hypno anesthésir et soins dentaires

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par bruno68300, 21 Mai 2009.

  1. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    voilà quelques temps que j'ai franchi le cap d'arriver à soigner des patients sans anesthésie chimique... existe t il, ici, d'autres personnes avec qui partager ces expériences.....
    merci
    Bruno
     
  2. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ben ici y'a aussi des novices comme moi qui aimerait que vous vous parliez de votre expérience à vous! :)

    Z'aviez pas peur que ça marche pas? Que le patient émerge et qu'il souffre tout d'un coup ? Ça nous intéresse!
     
  3. Aucun risque, Bruno met en transe profonde des jeunes gens en discothèque en moins de 10 secondes, et ne savent plus comment ils s'appellent :?: :idea: :!:

    Non mais l'hypno analgésie j'y crois, mais la petite histoire de la discothèque j'avoue que j'ai un peu de mal....

    Mais j'en profite pour demander à Bruno combien de temps pour l'hyno analgésie sur un patient ? et sont-ils tous d'accord pour l'expérience ? combien en avez vous déjà fait ?
     
  4. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    la transe n'a pas besoin d'être très profonde.. pour commencer le soin sans anesthésie 4 à 5 minutes sont nécessaires. je ne le fais qu'avec des patients consentant ( je'ai commencé à le proposer systématiquement) ou le demandant.
    j'ai commencé il y a un an environ pour les mettre en "relaxation hypnotique" depuis le mois de février pour l'anesthésie hypnotique sans injection aucune....


    pour compléter ma réponse à Metaphore...
    je voulais pour me convaincre moi même de ce que je pouvais faire en hypnose connaître le spectacle et les inductions rapides.. tant que tu ne l'a pas vécu tu peux ne pas y croire...
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Bah je vous trouve avare de détails... :shock:
     
  6. Comment pratiquez vous l'hypno analgésie concrêtement, je suis très curieuse de connaître votre procédé, vu que j'ai lu que vous faisiez une induction hypnotique en silence, alors comment le patient peut rentre en phase hypnotique s'il n'entend pas cette induction ?, tout ce que vous me dites me parait confus, désolée hein...
     
  7. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    j'aiutilisé l'induction en silence pour le faire tomber enarrière sur mon fauteuil... ensuite quand il tombe je lui parle pour l'approfondissement. mais classiquement je réalise l'induction rapide avec ce que j'ai vu chez un dentiste allemand à l'aide d'une lampe LED que je mixte avec technque que j'ai appris chez Dany Dan Debeix...
    pendant les soins je parle au patient et jobserve ses réactions pour m'en servir... voilà... il est difficile d'en parler plus...
     
  8. Mouais, ça fait quand même hypnose de spectacle la façon dont vous en parlez, et votre positionnement sur l'hypnose ne me tranquillise pas, mais bon si ça marche, je ne sais pas ce que cela donnerais en thérapie ?... mais je ne pense pas que cela soit votre domaine, vous c'est la mise en transe qui vous intéresse d'après votre discours.
     
  9. :arrow: j'ai utilisé l'induction en silence pour le faire tomber enarrière sur mon fauteuil...

    Et là vous vous dites quoi en silence, un truc vaudou ?...car je ne vois pas comment la personne peut tomber en arrière par le simple fait que vous vous parliez à vous même, avouer qu'on a du mal à comprendre ...
     
  10. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    de quoi avez vous besoin d'être tranquilliser? de quoi auriez vous peur?
    ce n'est pas parce que vous ne voyez pas comment cela fonctionne que je dois avouer que vous avez du mal à comprendre... moi je le vis je le comprends ... je l'avoue... avouez vous que vous avez du mal à comprendre..(mais ce n'est pas une faute à avouer) mais ne généralisez pas.. peut être qu'à l'occasion vous comprendrez parce que vous l'aurez appris...mais votre ignorance du sujet (cel est ditsans agression) ne doit pas le mettre en doute.

    là où vous avez raison c'ets que je ne fais pas de la thérapie freudienne ou autre.. je mets les gens en hypnosédation....
     
  11. Je ne sais pas où vous avez appris vos méthodes, mais sachez que sur ce forum, la plupart sont hypnothérapeutes, et quand on vous lit, franchement ça fait charlatan, désolée mais je suis également en formation d'hypnose thérapeutique, et donc nous avons déjà étudié l'hypno analgésie, et l'hypno analyse, et franchement vous n'avez pas du tout le vocabulaire à la hauteur de vos prétentions, et moi aussi je sais parler d'hypnose.

    Et pour moi vous êtes un charlot, désolée, mais votre discours ne me convaincs pas du tout sur votre pratique.
     
  12. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    merci pour votre jugement de valeur ... où est mon côté charlatan lorsque le Docteur que je suis anese rapidement ses patient en hypnose... l'hypnose n'ets pour moi q'un moyen pas un but.. je ne suis pas un hypnothérapeute qui règles problèmes de familles ou personnels.. mais je ne prétends pas faire plus que je ne fais.. c'est déjà fait....parlez moi d'hypnose puisque vous savez en parlez moi ... comment pratiquez vousl'hypnoanesthésie?....
     
  13. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bonsoir,

    Il me paraît bien établi que la pratique de soins potentiellement douloureux, avec une forte prémonition (culturellement établie) de la douleur qui est donc anticipée plus encore que ressentie, bénéficie de l'utilisation de techniques hypnotiques bien différentes des techniques de psychothérapie.

    Si l'on devait simplifier à outrance : pour moi, chez le dentiste pratiquement pas d'induction, puisque le sujet "est déjà en hypnose négative" (je pourrais dire : déjà bien plus concerné par ses représentations internes, ses souvenirs et son imaginaire, que par ses perceptions externes ).

    Pour transposer l'exemple de la dentisterie que je fréquente moins, une catalepsie est quasi déjà présente lorsque l'on prend la tension artérielle ou à l'occasion d'un examen clinique quelconque, alors chez le dentiste où on est souvent pétrifié c'est encore plus favorable !
    Il n'y a plus (c'est une façon de parler) qu'à favoriser une dissociation partielle des sensations corporelles, à favoriser une évocation plus agréable et distractive, en employant des analogies de situations naturelles, avec volontiers un langage métaphorique et sans oublier d'intégrer autant que possible toutes les stimulations appliquées au P (notamment les bruits, mais aussi les secousses ou vibrations), au discours du praticien.
    Là sur ce dernier point, je me fie à ce qu'utilisent des praticiens qui emploient l'hypnose pour les endocopies bronchiques ou digestives ; je sais que certains dentistes ne parlent absolument pas des gestes qu'ils réalisent et ne les intègrent pas au discours métaphorique.

    Métaphore, et bien que vous ne m'ayez pas adressé ces derniers messages, il me semble que votre ton agressif et vos remarques dévalorisantes sont peu adaptés à la poursuite des échanges constructifs, du moins avec un participant du forum qui n'a pas encore pris la mesure de certaines de vos manières, de vos façons de vous exprimer assez carrées (je dis cela parce que quand on vous connaît il est possible de relativiser :roll: sisi :wink: ).
    Ceci dit vos formateurs vous parlent d'hypno-analgésie et n'évoquent pas tout cela ???
    Soit vous étiez en transe agréable :) soit ils ont sauté plusieurs chapitres de leur manuel...
    (quand je me trouve en situation de co-formateur pour l'hypno-analgésie je passe pas mal de temps sur ces pratiques).

    Pour Bruno, je reprendrais des remarques de Métaphore, que l'on ne peut pas comparer la coopération de fêtards de boîte de nuit (qui avaient tout à gagner à se prêter à un jeu valorisant pour eux comme pour vous) à une démonstration distrayante de fin de soirée, avec le soin qu'un dentiste (bien intentionné, et non pas manipulateur) peut apporter, à améliorer le confort de ses patients.

    En tout cas et pour rester à ma place qui n'est pas la vôtre, tous les amis dentistes pratiquant l'hypnose que je connais, parlent d'un savoir-être différent et de techniques simples au sein desquelles la communication est primordiale.
     
  14. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Et pour moi vous êtes un charlot, désolée, mais votre discours ne me convaincs pas du tout sur votre pratique.

    La "métaphore" agressive sous laquelle vous vous représentez n'est pas franchement adaptée à une amélioration de pratique en hypnothérapie concordante

    Si cette métaphore était d'une de mes élèves de première année de quoi que ce soit, je la convoquerai dans mon bureau pour un recadrage immédiat

    Votre réponse sera probablement du même type que celle en rouge ci-dessus,

    Tant pis !

    :roll:
     
  15. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    A bruno : ignorez ls informations inutiles et triez ce qui vous parait bon pour vous.

    En formation, il y a plus de 3 ans, j'ai déjà expérimenté sur un collègue, qui me l'a fait après.

    j'ai préféré la métaphore du centre de contrôle ou on utilise une télécommande pour diminuer le signal qui vient de la partie concernée.

    d'autres ont utilisé des murs, des barrages ou une dissociation plus forte : la conscience se barre faire un voyage pendant que le réparateur opère...

    essayez d'être souple et à l'écoute de votre ressenti et de la personne. au début cela peut être difficile quand on aime bien maitriser les choses mais on constate vite que cela marche et qu'il y a des résultats... Faut juste faire confiance à son inconscient... :wink:

    Bonne continuation

    Valikor
     
  16. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    pour répondre à Métaphore sans agression...Je peux lui parler de "l'influence des plaquettes plasmatiques et des ions calcium sur une surface rugueuse d'oxyde de titane à gradient progressif en direction apicale" en implantologie dentaire... cela ne fera de moi ni forcément un bon dentiste ni un très bon communicateur!

    vous donnez une image (celle que je serais en droit de percevoir suite à vos réflexions légèrement désobligeantes) des hypnothérapeutes comme celle d'êtres supérieurs snobant ceux qui ne sont pas dans leur moule ou n'utilisant pas leur langage précieux.... je serai assez intelligent pour me rappeler tous ceux que je connais et avec qui j'ai des échanges fructueux...
    Le Docteur que je suis ne les snobe pas ... j'élimine mon titre quand je parle avec eux car ce qui m'intéresse c'est le contenant et pas le contenu...
    alors si je peux me permettre... ayez de l'estime pour vous, car vous le savez mieux que moi il est mauvais de se sous-estimer... mais ne vous surestimez pas...surtout en vous appuyant sur les autres.
    cela est blessant et vous discrédite
    bonne continuation
     
  17. C'est exactement ce que je fais sur ce forum depuis le début.

    Simplement pour dire à Bruno, que si moi je rencontre un dentiste ou un chirurgien qui joue le mariole dans des discothèques à montrer son talent d'hypnotiseur de spectacle, et bien il ne me verra jamais entre ses mains, pas parce qu'il n'est pas capable, mais s'afficher de la sorte est très ridicule pour un professionnel.

    Voilà c'est dit, maintenant pensez ce que vous voulez, mais ce n'est dans un discours comme vous avez eu dès le départ que je pourrais vous prendre au sérieux, c'est comme si vous me receviez en jogging, et oui pour moi un dentiste doit avoir sa petite blouse blanche, et comme un hypnothérapeute ne doit pas s'afficher en hypnose de foire, faut choisir...
     
  18. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Z'avez de drôles de façon de penser vous...De parler, oui, ça on le savait bien et, comme Castorix le dit si bien..."C'est carré" On ne peut pas vivre en société en s'exprimant comme vous le faites... Les humains sont soit des grands singes intelligents ou soit de humains et pour cette dernière option, je vous assure, la diplomatie n'est pas facultative.

    Les dentistes vont eux aussi dans les bars et font les marioles... Il ne s'agit pas de psychanalyste. Les psychiatres et les médecins généralistes eux aussi le font et ils le feraient encore plus s'ils n'étaient pas maintenus en résidence 70 heures par semaine au début de leur pratique.

    Moi, je ne trouve pas du tout que Bruno est un "charlot" comme vous dites... Le seul problème que j'ai ici, c'est avec cette mise en transe sourde et aveugle et sans toucher...Là je ne pige pas du tout... Et j'aurais aimé pouvoir pousuivre dans son explication des choses sans que vous gâchiez la sauce avec votre ton un tantinet assassin... Mais calmez-vous bon sang! Faites du sport extrême, de l'escalade du mont Everest, de la planche à voile dans le désert du Sahara mais cessez donc d'être si agressive.
     
  19. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    donnez moi des arguments...pas des "on ne doit pas"...

    pourquoi est ce ridicule?
    je veux comprendre pourquoi un chirurgien-dentiste ne pourrait pas hypnotiser en discothèque.. pourrait il vous traverser l'esprit un seul instant l'intérêt d'exposer la puissance de l'hypnose par du spectacle.. ne trouvez vous pas intéressant que ceux qui se sont prêtés au jeux ont tous demander si cela pouvait leur servir en thérapie....

    Qui a dit qu'il faut choisir?....dieu? la loi? une norme?la vôtre?

    Avez vous toujours un discours aussi tranché avec vos patients, leur donnez vous votre norme pour les guérir?

    c'est aussi ridicule que de dire" je n'irais jamais voir un hypnothérapeute qui a divorcé.. pourquoi arriverait il à me régler mes problème s'il n'a pas su régler les siens...
     
  20. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    et moi je reçois les personnes ds mon cabinet en short et pieds nus l'été...
     
  21. Vous avez raison Bruno, exercer comme vous l'entendez...

    Et tant qu'à Léo, oui je fais du sport 5h00 par semaine mais ça ne doit pas être suffisant..., sur ce coup là vous m'avez énervé, donc je vous laisse poursuivre entre vous, et finalement je n'ai plus grand chose à dire ou plutôt plus envie ...
     
  22. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Zoulouk n'aime pas beaucoup le dentiste, mais comme tout le monde il fait soigner ses dents, classiquement, sans hypnose.
    Mon truc perso, est de prendre des anti-inflammatoires avant la séance et plus aucune douleur (pour des soins simples)

    Les patients sont consentants et s'ils ne ressentent aucune douleur, et s'ils sont satisfait, no problem!
    Je me pose aussi des questions sur la technique utilisée (sans toucher, sans geste, ...)
     
  23. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    AU REVOIR !!!!
     
  24. bruno68300

    bruno68300

    Inscrit:
    10 Avril 2008
    Métaphore.. dépassez ce qui vous poursuit ce n'est pas du Malraux.. mais vous devriez y penser
     
  25. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    inutile, elle a déjà déclaré sur un autre post qu'elle n'avait pas besoin d'aide...
     
  26. C'est exact, je ne viens pas sur un forum pour chercher de l'aide, mais j'ai beaucoup appris grâce à ce forum, pas forcément sur ce que je voulais apprendre au départ mais je découvre l'individu qui se cache derrière le thérapeute dévoué où je constate souvent une certaine hypocrisie, et condescendance.

    Et je comprends maintenant les coups de gueule de M. Paulelie, et je pense que l'hypnose n'a pas fini de faire couler de l'encre et je comprends que la réticence et la peur de certaines personnes quand on parle d'hypnose....
    :!:
     
  27. http://www.evene.fr/citations/auteur.php?ida=143&p=2


    Et pour M. ALTMAIER, désolée mais je suis encore là...au fait vous avez pensez à faire un peu de sport, moi j'en fait 5 heures par semaine e je n'ai aucun problème de poids, je ne fume et je ne bois pas, je suis parfaite quoi :lol: :lol: :lol: :lol:
     
  28. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    j'en suis content pour vous, mais je préfère avoir quelques kilos en trop et d'être bien dans ma peau, ce qui n'est malheureusement pas le ces pour vous.

    Au revoir

    Jurgen :wink: 8)
     
  29. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Dans cette phrase "pensé" s'écrit sans le "z" mais avec un "é", ou "és", si c'est au pluriel,
    C'est juste en passant...
     
  30. Oui je comprends aisément votre réponse , c'est le type même de réponse quand on ne peut se justifier autrement..., alors un peu moins de transat... :lol: :lol:

    :arrow: ce qui n'est malheureusement pas le ces pour vous.

    No comment....

    Attention de ne pas tomber dans la petitesse, c'est encore pire que des kilos superflus :? ...
     
Chargement...