Changement de comportement => changement de pensée ?

#1
Hello,

Suite à https://www.transe-hypnose.com/sujet/effet-de-la-meditation-suivi-dun-groupe-sur-8-semaines.3699/ un nouveau post sur ce propos:
corfinas a dit:
Pour le lien contenant/contenu, on est donc d'accord.

Après pour le sens du lien pensées/comportement (effectivement cela pourrai d'ailleurs faire l'objet d'un post spécial pour limiter le HS) il y a, à mon avis, des suites dans les deux sens, je suis d'accord avec vos exemples et j'en ajoute un autre: si vous avez des pensées angoissantes, vous vous mettez à genou par terre puis vous vous asseyez sur vos talons et vous vous couchez en avant, front contre terre et bras le long du corps, c'est la position dite "de l'enfant" en yoga je crois, et bien ce changement de comportement aura pour conséquence un changement de pensées: elles vont s’apaiser.

Ce sens possible comportements=>pensées, c'est à mon avis aussi un ressort utilisé dans certaines TCC, et autres thérapies comportementalistes.

Permettez moi d'en douter...

Pour votre exemple de pensées angoissantes et se retrouver en position d'enfant, ben à vrai dire j'ai du mal à le croire, ou plutôt ça me rappelle une internaute de ce forum qui se pliait à genoux par ces douleurs, mais a priori ce changement de position n'a rien changé à ses pensées.

Je crois sincèrement que le changement passe uniquement pas la pensée, d'ailleurs tous les livres sur le sujet le disent, et la thérapie hypnotique passe par là, pensée/émotions négatives = recadrage ou regression, etc... vous connaissez la suite...


Le yoga amène une relaxation de l'esprit, un apaisement du mental, c'est un travail de postures mais surtout une concentration sur la respiration qui maintient une certaine posture, de part ce processus amène un calme intérieur, mais au départ c'est par l'esprit que tout passe, la perception.

Enfin c'est mon point de vue, dès qu'il y a détente du mental, il y a apaisement du corps, des tensions, etc...
Justement pour la respiration, si on ralentit sa respiration, ce qui pour moi est un changement de comportement, alors le mental s'apaise aussi ?

Ou alors vous voulez dire que c'est la pensée qui va demander un ralentissement de la respiration et une focalisation des pensées sur la respiration qui va entraîner l'apaisement mental ?
 
#3
le feedback est constant;) ce sont des boucles auto regulées. Autant se demander qui de la poule et l'oeuf etcetcetc.
Par contre et Katia en est la preuve, on est pas suspendu dans l'ether ou l'experimentation reduit les aleas. si tu marches sur l'oeuf, plus de poule.
Et se mettre dasn un situation inconfortable pour mieux juger du detachement que tu peux obtenir par autohypnose, c'est differenst que de choisir de se planter un couteau pour valider que dans l'urgence on va pouvoir developper sur soit une hypno analgesie ;) Il ya un moment ou la quantité va changer la qualité. Et inversement ;)
En gros tu as changé l'experience et donc il n'y a aucune leçon a en tirer;)
 
M

Métaphore

Invité
#4
corfinas a dit:
Justement pour la respiration, si on ralentit sa respiration, ce qui pour moi est un changement de comportement, alors le mental s'apaise aussi ?

Ou alors vous voulez dire que c'est la pensée qui va demander un ralentissement de la respiration et une focalisation des pensées sur la respiration qui va entraîner l'apaisement mental ?
Oui je pense comme cela, une focalisation de la pensée, etc... exactement comme en hypnose...

Ces derniers jours j'ai eu beaucoup de migraines, rumination sur un problème (mon point faible c'est les migraines), bref, à chaque fois que j'allais à mon sport, je me focalisais sur les mouvements, la musique, plus de migraine, mais après si je repensais à mon problème, ce qui était le cas, et bien 1Hoo après de nouveau migraine...

Un autre exemple, même rumination, j'ai regardé une émission qui a captivé mon attention, pouff migraine disparue...
 
#5
Mais sans migraine pouf plus de rumination non?

Comme le dit hallboy ce sont des boucles, l'un entraine l'autre, l'autre entraine l'un etc... Le principal étant de trouver un moyen de couper cette boucle.
 
M

Métaphore

Invité
#6
laurenzo a dit:
Mais sans migraine pouf plus de rumination non?

Comme le dit hallboy ce sont des boucles, l'un entraine l'autre, l'autre entraine l'un etc... Le principal étant de trouver un moyen de couper cette boucle.
Pas du tout, je ne vois pas le rapport, je peux ruminer sans en avoir, la fatigue aussi peut m'amener des migraines ou une mauvaise nuit de sommeil, bref, donc je persiste dans mes affirmations.

Couper la boucle, ben j'arrête pas de vous donner des exemples, j'ai l'impression que vous ne captez pas tout... :roll:

Pour moi c'est tellement une évidence, tellement de fois constatées que je n'ai plus à la mettre en doute...
 
#7
Métaphore a dit:
laurenzo a dit:
Mais sans migraine pouf plus de rumination non?

Comme le dit hallboy ce sont des boucles, l'un entraine l'autre, l'autre entraine l'un etc... Le principal étant de trouver un moyen de couper cette boucle.
Pas du tout, je ne vois pas le rapport, je peux ruminer sans en avoir, la fatigue aussi peut m'amener des migraines ou une mauvaise nuit de sommeil, bref, donc je persiste dans mes affirmations.
Ca on sait que vous persistez...

Bon on va essayer de le faire encore plus schématiquement:
Vous dites: rumination >> migraine (pensée >> comportement)

Allez courir pendant 2 heures sans vous arrêter, faites des sprints, des pompes, si vous êtes essoufflée accélérez encore un peu pendant 30 minutes. Dans 2 heures vous viendrez nous dire si le changement de comportement (sport intensif pendant 2 heures) n'a eu aucun impact sur vos pensées quand vos muscles seront éprouvés, que vous aurez l'impression de ne plus pouvoir respirer, qu'avec un peu de malchance vous vomirez de la bile etc... :wink:
 
M

Métaphore

Invité
#8
Votre exemple prouve bien que vous n'écoutez pas votre corps... néanmoins avant que le corps souffre,le signal est déjà passé par votre esprit, mais vous ne l'écoutez pas, ... et cause à effet...

Bon vous aimez la complexité et la difficulté, ben restez y ...

Moi j'aime le bien être et si je comprends mon fonctionnement, je fais en sorte de le respecter le plus possible...


Sur ce bonne soirée, je dîne avec des amis...
 
#9
laurenzo a dit:
Bonjour,

L'expérience de Katia est assez parlante à ce sujet.
https://www.transe-hypnose.com/sujet/mp3-dauto-hypnose-de-kevin-finel-agir-sur-linconscient.3702/

Au bout de 13 minutes dans une position inconfortable, tes pensées étaient-elles aussi sereines que si tu avais été tranquillement allongée Katia (toutes choses égales par ailleurs)?
La sensation que ça fait est d'être dans un emc de douleur, c'est à dire que toutes les pensées sont orientées dans la douleur (ce qui l'accroit notablement). Le cerveau ne souffre d'aucune distraction, concentré dans le muscle qui fait mal et uniquement dans ce muscle et dans l'idée de le faire cesser et d'un autre coté les suggestions qui disent de faire preuve de volonté et de résister...

Impossible de penser à autre chose... et la seule solution qui m'apparait c'est la possibilité d'être créatif face à la douleur..
dans une expérience factice on peut arreter, mais imaginons que ce soit une réalité (quelqu'un qui souffre sans médication adaptée), et bah la volonté n'est pas le bon chemin...ça sert à rien (avis perso), mais resterait plus que l'hypnose... (en anti douleur...).
 
#10
Métaphore a dit:
Votre exemple prouve bien que vous n'écoutez pas votre corps... néanmoins avant que le corps souffre,le signal est déjà passé par votre esprit, mais vous ne l'écoutez pas, ... et cause à effet...
Donc c'est le corps en passe d'être en souffrance qui envoie un message à votre esprit. Comportement (je fais du sport) >> Pensée (ouf je vais pas tarder à me sentir mal là)

Métaphore a dit:
Bon vous aimez la complexité et la difficulté, ben restez y ...
En voilà de belles suggestions...
J'ai relu vos derniers messages Métaphore et je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais dans 95% de vos interventions, vous interpelez la personne avec un commentaire désagréable.

Métaphore a dit:
Moi j'aime le bien être et si je comprends mon fonctionnement, je fais en sorte de le respecter le plus possible...
Impressionnant personne n'y avait pensé. (je vous taquine)

Bonne soirée avec vos amis !
 
#11
katia (zoulouk) a dit:
laurenzo a dit:
Bonjour,

L'expérience de Katia est assez parlante à ce sujet.
https://www.transe-hypnose.com/sujet/mp3-dauto-hypnose-de-kevin-finel-agir-sur-linconscient.3702/

Au bout de 13 minutes dans une position inconfortable, tes pensées étaient-elles aussi sereines que si tu avais été tranquillement allongée Katia (toutes choses égales par ailleurs)?
La sensation que ça fait est d'être dans un emc de douleur, c'est à dire que toutes les pensées sont orientées dans la douleur (ce qui l'accroit notablement). Le cerveau ne souffre d'aucune distraction, concentré dans le muscle qui fait mal et uniquement dans ce muscle et dans l'idée de le faire cesser et d'un autre coté les suggestions qui disent de faire preuve de volonté et de résister...
Ok donc sur ce cas précis ton changement de comportement a bien entrainé un changement de ta pensée. (je dis bien dans ce cas précis)
 
#13
Changement de comportement => changement de pensée ?
ma réponse est:
Changement de comportement <=> changement de pensée ?

pourquoi?
il faut considérer pour comprendre l'interaction,un schéma théorique...que j'ai établi d'après les enseignement de kein , de banyan et de mottin...
en observant le procédé de transformation chez de nombreux clients, particulièrement a l'origine de la pensée....et dans la "fabrication d'empreintes".....

si on admet qu'une empreinte est installée, par une conjonction....evenement/emotion..... une boucle qui par association avec d'autres boucles existantes.... va former une réaction en chaine... et crer ce qu'on appelle une empreinte( négative ou positive)
..................................
ce qui est vérifiable, notamment en thérapie ou on va utiliser le même schéma de construction pour remplacer une empreinte negative par une positive.....(pnl,metaphorique,ou directive)
par ex, entre autre, car si on va fouiller.... on retrouve ce schema... dans toutes intervention humaine ,pas seulement en therapie!
...............................
ce schéma se retrouve dans toutes les thérapies!
et il utilise 2 principes fondamentaux en hypnose, qui sont la répétition et la progression ( pas nécessairement dans cet ordre,souvent en conjonction) qui sont en fait, si on approfondit.... une autre construction en boucle qui forme une réaction en chaine!
.......................................
il faut donc, pour que ça marche une conjonction, une collaboration entre l'émotion et l'événement pour que l'empreinte tienne....
tout comme a mon avis....une collaboration, (puisque c'est la même chose!) entre la pensée et le comportement pour qu'il y ai changement....autre reaction en chaine

ceci dit on peut adopter un comportement sans y avoir pensé consciement, mais sa validation ne peut se faire que par la repetition de l'experience et sa progression bienfaisante pour l'esprit.... encore une reaction en chaine!

tout comme si on "pense" plusieurs fois ( répétition) a une action sans la produire.... éventuellement (progression) si acceptée par l'esprit (empreinte)....se traduira par un changement(action)

et c'est a mon avis l'explication la plus simple, qui explique le fonctionnement de l'esprit qui si appliqué a tout style de thérapies, va donner les résultats , changement et atteinte des objectifs.
voila c'est ma theorie!
 

Vous aimerez:

Meilleur partage

Haut