1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Changement de comportement => changement de pensée ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par corfinas, 22 Janvier 2011.

  1. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Hello,

    Suite à *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** un nouveau post sur ce propos:
    Justement pour la respiration, si on ralentit sa respiration, ce qui pour moi est un changement de comportement, alors le mental s'apaise aussi ?

    Ou alors vous voulez dire que c'est la pensée qui va demander un ralentissement de la respiration et une focalisation des pensées sur la respiration qui va entraîner l'apaisement mental ?
     
  2. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bonjour,

    L'expérience de Katia est assez parlante à ce sujet.
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Au bout de 13 minutes dans une position inconfortable, tes pensées étaient-elles aussi sereines que si tu avais été tranquillement allongée Katia (toutes choses égales par ailleurs)?
     
  3. hallboy

    hallboy Membre

    Inscrit:
    8 Septembre 2009
    Messages:
    89
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    le feedback est constant;) ce sont des boucles auto regulées. Autant se demander qui de la poule et l'oeuf etcetcetc.
    Par contre et Katia en est la preuve, on est pas suspendu dans l'ether ou l'experimentation reduit les aleas. si tu marches sur l'oeuf, plus de poule.
    Et se mettre dasn un situation inconfortable pour mieux juger du detachement que tu peux obtenir par autohypnose, c'est differenst que de choisir de se planter un couteau pour valider que dans l'urgence on va pouvoir developper sur soit une hypno analgesie ;) Il ya un moment ou la quantité va changer la qualité. Et inversement ;)
    En gros tu as changé l'experience et donc il n'y a aucune leçon a en tirer;)
     
  4. Métaphore

    Métaphore Invité

    Oui je pense comme cela, une focalisation de la pensée, etc... exactement comme en hypnose...

    Ces derniers jours j'ai eu beaucoup de migraines, rumination sur un problème (mon point faible c'est les migraines), bref, à chaque fois que j'allais à mon sport, je me focalisais sur les mouvements, la musique, plus de migraine, mais après si je repensais à mon problème, ce qui était le cas, et bien 1Hoo après de nouveau migraine...

    Un autre exemple, même rumination, j'ai regardé une émission qui a captivé mon attention, pouff migraine disparue...
     
  5. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Mais sans migraine pouf plus de rumination non?

    Comme le dit hallboy ce sont des boucles, l'un entraine l'autre, l'autre entraine l'un etc... Le principal étant de trouver un moyen de couper cette boucle.
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pas du tout, je ne vois pas le rapport, je peux ruminer sans en avoir, la fatigue aussi peut m'amener des migraines ou une mauvaise nuit de sommeil, bref, donc je persiste dans mes affirmations.

    Couper la boucle, ben j'arrête pas de vous donner des exemples, j'ai l'impression que vous ne captez pas tout... :roll:

    Pour moi c'est tellement une évidence, tellement de fois constatées que je n'ai plus à la mettre en doute...
     
  7. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Ca on sait que vous persistez...

    Bon on va essayer de le faire encore plus schématiquement:
    Vous dites: rumination >> migraine (pensée >> comportement)

    Allez courir pendant 2 heures sans vous arrêter, faites des sprints, des pompes, si vous êtes essoufflée accélérez encore un peu pendant 30 minutes. Dans 2 heures vous viendrez nous dire si le changement de comportement (sport intensif pendant 2 heures) n'a eu aucun impact sur vos pensées quand vos muscles seront éprouvés, que vous aurez l'impression de ne plus pouvoir respirer, qu'avec un peu de malchance vous vomirez de la bile etc... :wink:
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    Votre exemple prouve bien que vous n'écoutez pas votre corps... néanmoins avant que le corps souffre,le signal est déjà passé par votre esprit, mais vous ne l'écoutez pas, ... et cause à effet...

    Bon vous aimez la complexité et la difficulté, ben restez y ...

    Moi j'aime le bien être et si je comprends mon fonctionnement, je fais en sorte de le respecter le plus possible...


    Sur ce bonne soirée, je dîne avec des amis...
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    La sensation que ça fait est d'être dans un emc de douleur, c'est à dire que toutes les pensées sont orientées dans la douleur (ce qui l'accroit notablement). Le cerveau ne souffre d'aucune distraction, concentré dans le muscle qui fait mal et uniquement dans ce muscle et dans l'idée de le faire cesser et d'un autre coté les suggestions qui disent de faire preuve de volonté et de résister...

    Impossible de penser à autre chose... et la seule solution qui m'apparait c'est la possibilité d'être créatif face à la douleur..
    dans une expérience factice on peut arreter, mais imaginons que ce soit une réalité (quelqu'un qui souffre sans médication adaptée), et bah la volonté n'est pas le bon chemin...ça sert à rien (avis perso), mais resterait plus que l'hypnose... (en anti douleur...).
     
  10. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Donc c'est le corps en passe d'être en souffrance qui envoie un message à votre esprit. Comportement (je fais du sport) >> Pensée (ouf je vais pas tarder à me sentir mal là)

    En voilà de belles suggestions...
    J'ai relu vos derniers messages Métaphore et je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais dans 95% de vos interventions, vous interpelez la personne avec un commentaire désagréable.

    Impressionnant personne n'y avait pensé. (je vous taquine)

    Bonne soirée avec vos amis !
     
Chargement...