Formation Hypnose

« Et si vous pouviez être n'importe qui, qui seriez vous ? »

  • Initiateur de la discussion surderien
  • Date de début
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 085
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
« Et si vous pouviez être n'importe qui, qui seriez vous ? »


si vous manquez d'idées, voir "biologie des croyances" de Bruce Lipton

http://www.canalplus.fr/c-divertissemen ... gid=471322

http://www.canalplus.fr/c-divertissemen ... gid=471322

:shock:


Moi je serais surderien, mais surderien !

8)
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Personne n'a envie d'être Bandler ou Erickson ou Derren Brown, et bah suis étonnée moi ?

Les places sont libres ? :lol:
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque


Continuer à re/trouver un petit plus chaque jour, mon être en entier, absolu dans l'infini de tous les possibles :D


https://www.casimages.com/
 
BDN

BDN

Membre
messages
12
Points
1 290
Je pense que ce que nous sommes est déterminé par ce que l'on nous a dit et les expériences que l'on fait .

Donc a la base on est rien, donc tout ... Des dieux quoi !

Y parait que dieux lui même ne saurai pas qui il est o_O

Vouloir être quelqu'un qui ne sait pas qui il est ? Sois même quoi, personne , tout le monde ...

Et si la terre n'étaient qu'un atome constituant quelqu'un comme nous ? :shock:
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Il y en a deux qui me touchent profondément:

Cyrano de Bergerac: personnage dont j'adore la volonté, la ténacité, la morale et les dons d'orateur et de poète. Tout en admirant à quel point il peut être doux avec les autres, je trouve parfois dommage qu'il soit si dur avec lui même tout en pensant que ça fait partie de sa beauté. Je m'y retrouve en partie, je rêve d'avancer plus vers lui tout en étant bien contente de ne pas l'être (j'admire certaines de ses qualités, mais poussées à l'extrême comme elles le sont chez lui, cela engendre de la souffrance dont je n'ai pas envie).

Edmond Rostand: Son créateur, dans de nombreuse de ses pièces ont retrouve une soif folle d'idéal, de perfection, de pureté, d'amour inconditionnel; et dans ses poèmes un amour de toutes les simples réalité des poussières qui volent dans un trait de lumière aux frondaisons des pins.

Dans les deux je retrouve une grande poésie, un amour et une quête du parfait tout en ayant la capacité de se nourrir et de s'émerveiller de toutes petites choses. Un amour des belles lettres, des mots, du voyage intellectuel et émotionnel que peut procurer un livre, un poème, une œuvre de création. Je me retrouve sublimée dans les deux. Je note également qu'il s'agit de deux hommes, ce qui n'est pas anodin ^^ et également que lors d'une séance d'hypnose où un mentor devait nous aider, j'ai choisi Cyrano de Bergerac et qu'il m'a pris la main (j'en étais très étonnée car dans son livre il a peu de contacts physiques directs et en particulier avec une femme) et j'ai senti quelque chose de très paternel, me voyant d'ailleurs petite fille (encore étonnement n'ayant jamais considéré, consciemment, Cyrano comme une figure paternelle).

Donc, je ne souhaite pas être quelqu'un d'autre que moi (et pas un homme), ce qui ne m'empêche pas d'avoir des mentors...
Comme le disait Marion, c'est une modélisation.
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Un choix: celui d'être alchimiste, de transformer le plomb en or.

Transformer ce qui fait souffrir, en quelque chose qui fait bonheur, trouver des opportunités d'aller vers du nouveau là où il n'y aurait eu que manque et frustration.

Peut être pourrait on appeler cela la "résilience" mais pour moi, c'est être alchimiste.

Pour une meilleure "chimie" de l'âme
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
xorguina à dit:


Continuer à re/trouver un petit plus chaque jour, mon être en entier, absolu dans l'infini de tous les possibles :D


https://www.casimages.com/


Pourquoi personne ne serait parfait ?
Est ce une croyance que l'on nous a inculquer pour pouvoir nous manipuler ? par peur que nous nous rappellions que nous sommes des dieus et déesses, que nous avons tout déjà, que nous redevenions des êtres individuels ?

Continuer à oser re/trouver l'être parfait, la poussière d'étoile à qui j'appartiens, l'être absolu, dans l'infini de tous les/mes possibles... :D
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
xorguina à dit:
Pourquoi personne ne serait parfait ?
Est ce une croyance que l'on nous a inculquer pour pouvoir nous manipuler ? par peur que nous nous rappellions que nous sommes des dieus et déesses, que nous avons tout déjà, que nous redevenions des êtres individuels ?

Continuer à oser re/trouver l'être parfait, la poussière d'étoile à qui j'appartiens, l'être absolu, dans l'infini de tous les/mes possibles... :D

Parce que la perfection est unique, et non humaine. Nous ne pourrions pas apprendre et découvrir si nous étions parfait. A mon sens, la perfection est profondément chiante. :lol:

katia (zoulouk) à dit:
Un choix: celui d'être alchimiste, de transformer le plomb en or.

Transformer ce qui fait souffrir, en quelque chose qui fait bonheur, trouver des opportunités d'aller vers du nouveau là où il n'y aurait eu que manque et frustration.

Peut être pourrait on appeler cela la "résilience" mais pour moi, c'est être alchimiste.

Pour une meilleure "chimie" de l'âme

J'aime beaucoup ta métaphore. La mienne c'est un maçon qui reconstruit. (enfin un ouvrier du bâtiment multi-tâche) :D
On en revient au pain noir bourré de bonnes choses... plus que le pain blanc..
 
Oratorioo

Oratorioo

Membre
messages
290
Points
2 160
Tiens, moi j'voudrais être celui qui a gagné plus de 160 millions d'euros il y a quelques jours.
Mais pas très longtemps hein, juste le temps d'expérimenter cette transe profonde. Une induction rapide à 160 millions d'euros!
Bon, après je reviens à ma réalité qui me convient tout à fait...
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Prudence à dit:
xorguina à dit:
Pourquoi personne ne serait parfait ?
Est ce une croyance que l'on nous a inculquer pour pouvoir nous manipuler ? par peur que nous nous rappellions que nous sommes des dieus et déesses, que nous avons tout déjà, que nous redevenions des êtres individuels ?

Continuer à oser re/trouver l'être parfait, la poussière d'étoile à qui j'appartiens, l'être absolu, dans l'infini de tous les/mes possibles... :D

Parce que la perfection est unique, et non humaine. Nous ne pourrions pas apprendre et découvrir si nous étions parfait. A mon sens, la perfection est profondément chiante. :lol:



héhé..huhuhuhu ça dépends de ce que tu entends par parfait hein !


Toute façon tu peux faire ce que tu veux, c'est cyclique, en spirale sans ligen de temps donc on va jusqu'au sommet et on reparts, c'est loin d'être chiant ! plutôt fun ! :lol:


Dieu ou comme tu veux l'appeller, n'a trouvé que la relativité pour connaître a quel point il était bon et merveilleux.....car,quand tu es dans l'absolu, quans tu vis dans l'absolu, tu ne peux le savoir....alors quand tu es redenouveau dans l'absolu, tu ne penses qu'à repartir dans la relativité pour démontrer a quel point l'infini des possibles est possibles dans le fait que nous sommes des dieux :lol: comprenne qui pourras :wink:


katia (zoulouk) à dit:
Un choix: celui d'être alchimiste, de transformer le plomb en or.

Transformer ce qui fait souffrir, en quelque chose qui fait bonheur, trouver des opportunités d'aller vers du nouveau là où il n'y aurait eu que manque et frustration.

Peut être pourrait on appeler cela la "résilience" mais pour moi, c'est être alchimiste.

Pour une meilleure "chimie" de l'âme

J'aime beaucoup ta métaphore. La mienne c'est un maçon qui reconstruit. (enfin un ouvrier du bâtiment multi-tâche) :D
On en revient au pain noir bourré de bonnes choses... plus que le pain blanc..

Oui, l'être parfait qui peut créer ce qu'il veut ! encore faut 'il désirer oser être ce que l'on a envie !

transformer le plomb en or...le maçon multi tâches ! ou le boulanger qui sait bien que son pain noir est aussi bon que le blanc et que celà ne dépendra donc que des goûts et couleurs de chacun :wink:
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
xorguina à dit:
Oui, l'être parfait qui peut créer ce qu'il veut ! encore faut 'il désirer oser être ce que l'on a envie !

transformer le plomb en or...le maçon multi tâches ! ou le boulanger qui sait bien que son pain noir est aussi bon que le blanc et que celà ne dépendra donc que des goûts et couleurs de chacun :wink:

Que de beaux métiers... thérapeute c'est pas mal non plus... que ce soit auto ou hétéro
 
undy

undy

Membre
messages
319
Points
2 460
Localisation
Villeurbanne (France)
Prudence à dit:
Cyrano de Bergerac
Mais il est moche :roll:

Plus sérieusement, je me demande si justement demander "si vous pouviez être n'importe qui, parmi les personnes que vous voudriez être, quelles seraient celles qui ont aussi des défauts ou autres gênes plutôt importantes, mais que vous seriez prêt à accepter en échange du reste", cela ne pourrait pas donner des infos intéressantes sur comment pense la personne.
Bon faut raccourcir et optimiser cette énorme formule que j'ai fait alors que je devrais être en train de dormir, donc pas géniale (comme le reste de mon post :p)
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Ta question serait elle : qu'accepterions nous de "faire" ou "d'avoir comme défaut", pour devenir ce que nous souhaitons être ?

En gros quels efforts ferions nous en contrepartie du reste que nous souhaitons ?

Test de motivation ?
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
undy à dit:
Prudence à dit:
Cyrano de Bergerac
Mais il est moche :roll:

Je le trouve très beau, il est magnifique dans ma tête. Bon ceci dit les goûts et les couleurs... Perso, je ne trouve rien de plus sexy chez un mec que son intelligence...
 
Hypno-Morgane24

Hypno-Morgane24

Membre
messages
79
Points
1 460
Age
26
Localisation
Limousin
Bonsoir à tous,
Tel sujet fascinant, n'est ce pas?! Si je devais choisir un personnage(réel ou imaginaire) à interpréter, je choisirai Philippe Jarrousky pour sa voix de contreténor avec une légère touche de castrat que j'admire énormément, plein de sensibilité et de pureté dans sa voix d'ange. Un autre personnage(réel toujours): Albert Einstein pour ses connaissances hors du commun. Dans le milieu de la psychologie, et de plus est de l'hypnose, cela serait Milton Erickson grâce à sa mise en valeur de son approche communication entre patient-thérapeute et sa façon d'aborder l'hypnose médicale.
Pour finir sur une touche subtile, mon personnage fictif serait un chercheur de renommé international, d'environ 1m80 et avec comme caractéristiques: yeux bleus, chevelure fine et châtaigne claire, ayant percé tous les secrets des mystères de la science en neurologie et du fonctionnement de l'ensemble des pathologies existantes auxquels nous n'avons actuellement pas résolu les causes. imaginons un instant, un médecin ou un chercheur comme ce célèbre Dr House... ça serait bien, non? Avec un don pour l'empathie et visionnaire, ça aiderait pas mal.
Dans le milieu du théâtre: Knock ou le triomphe de la médecine, Roméo et Juliette.. j'en ai plein d'autre encore me venant à l'esprit.
Sur ce long texte, je vous souhaite une agréable soirée à tous.
Morgane.
 
Bichon77

Bichon77

Membre
messages
4
Points
740
Age
38
Localisation
TOULOUSE
Bonjour,
Le problème je pense pour répondre a cette question, c'est que la personne a laquelle on pense en théorie ne nous montre pas toute sa personnalité... on voir une personne tel un idéal, mais cette idéal a lui même ses propres désir.
Du coup en soit il faudrai répondre selon un modèle incomplet, et de ce point de vue, beaucoup de personne son idéalisé.
C'est sur que ce n'est pas le physique de nos hommes politiques qui nous les faits respecter ou non, cependant, en psychologie, la réponse a cette question est aussi un indice sur la personnalité. Ainsi une personne renfermée sur elle même idealisera la plus part des personnes s'exprimant avec éloquence, le romantique coincer dans un physique "ingras" sera quand a lui idolâtrer les tombeur de ces dames (artistes ou juste avec le type beau-belle gosse) etc...

Et finalement pour repondre, a la question, je dirai le personnage fictif Tony Stark. Pour la possibilité qu'il a d'avoir des idées de génies au sens litérrale mais surtout a pouvoir les mettre en oeuvres
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
ET...
si on est soi, ce serais de l'égo ?
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 085
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Pour les psychanalystes :

Si on est soi, et satisfait de l'être : c'est bien de l'égo, à soigner psychanalytiquement +++

Si on est soi, et pas satisfait de l'être, c'est bien plus grave et çà nécessite une analyse encore plus longue.

:(
 
  • J'aime
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
La psychanalye est vraiment un bon bizness .
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 085
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
En général, çà leur a coûté très cher aux psychanalystes, pour devenir psychanalystes
Donc ils se rattrapent...
Mais ils sont devenus parallèlement inguérissablement addicts à leur système
Certains disent que c'est de la scientology à la Française.

L'hypnose prendrait-t-elle le même tournant en tant que super spécialité hyperlucrative ?

Certains diront que tous ces systèmes marchent avec la même hypnose, mais surderien...
 
Dernière édition:
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
Certes les préceptes de la psychanalyse et de la psychopathologie sont particulièrement bien installé en France.
Les gardiens du dogme sont à des postes clefs, et apparemment indéboulonnables et impose librement leurs vues
par des formations en leurs psychopathologie (aux hypnos).
Par la suite les hypnos prennent peur, et renonce a approcher certains clients et les leurs refilent.

Mais on s'éloigne du sujet...
et donc si on aimerais être quelqu'un d'autre...
ce serais pas une sorte de rêve dissociatif ?
Cela ne pourrais pas durer des années ?

Dans cette société on nous fournis pleins de modèles comme ces jeunes partit de rien, qui entreprennent et qui réussirait.
ensuite on entend plus parler et quand on cherche 6 mois plus tard on se rend compte que ils sont SDF...

et il ayant côtoyé ceux qui en font leur métier et à qui on leur demande d'incarner un personnage...
je me suis rendu compte que il y a une face cachée, certes il y a un coté flamboyant mais il y a une face cachée, intime dans le quel il est très difficile de pénétrer.
un mur est érigé, pour ne faire paraître que le coté lisse et brillant, une sorte de blindage,
alors que le quotidien si difficile à pénétrer est disons plus sombre.
j'éprouve une forte empathie et j'avoue même un peu théraper ces personnes.
Et je trouve des ressemblances avec ce qui est classé sous maniaco-dépressifs, des personnes addicts aux psys, aux psychotropes, aux drogues.
Certes on est pas forcément obligé d'aller jusque là..

vouloir ressembler à.. ou peut-être s'idéaliser se projeter dans quelqu'un d'autre,
une sorte de transfère, ça aide ?

et certes se trouver parfait et l'affirmer, je trouve cela disons égotique voir, narcissique ...
Alors que ne pas être pleinement satisfait de soi, de vouloir progresser, de rester curieux, intéressé, ouvert. serait tout aussi pathologique.
LA psychanalyse semble êtres une boucle dont on ne sort pas et ou tout est pathologique.
Ce qui m'intrigue c'est que celui qui se prétend l'inventeur, insiste dans ces ouvrages sur le fait que cela soigne ou guéris pas,
ou alors parfois, par accident, en fait l'auteur dit plutôt par hasard.

Or ses successeurs au fil des générations et dans une technique de plus en plus sophistiquée semble avoir oublié ce constat de départ.

Certes la France à Lacan et son noeud borroméen ne fait bien transer, à quoi cela nous avance ?

ma croyance et que vouloir être autre ou un autre, ressembler à.. me semble être pas très bon certains dirons pathologique .
il y a aussi à mes yeux une débauche d'énergies pour ce vouloir qui éloigne de la construction de la personne.

Avec la psychanalyse, il me semble que on est de plus en plus conduit à se comporter et a penser comme la modélisation psychanalytique se représente elle même, un long conditionnement à ce que l'on devrais être au nom des certitudes psychanalytiques .
C'est d'ailleurs curieux, je parviens de plus en plus reconnaître les personnes ayant u une cure !

Alors qui voudrais t'on être ?

Je ne suis que moi, certes c'est chiant et parfois même déprimant,
je me sait imparfait.
Cela fait de moi une personne en demande, curieuse, plaintive et bien d'autre choses.
Et ce serais patho-logique.

On ne sort pas des références externes du ce que l'on devais être d'après un thérapeute que l'on idéalise/modélise.

Bref, on reste en transe...
 
Vous aimerez:
xorguina
  • Question
  • xorguina
Réponses
11
Affichages
3 K
xorguina
xorguina
N
  • Question
  • Nanou45
Réponses
25
Affichages
1 K
Nanou45
N
M
  • Question
  • Métaphore
2 3 4 5
Réponses
122
Affichages
14 K
xorguina
xorguina
Nouveaux messages
surderien
Réponses
34
Affichages
5 K
jeangeneve
jeangeneve
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
21
Affichages
496
ConscienceHarmonie
ConscienceHarmonie
C
  • Question
  • CHANTALE
Réponses
1
Affichages
68
Durand01
Durand01
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut