1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Exercices d'hypnose pendant un jogging

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par davidt, 7 Novembre 2014.

  1. davidt

    davidt Membre

    Inscrit:
    5 Novembre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Fouesnant

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,

    Je me suis amusé à essayer un exercice d'auto-hypnose en faisant un jogging. Je partage avec vous cet exercice, n'hésitez pas à me donnez vos avis et conseils pour optimiser ça !

    Déjà, pour recentrer l'objectif : ayant quelques kilos à perdre, j'ai commencé un régime il y a quelques semaines, et en parallèle essaye de me remettre à une activité physique régulière. J'ai plusieurs fois par le passé essayé de faire des jogging réguliers, et à chaque j'ai abandonné très vite...

    Donc mon but premier était d'essayer de "transformer" cette corvée en quelque chose de motivant.
    Et aussi, de faire en sorte que ce ne soit pas trop douloureux...

    Voici comment j'ai procédé : d'abord commencer "doucement", à un rythme relativement lent, et dès le départ essayer de rentrer en hypnose très légère. Pour ça je concentre mon regard sur un point fixe devant, tout en essayant d'être attentif à tout ce qui se passe dans mon champ de vision. J'essaye de ressentir le plus intensément possible ma respiration, l'air qui entre et sort dans mes poumons. Et surtout j'essaye d'être le plus possible dans le ressenti corporel : concentration sur le choc des pieds sur le sol, balancement des bras, rotation des épaules, des cuisses, etc. Attentif aux tensions musculaires quand elles arrivent, etc. Et dans ma tête, je me répète mes objectifs et suggestions. "Je cours pour me faire du bien", "j'écoute mon corps qui sait quand je dois ralentir et quand je peux accélérer", "En courant je fais provision d'énergie", etc.
    J'ai la chance d'habiter au bord de la mer, donc je vais courir sur a plage, à marée basse, pour pouvoir courir juste à côté de l'eau, j'ai donc le ressac à mes côtés, j'aime bien me faire comme suggestion que l'énergie des vagues à mes côtés vient me ressourcer, est une source d'énergie.

    Bref, j'ai fait tout ça pendant quelques minutes, et ça a plutôt bien marché, au bout d'un moment j'avais le sentiment de courir de manière plus "fluide", et de contrôler ma vitesse et mes efforts de manière automatique, je me suis surpris plusieurs fois à me mettre à marcher, puis à reprendre la course, sans l'avoir vraiment décidé, comme si c'était mon corps qui régulait tout seul mes efforts.

    C'était vraiment agréable comme sensation... par contre ces moments ou j'étais en mode "automatique" étaient de courte durée, j'ai l'impression que je n'arrive pas à le tenir sur la durée. Peut-être aussi parce que c'était la première fois, et que je n'arrivais pas à m'empêcher d'observer les conséquence de ce mode.

    En tout cas, pour la première fois après un jogging je n'ai eu aucune douleur musculaires le reste de la journée, j'avais au contraire l'impression que mon corps était plus "alerte". Donc très positif... a voir sur la durée ! Si vous avez déjà testé des exercices similaires, ou si vous avez des conseils, n'hésitez pas !

    David
     
  2. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Bonjour Davidt,

    Il y a quelques années j'étais dans la même situation que toi, quelques kilos à perdre en ayant décidé de faire du footing. Seul hic, j'abandonnais assez rapidement car c'était la croix et la bannière. Au bout de 30 minutes, j'en avais vraiment marre et donc la résolution ne tenait que quelques séances. Quand j'ai repris, première séance, vraie galère !!! Je me suis dit, pas la peine, va falloir tenter d'aborder avec de l'auto-hypnose pour avoir une chance de persévérer.
    En auto-hypnose, j'ai visé un grand relâchement musculaire, tout en allant à une allure confortable, comme si courir était aussi naturel que marcher... J'ai couru facilement une heure par la suite, environ trois fois par semaine. Une blessure, un an plus tard, dû à un mauvais achat de chaussures (mauvais conseil du vendeur) ont obligé à un arrêt, et j'ai pu reprendre par la suite assez facilement, avec nouvelle interruption pour une grosse fracture de la cheville.

    L'hypnose facilite vraiment cet exercice, mais on en devient pas un champion pour autant, juste d'être plus à l'aise et d'être plus proche de son potentitel. Le mode automatique, je l'appelle le mode super "cool", où tu entends les oiseaux, le bruit de la mer ( chez moi plutôt le vent dans les arbres), tu sens tes pieds fouler le sol etc... Ce mode devient de plus en plus long sans quasiment s'en apercevoir.

    Belles virées à toi au bord de mer
     
  3. Ovide

    Ovide Membre

    Inscrit:
    26 Mars 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Attention. Il est important aussi de sentir la douleur, ça nous protège. Il y a 10 ans je faisait du kung fu et du chi kong.
    Je faisait jooging en mode insenbilisation (sur la respiration). 15 bornes tous les soirs, j'etais shooté. Le problème c'est que mon corp n'était
    Pas au niveau. C'est destructeur et suivant ton âge, y aller doucement. Bientôt tu feras du treck , 150 km en montagne.
    Amuse toi bien.
     
  4. davidt

    davidt Membre

    Inscrit:
    5 Novembre 2014
    Messages:
    9
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Fouesnant
    Merci Zoulouk2 pour ton retour d'expérience, ça me conforte dans l'idée de continuer sur ce principe...
    Ovide, oui bien sur, je m'étais peut-être mal exprimé mais le but n'est pas du tout de faire en sorte de ne plus ressentir la douleur, pour la surmonter, au contraire.
    Le but est justement d'être plus attentif à elle, au message qu'elle lance, pour adapter en conséquence son rythme.
    Le but n'est pas d'aler au bout de ses limites, mais au contraire de trouver le bon équilibre entre efforts et bienfaits. Une sorte de jogging "doux", un mix de yoga et de jogging... du "yogging", quoi, en gros :)
     
  5. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    super le "yogging" !!!
    La course à pied par son coté automatique (si, si après le fruit des entraînements) facilite bien des entrées en transe et peut aussi être le moment de l'émergence des "bonnes idées" comme certains les ont sous la douche..;
    Pas trop fort quand même au début (2 fois par semaine, le premier mois, c'est bien assez...)
     
  6. collinmad

    collinmad Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2013
    Messages:
    92
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1180
    Il y a une contradiction dans de ce que tu decris comme une course automatique et ton hyperfocalisation sur ta respiration et tes mouvements.Je cours aussi regulierement et pour moi c'est soit l'un soit l'autre...
    ce sont 2 etat diferents:celui ou j'oublie que je cours.. je suis dans le reve...dans mes pensees...
    et l'autre ou je suis a font concentree sur mon corps le mouvement ect...occupee a me parler a moi meme de la course ...super les jambes vous avez la niac aujourd'hui ect..la je suis aussi plus concentee sur la route,le denivelle,ect...
    j'ai aussi une autre sorte de transe qui m'enerve et qui vient poluer tout ca c'est le contage de la vitesse, de l'allure moyenne,et voila que je transpose et si je continue a cette vitesse ca me fera un 10km en tel temps ,ca va j'ai de l'avance sur l'objectif si je suis fatiguee a l'avance je pourrai lever le pied et courrir les derniers km a telle vitesse vitesse que je recalcul u km suivant...:mad:..
    .j'aimerais me trouver un ancrage de course automatique...car certains moment c'est interressant de se concentre sur la vitesse et le mouvement (ce sont les sceances ou on travail la qualite),mais certains jour je voudrais parvenir a mettre le pilote automatitque par ancrage.et controler cet etat durant la course... par exemple profiter de ma sceance de course a pied pour me faire une petit sceance d'autohypnose sur la confiance en soi...sur la disparition d'une mauvaise habitudect...le tout sans me faire une entorse:cool::confused:rein que ca..
    Ne me dites pas que c'est impossible :je cherche des temoignage me disant que c'est fesable:rolleyes:
     
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    En plein jogging, réfléchis à comment tu rêverais d'être exactement comme tu le voudrais...

    Tu devrais alors y être, exactement comme tu le souhaites...

    Moi j'y arrive intuitivement, rien qu'à imaginer exactement comme je voudrais être.

    C'est çà l'autohypnose automatique. Imaginer qu'on est exactement comme on rêvait d'être.

    :rolleyes:
     
  8. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Coucou,

    Oui, c'est faisable, une séance d'auto-hypnose en courant, en gardant la même vigilance que quand on conduit et qu'on arrive automatiquement à bon port. Cela nécessite de bien connaitre ton parcours et de passer automatiquement au bon endroit, tout en voyant ton environnement (gens, trous, obstacles, chiens...pour les éviter).

    C'est à dire être là, tout en étant ailleurs... en courant et dans la confiance...avec une partie de toi qui s'occupe du "pilotage" et l'autre de sa séance d'auto-hypnose. C'est faisable comme de penser à deux choses à la fois, tout en grignotant par exemple.

    Bonne course et tiens nous au courant
     
  9. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Aurais tu besoin de courir en ce cas Surderien ? :)
     
  10. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    En toute situation, prendre conscience de ce qu'on veut vraiment et de constater qu'on y est ou qu'on peut modifier pour adapter
    Sinon absence d'adaptation par manque de pleine conscience
    Si je cours et que je me rends compte qu'il y a mieux à faire en faisant autrement, çà s'adapte automatiquement.

    Ici je me rends compte que je suis toujours en pleine conscience et que je suis prêt à ce qui va se passer tout de suite à la suite
    Le téléphone va sonner et/ou on va m'appeler dans le cadre de ma fonction ?
    Pas d'importance car çà va se passer comme çà va se passer, spontanément, automatiquement, naturellement...

    Mon bip sonne à l'instant

    J'y cours...

    Tranquillement...

    Ralentis cocher, nous sommes pressés...
     
    jeangeneve apprécie ceci.
Chargement...