Formation Hypnose

Du paradigme de l'éducation

  • Initiateur de la discussion xorguina
  • Date de début
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Cet idée de responsabilité me convient... même si je l'ai déjà trop souvent croisé dans la bouche de quelques obessionnels (personnalités obsessionnelles, du moins) : c'est bien, c'est mal, soit responsable etc... Ou encore, je l'ai vu dans la bouche de quelques moralisateurs, curés, pasteurs, et j'en passe : voici les commandements de ce qu'il est bon de faire... J'ai envie de dire : comme s'ils en savaient quelque chose.
Soyons clair : j'adopte régulièrement un discours moraliste, mais je ne veux surtout pas qu'on l'assimile à de la morale, au sens péjoratif ou obsessionnel du terme.

Je crois que c'est une bonne chose que d'avoir des valeurs, mais qu'il est très difficile de séparer le bien du mal, le vrai du faux. C'est un peu de cette manière que j'ai envie de parler d'éducation : fais-toi ta propre opinion et pourvu qu'elle soit étayée... Voici les modèles que je te propose, mais essaye de te les approprier, de les faire tiens, de les prolonger ou de les améliorer, et surtout : à défaut de savoir ce qu'est la justice, tente toujours de l'être.

Il a tenté de tuer homme. C'est forcément mal, non ? Eh bien je n'en suis pas sur...

Ce qui fait que nous en voulions toujours plus, et c'est là ou le bas blesse, c'est que nous vivons aussi dans un système capitaliste. Xorg : ne serais-tu pas en train de proposer de mettre un terme à la propriété privée (pierre angulaire du capitalisme)... ?

En tout cas, y'a encore du boulot pour une éducation qui permette réellement de devenir plus mur. Y'a aussi encore du boulot, pour proposer un nouveau système (l'un ne fonctionnera pas sans l'autre, d'ailleurs).

Et si l'homme en question se nomme Hitler, je veux bien le tuer.
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Lol Ivan...mdr...quand je lis tes mots, doucement ils me rappellent certains des miens et d'autres non .....

je ressent fortement comme si tu étais là pour vennir me mettre à l'épreuve sur mes convictions profondes, qui sans le savoir, me confortent sur mes choix de vérités acquisent au fil du temps qui n'existe pas.

C'est plutôt magique pour moi, je l'avoue .

Le tueur n'est pas pour moi non plus quelqu'un qui fait obligatoirement le mal...et ouai, il peut sans le savoir, lui aussi sauver des vies ou même être le maillon qui fait l'ouverture de conscience (là, je pense à hitler !!)

Tu vois, pour moi cet homme est a remercier...oui je sait, je choque, mais pourtant, essaye de suivre mon raisonnement et peut être y verras tu, y comprendras tu un SACRE paradoxe.

Nous avons tendance a dire que c'est de SA faute ! humm tout son peuple l'a suivi et certain y iront pris et fait du zèle...ensuite il a essayé d'autre pays, ben oui pourquoi pas, puisque personne ne l'arrêté !
Et ainsi de suite, plusieurs pays, plusieurs millions de morts pour qu'enfin, oui enfin, les pays s'accordent à dire qu'il était un danger pour l'humanité !! il était temps !

Cet homme nous a montré notre petitesse d'esprit, notre manque d'humanité, nos frontières et chacun sa merde..oups, pourtant...et c quand il a été trop loin a notre goût !! que là il fût arrété par la collaboration des pays...mais là encore, les américains ne sont pas les sauveurs que nous croyons surtout si l'on pense, comme moi, que le grand père busch a financer hitler pour ensuite quelques années plus tard se positionner en sauveur...humm

Je ne fais pas de politique, ce que j'exprime est une vérité simple....rien ne nous appartient et quand tu vas dans le trou tu n'emportes rien .

Cette idée de posseder terres, eau et nourriture n'est pas nette !

Posseder, terre, eau, manger, femmes ,enfants, toit, argent, posseder posseder posseder, avoir avoir avoir avoir avoir jtrouve ça plutôt obsessionnel...burk :oops:

Nous avons tout à notre disposition alors pourquoi vouloir le posseder en plus ?
Un égo dominateur, de pouvoir à ouvrir à évoluer .

Et oui, l'un ne fonctionnera pas sans l'autre, se sera une société ou l'on s'autogouvernera parce que chaque être humain aura pris conscience de l'essen/ciel pour tout à chacun....plus de frontière, de l'entraide, du partage, du respect, plus d'esclave, des échanges, de la création, plus de racisme, plus de pauvre qui tapperons sur d'autres plus pauvres,plus de domination, d'hypnose collective faites de mensonges et pub mensongé qui ne sert l'interêt que de certain, plus de riches, plus de dualité, une unicité...

dans certaines tribus, ils ne comprennent pas ce qu'est le viol, les gens vivent nus et font l'amour sans se cacher, pourquoi le feraient'ils ? (encore une loi qui a dit que...et voilà, tabous , enfants qui se retrouvent à ne pas comprendre ou très peu comprendre la sexualité avec une notion, éducation de saleté pff)

Quand j'observe jouer les enfants, ils ont ce truc de ne pas partager...de dire: non ! c'est A MOI !! c'est malheureux de voir le mimétisme des enfants et nous, parents y compris à dire, non, tu partages les jouets avec ton copain. pour finalement leur montrer le contraire.....ya de quoi devenir arhgneux par la suite...faite ce que je dis mais pas ce que je fais grrr ca peut rendre agressif et aumoins ces jeunes nous montrent combien nous sommes hypocrites...

Les parents apprenent aux enfants a parler et à marcher et s'en émerveille pour finalement finir par leur dire de s'assoir et de la fermer !! sacré paradoxe mdr..

Ce ne sont pas nos enfants qui sommes a éduquer mais bien à nous ! et de par ce fait, par l'exemple, ils suivront ce que nous serons.. d'ailleurs, les enfants ont des paroles de vérité assez époustouflante parfois (la vérité sort de la bouche d'un enfant est une maxime dont j'en ai eu souvent la preuve) .

Observer, écouter les enfants, ils parlent aussi avec leurs langages et souvent beaucoup plus créatif et avec plus de coeur..

Nous sommes 7 milliards depuis octobre sur terre ...7 milliards a évoluer....j'y crois !













 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
La prise de conscience bouddhiste montre que l’on est archaïquement dans une attitude de résistance défendante :

Dans une attitude de non mort,
de non problème
de non souffrance
de non apocalypse
de non bonheur
de non peur
de non joie
de non peine

Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…

On aspire à une individualité sécurisante de non ensemble, de moi je non, de non acceptation, de non lâcher prise ensemble.

Au lieu d’accepter spontanément de profiter de ce que l’on a ensemble…

Les controverses sur ce forum me paraissent démontrer cette non acceptation, fruit de notre éducation…archaïque…


Surderien, non surdetout, élève bouddhiste.

:)
 
I
Intemporelle
Invité
Ivan.67 à dit:
Cet idée de responsabilité me convient... même si je l'ai déjà trop souvent croisé dans la bouche de quelques obessionnels (personnalités obsessionnelles, du moins) : c'est bien, c'est mal, soit responsable etc... Ou encore, je l'ai vu dans la bouche de quelques moralisateurs, curés, pasteurs, et j'en passe : voici les commandements de ce qu'il est bon de faire... J'ai envie de dire : comme s'ils en savaient quelque chose.
Soyons clair : j'adopte régulièrement un discours moraliste, mais je ne veux surtout pas qu'on l'assimile à de la morale, au sens péjoratif ou obsessionnel du terme.

Je crois que c'est une bonne chose que d'avoir des valeurs, mais qu'il est très difficile de séparer le bien du mal, le vrai du faux. C'est un peu de cette manière que j'ai envie de parler d'éducation : fais-toi ta propre opinion et pourvu qu'elle soit étayée... Voici les modèles que je te propose, mais essaye de te les approprier, de les faire tiens, de les prolonger ou de les améliorer, et surtout : à défaut de savoir ce qu'est la justice, tente toujours de l'être.
Je partage vos propos.

Certains emploie abusivement ce terme : Etre responsable, mais voilà la plupart ne l'applique pas pour eux même, ou ne savent pas où commence la responsabilité, l'éducation serait en cause ? oui certainement, le laxime de beaucoup de parents... de la Justice, de la Police... tout un monde qui nous gouverne, et alors "Vous" vous ne devriez pas être responsable parce que la société ne l'est pas... c'est là où il faut se poser "la" question, grande question derrière laquelle beaucoup de cache, la société ne fait pas telle ou telle chose pour moi, alors pour "moi" je le ferais... etc...
 
I
Intemporelle
Invité
surderien à dit:
Surderien, non surdetout, élève bouddhiste.

:)
Je peux en savoir un peu plus ?...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
surderien à dit:
La prise de conscience bouddhiste montre que l’on est archaïquement dans une attitude de résistance défendante :

Dans une attitude de non mort,
de non problème
de non souffrance
de non apocalypse
de non bonheur
de non peur
de non joie
de non peine

Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…

On aspire à une individualité sécurisante de non ensemble, de moi je non, de non acceptation, de non lâcher prise ensemble.

Au lieu d’accepter spontanément de profiter de ce que l’on a ensemble…

Les controverses sur ce forum me paraissent démontrer cette non acceptation, fruit de notre éducation…archaïque…


Surderien, non surdetout, élève bouddhiste.

:)
Une des grandes prises de cosnciences dont j'ai parris avec le bouddhisme il y a plusieurs années maintenant et qui est lié au lacher prise est le non attachement....

Si tu es élève bouddhiste, j'ai des bouquins avec texte dont on pourraît discuter...

_ Le précieux ornement de la libération (gros pavet)

et ensuite 5 petits livres qui se transmettent entre initié

_ Le traité qui montre l'essence des tathagata
_ La pratique/ se relier
_ La vacuité profonde
_Traité de la distinction entre conscience fragmentaire et conscience principielle
_ La nature du bouddha

Je les ai pris et étudié au fil de mes retraites il y a quelques années, ils sont de jigmé Rinpoché...date de 2008 et 1 de 2009
 
jeangeneve
jeangeneve
Membre
Pro
messages
2 172
Points
6 410
Localisation
là bas,
voila un surderien qui ne boude... pas
porteur d'un bien trop précieux
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Si j’accepte mon éducation, j’accepte cette attitude défendante de non acceptation…

Si je n’accepte pas cette éducation, je suis encore dans cette attitude de non acceptation…

:roll:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Dans la marche de l'éveil on peut lire:

Tout d'abord, je m'attacherai
a voir les autres comme mes égaux
puisque nos joies et nos peines sont les mêmes,
je prendrai soin de tous comme de ma propre personne.


Entre les sots qui ne poursuivent que leur intérêt
et l 'être qui recherche l'intêret des autres,
Contemplez le difference !
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
xorguina à dit:
Dans la marche de l'éveil on peut lire:

Tout d'abord, je m'attacherai
a voir les autres comme mes égaux
puisque nos joies et nos peines sont les mêmes,
je prendrai soin de tous comme de ma propre personne.


Entre les sots qui ne poursuivent que leur intérêt
et l 'être qui recherche l'intêret des autres,
Contemplez le difference !
Entre le sot qui recherche son propre intérêt

et le sage qui recherche l'intérêt des autres

je reste en méditation profondément surderienne...

:shock:
 
I
Intemporelle
Invité
surderien à dit:
xorguina à dit:
Dans la marche de l'éveil on peut lire:

Tout d'abord, je m'attacherai
a voir les autres comme mes égaux
puisque nos joies et nos peines sont les mêmes,
je prendrai soin de tous comme de ma propre personne.


Entre les sots qui ne poursuivent que leur intérêt
et l 'être qui recherche l'intêret des autres,
Contemplez le difference !
Entre le sot qui recherche son propre intérêt

et le sage qui recherche l'intérêt des autres

je reste en méditation profondément surderienne...

:shock:
C'est une réflexion bouddhiste ? .... :roll:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui méta...elle fait partie des versets du traité qui montre l'essence des tathagata.
 
I
Intemporelle
Invité
xorguina à dit:
Oui méta...elle fait partie des versets du traité qui montre l'essence des tathagata.
Que connaissez vous des tathagatas sans faire de copier/coller ?
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…
C'est précisément ce qui me pose problème dans la notion de lacher prise. En d'autres termes, on ne peut considérer le bien qu'a partir du mal ; et le mal qu'à partir du bien. A mon avis c'est pas seulement philosophique, c'est une réalité psychologique.
C'est pour cela que le lâcher prise me semble utile dans la limite de ne pas trop lacher prise... justement pour éviter un effet paradoxal !

PS : Merci Xorg et intemporelle pour vos remarques !
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Oui méta...elle fait partie des versets du traité qui montre l'essence des tathagata.
Que connaissez vous des tathagatas sans faire de copier/coller ?

Ptdr méta....
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ivan.67 à dit:
Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…
C'est précisément ce qui me pose problème dans la notion de lacher prise. En d'autres termes, on ne peut considérer le bien qu'a partir du mal ; et le mal qu'à partir du bien. A mon avis c'est pas seulement philosophique, c'est une réalité psychologique.
C'est pour cela que le lâcher prise me semble utile dans la limite de ne pas trop lacher prise... justement pour éviter un effet paradoxal !

PS : Merci Xorg et intemporelle pour vos remarques !

C'est la dualité Ivan.....

Ceux qui acceptent ou rejettent sont par là plongés dans la confusion.

Qu'y a t'il qui cesse en rejetant ce qui est automanifestation ?

Qu'y a t'il à gagner en adoptant ce qui est automanifestation ?

Cette appréhension duelle n'est t'elle pas pure tromperie ?
 
I
Intemporelle
Invité
xorguina à dit:
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Oui méta...elle fait partie des versets du traité qui montre l'essence des tathagata.
Que connaissez vous des tathagatas sans faire de copier/coller ?

Ptdr méta....
hum... peu satisfaisant cette réponse...

L'intérêt des écrits quelque soit la philosophie ce n'est pas seulement dans la beauté du texte, mais l'intégration chez l'individu, sinon malgré ses lectures il restera le même intérieurement.

Un peu comme les personnes qui se donnent bonne conscience en adoptant telle ou telle religion mais finalement elles n'ont en rien évolué intérieurement... et sont toujours en proie avec leurs contradictions.

Bref, tout ça pour dire que la spiritualité c'est un apprentissage personnel et celui qui en parle le moins est souvent celui qui le vit le plus intérieurement...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Oui méta...elle fait partie des versets du traité qui montre l'essence des tathagata.
Que connaissez vous des tathagatas sans faire de copier/coller ?

Ptdr méta....
hum... peu satisfaisant cette réponse...

L'intérêt des écrits quelque soit la philosophie ce n'est pas seulement dans la beauté du texte, mais l'intégration chez l'individu, sinon malgré ses lectures il restera le même intérieurement.

En effêt ! et je rajouterai qu'en plus des connaissances livresque il faut intégrer et avoir des "sages" qui nous explique le sens réel, parce que souvent ce qu'on lit est compris de travers et là on peut voir la difference entre ceux qui ont compris et ceux qui le croient ! d'ou qu'il reste le même intérieurement .

Un peu comme les personnes qui se donnent bonne conscience en adoptant telle ou telle religion mais finalement elles n'ont en rien évolué intérieurement... et sont toujours en proie avec leurs contradictions.

Oui, ou ceux qui disent ne pas en avoir spécialement, ou s'interresse un peu a tout , se disperse dans un peu si un peu ça et qui finalement n'ont en rien évolué , sont tjrs en contradiction et se sentent supérieur, tellement leur égo est en haut de la pyramide.

Bref, tout ça pour dire que la spiritualité c'est un apprentissage personnel et celui qui en parle le moins est souvent celui qui le vit le plus intérieurement...

Alors pourquoi les maitres instruisent ?
 
I
Intemporelle
Invité
Intemporelle à dit:
Bref, tout ça pour dire que la spiritualité c'est un apprentissage personnel et celui qui en parle le moins est souvent celui qui le vit le plus intérieurement...
xorguina à dit:
Alors pourquoi les maitres instruisent ?

Y a beaucoup de maîtres spirituels sur ce forum ?... :shock:
Par contre, vous, vous n'arrêtez pas d'avoir ce discours, et ces copier/coller interminables...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Bien, tu es contente ? soulagée ? tjrs le même disque qui se rabache et se rabache.


Alors si tu as fini ton numéro, on échange avec ton intelligence émotionnelle que tu aurais intégré (ca se voit sur le forum d'ailleurs )si tu le peux( car quand elle vient d'une autre que toi, tu supportes pas et ta vrai nature jalouse ,agressive et rancunière ressort vite fait en deux trois échanges)( A EDUQUER ! ) ou passe ton chemin .

Méta, la pression est meilleure à boire qu'à subir !
 
I
Intemporelle
Invité
xorguina à dit:
Bien, tu es contente ? soulagée ? tjrs le même disque qui se rabache et se rabache.


Alors si tu as fini ton numéro, on échange avec ton intelligence émotionnelle que tu aurais intégré (ca se voit sur le forum d'ailleurs )si tu le peux( car quand elle vient d'une autre que toi, tu supportes pas et ta vrai nature jalouse ,agressive et rancunière ressort vite fait en deux trois échanges)( A EDUQUER ! ) ou passe ton chemin .

Méta, la pression est meilleure à boire qu'à subir !
Désolée je n'ai rien compris à vos propos... :shock: mais cela n'a aucune importance...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
surderien à dit:
xorguina à dit:
Dans la marche de l'éveil on peut lire:

Tout d'abord, je m'attacherai
a voir les autres comme mes égaux
puisque nos joies et nos peines sont les mêmes,
je prendrai soin de tous comme de ma propre personne.


Entre les sots qui ne poursuivent que leur intérêt
et l 'être qui recherche l'intêret des autres,
Contemplez le difference !
Entre le sot qui recherche son propre intérêt

et le sage qui recherche l'intérêt des autres

je reste en méditation profondément surderienne...

:shock:

Dans le précieux ornements de la libération on lit sur la marche de l'éveil ces versets :

Le premier est l'antidote quand domine la jalousie...

celui que tu médites est celui de l'orgueil.
Si l'orgueil est prépondérant, à titre de remède, on méditera sur l'échange de soi-même et d'autrui. 8)
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
J'ai trouvé un texte qui met l'importance des valeurs créatives de l'enfant à reconnaître.

Donc a nous éduquer à les appliquer....plutôt clair, logique, qui suit le sujet 8)

Les enfants doivent savoir que nous la valeur de leur idées
Par Abby Connors

C'est merveilleux de stimuler et inspirer la pensée créatrice dans la salle de classe, mais nous avons aussi besoin de montrer aux enfants quel point nous apprécions leurs efforts créatifs. Quand un enfant, ou quelqu'un, estime que ses idées sont incompris, tôt ou tard, elle va cesser de partager ses idées. Et peut-être même arrêter d'avoir autant d'idées. En fait, je crois que ce qui se passe avec beaucoup d'enfants. Quelque part le long de la ligne, ils apprennent que leurs idées sont stupides, non pertinents ou mal, et ils commencent à quitter la pensée créatrice des "experts." Donc montrant notre appréciation est cruciale. Mais comment doit-on montrer cette appréciation?

Que diriez-vous la louange verbale? On dirait un endroit naturel pour commencer, non? Mais la louange est en réalité une forme d'évaluation, et ça a été bien documenté que les cours d'évaluation, et même l'espérance ou la crainte d'être évalués, diminue la pensée créatrice. J'ai été enseignant pendant de nombreuses années, et je suis très confiant sur ma créativité, et je me sens toujours un peu énervé quand le directeur d'une école ou le propriétaire traîne dans la salle de classe alors que je suis enseignant. Je peux sentir tout petit peu de tension qui m'empêche d'être aussi libre et spontanée que je suis habituellement. Alors, pensez à ce que le sentiment d'être évaluée pourrait faire à l'expressivité créative d'un jeune enfant.

La chose drôle est que l'évaluation même positif - louange - a cet effet. L'auteur Alfie Kohn a écrit avec éloquence et souvent sur ce sujet. Certains louange est approprié, mais lorsque nous sommes toujours en disant: «Bon travail!" Ou autre chose, nous faisons tout cela à propos gagner notre approbation, au lieu d'environ la motivation des enfants internes propres à penser de façon créative et à exprimer leurs idées. Le plus nous donner des récompenses verbales, plus les enfants ont tendance à se désintéresser de tout ce qu'ils ont fait pour obtenir la récompense.

Alors quels sont les moyens efficaces de montrer aux enfants combien nous apprécions leur pensée créative? Eh bien, tout d'abord, nous pouvons exprimer l'intérêt et l'attention. Quand un enfant prend un tour à jouer d'un instrument, par exemple, je pourrais dire, "Oh, c'était un son très doux», ou «Je vois Élie joue le tambour à l'envers." C'est facile de dire: «Super! Great job! "- Mais c'est beaucoup plus significatif pour bien faire attention à leurs efforts de création. C'est un motivateur énorme pour les enfants à sentir que les adultes sont vraiment intéressés par leurs idées.

Deuxièmement, nous pouvons intégrer les idées des élèves dans nos routines de classe et les pratiques. Par exemple, nous avons été ranger les blocs de sable, un jour, et les enfants étaient plaçant les blocs dans mon sac que je le tendit autour du cercle. Une jeune fille a tenu ses deux blocs de sable ensemble dans une main et dit: «Regarde, Mlle Abby, c'est un sandwich bloc de sable!" Eh bien, j'ai réalisé que c'est un moyen très efficace, ainsi que le plaisir, moyen de sortir les enfants de ranger les blocs de sable avec un minimum de tracas! Alors maintenant, quand nous avons fini de jouer, je dis toujours: "Ok, tout le monde faire un sandwich bloc de sable à mettre dans le sac!" Utiliser les idées des enfants dans la classe les fait se sentir, correctement, que leurs idées sont précieuses et utiles.

Troisièmement, nous devons nous rappeler que notre objectif principal est de célébrer le processus créatif, et non les produits. Donc je suis constamment en disant des choses comme:

Toutes nos idées étaient si différents!
Wow, nous avons pensé tellement de façons de jouer du ukulélé!
Merci de partager toutes ces idées!
N'est-il pas amusant de faire de nouvelles chansons? (Ou des histoires, ou autre)
J'aime quand nous partageons des idées ensemble!
Quatrièmement, et peut-être plus important, est d'utiliser la communication non verbale pour montrer notre appréciation. La recherche indique que, de toutes les manières dont nous communiquons avec les enfants, notre expression faciale est ce que signifie le plus pour eux. Ainsi, lorsque vous répondez à l'idée d'un enfant, veillez à les regarder, sourire, peut-être lever les sourcils à une drôle d'idée ou de surprenant, ou faire ce que j'appelle le visage Oprah, avec des super-grands yeux et une mâchoire tombante sourire de plaisir. Et n'oubliez pas d'ajuster le ton de votre voix pour le tempérament de l'enfant à qui vous parlez -, certains enfants l'amour d'un grand «WOW!" Ou un haut-cinq ans, d'autres répondent mieux à un sourire et un doux "Merci!"

Rappelez-vous - notre objectif est non seulement d'inspirer la pensée créative, mais pour aider les enfants se voient comme des penseurs créatifs, dont les idées sont appréciés et valorisés. •

© 2010 Abby Connors. Tous droits réservés.

 
I
Intemporelle
Invité
xorguina à dit:
Bien, tu es contente ? soulagée ? tjrs le même disque qui se rabache et se rabache.


Alors si tu as fini ton numéro, on échange avec ton intelligence émotionnelle que tu aurais intégré (ca se voit sur le forum d'ailleurs )si tu le peux( car quand elle vient d'une autre que toi, tu supportes pas et ta vrai nature jalouse ,agressive et rancunière ressort vite fait en deux trois échanges)( A EDUQUER ! ) ou passe ton chemin .

Méta, la pression est meilleure à boire qu'à subir !
En reprenant ce post, je me rends compte que ce que j'ai avancé précédemment se confirme.

Il ne suffit pas de lire, mais intégrer les leçons, mais a priori Xorguina vous avez souvent des propos de colère, voire méprisant ou haineux face à des personnes qui vous mettent devant vos propres contradictions... c'est bien dommage alors de faire des copier/coller sans fin... :roll:
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Intemporelle à dit:
xorguina à dit:
Bien, tu es contente ? soulagée ? tjrs le même disque qui se rabache et se rabache.


Alors si tu as fini ton numéro, on échange avec ton intelligence émotionnelle que tu aurais intégré ? (ca se voit sur le forum d'ailleurs )si tu le peux?( car quand elle vient d'une autre que toi, tu supportes pas et ta vrai nature jalouse ,agressive et rancunière ressort vite fait en deux trois échanges)( A EDUQUER ! ) ou passe ton chemin .

Méta, la pression est meilleure à boire qu'à subir !
En reprenant ce post, je me rends compte que ce que j'ai avancé précédemment se confirme.

Il ne suffit pas de lire, mais intégrer les leçons, mais a priori Xorguina vous avez souvent des propos de colère, voire méprisant ou haineux face à des personnes qui vous mettent devant vos propres contradictions... c'est bien dommage alors de faire des copier/coller sans fin... :roll:
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
xorguina à dit:
Ivan.67 à dit:
Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…
C'est précisément ce qui me pose problème dans la notion de lacher prise. En d'autres termes, on ne peut considérer le bien qu'a partir du mal ; et le mal qu'à partir du bien. A mon avis c'est pas seulement philosophique, c'est une réalité psychologique.
C'est pour cela que le lâcher prise me semble utile dans la limite de ne pas trop lacher prise... justement pour éviter un effet paradoxal !

PS : Merci Xorg et intemporelle pour vos remarques !

C'est la dualité Ivan.....

Ceux qui acceptent ou rejettent sont par là plongés dans la confusion.

Qu'y a t'il qui cesse en rejetant ce qui est automanifestation ?

Qu'y a t'il à gagner en adoptant ce qui est automanifestation ?

Cette appréhension duelle n'est t'elle pas pure tromperie ?
D'accord. Mais ça ne change rien au problème du lacher prise. La fonction de la conscience est, je crois, de permettre la régulation des automanifestations (tout comme une autre personne, pour en revenir à l'éducation, peut m'aider à m'autoréguler). Qu'on accepte ou qu'on rejette, effectivement, ça ne marche pas mais parfois aussi, ça marche : lorsqu'on change d'avis, par exemple, on rejette quelque chose....
C'est la raison pour laquelle le lacher prise n'est utile que dans une certaine mesure : à mon avis, surtout pour relacher la tension psychique. Beaucoup moins pour trouver une solution...

Qu'en pensez-vous ?
 
I
Intemporelle
Invité
Ivan.67 à dit:
D'accord. Mais ça ne change rien au problème du lacher prise. La fonction de la conscience est, je crois, de permettre la régulation des automanifestations (tout comme une autre personne, pour en revenir à l'éducation, peut m'aider à m'autoréguler). Qu'on accepte ou qu'on rejette, effectivement, ça ne marche pas mais parfois aussi, ça marche : lorsqu'on change d'avis, par exemple, on rejette quelque chose....

C'est la raison pour laquelle le lacher prise n'est utile que dans une certaine mesure : à mon avis, surtout pour relacher la tension psychique. Beaucoup moins pour trouver une solution...

Qu'en pensez-vous ?
Moi je pense que si justement, car si on adopte pas le lâcher prise, on reste cramponner à une croyance ou à un comportement erroné. Sachant qu'une croyance négative amène une crispation, émotion donc tension, dans un 1er temps ce lâcher prise agit sur cet état, puis étant totalement déchargée émotionnellement, nous pouvons agir positivement et avec recul face à une situation donnée.

Je l'ai constaté à maintes reprises, prenant conscience dans certaines situations banales de la vie, une tension, un énervement bloquant toutes actions, prenant conscience de cet étant, le lâcher prise permet de retrouver le calme intérieur et d'agir en fonction dans le bons sens...
 
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ivan.67 à dit:
xorguina à dit:
Ivan.67 à dit:
Ainsi en se détachant du non bien, on prend le reflexe de se détacher aussi du bien…

Là est toute la difficulté de compréhension du lâcher prise…
C'est précisément ce qui me pose problème dans la notion de lacher prise. En d'autres termes, on ne peut considérer le bien qu'a partir du mal ; et le mal qu'à partir du bien. A mon avis c'est pas seulement philosophique, c'est une réalité psychologique.
C'est pour cela que le lâcher prise me semble utile dans la limite de ne pas trop lacher prise... justement pour éviter un effet paradoxal !

PS : Merci Xorg et intemporelle pour vos remarques !

C'est la dualité Ivan.....

Ceux qui acceptent ou rejettent sont par là plongés dans la confusion.

Qu'y a t'il qui cesse en rejetant ce qui est automanifestation ?

Qu'y a t'il à gagner en adoptant ce qui est automanifestation ?

Cette appréhension duelle n'est t'elle pas pure tromperie ?
D'accord. Mais ça ne change rien au problème du lacher prise.ha bon ? ou ne voit tu pas le lacher prise dans ces explications ? La fonction de la conscience est, je crois, de permettre la régulation des automanifestations (tout comme une autre personne, pour en revenir à l'éducation, peut m'aider à m'autoréguler). Oui, je suis ok Qu'on accepte ou qu'on rejette, effectivement, ça ne marche pas mais parfois aussi, ça marche : lorsqu'on change d'avis, par exemple, on rejette quelque chose....
oui, si tu portes un jugement de valeur à l'acceptation ou au rejet mais le fait de réaliser par la vacuité (comme dirait les bouddhistes) qu'il n'y a rien a adopter ou a bannir, en termes de pureté ou d'impureté, alors ca agira comme une éducation à la saisie du soi, qu'il s'agisse de l'individu ou d'un phénomène .
C'est la raison pour laquelle le lacher prise n'est utile que dans une certaine mesure : à mon avis, surtout pour relacher la tension psychique. Beaucoup moins pour trouver une solution... l'utilité est pour les deux dans le sens que les deux n'existent pas ! ne sont que comme reflet de la lune sur l'eau.....
un individu aura tout interêt a prendre du recul sur son psychique s'il veut trouver une solution non ? et finalement il s'appercevra que celà n'avait pas vraiment de consistance et qu'il était préférable de lacher prise .


Qu'en pensez-vous ?
Qu'il est plus facile de détruire la saisie duelle que de lacher prise sur la vacuité. :wink:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
xorguina à dit:
surderien à dit:
xorguina à dit:
Dans la marche de l'éveil on peut lire:

Tout d'abord, je m'attacherai
a voir les autres comme mes égaux
puisque nos joies et nos peines sont les mêmes,
je prendrai soin de tous comme de ma propre personne.


Entre les sots qui ne poursuivent que leur intérêt
et l 'être qui recherche l'intêret des autres,
Contemplez le difference !
Entre le sot qui recherche son propre intérêt

et le sage qui recherche l'intérêt des autres

je reste en méditation profondément surderienne...

:shock:

Dans le précieux ornements de la libération on lit sur la marche de l'éveil ces versets :

Le premier est l'antidote quand domine la jalousie...

celui que tu médites est celui de l'orgueil.
Si l'orgueil est prépondérant, à titre de remède, on méditera sur l'échange de soi-même et d'autrui. 8)
Ben moi je crois que j'ai finalement depuis bien longtemps résolu l'énigme bouddhique sans la bouder :

j'entretiens mon propre intérêt à travers l'intérêt des autres

en général, ceux qui pratiquent cette forme de sagesse s'entendent bien

et çà entretient une belle hypnose...

:)
 
Ivan Schmitt
Ivan Schmitt
Membre
messages
797
Points
3 260
Localisation
Strasbourg
Et sur le texte de xorg :
Tout cela me donne le sentiment qu'il faudrait opposer pensée créative et pensée évaluative. Les deux sont utiles, mais n'appartiennent pas au même registre. Et, s'il est possible de trouver des compromis (une infinité même) entre ces deux termes, il n'est jamais possible de faire les deux en même temps....
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut