Déplacement de symptôme!

  • Initiateur de la discussion thérapie29
  • Date de début
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 260
Localisation
Quimper
Bonjour,
querelle entre psychanalystes et comportementalistes (TCC), le Déplacement de symptôme! On modifie un Comportement, il ré apparaît sous une forme encore plus violente car le symptôme sous jacent au comportement n'est pas traité.
sujet qui a été éfleuré lors de l'arrêt du tabac;
Déplacement de symptôme! Quand pensez vous, ça existe, oui, non? Dans quel cas?
Pour ma part j'opte pour non, et parle plus de changement de type1 , changement de type2.
Ainsi que d'homéostasie plutôt que "bénéfice secondaire".
Allez, à vous , tout les avis sont bien sur acceptable.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Ouf...

Bonjour Léo !

Je crois aussi que les émotions négatives peuvent amener à un symptôme maladif type mal/a DIT

je le crois parce que tout est énergie

donc l'énergie extérieure et intérieure


la pensée/la parole/les actes sont énergies

donc, si votre pensée est "mal" tournée que ce soit extérieur ou intérieure , elle est reçu et accumulée quelque part...

ou collectif ou individuel

on peut d'ailleurs rece/voir des pensées de l'inconscient collectif

bref

toute énergie a sa PUISSANCE et il est "temps" de plus renier la puissance de l'énergie créatrice de la pensée

les bouddhistes et autres en aprlent depuis bien longtemps déjà...

bisous
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 110
Localisation
Montréal Québec
Pour ma part j'essaie d'avoir une vision holistique et elle est basée sur des décennies d'observations et études. Ne me demandez pas de citer Palo Alto ou Mélanie Klein, ou Wundt ou James ou même Freud, je n'ai pas de mémoire. J'ai depuis longtemps troqué ma mémoire contre de la compréhension... Il en rentre bien moins dans le potiron entre les deux oreilles mais ce qui entre n'entre parce que c'est sensé sur plusieurs points de vues.
 
A

Anonymous

Invité
Leo Lavoie à dit:
Pour ma part j'essaie d'avoir une vision holistique et elle est basée sur des décennies d'observations et études. Ne me demandez pas de citer Palo Alto ou Mélanie Klein, ou Wundt ou James ou même Freud, je n'ai pas de mémoire. J'ai depuis longtemps troqué ma mémoire contre de la compréhension... Il en rentre bien moins dans le potiron entre les deux oreilles mais ce qui entre n'entre parce que c'est sensé sur plusieurs points de vues.

Ca me parle beaucoup, et j'adhère car je suis également incapable de citer qui a dit quoi, mais j'ai intégré, très joliment dit !
 
A

Anonymous

Invité
surderien à dit:

Dieu ? pour moi Dieu c'est avoir la Foi, la foi en soi, la foi en ses capacités, à ses combats, la Foi en la Vie, depuis je ne suis plus malade pour tout et rien, je ne vais plus voir de médecins.. :wink: et c'est les médecins qui viennent me voir... :idea:
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 260
Localisation
Quimper
Quand surderien a dit Dieu, je crois bien que c'était pas dans le sens ou vous l'avez compris , peut être plus dans le sens par rapport à la réponse attendue à la question et...voila voila..je suis sur de rien pour le coup, vilain!. :lol: la perche était tendue faut dire...
Très bien, voila. Parfais.On s'est exprimer sur le sujet et chacun a dit ce qu'il avait à dire, je crois! Peut être d'autre chose à rajouté? sinon...
qui connaît bien les types de changement (donc 1 et 2) et les stratégies qui les favorisent.
C'est vaste, certes..
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
2 060
je pense malgré tout qu'il ne faut pas généraliser en partant de son expérience ..J'ai traité en hypnose des psychologues ,des sophrologues ,des thérapeutes psy qui a un moment de leur histoire ont eu besoin de faire appel à un tiers ...je ne pense pas pour autant que ma pratique était meilleure que la leur ...
En ce qui concerne le développement de cancer ou de maladies grave par le psychisme ,il est évident que ça peut se produire et qu'on peut voir un lien de causalité entre un eczema généralisé ,une Rectocolite,un ulcere et un stress ponctuel ou prolongé ...
Par ailleurs certaines "coincidences" peuvent interpeler des chercheurs et l'on peut chercher statistiquement des correllations dans l'apparition de certaines maladies cancereuses et certains facteurs émotionnel ,mais à ma connaissance la science ne l'a pas encore démontré ..
Par contre il me parait érroné au plan scientifique de faire une démarche retrospective en recherchant un traumatisme dans l'enfance sur une personne atteinte d'un cancer actuel ..D'ailleurs qui n'a jamais souffert ou même penser souffrir d'un trauma psychique infantile ??
Le nombre de jeunes femmes qui sont venues me voir dans mon cabinet pour que je leur fasse des régressions en age afin de rechercher une hypothétique agression sexuelle dans leur enfance me laisse à penser qu'il n'est pas si difficile de retrouver des traumas infantiles réels ou supposés chez les gens pour peu qu'on les pousse un peu ...
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 260
Localisation
Quimper
C'est vrai,Philou13 je suis assez d'accord,
on besoin a des autres et on doit tout faire tout seul, même les hypnothérapeutes. Face à un problème psychologique (dont on est pas immuniser,) on a besoin d'un "collègue" et il n'est pas question dans cette affaire de supériorité (ou non ) de pratique.

-" à ma connaissance la science ne l'a pas encore démontré .. " c'est donc non prouvé, c'est donc une hypothèse...et je pense que ça ne fait pas avancer vers la rémission.

Quand on cherche un "trauma", qu'on le dise ou non (non-verbal?) on le trouve.
Pour cela je préfère la notion d'hypothèse...on peut faire des hypothèses, mais attention à ce que ça devienne une croyance. Même sans l'énoncer cette croyance raisonne en l'autre.
Pour ça, si on a la croyance d'un déplacement de symptôme, peut être va t'il avoir lieu!
idem pour un trauma psychique infantile, j'ai une collègue qui trouve un trauma sexuelle chez 90% de ses patientes! Et elle cherche des trauma sexuelles, elle en trouve.
 
H

Hubert Chatelée

Membre
messages
213
Points
2 020
Philou13 à dit:
Le nombre de jeunes femmes qui sont venues me voir dans mon cabinet pour que je leur fasse des régressions en age afin de rechercher une hypothétique agression sexuelle dans leur enfance me laisse à penser qu'il n'est pas si difficile de retrouver des traumas infantiles réels ou supposés chez les gens pour peu qu'on les pousse un peu ...

thérapie29 à dit:
idem pour un trauma psychique infantile, j'ai une collègue qui trouve un trauma sexuelle chez 90% de ses patientes! Et elle cherche des trauma sexuelles, elle en trouve.

Tout à fait d'accord avec ça!
Et si l'hypnose n'était qu'un magnifique effet placébo, au sens le plus intéressant du terme, c'est à dire de déclencher les mécanismes d'auto-guérison,
cela peut aussi être un dévastateur effet nocébo, pour peu que le thérapeute soit bien ancré dans ses croyances de recherche d'un traumatisme initial et que cela doit être long et nécessiter de nombreuses séances....

J'ai beaucoup apprécié Marc ton lien sur le changement de Grégory Bateson.
Pour moi l'hypnose est un état qui permet rapidement un apprentissage de niveau 3 pour obtenir un changement de niveau2, et sortir ainsi de l'homéostasie, car le changement obtenu a des répercussion sur tout le système.
Ceci se complète certainement d'un puissant effet placébo, si le thérapeute n'induit pas de croyances négatives, que ça va être long et difficile.
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
3 903
Points
9 860
Localisation
Nancy
Hypno-transe à dit:
Alors d'après vous qui peut avoir cette vision holistique, finalement là est la question ? puisque ce ne sont pas les médecins, les hypnothérapeutes ? alors qui ?

surderien à dit:

Qu'elle est la différence entre Dieu et un médecin?
.
.
.
.
.
Dieu ne se prend pas pour un médecin.

thérapie29 à dit:
j'ai une collègue qui trouve un trauma sexuelle chez 90% de ses patientes! Et elle cherche des trauma sexuelles, elle en trouve.
OMG ou elle en crée! A moins que ce ne soit sa spécialité et que les gens viennent la voir justement parce qu'elle serait spécialisée là dedans, gaffe aux faux souvenirs induits.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 343
Points
9 560
Localisation
Suscinio 56
Lorsqu'intuitivement je me suis précipité au plus haut degré freudien pour dire "dieu",

j'ai ensuite immédiatement pensé à ce vieil ouvrage (1971) d'un auteur qui a passé sa vie à explorer la vie, Pierre-Paul Grassé 

TOI, CE PETIT DIEU. Essai sur l'histoire naturelle de l'homme.

http://www.franceinter.fr/emission-a-vo ... asectomi-0

La biologie, à travers cet homme, a conduit ce zoologiste à devenir philosophe, ce scientifique à devenir globaliste

Là a été pour moi la clef de la médecine globale : être passé d'un processus de fonctionnement instinctif à un processus réfléchi

(mental, sensoriel, émotionnel,perceptif, somatique, cognitif,expérienciel : holistique)

et s'il avait pû déjà connaître les neurones miroirs, tout se serait éclairé encore +

"L'histoire naturelle de l'homme" c'est que la plupart des médecins sont devenus des femmes et que la relation au corps
fait autant partie intégrante de la vie que la relation à l'émotionnel et au réfléchi...

La dissociation analytique de Métaphore lui fait se tromper de cible :

la cible ce n'est plus « les médecins » mais c'est surtout au jour d'aujourd'hui du coup « les femmes médecins » !

Je suis de plus en plus entouré de femmes médecins ( ma femme l'est aussi et s'occupe bien tout autant de nos enfants que de nos malades, et de nos enfants quand ils sont malades)
et la parité se fait désormais en faveur de la femme +++

N'est-ce pas là le plus beau cadeau que "l'homme" peut lui faire pour que la suite continue de s'écrire ?

:idea:
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 260
Localisation
Quimper
Hubert Chatelée à dit:
Et si l'hypnose n'était qu'un magnifique effet placébo, au sens le plus intéressant du terme, c'est à dire de déclencher les mécanismes d'auto-guérison,
cela peut aussi être un dévastateur effet nocébo, pour peu que le thérapeute soit bien ancré dans ses croyances de recherche d'un traumatisme initial et que cela doit être long et nécessiter de nombreuses séances....
Oui, j'ai toujours vue l'hypnose comme un effet placebo super-puissant. Il y a des placebos qui ont plus de résultats que des médicaments.
le changement obtenu a des répercussion sur tout le système:
ça me rappel une anecdote : une personne est venu me voir pour arrêter de fumer (en 1 séance donc) mais elle allait "mal", et je lui est dit que quand on va bien tout va bien. Pour arrêter de fumer il faut aller bien donc je vous demande d'aller bien et ensuite, on fera la séance d'arrêter de fumer. Elle est revenue 1mois après en allant bien.
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
2 060
je suis persuadé que l'hypnose c'est du placebo également mais le placebo est d'une efficacité remarquable en thérapeutique ;son effet s'estompe avec le temps d'ou l'intéret d'être le plus efficace possible dès la première séance pour induire des changements comportementaux ,les autres séances intervenant pour renforcer l'effet ou corriger un peu le tir et surtout rélever et amplifier les chgts positifs opérés par le patient ...
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 260
Localisation
Quimper
oui, et permettre à la personne de ré activer son système d'auto-guérison et de repartir sur son chemin de sa vie.
 
Vous aimerez:
corfinas
  • Question
  • corfinas
Réponses
12
Affichages
3 K
Paul Elie
Paul Elie
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
0
Affichages
1 K
xorguina
xorguina
xorguina
  • Question
  • xorguina
2
Réponses
47
Affichages
6 K
EricL
E
Nouveaux messages
P
  • Question
  • pattard 3
Réponses
10
Affichages
62
Nossolar
Nossolar
surderien
  • Question
  • surderien
Réponses
3
Affichages
54
Nossolar
Nossolar
jumb
  • Question
  • jumb
Réponses
22
Affichages
227
pattard 3
P
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut