Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 31 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

grignottage

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Anthony Beugnon, 11 Mars 2018.

  1. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Bonjour à tous!!

    J’ai eu ma première patiente en séance d’anamnèse cette semaine pour une problématique sur le grignotage.

    J’essaie d’elaborer une stratégie thérapeutique et j’hesite entre pleins de techniques...

    Il s’agit d’une femme qui grignote beaucoup et plusieurs fois par jour, depuis environ l’age de 6 ans, pas de trauma mémorable qui aurait pu engendré ce comportement, pas de contexte particulier qui amène les grignotages bien qu’elle avoue manger un peu plus quand elle est tout seule à la maison... parfois pour combler l’ennui, parfois juste pour satisfaire une envie de manger, j’ai cru comprendre que c’est souvent une question d’habitude chez elle (j’ai mangé il y a déjà une heure, je peux y retourner...).

    Avez-vous déjà eu un patient avec un profil similaire? Des conseils?

    Merci beaucoup!

    Hypnotiquement vôtre!

    Anthony
     
  2. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    ok quelles sont vos pistes ,puisque vous en avez plusieurs?
     
  3. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  4. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Merci pour le lien je vais aller regarder ça!
    Pour les pistes, je lui ai demandé de tenir un registre de ses grignotages jusqu’à la prochaine séance et à chaque fois qu’elle grignote, de donner un nom, ou une valeur, ou une couleur, ou un niveau de difficulté pour y résister... parce qu’elle avait pas l’air de savoir vraiment pourquoi elle mangeait des fois...
    Je me demande si je dois juste considérer que c’est une gourmande comme toi et moi (le petit gâteau du soir pour toi ou le bout de fromage pour moi ) ou si il y a quelque chose d’autre... et c’est là que je découvre toute la finesse de l´anamnèse!!
    Elle veut clairement perdre du poids pour revenir au poids qu’elle avait après son by-pass (-10kg) mais elle sait qu’en s’enfilant 2 tartines de nutella, puis une heure plus tard un paquet de bonbon, puis un paquet de cookies encore une plus tard, puis un Mcdo le soir... ça va moins bien marcher!
     
  5. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Ohla coco tu es dans l'obésité morbide là et plus dans le petit grignotage!
    https://www.optimyself.com/obesite-morbide/
    Encore une qui croit à la "baguette magique" de l'hypnose
    Bon courage!un encadrement psy est nécessaire,ses femmes une fois opérées sont laissées dans la nature avec leurs manques et problèmes psy
    La chirurgie bariatrique c'est du commerce du gros!
    Le travail ,pour moi tendrait vers l'acceptation de son corps
    On ne peut pas être et avoie été
     
  6. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Oui c’est le diagnostic qu’elle a eu en effet! Ça aurait été bien que le précise!
     
  7. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Donc travail sur l’acceptztion Ok! J’ai essayé de décelé si elle ressentait de la culpabilite à manger mais même pas... ça me semble à l’oppose e ce qu’elle souhaite donc le plus délicat ça va être de lui faire prendre un chemin différent de celui qu’elle veut emprunter...
     
  8. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Regarde le dernier article que je t'ai envoyé,tout est dedans
    C'est du lourd!
    Pour un premier patient ,je te trouve très courageux
    Dis toi que si ça ne marche pas ,ce n'est pas de ta faute
     
  9. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
  10. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Merci beaucoup pour les compliments et les conseils! Je me suis dit qu’il valait mieux se lancer tout de suite plutôt que d’essayer de trier... mais comme un grand pouvoir implique de grandes responsabilités je préfère prendre des conseils quand même!
     
  11. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Peut-être qu'il y a un état de stress caché.

    Est-ce qu'elle a une passion dans la vie ? un truc physique ou l'on bouge un peu

    pour moi avec un by-pass, il devrait y avoir un suivi directement car si la personne ne change pas ses habitudes alimentaire, aie aie aie.
     
  12. Francine lide

    Francine lide

    Inscrit:
    10 Janvier 2018
    Quels sont ces bénéfices secondaires ?
    Peut être traiter les sous parties en faisant un recadrage en 6 points
     
  13. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Pas de stress particulier car ces habitudes alimentaires sont bien ancrées depuis 19 ans...
    je pense aussi que de toute manière elle doit contacter un pro médical (psycho, psychiatre...?)
    Je pense pouvoir aider si elle le souhaite sur la gestion des pulsions mais ça vient en complément d’un suivi médical... n’est ce pas?
     
  14. Nomad

    Nomad

    Inscrit:
    11 Mars 2018
    Je suis médecin anesthésiste et nutritionniste, hypnothérapeute spécialisé dans la prise en charge de ces patients très difficiles. Elle n'aurait jamais dû être opérée sans avoir réglé ses problèmes de grignotage et de compulsion alimentaire. Il est essentiel qu'elle soit suivie médicalement par un nutritionniste et, éventuellement, un psychiatre ou psychologue. Il me semble qu'elle est partie pour être en échec de sa chirurgie, -10 kg après un bypass c'est rien du tout. D'ailleurs, si je comprends entre les lignes, elle a déjà tout repris. Je dirais qu'elle est dans une situation grave : échec de la chirurgie bariatrique (le bypass est une intervention lourde, avec des conséquences à vie), des compulsions alimentaires non traitées, une absence de suivi nutritionnel, et le reste je ne sais pas !! Méfiance, elle cherche des baguettes magiques, celle de la chirurgie bariatrique n'a pas fonctionné, on essaie celle de l'hypnose !!

    Courage !
     
  15. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    les patients ayant une sleeve perdent 60kg les trois à six premiers mois ,pour perdre lentement et se stabiliser
    -10kg effectivement c'est rien
    elle a su mettre en place une stratégie pour ne rien perdre :manger en permanence!
    Faites bien attention à ce que vous allez lui faire miroiter
    Demandez lui combien elle compte dépenser avec l'hypnose?
     
  16. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Bonjour Nomade!

    Merci beaucoup pour ces précieux conseils!!

    En fait je me suis peut être mal exprimé elle avait perdu 30kg après l’opération et repris 15, du coup elle aimerait perdre 10kg pour être à peu près au poids qu’elle a réussi à atteindre après le by-pass...

    Cela dit cette précision ne change pas grand chose à ton diagnostic je suppose...

    Elle a été suivie par un psychologue et une diététicienne mais elle ne voit plus personne désormais...

    Est ce que ça te semble cohérent de faire tout de même un travail avec l’hypnose sur les pulsions, de travailler des ancrages...?

    Merci d’avance!
     
  17. Nomad

    Nomad

    Inscrit:
    11 Mars 2018
    Oui bien sûr un travail hypnotique est toujours utile si la patiente est demandeuse. Bien comprendre que c'est elle qui fait le travail et pas toi. Mais attention au déplacement du symptôme. Ses compulsions sont le signe d'autre chose, peu importe quoi. A elle de travailler en hypnose. Mais attention à sa recherche de la baguette magique. Tiens nous au courant des développements.
     
  18. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Oui je lui ai bien expliqué pendant l’anamnèse que l’hypnose est active, c’est ELLE qui agit sur ELLE! Que l’hypno c’est comme un starter sur une vieille voiture, c’est bien pour démarrer mais après c’est toi qui accélère, qui passe les vitesses, qui tourne le volant...

    Je vous tiens tous informés des prochaines séances sur cette page!

    Encore merci et à très vite!
     
  19. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Tu peux toujours le faire ,mais ça ne résoudra pas le problème de fond.Ma prof me disait:"si tu traite la fumée et pas le feu,ça ne fonctionne pas!"
    J'ai une patiente qui était accro aux fraises "tagada",elle ne l'est plus ,mais n'a pas perdu un gramme;elle préfère rester enfermée chez elle pour ne plus être vue des autres et déprimer dans son coin.
    Les ancrages n'y changeront rien.
    Il faut les remettre en mouvement,leur trouver une occupation pour ne pas "manger" par ennui,leur proposer des aliments peu énergétiques ou des chewing-gums sans sucre,leur demander quel sport ils aiment et les inciter à faire plus d'une heure par semaine,peut être en groupe pour s'auto stimuler.
    Chez nous,il y a un médecin qui les prend en charge en groupe ,elles ne sont jamais opérées,mais ont un coaching sportif et alimentaire avec une combinaison de sudation adaptée leur corps.Je connais beaucoup de femmes qui sont passées par lui et qui ont eu des résultats fulgurants.Bien sûr au début ,elles ne peuvent pas faire de footing,mais de la marche rapide et de la natation ,puis au fur et à mesure les exercices évoluent en même temps qu'elles
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Bonjour Anthony
    De quand date sa chirurgie ?

    Mon patron disait que toute chirurgie de "confort" esthétique ou bariatrique n'est qu'un emplâtre sur une jambe de bois ( ou une tête de bois ? )
    On traite l'arbre qui cache la forêt

    Le pire c'est que certaines personnes opérées pour surcharge pondérale grave n'ont jamais bénéficié de prise en charge psychologique ni nutritionnelle.

    Actuellement un protocole est exigé avant la chirurgie et des chirurgiens exigent une perte de poids significative avant l'intervention afin d'éviter les complications post- opératoires.

    Des techniques hypnotiques et comportementales me paraissent indispensables à proposer avant toute intervention touchant le corps et l'image corporelle. Et elles sont à poursuivre après.

    La boulimie est une addiction +++

    :(
     
  21. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    IL faut dire aussi ,que c'est une technique PASSIVE pour le patient,qui ne se remet pas en cause.
    J'ai une patiente,où toute sa famille s'est faite opérée:sa fille en surpoids en premier,la mère a du "grossir" pour entrer dans les quotas et le père.Tout ce petit monde est satisfait.Ils font des économies au passage des caisses des super marcher!
     
  22. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Elle a été opérée il y a 3 ou 4 ans je crois...
     
  23. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Que j'y pense faire des testes pour voir s'il n'y a pas une "maladie" qui fait grossir, l'hypothyroïdie par exemple.
     
  24. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Qu'est ce qui motive cette personne à perdre ses 10 kg ?
    Pourquoi elle voudrait atteindre ce résultat ?

    Voudrait-elle être moins forte tout en grignotant autant ?
     
  25. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Bonjour Jumb!

    Elle semblerait vouloir perdre ces 10kgs pour (je cite) « remettre certains vêtements qu’elle ne peut plus mettre et parce qu’elle se trouvait plus jolie avant de les prendre », comme c’est une connaissance la bulle proxemique n’a pas été un problème pour aborder la question du regard de son conjoint et du sexe: tout roule si je me fie à elle.

    Je l’ai contacté aujourd’hui pour savoir comment s’etait passé le week-end et savoir si elle tenait bien un registre de ses grignotages comme je lui ai indiqué mais elle n’a pas été très sérieuse avec les prescriptions que je lui ai donné...
     
  26. Nomad

    Nomad

    Inscrit:
    11 Mars 2018
    Ça ne m'étonne pas, elle va avoir du mal à s'impliquer
     
  27. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Il serait intéressant de savoir pourquoi elle ne l'a pas tenu ?
    Si elle trouve un prétexte bidon, comme j'avais pas le temps, flemme, ou si elle a commencé, et que finalement, elle s'est interrompue par une sorte de culpabilité etc...

    Si elle n'est pas motivée et qu'une couturière pour élargir ses fringues ferait mieux l'affaire que de l'hypnose, y aura pas grand chose à faire.
     
  28. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Ha mon avis la personne n'est pas vraiment prête, il faudrait le lui faire admettre pour commencer à entamer la "vrai" étape.
     
  29. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Lui faites vous la séance d'hypnose gratuite,comme c'est une connaissance?
    Lui avez vous posé la question que je vous ai demandé de lui poser(à savoir quel prix elle comptait mettre pour se soigner avec l'hypnose?)
    Est elle dans la toute puissance de l'attente miraculeuse?
    Le carnet est un très bon outil thérapeutique,mais s'ils ne le font pas ce n'est pas grave en soi
     
  30. Anthony Beugnon

    Anthony Beugnon

    Inscrit:
    8 Mars 2018
    Je lui fait un prix « d’ami » mais pas de gratuité justement pour ce que tu a sous entendu (en tout cas je l’ai lu entre les lignes), le fait que ce soit payant ça donne quand même une autre dimension... c’est pas un service que je rends c’est une thérapie et c’est très sérieux! Si c’est juste pour tester des choses amusantes et ludiques avec l’hypnose je le fais tout le temps avec mes collègues, là je tiens pas le rôle de pote et je sais pas si elle l’a bien compris... comment vous y prendriez vous pour la remettre dans l’ensemble bon contexte et lui faire prendre conscience de ce qu’on fait avec bienveillance?