Disclaimer

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par lilou06, 11 Décembre 2012.

  1. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour

    je reçois demain une jeune femme souffrant d'anorexie et présentant apparemment une légère tendance schizo . Je la reçois pour une première séance pdt laquelle aucune hypnose ne sera réalisée .
    Dans un premier temps que pensez vous du dualisme schizo/ hypnose ?
    D'autre part je souhaiterai filmer la séance et faire signer un disclaimer pouvant me protéger au vu de l'éventuelle patho.

    Auriez vous un exemple à me donner. Globalement je sais quoi marquer mais là je cherche vraiment quelque chose de très sérieux

    Merci d'avance pour votre aide !
     
  2. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Je m'interroge sur votre message, comment connaissez vous sa tendance schizo ? est-elle suivie par un psychiatre ?

    Ce n'est pas un type de patiente pour une débutante, il faut avoir une grande habitude de travailler avec les états du Moi. Et d'après vos quelques posts que j'ai pu lire, à votre place je ne prendrais pas cette patiente. L'anorexie est bien plus complexe à travailler que la boulimie...

    Pas besoin d'hypnose avec un sujet schizo, cela l'amènera encore plus dans sa pathologie...

    Elle vous est envoyée par un professionnel ? ou du bouche à oreille ?
     
  3. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour Ephémere.
    Je vous ai répondu par MP
     
  4. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour
    personne ne fait signer de disclaimer ?
     
  5. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Dans mon école on nous a appris de ne pas faire de séances à des schizophrènes à moins d'être un psychiatre pouvant agir avec de la médication en cas de décompensation...
     
  6. MARY3

    MARY3 Membre

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Messages:
    122
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1720
    Localité:
    Mouscron Belgique
    Là où j'ai été formé, on nous a conseillé aussi de ne pas travailler en hypnose avec des patients schizophrènes.
    A chacun sa spécialité, et là c'est le domaine des psychiatres.
     
  7. dbuffault

    dbuffault Membre

    Inscrit:
    23 Février 2012
    Messages:
    244
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Enghien-Les-Bains
    Si la personne est schizophrène, il faudrait lui demander d'avertir son psychiatre qu'elle va faire des séances d'hypnose et lui demander son avis. Ensuite j'éviterais la dissociation. Enfin, si vous n'êtes pas assez sûr(e) de vous pour la gestion de ce cas, c'est également une force de reconnaître ces limites et vous pouvez lui conseiller de consulter un psychiatre qui pratique l'hypnose comme le dit Diane.
    En plus il y a l'anorexie, où le taux de cas qui se terminent par une issue fatale est quand même important, et qui est souvent complexe à gérer.
     
  8. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour

    RDV mercredi dernier.
    j'ai tardé pour vous donner le verdict par manque de temps.
    Je lui ai fait signer un disclaimer J'ai réalisé mon premier rdv comme tous les autres, c'est à dire un entretien verbal sans aucune hypnose ni test de réceptivité.
    J'ai été refroidie à la première seconde. Schizophrénie large je pense. Je vous passe les détails.
    Le pire c'est qu'elle avait avertie son psy qu'elle venait et il ne lui a pas déconseillé. Je tombe des nues. Et moi je dois la contacter pour l'informer que je ne vais malheureusement pas la suivre.
     
  9. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    J'aurai été intéressée de savoir ce qui vous a refroidi à la première seconde?
     
  10. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour
    un élément qui m'a juste confirmé que je ne pouvais pas poursuivre ces rdv.
     
  11. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Je réitère ma question, quel était cet élément ? Vous pouvez me répondre en mp si vous préférez. :D
     
  12. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je crois que ça pourrait être utile d'en parler un peu plus, Lilou :)
    Mais je ne comprends pas, vous ne faites pas d'hypnose au premier rendez-vous? Les gens doivent ressortir déçus, non? Et puis, pour ceux qui ont moins les moyens ça étire la facture un rendez vous de plus pour rien à mon avis :s
     
  13. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Bonjour Diane
    en fait je fai sl'anamnèse ainsi que des tests de réceptivité au 1er rdv le suivi hyp se fait au second rdv
    Pour l'instant je fais ainsi et tout le monde est ravi et concernant la facture je suis sure que deux rdv chez moi ne sont pas aussi onéreux qu'un ailleurs !

    Et j'explique à tous pourquoi je pratique comme ça !
     
  14. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    et pour un anti tabac par ex je ne fais qu'une séance :)
     
  15. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Des tests de réceptivité ?? Pourquoi faire des tests de réceptivité si on sait que tous et chacun est capable à aller en transe? En spectacle je peux comprendre mais en thérapie?
    Si le test échoue (car test =échec ou réussite...), qu'est-ce que vous faites?
    Excusez moi pour les questions mais j'essaie juste de comprendre ..
    Personnellement mes premières séances c'est anamnèse, fixation des objectifs et première transe...
     
  16. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Lilou, vous ne souhaitez pas développer par rapport à ma question?
     
  17. dbuffault

    dbuffault Membre

    Inscrit:
    23 Février 2012
    Messages:
    244
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Enghien-Les-Bains
    je travaille de la même manière que Diane (en tout cas par rapport à ce qu'elle a dit) lors de la première séance.
    Et je suis aussi intéressé par la réponse à la question posée par EPHEMERE: Qu'est-ce qui vous a refroidi à la première seconde?
     
  18. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    MP envoyé plus tard . Je ne me voi spas écrire ce genre d'infos sur un forum
     
  19. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    ... Ça sert à quoi d'ouvrir un sujet sur un forum si c'est pour ne rien partager comme informations ??? Si tu ne nommes pas de noms je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas partager..
     
  20. lilou06

    lilou06 Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2011
    Messages:
    44
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    ok
    Sujet fermé
    tu as raison !
    C'est juste trop flagrant peut etre pour etre écrit sur un forum surtout vu la personnalité !
     
  21. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    ?! Je comprends rien mais ok ... Pas de réponse a nos questions ni de dialogue..
     
  22. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Salut DianeV,

    Regarde l'article scientifique que Léo a découvert et nous a fait partager.

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Ton postulat n'est peut-être pas juste ?
    Qu'en penses-tu ?

    Il est vrai que ce postulat est très intéressant pour les hypnothérapeutes. Il a d'ailleurs pris naissance avec la création de l'hypnose éricksonienne, et plus précisément par ceux qui ont voulu modéliser Milton Erickson, à savoir Grinder et Bandler. Les champions de la communication. Ils sont tellement des champions de la communication qu'il faut voir la façon dont l'un comprend l'autre. C'est pour cela qui n'est pas inintéressant de se plonger profondément dans l'histoire de l'hypnose.
     
  23. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je l'avais lu, effectivement...
    Mais l'état d'hypnose étant un état naturel, c'est impossible que quelqu'un quelque la part dans le monde n'est pas apte à y revenir. Mais ça c'est uniquement mon opinion personnel bien sur :)
     
  24. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Je m'excuse d'insister, mais sur quoi fondes-tu ton opinion ?
    Quand tu pars encore d'un postulat, que l'hypnose est un état naturel et que tu indiques que ce fait, induirait, que tout le monde est hypnotisable, est très étonnant.
    Le syndrome de Gilles de la Tourette, a une époque, ses symptômes étaient considérés comme surnaturels, alors qu'aujourd'hui on sait qu'ils sont naturels. Est-ce pour autant que tout le monde à le syndrôme de Gille de la Tourette ?
    Les êtres humains ont de nombreux points communs entre eux, mais aussi de nombreux points différents. Certains diront qu'ils ont autant de points communs que de points différents.
    Pourquoi mettre l'hypnose dans les points communs et pas dans les points différents ?

    Avec mes questions, je ne cherche pas à t'agacer mais à te permettre de regarder sous un autre angle. Je trouve que tu es une passionnée et honnête intellectuellement, c'est pourquoi, j'ai repris la plume.
     
  25. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Marc, on pourrait se fonder sur Rossi, avec le concept de transe naturelle de tous les jours suivant des rythmes ultradiens pour affirmer que l'hypose est un état naturel... Non ?
    De fait, si l'hypnose est un état naturel, tout le monde devrait être hypnotisable à un moment ou un autre....
    Devrait...
    ;-)
     
  26. DianeV

    DianeV Membre

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Messages:
    465
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2680
    Localité:
    Montréal, Québec
    Je ne suis pas contrariée par tes questions, Marc, tout le contraire :)
    Ce que je veux dire par état naturel c'est car tout le monde est parfois dans la lune, tout le monde a déjà effectué une tâche répétitive en mode pilote automatique etc... Tous ces états sont des états d'hypnose.
    C'est sur quoi je me fondais pour dire cela :)
     
  27. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Bonsoir Ivan Schmitt,

    Un concept par définition reste un concept.
     
  28. Marc1963

    Marc1963 Membre

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    7
    Points:
    1530
    Le problème est là, le fait d'être dans la lune est-ce vraiment être en hypnose. De même, exécuter une tâche de manière automatique est-ce être en hypnose. Nous marchons de manière automatique, nous parlons notre langue de manière automatique, cela voudrait dire que l'on est en permanence en hypnose. Cela me rappelle les deux compères Bandler et Grindler, quand ils étaient comme les deux doigts de la main ; si on leurs demandait ce qu'est l'hypnose, l'un disait que tout est hypnose et l'autre répondait que l'hypnose n'existe pas. Malgré deux affirmations opposées, ils disaient la même chose.
    D'autres prétendent que l'hypnose est comme une auberge espagnole ; on y trouve ce que l'on y a mis.

    Un sujet de réflexion.
    Tout le monde à déjà entendu dire que nous utilisons seulement 10% de notre cerveau. Cette affirmation a donné lieu et donne encore lieu à des discutions sans fin, car ceux qui acceptent cette affirmation (peu scientifiques) se contentant de reprendre cette affirmation en l'agrémentant de capacités qu'avaient les humains au commencement de l'humanité et que nous aurions perdues au fil de notre évolution, tel : la télépathie, la précognition, etc. Les autres ceux qui la réfutent, utilisent des argument spécieux, d'autant plus spécieux qui sont à connotation scientifique.

    En effet pour eux, il est facile de dire, surtout que cela est exact, que les scientifiques ont mis en évidence les neurones du cerveau de d'être humain et que toutes les neurones étaient utilisées. Ils ont beau jeux de dire après cela que nous utilisons 100% de notre cerveau.

    Mais ils omettent de dire que les scientifiques ne connaisse pas tout le fonctionnement du cerveau, ce qui permet au gens sérieux de dire qu'il est aussi faux de dire que nous utilisons 10% que 100% ou quelque soit le pourcentage. Le pourcentage de quelque chose dont on ne connait pas la totalité est absurde.

    De plus, si les scientifiques savent mettre en évidence toutes les neurones d'un cerveau, ils sont encore incapable de mettre en évidence les connections entre ses neurones.

    Les scientifiques nous apprennent que le nombre de neurones peu varier d'un individu à un autre, ce qui pourrait peut-être expliquer pourquoi certains ne peuvent pas entrer en hypnose, alors que d'autre oui.

    Ou alors c'est la différence des connections entre les neurones qui déterminerait les personnes qui pourraient entrer en hypnose et ceux qui ne le pourraient pas.

    Pour terminer, je dirais que l'article que Léo nous a présenté, fait référence au regard. N'oublions pas que du point de vue de leur développement embryologique, les yeux sont une extension du cerveau.


    Bien sûr le fait d'accepter que pas tout le monde peu être hypnotisé, cela n'arrange pas les hypnothérapeutes et remet plus largement en question l'affirmation très politiquement correct, de dire que nous naissons tous égaux
     
  29. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1693
    J'aime reçus:
    530
    Points:
    5380
    Diane v

    Je pense vous comprendre et je pense qu'il y à un discours peut être trop formel sur l'"état hypnotique" qui est trop totalement assimilé à la transe.
    Il se peut que certaine personne ne peuvent y accéder (à la transe), pourquoi pas, cependant cela ne veux pas dire qu'ils ne soient pas sensible aux toutes autres formes de "suggestions" et globalement à la "communication" qui sont déjà de l'hypnose ou du moins tendent à influencer le patient.
     
  30. EPHEMERE

    EPHEMERE Invité

    Je suis bien d'accord sur le discours trop formel de l'état hypnotique, c'est une chose que j'explique bien à mes clients en leur demandant leur croyance sur l'hypnose au départ.
    Les controverses habituelles sur ce forum sont en majorité la manque d'informations de beaucoup sur l'articulation et la cohérence des techniques, c'est d'ailleurs ce que vous aviez souligné dans un autre post.