1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Démarrage

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Cyrus, 29 Août 2010.

  1. Cyrus

    Cyrus Membre

    Inscrit:
    26 Août 2010
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à toutes et à tous,

    Ceci est mon premier message sur le forum. Je lis depuis pas mal de temps déjà les messages de chacun ici et là.

    Ma question est la suivante, j'ai lu plusieurs ouvrages sur l'hypnose et l'auto-hypnose. Bien qu'il y ait encore beaucoup de chose à faire, je pense avoir compris (l'essentiel) au démarrage de cette merveilleuse expérience.

    Cependant :

    Mes premières expérience seront fait sur ma compagne. Je sais qu'il peut être difficile au départ de faire ce genre d'expérience avec une personne proche. Mais je dirais que le challenge est là !

    Donc, auriez vous des conseils à me donner avant de commencer ?

    Bien à vous et merci d'avance,

    J.
     
  2. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    des questions pour commencer...
    cotre compagne partage -t-elle votre engouement?
    qu'en pense -t-elle?
    car avant de donner des suggestions il me faut un peu plus d'information sur ce que vous voulez faire avec l'hypnose!
    voulez vous guérir? ou vous amuser?
    y as t-il quelque chose que vous voudriez changer dans votre vie? dans votre relation?
    pourquoi l'hypnose vous interrese?
     
  3. Cyrus

    Cyrus Membre

    Inscrit:
    26 Août 2010
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour,

    Alors, en réponse à vos questions :

    Effectivement Madame partage mon engouement et m'accompagne dans mes démarches. Il est à noté cependant qu'il subsiste en elle un certain scepticisme. Elle attend de voir dirons nous.

    Je ne vois pas l'hypnose comme un jeu. De ce fait, le terme hypnothérapie me semble le plus approprié dans mes démarches.

    J'ai toujours était fasciné par les facultés de certain de nos semblables et convaincu que notre cerveau peut être un outil extrêmement puissant, à condition de l'utiliser convenablement.

    Je ne m'épanouis ni dans mon travail, ni dans l'environnement dans lequel j'évolue. De ce fait, oui, j'ai décidé de changer de vie. Changer de vie pour être plus en phase avec moi même. Plus épanouie etc. Concernant notre relation, il y a des hauts et des bas comme pour tous, mais dans l'ensemble c'est parfait !!! Nous communiquons quand cela s'avère nécessaire.

    Je pratique depuis quelques temps l'auto-hypnose et notamment la bonne vieille méthode Coué. Je ne maîtrise pas à 100% la communication avec moi même mais globalement je me sent bien et en adéquation avec moi même, (prise de conscience), c'est déjà ca. Il m'est arrivé d'avoir une bonne migraine et la faire disparaitre après un bon entretien avec mon inconscient.


    J'y ai pensé des milliers de fois et la tout de suite à 1h32, je suis dans l'incapacité absolu de répondre à cette simple question...

    2h00...Fasciné, curieux, besoin d'accomplir des choses pour moi et pour mes semblables, convaincu que l'hypnothérapie peut nous apporter bien plus que ce que je n'ai jamais osez imaginer. C'est dans les tripes, je ne me l'explique pas.

    J'espère avoir répondu à vos questions, merci pour votre intérêt.

    Bien à vous,

    J.
     
  4. Cyrus

    Cyrus Membre

    Inscrit:
    26 Août 2010
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Personne ? :oops:
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    merci pour vos réponses... si vous avez des questions précises j'y répondrai!
    parce que des conseils j'en ai des tonnes ...
    que j'appelle formation...
    pour commencer consultez mon site!
    cordialement paul.
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    des conseils?

    -> pratiquez sans être directif....
    -> essayez d'apprendre ce qu'il faudrait faire et dire pour aider une personne à aller bien.
    savoir faire de l'hypnose c'est une chose, savoir aider une personne à aller bien en utilisant l'hypnose en est une autre....
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    pour ce qui est de conseils.... j'ai mieux que ça!
    je vous propose un petit jeu que vous allez faire avec votre compagne...
    bien sur il s'agit d'hypnose et puisque votre compagne semble vouloir être votre cobaye...
    si ça vous interresse, nous le ferrons ici même sur le forum.... exceptés pour certains détails.....privés et personnels que vous m'enverrez en mp!


    la première chose a faire... est de vaincre son scepticisme par de l'action!
    et de lui donner une raison pour vous supporter, vous aider dans votre démarche! qu'est ce qui lui ferai plaisir?
     
  8. Cyrus

    Cyrus Membre

    Inscrit:
    26 Août 2010
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour Vakilor, paulelie,

    Merci pour vos réponses et pour votre aide.

    paulelie > Sympa votre site internet !

    Nous sommes entrain de restructurer nos vies, à savoir, nous travaillons et habitons dans la région parisienne. Le but de la manœuvre étant de s'installer en Corrèze, notre rêve le plus cher.

    Alors pour ce qui est de lui faire plaisir, je dirais de lui faire rêver à notre futur lieu de vie.

    Bien à vous,

    Julien
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. hypno34280
    Réponses:
    1
    Affichages:
    62