1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

effet de la méditation : suivi d'un groupe sur 8 semaines

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par valikor, 22 Janvier 2011.

  1. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    pour ceux qui lisent l'anglais, vous pouvez lire un texte intéressant sur la pratique de la méditation où il ressort qu'une durée moyenne de 27 minutes/jour produit des effets visibles en imagerie cérébrale, ainsi que des effets perceptibles par les personnes elles-mêmes.

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je n'ai pu lire votre lien (en anglais), néanmoins je suis certaine des effets perceptibles dans cette pratique collective.
    D'ailleurs certains hypnothérapeutes qui pratiquent des séances collectives pour un même trouble (boulimie, arrêt du tabac, etc...), m'ont expliqué que la dynamique de groupe a un impact plus important et que les intéractions émotionnelles sont beaucoup plus intéressantes qu'en individuel.


    D'ailleurs je pense que la thérapie de groupe est du même acabit que les constellations familiales, c'est un peu dans la même démarche il me semble...
     
  3. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    un rêve : ce qui serait bien ce serait que ce genre de pratique soit enseignée à l'école, dés le plus jeune âge, afin d'apprendre à l'esprit des enfants à prendre soin de lui-même...
     
  4. Kamou

    Kamou Membre

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Messages:
    616
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Je suis tellement d accord! Entretenir le rêve en eux, plutot que de les remplir comme des outres. Mais il faudrait prouver que cela rend plus productif... Difficile
     
  5. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    J'ai enseigné le français quelques mois dans un collège suédois. Un des cours était en première heure et les gamins étaient fatigués et "absents". Un jour je leur ai proposé de "dormir" pendant une minute. Ils étaient stupéfaits mais ils ont tous fermé les yeux et posé la tête sur leurs bras. Après ils étaient gais et pleins d'entrain. On a instauré cette minute de récup pour tous les cours en première heure.
    Je suis devenue très populaire :wink:
     
  6. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello,

    Une métaphore que Constant W m'avait raconté il y a longtemps: le cerveau est un comme un grand champ avec de l'herbe, si on passe tjrs au même endroit, on fait un sentier, puis un chemin, etc ... Et quand on change nos comportements et nos habitudes de pensée, au début on défriche, et puis un sentier, un chemin, etc ...

    Pour moi, cette étude montre qu'on arrive maintenant à "voir" les nouveaux sentiers, chemins !!! De quoi convaincre les plus cartésiens !!!

    Cela renforce pour moi, l'idée que les changements psychologiques ont un fondement physiologiques et peuvent être fait rapidement avec cependant un certain entrainement, une répétition, comme apprendre un nouveau geste sportif qui va développer des muscles sous-utilisés jusqu'à maintenant.

    a+
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

    Heu... moi je dirais que les changements psychologiques ont une répercussion sur le physiologique/comportement (et non un fondement) mais j'ai peut être mal compris la phrase ?... :idea: et on est peut être dans la même idée du processus ?...
     
  8. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Ce que je voulais dire c'est que si les pensées et le comportement changent alors le cerveau change physiologiquement, qu'il y a un lien entre le hardware et le software si on veut, entre le contenant et le contenu.

    Et que ce lien impose un entrainement, une répétition pour que les changements de pensées et de comportement soient pérennes.

    a+
     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

    OK, j'avais bien compris dans ce sens, néanmoins je maintiens que si les pensées ne changent pas, les comportements resteront bloqués... (voir mon exemple) Sinon je partage totalement ce point de vue.

    Exemple : répétez à un enfant qu'il est nul, et n'arrivera à rien, que son frère est bien meilleur et bien ces pensées accusatrices vont le poursuivre longtemps et son comportement par la même occasion...

    Mais on est HS... :roll:
     
  10. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    On a souvent pour habitude de distinguer le psychologique du physiologique, mais le corps n'est il un tout ?
    S'il y a des modifications physiologiques n'y a t'il pas des modifications psychologiques tout comme l'inverse ?
     
Chargement...