1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

formation DU hypnose medicale AFEHM

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par lyamcarter, 2 Février 2012.

  1. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    J'ai demande a AFEHM si je pouvais suivre leur formation de du hypnose médicale en candidat libre ou en formation continue voici leur réponse :

    "Madame,
    Désolé, notre formation est destinée aux médecins et professionnels de la santé
    Je vous conseille de vous détourner de cette voie
    L’hypnose est une aide pour les soignants diplômés, ce n’est pas une profession en soi !!
    Secrétariat AFEHM
    "

    L'hypnose n'ai pas une proffession ????
     
  2. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Bah non, y'a hypnotiseur de spectacle, qui fait du spectacle, ou hypnothérapeute qui fait de la thérapie, mais hypnotiseur tout seul c'est pas un métier.
     
  3. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    C'est une bonne réponse je trouve... :D
     
  4. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Dire que quelque chose n'est pas un metier, c'est faux, puisqu'il y a de nouveaux métiers qui se créent continuellement.

    Et certaines personnes exercent des métiers en voie de disparition, et ne peuvent plus l'exercer.

    Pour se former à autre chose qu'à de l'hypnose de spoectacle, ou thérapeutique, c'est vraisemblablement compliqué.

    On peut néanmoins imaginer un chercheur en psychologie travailler sur l'hypnose des années durant, expérimenter, pratiquer dans un cadre de recherche scientifique.

    Vu qu'il y a des voyants, magnétiseurs, étiologues etc... il peut y avoir des hypnotiseurs.

    En vivront ils, cela je ne sais pas... mais les voyants faisant preuve de psychologie ont parfois beaucoup de monde.

    A méditer
     
  5. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1320
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Je trouve la réponse très réductrice. Pour moi l'hypnose est un outil que tout le monde devrait posséder, et qu'on devrait apprendre dès le CP.

    Le limiter a des professions qu'on acquiert très tard et très réducteur et suppose qu'il faut être médecin pour savoir se servir de sa tête.

    Je n'adhère pas du tout à cette philosophie.

    De même, lorsqu'on a les outils, on peut très bien accompagner les gens si tant est qu'on a déjà fait un travail sur soi, sur la position basse, et sur ce dont on est capable de traiter avec l'hypnose.
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6108
    J'aime reçus:
    457
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Il convient donc d' arrêter de rattacher le mot "thérapie" à l'hypnose et de ne plus parler que d "hypnodéveloppement personnel" !


    Moi j'ai toujours fait de l'hypnose sans savoir que s'en était.

    ma grand mère me l'avait enseigné dès le berceau :

    elle n'était pas thérapeute mais un peu hors du commun...

    bien que non thérapeute et n'ayant jamais rien connu de Milton Erickson !

    :D
     
  7. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    48
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    En effêt l'hypnose est en chacun de nous depuis l'enfance à l'adulte et nous devrions savoir nous en servir que ce soit pour différentes raisons , professionelles y compris.

    Les aides soignantes faisant pourtant partie du médical, étant dans l'aide et très proche des patients n'ont pas, elles non plus, accés à l'hypnose médicale...plutôt bizarre non ?

    Je confirme que certain métier sont tout a réinventer parce que très dur à travailler avec seul et donc en voix de disparition comme le dit Katia .
     
  8. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    D'expérience de ces deux derniers jours, si vous parlez d'hypnose (ou que quelqu'un en parle pour vous à votre place), la première question est ce votre métier ?

    Même dans des expériences précédentes, la question est à chaque fois est ce votre métier ?

    Tout cela pour dire qu'il y a un imaginaire par rapport au fait qu'il existe des métiers liés à l'hypnose.
     
  9. lyamcarter

    lyamcarter Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Messages:
    200
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1290
    quelqu'un connait des paserelles permettant d'intégrer cette formation ?

    c'est vriament une formation qui me plairait, vu qu'elle met en pratique la théorie dans des hopitaux
     
  10. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Ce n'est pas surprenant cette réponse de l'AFEHM : en effet ils forment des médecins ou autres soignants, à faire leur métier AVEC la conscience de ce qu'ils faisaient déjà comme utilisation de l'état hypnotique, et désormais SANS ce qu'ils faisaient qui contrecarrait (involontairement) la mise en oeuvre par le sujet lui-même de certaines de ses capacités.

    Pour ceux des élèves qui n'employaient en fait pas ou quasiment pas les ressources permises par l'état hypnotique (amélioration du service rendu au public visé, pour simplifier) les marches d'escalier sont très hautes...

    Prenons un exemple caricatural (donc peut être invraisemblable ? 8) )
    celui d'un médecin imbu de l'importance de son rôle soignant, agacé chez son patient par les attitudes qui ne lui facilitent pas la tâche, et qui disait par exemple : "n'ayez pas peur... et surtout cessez de bouger... ne remuez pas, sinon ça risque de vous faire mal..."
    on peut imaginer qu'il dise, après sa formation, des choses bien différentes...
    Pour un tel changement, normal que le groupe de formation doive être spécifique, avec des formateurs qui savent de quoi le quotidien des professionnels qui se forment est fait en pratique... et qui ont en fait le même métier tout simplement...

    Aussi pour les inscriptions je n'irais pas leur reprocher d'agir comme ça : quelqu'un qui voudrait enseigner "l'hypnose en général" OK ; mais enseigner "l'emploi de l'hypnose en général", dans le cadre d'un métier qu'il n'exerce pas, ferait probablement un travail plus que discutable... je veux dire que ça risque d'être sans possibilité d'application pour l'étudiant, s'il n'y a pas eu au cours de la formation des exercices pratiques concernant sa réelle activité professionnelle.

    Pour le dire autrement : enseigner (à des gens dont le métier n'est pas de soigner) l'hypnose avec des exercices de découverte qui sont tous situés dans une thématique de soulagement - et de soin, ne ferait-il pas courir le risque de donner l'envie d'exercer une profession soignante mais sans les habituelles autorisations que sont les diplômes et autres références nécessaires dans notre société ?

    Attention :D je ne voudrais pas être compris de travers : je n'ai pas écrit que seuls ceux qui se sont formés aux professions soignantes sont parés des qualités nécessaires pour soigner.

    Je ne prends donc pas pour sujet, la question de savoir si les études actuellement officiellement proposées aux futurs soignants sont faites d'enseignements adaptés.

    Quoique c'est peut-être un thème tout de même... :wink:
    pour un autre sujet de ce forum ! :)
     
Chargement...