres personnels, et on l'avait prié de changer. Rien n'y faisait, il leur manquait toujours subtilement de respect. Cela commençait aussi à se ressentir dans ses relations avec le personnel. Lors de cette réunion, nous avons entre autres remarqué que notre communication interpersonnelle reflète souvent notre communication intrapersonnelle (et vice versa), et avons constaté que c'était bien embêtant pour quelqu'un qui travaille dans la relation d'aide de ne pas être capable de changer de comportement après plusieurs mises en garde, et, pour faire court et vous épargner les délibérations, en sommes arrivés à la décision de le licencier.

Ce matin, j'ai rencontré mon voisin, un brave homme qui sait ce que je fais et qui m'avait demandé plusieurs fois depuis les années qu'on se connaît de lui donner des conseils car il avait du mal avec ses enfants. Donc je lui apprenais quelques techniques de communication efficace. C'était très plaisant de voir les résultats au fil du temps, car il ne criait plus après ses enfants et leur relation s'était améliorée. Hier donc, il m'a annoncé qu'il divorçait car sa femme (que je connais bien aussi) n'en peut plus de l'entendre la critiquer et la dénigrer. J'étais déçu : il a appris de formidables techniques de communication mais n'a pas réussi à les transférer dans un autre contexte. Lui qui avait appris à bien communiquer avec ses enfants pour améliorer leur relation et donc leur vie, ils va la perdre car il n'a pas pu transférer dans un autre contexte...
 
  • J'aime
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Je suis d'accord avec Nodylion, hibou, prudence

Heureusement que vous n'êtes pas obligé de prendre tout ce qui vient et avoir le CHOIX de penser si la personne est prête ou pas
 
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
Choix, ce n'est pas vraiment le terme, je pense plutôt à préalable (sans garanti mais faute de mieux).
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ca reste tjrs selon moi ,un CHOIX RESPONSABLE avant ou pendant ;)
 
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
Beaucoup d'étudiants en psycho, hypnose et compagnie, font ces formations, justement pour se "la jouer". Socialement "c'est classe", surtout psycho ça donne une impression d'être intellectuel, de faire partie d'une certaine élite qui comprend l'humain.
C'est le devoir des formateurs de faire une sélection, alors oui ça peut leur arriver de se tromper, mais je préfère qu'ils se trompent plutôt que de ne pas faire de sélection !
Au cours de ma formation en hypnose, il y'en avait un qui était là juste pour apprendre comment s'imposer et manipuler les gens, et oui il voulait en faire un métier de "thérapeute", parce que ça lui donnait encore plus l'impression d'avoir du pouvoir, très clairement. Ce genre de type est extremement dangereux ! Au bout de trois jours mon formateur a faillit en venir aux mains avec lui parce que ce type a voulut tenter cette manipulation avec lui en y ajoutant de l'agressivité. Heureusement il est partit .C'était effrayant pour nous tous de passer entre ses mains durant les exercices !

En psycho Dieu sait combien de crétin arrogant j'ai pu voir, et malheureusement en Fac, les profs n'ont pas la possibilité de les repérer parce que nous sommes 300. On les grille parfois au moment des stages parce qu'ils disent ce qu'ils pensent, mais à Paris 7, l'année où j'y étais, il n'y avait qu'un type en 5 ans qui avait été viré, parce que c'était un danger public.
Tous ces gens là, étudient, ont des bonnes notes, sortent avec leur diplôme et retourne la tête de leur patient avec leur connerie.

Donc oui, la sélection est plus qu'essentiel , et pour moi faire une psychothérapie devrait être imposé lorsqu'on fait des études de psycho, et un vrai entretien avant les formations de thérapies brèves. Parce que, que ce soit pour ma formation de sophro ou d'hypnose j'étais agacée par certains étudiants qui manquaient cruellement de regard sur eux-même et qui sortent quand même avec la certification.

Donc les mots de Nodylion ne me choque pas. C'est son devoir d'être attentif, et ça n'a rien avoir avec de l'arrogance ou de la prétention, et si il demande que des psychothérapies soient entamées, c'est justement parce qu'il croit au fait qu'on peut changer, s'améliorer et devenir de meilleur thérapeute. Donc sa sélection a l'air juste et réfléchit de ce que j'en lis.
 
Dernière modification par un modérateur:
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
Quelle importance pour moi ? Et bien penser aux futurs patients tout simplement.
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Chirine à dit:
En psycho Dieu sait combien de crétin arrogant j'ai pu voir,

J'ai failli l'écrire! (j'avais écris "cons prétentieux" avant de me raviser)

Chirine à dit:
Donc les mots de Nodylion ne me choque pas. C'est son devoir d'être attentif, et ça n'a rien avoir avec de l'arrogance ou de la prétention, et si il demande que des psychothérapies soient entamées, c'est justement parce qu'il croit au fait qu'on peut changer, s'améliorer et devenir de meilleur thérapeute. Donc sa sélection a l'air juste et réfléchit de ce que j'en lis.
Je partage totalement ton avis.

Oui, on peut changer, oui, on peut s'améliorer.
Mais pour moi un "thérapeute" doit être à peu près équilibré. Comment aider les autres si soi même on va mal? Les thérapeutes sont des êtres humains, ils peuvent aussi aller mal par moment, ils perdent aussi des proches, on parfois des enfants qui les énervent, mais je pense qu'au fond ils doivent être sains, qu'ils ne peuvent pas accompagner correctement s'ils ne sont pas "clean". Ils peuvent avoir un passé très lourd, avoir été malades (mentalement), mal etc. mais guéris, sains (sur le fond, même s'ils peuvent traverser des mauvaises passes) quand ils accompagnent. C'est pour ça que de nombreuses formations demandent un papier certifiant qu'on en a fait une (mais pas d'obligation de résultat)... Dans mon école c'était justifier de 200h de psychothérapie minimum.
Il ne s'agit pas de juger les êtres humains comme ça, en général. Il y a des gens qui vont mal, qui font du mal, c'est comme ça, c'est la vie, mais quand on exerce certaines fonctions il me semble normal d'avoir certaines caractéristiques: un psy à peu près sain mentalement (problème si c'est un pervers narcissique ou un paranoïaque; pas de problème s'il ne peut pas marcher, ça ne gênerait pas son métier), un juge équitable (problème: le juge est raciste ou sexiste, pas de problème s'il a des TOC), un sportif en bonne forme physique, un policier honnête, un comptable qui sait compter (mais il peut être paranoïaque, ce n'est pas un problème dans son métier)...
 
zoulouk2

zoulouk2

Membre
messages
291
Points
3 060
On choisit avec qui on vit, alors pourquoi pas choisir ceux qu'on forme, ceux avec qui on travaille ?
 
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Oui, aussi.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui voilà, on a le CHOIX ;)
 
C

collinmad

Membre
messages
92
Points
1 610
Age
52
C'est sure que nodylon a le choix,puisque c'est lui qui organise sa formation...


Mais peut etre que comme non psychotherapeuthe,je suis naive
Je croix le psychotherapeute expert en communication avec tous...
Plus encore qu'un enseignant lambda les psychotherapeuthes a mes yeux ont des armes pour communiquer avec des personnes communiquant mal.

Communiquer avec quelqu'un qui fonctionne sainement:pas de soucis,je n'ai aucune formation et j'y arrive...
Mais dialoguer avec quelqu'un qui sait tout,avec quelqu'un qui refuse le dialogue, avec quelqu'un de violent ..la ca devient plus compliquer
D'ailleur je cherche un formateur qui pourrait m'aider...
Mais si ce formateur n'arrive pas a dialoguer avec les eleves trop sur d'eux et que sa seule solution c'est de l'exclure...
Je vais chercher ailleur mon formateur...
C'est un ressenti de non initie ,pas de specialiste...

Toutes les formations devraient etre interdites aux personnes non saines d'esprit..Car bon toutes les professions sont potentiellement dangereuse...
Si votre boucher pette un cable.il peut devenir dangereux avec ses couteaux ou simplement negligent avec l'hygiene...
Mais qui peut juger ? ?? de qui est sain d'esprit et qui ne l'est pas...
 
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
"Mais si ce formateur n'arrive pas a dialoguer avec les eleves trop sur d'eux et que sa seule solution c'est de l'exclure...
Je vais chercher ailleur mon formateur..."

On ne peut pas dialoguer avec tout le monde c'est impossible, surtout avec les personnes qui pensent mieux savoir. Ce n'est pas une question de métier de thérapeute ou de formateur, c'est juste une question de personnalité. Une personne bloquée sur le fait qu'elle "sait" ne va pas changer de comportement, à moins qu'il tombe sur un thérapeute/formateur qui avec un bon coup de PNL le met face violemment à ses croyances/comportements et lui retourne la tête. Et pour ma part, je pense que la limite est là, pas dans le fait de l'exclure.

Qui peut juger ? Et bien des thérapeutes qui ont beaucoup d'expériences, et qui ensuite prennent de l'expérience en tant que formateur, voit trèèès rapidement les failles/défauts/problèmes des étudiants qu'ils ont en face d'eux. C'est leur métier.

Lorsque tu apprends la PNL par exemple tu peux savoir comment la personne perçoit son monde, comment elle se réfléchit ou se voit parce quelques mots, quelques mouvements occulaire, ou attitude corporel.

C'est comme demander à un psychiatre comment il fait pour voir qu'il a une personne psychotique en face de lui. Ce sont les études et les années d'expériences.

Ca n'empeche évidemment pas l'erreur, mais vaut mieux la faire ^^
 
  • J'aime
C

collinmad

Membre
messages
92
Points
1 610
Age
52
...
Chirine à dit:
On ne peut pas dialoguer avec tout le monde c'est impossible, surtout avec les personnes qui pensent mieux savoir.
Dommage...Mais je suis de ceux qui croix l'inverse...


Chirine à dit:
Qui peut juger ? Et bien des thérapeutes qui ont beaucoup d'expériences, et qui ensuite prennent de l'expérience en tant que formateur, voit trèèès rapidement les failles/défauts/problèmes des étudiants qu'ils ont en face d'eux. C'est leur métier.

Lorsque tu apprends la PNL par exemple tu peux savoir comment la personne perçoit son monde, comment elle se réfléchit ou se voit parce quelques mots, quelques mouvements occulaire, ou attitude corporel.

Decidement je n'ai pas envie d'aprrendre la PNL .Si la personne en face de moi perd tout son mystere et qu'elle ne peux plus me surprendre ni de facon positive ni de facon negative...
 
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
Collinmad> et bien je ne sais pas à qui tu as eu à faire dans ta vie, mais si tu arrives à gérer toute les personnalités je te félicite, parce que perso j'en suis incapable.

Il faudra que tu m'explique comment tu fais pour raisonner ces gens là, évidemment sans te faire enfumer (eux tentant de te faire croire qu'ils sont d'accord avec toi pour mieux faire ce qu'ils veulent)

Pour la PNL, je me suis posée cette question pendant un bon moment, mais je me rends compte en thérapie, que c'est vraiment utile d'en avoir des notions. Donc je pense que je devrais passer par une formation complète un jour.
 
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Recevoir quelqu'un en thérapie, en relation amicale ou en formation ce n'est pas pareil. Quand on reçoit un client ça me parait normal de l'accepter entièrement tel qu'il est, dans son unicité et sa globalité; quand on reçoit en formation le formateur a un rôle d'enseignant s'il comprend qu'il ne peut pas travailler et enseigner à une personne je trouve ça normal qu'il ne le garde pas; quand on reçoit en relation amicale notre vécu personnel est très important et je pense qu'on doit se protéger avant tout. J'ai personnellement rompu une relation amicale avec une personne que je considérais comme toxique pour moi, je ne lui en veux pas, je ne la condamne pas.
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
J'en suis incapable également.
D'ailleurs en ce qui concerne les pervers narcissique on conseille (en vie perso) juste de les fuir, le dialogue est impossible.
 
  • J'aime
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
Il y à des notions de base à intégrer en formation, de base mais fondamentale aux préliminaire à l'acte thérapeutique proprement dit.
Comme par exemple : Repérer les méta programmes du patient (disons les comportements), Déterminons le système d'orientation sensoriel principal (les sens privilégiés), la synchronisation avec le patient...... et aussi accéder et intégrer des principes tel que "la carte n'est pas le territoire" bien connu en PNL.
Pour intégrer dans son attitude, le vocabulaire à éviter, maîtriser la reformulation, repérer ses croyances limitantes..... et j'en passe.
Et à la finale déterminer AVEC le patient un objectif "raisonnable"......

Ce ne sont qu'une toute petite partie de notions préliminaire à la formation d'un hypnothérapeute, qu'il faut intégrer, qu'il faut exercer, qui doivent devenir une seconde nature.
Comment faire avec celui qui sait, qui affirme, qui frime? Comment intégre t'il alors qu'il n'applique pas lui même toute cette stratégie d'écoute, cette attitude d’effacement ?
Intellectuellement, évidement tout le monde peut comprendre, il suffit pour cela de lire quelques bouquins. Mais en formation de thérapeute, si l'attitude n'est pas congruente entre ce que l'on pense de la matière et la pratique de la matière, alors on à peu de chance d'avoir à faire à une personne ouverte et adapté à une science qui reste une science humaine donc qui demande une implication réelle et non superficielle. Donc le minimum c'est de le montrer.
Un mécanicien, peut être un parfait vantard, prendre ses clients pour des cons, ce moquer des voitures, quand il change une bougie, son attitude n'a aucune influence sur la bougie.

Maintenant personne ne dit qu'il ne peut y avoir de dialogue entre formateur et élève. Et qu'une prise de conscience ne puisse intervenir.
 
  • J'aime
Nodylion

Nodylion

Membre
messages
206
Points
3 310
'collinmad' à dit:
Mais dialoguer avec quelqu'un qui sait tout,avec quelqu'un qui refuse le dialogue, avec quelqu'un de violent ..la ca devient plus compliquer
mais ça s'apprend
'collinmad' à dit:
Mais si ce formateur n'arrive pas a dialoguer avec les eleves trop sur d'eux et que sa seule solution c'est de l'exclure...
1- il n'y a pas d'exclusion, ils peuvent se représenter
2- il y a un dialogue avec ces étudiants pour leur expliquer la raison
3- comme déjà précisé, c'est une formation pas une thérapie ou stage de développement personnel
'collinmad' à dit:
Decidement je n'ai pas envie d'aprrendre la PNL .Si la personne en face de moi perd tout son mystere et qu'elle ne peux plus me surprendre ni de facon positive ni de facon negative...
Cela te regarde. Personnellement je pense que la meilleure façon de parler à un espagnol c'est en espagnol.

Communiquer, c'est avant tout apprendre à écouter (ou à lire). Comme on dit : on a 2 oreilles et une bouche, utilise-les en proportion.
 
  • J'aime
Chirine

Chirine

Membre
messages
75
Points
1 710
Localisation
Ile-de-France
J'aime beaucoup vos 2 dernières phrases Nodylion ^^
 
  • J'aime
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
Hors sujet mais
Personnellement je pense que la meilleure façon de parler à un espagnol c'est en espagnol
Mouarf :) J'adore....
 
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Nodylion à dit:
3- comme déjà précisé, c'est une formation pas une thérapie ou stage de développement personnel
Voilà.

Nodylion à dit:
Personnellement je pense que la meilleure façon de parler à un espagnol c'est en espagnol.

[...] Comme on dit : on a 2 oreilles et une bouche, utilise-les en proportion.

J'adore ces deux illustrations, je vais les noter. C'est un adage, un proverbe, une citation le coup des deux oreilles?
 
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Je fais une "collection" de citations, adages, jolies phrases, si tu as les sources ça m'intéresse.
 
Nodylion

Nodylion

Membre
messages
206
Points
3 310
Prudence à dit:
C'est un adage, un proverbe, une citation le coup des deux oreilles?
Un adage.
Prudence à dit:
si tu as les sources ça m'intéresse.
Je ne sais plus où je l'ai entendu la 1e fois, peut-être en formation.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Bne je suis entierement d'accord avec vous avec un sourd on parle pas, la communication ne peut pas se faire,on ne peut qu'agir dans la gestuelle, dans l'acte ! :D
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Merci, et le coup de l'espagnol, juste ton bon sens perso ou ça vient d'ailleurs?
 
Nodylion

Nodylion

Membre
messages
206
Points
3 310
Prudence à dit:
Merci, et le coup de l'espagnol, juste ton bon sens perso ou ça vient d'ailleurs?
aussi une formation
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
the truth is out there... & the spanish too
 
C

collinmad

Membre
messages
92
Points
1 610
Age
52
Nodylion à dit:
mais ça s'apprend.
Nodylion à dit:
OUF :p
Nodylion à dit:
1- il n'y a pas d'exclusion, ils peuvent se représenter.
Et ils le font? en a tu souvent qui reviennent?
.
Nodylion à dit:
2- il y a un dialogue avec ces étudiants pour leur expliquer la raison.
Es tu sure que c'est un dialogue? si c'est seulement toi qui expliques ???
.
Nodylion à dit:
3- comme déjà précisé, c'est une formation pas une thérapie ou stage de développement personnel
Serais tu d'accord que cet individu suive ta formation mais ne recoivent pas la certification ou c'est carrement l'acces a un savoir que tu lui refuses..
Comme on refuserait d'apprendre un art martial a un type qu'on pense qu'il va l'utiliser pour tuer?
Nodylion à dit:
Cela te regarde. Personnellement je pense que la meilleure façon de parler à un espagnol c'est en espagnol..
Je ne peux apprendre toutes les langues helas...Comme je parle quasiment pas l'espagnole la meilleur facon de parler a un espagnole sera de chercher une langue que nous parlons et comprenons tous les 2.

Sur ce je pense que c'est plus sur la caricature du mec imbu de lui meme qui sait tout et n'apprendra rien que j'ai tiquer (ca semble tellement un jugement ) que sur le fond de ton choix..

xorguina à dit:
Bne je suis entierement d'accord avec vous avec un sourd on parle pas, la communication ne peut pas se faire,on ne peut qu'agir dans la gestuelle, dans l'acte ! :D
Bien sure que l'on parle au sourd!Quand je dit bonjour a un sourd je lui dit bonjour en le regardant et en lui serrant la main et il me repond bonjour...
 
  • J'aime
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
J'ai des cousins sourd,donc je pense être bien placée pour connaître les différentes communications que l'on peu avoir avec les sourd

Le hic c'est que je ne parlais de pas de ce genre de sourd, mais d'un tout autre genre, beaucoup plus sour/dingue que le sourd :D
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
 
  • J'aime
C

collinmad

Membre
messages
92
Points
1 610
Age
52
xorguina à dit:
J'ai des cousins sourd,donc je pense être bien placée pour connaître les différentes communications que l'on peu avoir avec les sourd

Le hic c'est que je ne parlais de pas de ce genre de sourd, mais d'un tout autre genre, beaucoup plus sour/dingue que le sourd :D
Si tu parles au sourds premiers degre pourquoi ne pas avoir la meme atitude avec les sourds 2 em degre...
C'est de nouveau de l'exclusion: et du jugement celui ci n'entend rien donc je ne lui parle pas...
 
  • J'aime
Vous aimerez:
castorix
  • Question
  • castorix
Réponses
28
Affichages
3 K
paul-rené
paul-rené
surderien
Réponses
63
Affichages
12 K
moune
moune
P
  • Sondage
  • PeYo56
Réponses
14
Affichages
3 K
Couchetard22
Couchetard22
Nouveaux messages
D
  • Question
  • DOUCEURDHYPNOSE
Réponses
20
Affichages
271
Bulle de savon
B
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
23
Affichages
142
dide70
dide70
D
  • Question
  • DUCOS
Réponses
2
Affichages
78
surderien
surderien
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut