Formation Hypnose

Déplacement de symptôme!

  • Initiateur de la discussion thérapie29
  • Date de début
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
Bonjour,
querelle entre psychanalystes et comportementalistes (TCC), le Déplacement de symptôme! On modifie un Comportement, il ré apparaît sous une forme encore plus violente car le symptôme sous jacent au comportement n'est pas traité.
sujet qui a été éfleuré lors de l'arrêt du tabac;
Déplacement de symptôme! Quand pensez vous, ça existe, oui, non? Dans quel cas?
Pour ma part j'opte pour non, et parle plus de changement de type1 , changement de type2.
Ainsi que d'homéostasie plutôt que "bénéfice secondaire".
Allez, à vous , tout les avis sont bien sur acceptable.
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
Finalement c'est peut être une compulsion, que de fréquenter ce forum, qui vous tire quand même par le bas!
 
A

Anonymous

Invité
thérapie29 à dit:
Hypno-transe à dit:
[

Je vais vous dire qqchose, je suis déçue de tout ce que je peux lire en matière de thérapie sur ce forum, et je me demande qu'est ce qui me pousse à le fréquenter, .
Je ne sais pas si vous vous sentez encore plus mal après avoir été sur ce forum, mais il ne faudrait pas que vous vous sentiez dans l'obligation de nous quittez? Peut être qu'en écoutant vos émotions de rancœur, de colère, d'esprit négatif après avoir été chaque jours, chaque heures sur ce forum, ça ne fait que s'aggraver et s'amplifier? à quoi le verrez vous? Comment vous saurez que ça s'empire encore à chaque fois que vous venez ici? Et jusqu'à quand?

MODERATION : idem message au dessus

je sors :arrow:
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Modération, les citations portant l'agressivité on été supprimé, désolé.

Merci de ne pas déplacer le débat d'idées à un règlement de comptes.
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
Hypno-transe à dit:
vous avez le droit de penser ce que vous voulez Thérapie29.
Merci, je peux donc disposer de mes pensées et idées en liberté, sympa. de votre pars.
Hypno-transe à dit:
Citation suppriimé

je sors :arrow:
ça, c'est un jugement à l'emporte pièce envers ma petite personne de bricolo-bricolette!
je n'ose imaginer se que veut dire: suis lassée de vos conn....

hibou13 à dit:
Mais cela n'est pas à confondre avec un jugement à l'emporte pièce, sans arguments, qu'en affirmations et dérapages en jugement personnel ou insulte.

C'est donc cette limite qui avait motivé la demande de modération à l'époque et que nous essayerons de tenir.


Amicalement


Et voilà, je m’énerve, partie dans un esprit négatif...Vraiment désolé, mais dés que je me sent jugé voir insulter, c'est plus fort que moi. Bon, allez, tchao, je reviendrais quand je serais dans un meilleur état d'esprit, car là ya rien de bon qui sort et c'est au raz des pâquerettes.
:arrow:
 
P

Philou13

Membre
messages
255
Points
1 960
Je vais vous dire qqchose, je suis déçue de tout ce que je peux lire en matière de thérapie sur ce forum, et je me demande qu'est ce qui me pousse à le fréquenter, même si au fond de moi, je le sais un peu...

surtout ne partez pas ,vous êtes la seule à même de réhausser un peu le niveau de ce forum ou ne participent que des bricolos,des incompétents voire des thérapeutes dangereux et mercantiles ...S'il vous plait continuez à nous assener vos jugements à l'emporte pièce ça fait du bien parfoit d'être remis à sa place par des gens à la compétence reconnue ,c'est dur je le concède mais ce n'est que justice ....




Je note que vous êtes en grand forme en j'en suis ravi :wink:
 
hibou13

hibou13

Membre
messages
1 736
Points
7 160
Je suis désolé, mais le débat déjà âpre ce tenait jusqu’à présent dans la limite de la correction. Cependant certaine réflexions sont devenues des agressions directes et des insultes et ce malgré plusieurs avertissements de Prudence.
La modération à du s'exercer.

Désolé auprès de thérapie29 et Mindy d'avoir effacer des citations modéré par ailleurs.

Amicalement
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
Bon, on se calme là, il y a action de faite, On arrête le match de ping poing .moi ça me va ainsi. ça bouge, ça change, on repart du bon pied, avec une bonne mentalité de partage de passionné...merci Prudence, hibou13 et surderien c'est bien comme ça, nickel.
ça te demande de tout relire, mais la paix est à ce prix sinon ça dégénère et s'amplifie....
Voilà, nous entrons dans la sérénité de l'age adulte...Merci de vos efforts, Prudence, hibou13 et surderien, merci à la modo, quoi... .Bon boulot.
 
thérapie29

thérapie29

Membre
messages
675
Points
3 160
Localisation
Quimper
hibou13 à dit:
Je suis désolé, mais le débat déjà âpre ce tenait jusqu’à présent dans la limite de la correction. Cependant certaine réflexions sont devenues des agressions directes et des insultes et ce malgré plusieurs avertissements de Prudence.
La modération à du s'exercer.

Désolé auprès de thérapie29 et Mindy d'avoir effacer des citations modéré par ailleurs.

Amicalement
Avec plaisir, et je t' invite même à enlever mon message bas de page 6, si tu le désire, qui était en Ré-action.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
hibou13 à dit:
Je suis désolé, mais le débat déjà âpre ce tenait jusqu’à présent dans la limite de la correction. Cependant certaine réflexions sont devenues des agressions directes et des insultes et ce malgré plusieurs avertissements de Prudence.
La modération à du s'exercer.

Désolé auprès de thérapie29 et Mindy d'avoir effacer des citations modéré par ailleurs.

Amicalement

Pas de problème c'est pas simple de modérer, au plaisir d'échanger avec toi!
 
H

Hubert Chatelée

Membre
messages
213
Points
1 820
valikor à dit:
témoignage reçue d'une patiente : prise en charge pour de la boulimie suite à une TS, son thérapeute n'a rien trouvé de mieux que la culpabiliser de faire encore des crises de boulimie...
résultat : la boulimie a reculé à force de séance mais la jeune femme s'est sentie carrément angoissée et des migraines sont apparues... Elle a mis fin aux séances car elles avait trop peur...

après il y a aussi ceux qui arrêtent le tabac et se mettent à manger davantage et ceux qui arrêtent le tabac et se mettent à faire plus de sport...
Je ne pense pas que dans le cas de ta patiente boulimique on puisse parler de déplacement de symptôme.
Visiblement la thérapie mal adaptée a augmenté son stress, et l'on sait que le stress est un facteur déclenchant de migraines.
Pour l'arrêt du tabac, c'est un peu la même chose, quand c'est vraiment vécu comme une libération, les personnes ne compensent pas en mangeant d'avantage, et je vois plutôt les personnes se remettre au sport, ce qui est finalement naturel dans l'hygiène de vie, et non devenir des addicts du sport. Encore que cela puisse arriver, mais c'est je pense indépendant du tabac, car les sports d'endurance comme le jogging ou le cyclismes induisent assez fréquemment une dépendance par sécrétion de morphiniques endogènes.

Pour ma part je pense que le déplacement de symptôme n'existe pas,
c'est vraiment une notion issue des théories freudiennes dont on sait
aujourd'hui combien elle sont fausses.

mindy à dit:
Si mes souvenirs sont bons, après avoir étudié la littérature sur la chose, David Servan Schreiber n'a pas trouvé de preuve d'un lien entre cancer et évènement stressant. Par contre il n'excluait pas que le sentiment d'impuissance puisse jouer un rôle.

Concernant la liste de comportements et les maladies qui en découleraient, je crois que le terme de croyance semble très approprié.
thérapie29 à dit:
Ok qu 'une partie de notre esprit "nous fassent" une verrue, un zona un eczéma..une douleur dans le dos, une tension..une algodistrophie .mais le cancer c'est autre chose.

Je pense aussi qu'il n'y a pas de lien direct entre évènement stressant et cancer, mais certainement entre stress chronique et cancer.
Des cellules cancéreuses se créent chaque jour et sont détruites par le système immunitaire, or le stress diminue l'immunité en augmentant la sécrétion de corticoïdes.
Je me souviens d'une étude montrant que le taux d'apparition de cancer était significativement plus élevé lors de la première année de mariage, le changement de vie induisant un stress chronique pendant cette année.
 
A

Anonymous

Invité
Qu'est ce le stress, que se cache derrière le stress?

Pas de lien entre évènement stressant et cancer
mais certainement entre stress chronique et cancer


Qu'est ce qu'un stress chronique, pourquoi est-il chronique ?
la réponse : c'est l'évenement d'origine, que vous le vouliez ou non cher médecin, c'est comme ça que ça se passe à chaque fois...

Faites vous des régressions en âge en hypnose, car là, est la source, l'origine de tout ce qui s'est mis en place, qui a continué indisidieusement parfois tout le long d'une vie et qui fini par faire boule de neige et qui amène au stress chronique, on ne sait plus quand il a commencé, combien de personnes en thérapie disent : j'ai toujours été stressée.

Ce stress chronique développera sur de longues années, probablement voire certainement une maladie, car effectivement il amenuise l'immunité, tout l'organisme s'affaiblit, n'a plus de résistances, le système nerveux n'est plus correctement alimenté, etc, etc...

Voilà l'apparition du cancer, de la sclérose en plaques, des exzémas chroniques pour les cas les plus graves, en passant par les ulcères, les migraines chroniques, les colopathies, (toutes les colères, tristesse, frustrations, impuissance, enfouies profondément..)

Mais si le mariage apporte un stress chronique, faut vite se poser des questions sur notre mariage...
Un stress ne devient pas chronique sur une situation isolée, il devient chronique quand ce stress est ressenti dans nombreuses situations et depuis longtemps...

Le stress chronique amène également au burn out (dépression profonde); derrière le burn out/dépression se cache bien autre chose, schémas erronés (assujettissement, besoin de reconnaissance, etc...) on perd le contrôle de notre vie...


Mais grâce à Thérapie29, vous serez débarrassez de tout ça en 1h00 dans son cabinet ! pas dans le mien ... :oops:
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Comme vous le dites Hubert, il y a possibilité d'un lien entre stress chronique, sécrétion de cortisol associée, baisse d'immunité, développement de cellules cancéreuses.

De là à affirmer que le stress ou l'inconscient est la cause du cancer, il y a encore un gros pas à franchir, personnellement je ne le franchis pas et reste sur l'idée (assez globalement partagée il me semble) que le cancer est multifactoriel.

Quant à aller encore plus loin et imaginer qu'à peu près toutes les maladies sont causées par le stress, on ne peut je pense y voir qu'une croyance pour le coup très loin d'être démontrée. Après chacun est libre d'avoir ses propres croyances mais il me semblerait potentiellement dangereux qu'un thérapeute puisse transmettre ce type de croyances à ses patients.
 
A

Anonymous

Invité
Quand le corps médical fonctionne avec la pharmacologie, on peut simplement se demander s'il peut prendre en charge l'individu dans sa globalité et ne pas le traiter sur son symptôme mais comprendre son histoire, ce qui ne se fait jamais dans une consultation de médecin, car c'est pas son rôle.

Le médecin qui devient thérapeute, j'en ai connu, ils disent eux même qu'ils sont loin de se détacher de leur formation initiale, que le naturel revient au galop comme on dit, il se base sur des stats, sur l'organique pur... la plupart n'ont jamais travaillé sur eux mêmes... :?

Je pense que les médecins devenus thérapeutes sont loin d'être le guérisseur auréolé, ils manquent la plupart du temps d'ouverture d'esprit..

J'ai des médecins en thérapie, que c'est compliqué... :roll:
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Ouch que de généralisations, pauvres médecins...

Pour information, les médecins ne sont pas les seuls à publier et à réaliser des études, pour autant à ma connaissance aucune étude ne vient valider à ce jour un lien unique et direct entre stress et une multitude de maladies.
 
A

Anonymous

Invité
mindy à dit:
Ouch que de généralisations, pauvres médecins...

Pour information, les médecins ne sont pas les seuls à publier et à réaliser des études, pour autant à ma connaissance aucune étude ne vient valider à ce jour un lien unique et direct entre stress et une multitude de maladies.

Nous n'avons pas les mêmes lectures... c'est normal je ne fais pas partie du monde médical ni du monde pharmaceutique...

Ouvrez votre cœur, et vous verrez tout ce que vous ne pouvez pas encore voir...


PS : pour mettre les points sur les I, je ne parle d'un stress généré par une situation isolée, type passer un examen, ou une préparation de mariage, j'appelle pas ça un stress chronique...
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Parlant de lecture et de cancer, je vous suggère fortement l'ouvrage de Anita Moorjani "Mourir pour vivre". Qui est époustouflant (bluffant pour mes cousins outre atlantique). Elle y fait un lien entre son cancer terminal et certaines énergies transmutées en peurs. Et le fait qu'elle en soit totalement guérie donne de la crédibilité à son propos.
 
A

Anonymous

Invité
Leo Lavoie à dit:
Parlant de lecture et de cancer, je vous suggère fortement l'ouvrage de Anita Moorjani "Mourir pour vivre". Qui est époustouflant (bluffant pour mes cousins outre atlantique). Elle y fait un lien entre son cancer terminal et certaines énergies transmutées en peurs. Et le fait qu'elle en soit totalement guérie donne de la crédibilité à son propos.

Je ne connais pas ce livre, néanmoins j'ai pas besoin d'être convaincu, je le suis déjà par mes nombreuses lectures.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Hypno-transe à dit:
Nous n'avons pas les mêmes lectures... c'est normal je ne fais pas partie du monde médical ni du monde pharmaceutique...

Ouvrez votre cœur, et vous verrez tout ce que vous ne pouvez pas encore voir...

Oh vous savez je parle de choses démontrées parce qu'à mon sens un thérapeute doit être capable d'objectivité et de rigueur dans son métier. Je trouverais d'ailleurs dommage de me fermer à une littérature médicale ou scientifique, cela fait partie du job je pense de se tenir au courant. Cela ne m'empêche pas de m'intéresser à d'autres lectures et à "ouvrir mon coeur", pour autant cela doit-il empêcher une certaine rigueur intellectuelle? :wink:
 
A

Anonymous

Invité
Attention quand même à la rigueur intellectuelle qui amène souvent une raideur émotionnelle, je préfère dire l'ouverture intellectuelle ça me correspond plus.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 181
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Hypno-transe à dit:
Quand le corps médical fonctionne avec la pharmacologie, on peut simplement se demander s'il peut prendre en charge l'individu dans sa globalité et ne pas le traiter sur son symptôme mais comprendre son histoire, ce qui ne se fait jamais dans une consultation de médecin, car c'est pas son rôle.

Le médecin qui devient thérapeute, j'en ai connu, ils disent eux même qu'ils sont loin de se détacher de leur formation initiale, que le naturel revient au galop comme on dit, il se base sur des stats, sur l'organique pur... la plupart n'ont jamais travaillé sur eux mêmes... :?

Je pense que les médecins devenus thérapeutes sont loin d'être le guérisseur auréolé, ils manquent la plupart du temps d'ouverture d'esprit..

J'ai des médecins en thérapie, que c'est compliqué... :roll:

J'ai des médecins en thérapie, que c'est compliqué...

Avec une telle haine anti-médicale qui transpire de vous, prendre en charge ce type de patient ne relève t-il pas de la perversité ?

NB : Je pèse mes mots avec un esprit ouvert et ce en toute indépendance.
 
M

mindy

Membre
messages
563
Points
1 790
Hypno-transe à dit:
Attention quand même à la rigueur intellectuelle qui amène souvent une raideur émotionnelle

En voilà un curieux lien de cause à effet.

Nous parlions de David Servan Schreiber: il était très ouvert à des méthodes telles que la méditation ou l'EMDR, ce qui ne l'empêchait pas de le faire avec une belle rigueur intellectuelle, pourquoi donc opposer rigueur intellectuelle et équilibre émotionnel?
 
A

Anonymous

Invité
surderien à dit:
Hypno-transe à dit:
Quand le corps médical fonctionne avec la pharmacologie, on peut simplement se demander s'il peut prendre en charge l'individu dans sa globalité et ne pas le traiter sur son symptôme mais comprendre son histoire, ce qui ne se fait jamais dans une consultation de médecin, car c'est pas son rôle.

Le médecin qui devient thérapeute, j'en ai connu, ils disent eux même qu'ils sont loin de se détacher de leur formation initiale, que le naturel revient au galop comme on dit, il se base sur des stats, sur l'organique pur... la plupart n'ont jamais travaillé sur eux mêmes... :?

Je pense que les médecins devenus thérapeutes sont loin d'être le guérisseur auréolé, ils manquent la plupart du temps d'ouverture d'esprit..

J'ai des médecins en thérapie, que c'est compliqué... :roll:

J'ai des médecins en thérapie, que c'est compliqué...

Avec une telle haine anti-médicale qui transpire de vous, prendre en charge ce type de patient ne relève t-il pas de la perversité ?

NB : Je pèse mes mots avec un esprit ouvert et ce en toute indépendance.

Non je n'ai pas de haine, bien au contraire, ce sont des patients presque comme tous les autres, mais que c'est compliqué... :idea:
 
H

Hubert Chatelée

Membre
messages
213
Points
1 820
Hypno-transe à dit:
c'est normal je ne fais pas partie du monde médical ni du monde pharmaceutique...

C'est vrai que vous ne faites pas partie de tout cela...
A bien y réfléchir je me demande aussi si vous faites partie du monde de l'hypnothérapie, ou d'un autre monde que le votre...
Continuez à essayer de faire rentrer vos "consultants" dans les petites cases de vos fiches-questionnaires, c'est vraiment voir la personne dans sa globalité et faire preuve d'ouverture d'esprit.
Enfin tant que ça vous rassure...

mindy à dit:
Comme vous le dites Hubert, il y a possibilité d'un lien entre stress chronique, sécrétion de cortisol associée, baisse d'immunité, développement de cellules cancéreuses.

De là à affirmer que le stress ou l'inconscient est la cause du cancer, il y a encore un gros pas à franchir, personnellement je ne le franchis pas et reste sur l'idée (assez globalement partagée il me semble) que le cancer est multifactoriel.

Quant à aller encore plus loin et imaginer qu'à peu près toutes les maladies sont causées par le stress, on ne peut je pense y voir qu'une croyance pour le coup très loin d'être démontrée. Après chacun est libre d'avoir ses propres croyances mais il me semblerait potentiellement dangereux qu'un thérapeute puisse transmettre ce type de croyances à ses patients.

Non bien sûr le stress n'est pas la cause du cancer, c'est un des facteurs qui, entre autre, limite la défense du corps contre cette maladie.
Reste que l'immunité, ça se mesure, et un état de stress chronique baisse nos défenses immunitaires, comme une activité sportive régulière les augmentent. Mais ce ne sont évidemment que des facteurs, importants, parmi tant d'autres.
 
A

Anonymous

Invité
Voilà le problème des blouses blanches en thérapie, c'est qu'il pense détenir la vérité... mais ils se rendent compte que finalement leur blouse blanche n'est qu'un paravent, et que l'aspect émotionnel ne s'encadre pas... :idea: ; alors souvent ils intellectualisent pour ne pas faire fondre leurs croyances médicales, d'où un conflit intérieur pas facile à travailler en thérapie !
 
H

Hubert Chatelée

Membre
messages
213
Points
1 820
Hypno-transe à dit:
Voilà le problème des blouses blanches en thérapie, c'est qu'il pense détenir la vérité... mais ils se rendent compte que finalement leur blouse blanche n'est qu'un paravent, et que l'aspect émotionnel ne s'encadre pas... :idea: ; alors souvent ils intellectualisent pour ne pas faire fondre leurs croyances médicales, d'où un conflit intérieur pas facile à travailler en thérapie !
En voila de la réponse pertinente et appropriée!
Cela montre quand même que, faute de mieux, vous avez de la suite dans les idées...
Je me pose quand même une question, comment accorder tant de crédit à
vos petits questionnaires sur fiches et dénigrer autant l'étude statistique?

C'est vrai que vous "pratiquez" une "hypnose intègrative" qui intègre TOUTES les thérapies...
La vérité se trouve donc dans ces petits questionnaires, ils vous sont donc indispensables!
Intégrer toutes les thérapies... Je comprend mieux pourquoi il vous faut 15 séances ou plus...
Vous avez qualifié l'exercice d'un hypnothérapeute de "Bricolage"...
Ce que vous faites ressemble plus à du "rafistolage" tiré de vos innombrables contradictions.
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Oui il me semble dangereux de dire à un client, un patient ou un consultant que l'on croit que des déplacements de symptôme peuvent mener à un cancer. Je ne ferais jamais une telle chose mais je ne peux m'empêcher de croire à cette possibilité.

Mais, de toute façon, tant qu'à ne faire que déplacer un symptôme, si l'on ne sait pas ce que cela va donner, faut travailler à éradiquer et déraciner dans un cadre plus global. Encore faut-il savoir un peu ce qu'est la mécanique de la chose, avoir une vision holistique. Mais encore, les concepts holistiques ont cette fâcheuse tendance à aller dans toutes les directions, y compris les directions souvent erronées mais encore bien élitistes de ce que l'on appelle "la science", la médicale comme les autres.
 
A

Anonymous

Invité
Leo Lavoie à dit:
Oui il me semble dangereux de dire à un client, un patient ou un consultant que l'on croit que des déplacements de symptôme peuvent mener à un cancer. Je ne ferais jamais une telle chose mais je ne peux m'empêcher de croire à cette possibilité.

Qui a dit qu'il disait ça à son patient ? :shock:

Mais, de toute façon, tant qu'à ne faire que déplacer un symptôme, si l'on ne sait pas ce que cela va donner, faut travailler à éradiquer et déraciner dans un cadre plus global. Encore faut-il savoir un peu ce qu'est la mécanique de la chose, avoir une vision holistique. Mais encore, les concepts holistiques ont cette fâcheuse tendance à aller dans toutes les directions, y compris les directions souvent erronées mais encore bien élitistes de ce que l'on appelle "la science", la médicale comme les autres.

Alors d'après vous qui peut avoir cette vision holistique, finalement là est la question ? puisque ce ne sont pas les médecins, les hypnothérapeutes ? alors qui ?
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ah ben oui... Dieu est la bonne réponse en effet. Autrement que cela, ce que l'on peut faire c'est d'être humble même si l'on a un doctorat (peut-être même surtout si l'on pratique avec la crédibilité d'un doctorat).
 
Vous aimerez:
corfinas
  • Question
  • corfinas
Réponses
12
Affichages
3 K
Paul Elie
Paul Elie
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
0
Affichages
1 K
xorguina
xorguina
xorguina
  • Question
  • xorguina
2
Réponses
47
Affichages
5 K
EricL
E
Nouveaux messages
V
  • Question
  • vengeance
Réponses
0
Affichages
36
vengeance
V
Dov Aim
Réponses
12
Affichages
518
moune
moune
M
  • Question
  • Max4.44
Réponses
5
Affichages
72
surderien
surderien
Débat du mois
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut