Formation Hypnose

Hypnose contre la depression

segeste

Membre
bonjour à tous,

je voulais poser une question qui a dû l'être déjà, mais je préfère des infos les plus récentes possibles..peut-on soigner une grave dépression par l'hypnose?
Et y-a-t-il des thérapeutes spécialisés?
Merci à vous
Ségeste
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Bonjour, oui elle peut aider. Perso je n'utilise pas que l'hypnose comme outils mais elle peut aussi servir dans le cas des dépressions.
 

segeste

Membre
Merci Prudence,

quand il s'agit d'une dépression vraiment profonde et récurrente, je me demande aussi si l'hypnose suffit.
On peut peut-être l'associer à d'autres prescriptions?
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Je travaille en cognitivo-comportementale donc j'utilise le travail sur les cognitions (pensées, émotions...) et le comportement essentiellement, parfois (mais moins souvent, l'hypnose et d'autres outils comme l'art-thérapie) et si la personne en ressent le besoin je lui dis qu'elle peut parler avec son médecin généraliste pour voir si elle veut voir en plus un psychiatre avec prescription de médicaments.
Même avec des dépressions qui reviennent on peut s'en sortir, définitivement, et parfois certaines choses simples apportent énormément (par exemple le travail cognitif avec recadrage et modification des pensées automatiques).
 
Bonjour "Segeste",
Un Hypnothérapeute commencera par vous demander : "qu'entendez-vous par grave dépression ?"
Pouvez-vous me dire ce que "vous" mettez derrière cette expression ?
 

zoulouk2

Membre
A propos de la dépression, ou de l'anti-dépression, cela me fait penser à une personne qui au bout d'un an de dépression et d'isolement a fini par choisir de s'amuser et de rire dans sa vie. De trouver de la joie dans à peu près tous les domaines et de les vivre de cette manière. Une sorte de pensée automatique version positive :)

Et si on entrait en ruminations positives ?
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
On travaille sur les pensées. Un outils que j'adore c'est le relevé des pensées automatiques de Beck où tu as un tableau à 5 colonnes à faire remplir:
Situation -> Émotion -> Pensée automatique -> Pensée rationnelle -> Bilan/résultat
La pensée automatique est pré-consciente: si on n'y fait pas attention elle est inconsciente mais si on porte l'attention dessus elle devient consciente. Exemple: "je suis nul", "il ne m'arrive jamais rien de bon", "c'est dangereux".
La pensée rationnelle va être une pensée que l'on va choisir pour répondre à la pensée automatique de manière rationnelle. Exemple "je ne suis pas si nul que ça", "j'ai quand même réussi...", "il y a toujours une possibilité de danger mais le risque est très faible en fait".
C'est l'outil que j'utilise le plus.

Il y a aussi la discussion socratique (mais honnêtement j'ai du mal), d'autres formes de travail sur les croyances (je me sers souvent de "j'ai le droit": beaucoup de personnes se sapent leur droit et la réaffirmation peut les aider), le vocabulaire (traduire certains "il faut", "je dois" par "j'aimerai", "j'ai le droit" par exemple), les recadrages divers, on peut aussi travailler les compétences (sociales, gestion, résolution de problème...) et des croyances attachées (l'expérience de la réussite est la preuve que la personne peut le faire), des exercices sur des pensées (par exemple demander de trouver 5 choses positives même minuscules qui se sont passée dans la journée)...

En fait tu vas travailler sur toutes sortes d’événements mentaux: pensées (Beck), images mentales, émotions (Ellis et la thérapie rationnelle-émotive), représentations etc.
 

segeste

Membre
Merci à Prudence et à Fredhypnose. Effectivement, je pense que plusieurs thérapies conjuguées pourraient donner un très bon résultat. Pour ma part, je ne les ai testées que séparement, comme la thérapie cognitivo-comportementale qui m'a aidé à progresser. Mais on est loin d'un rétablissemnt.
Fredhypnose, je voulais dire par "grave dépression" une dépression qui revient, voire qui s'installe avec tout un tas de corollaires difficiles à gérer (angoisses, etc)...Il ne s'agit pas de se sentir juste un peu "déprimé", hélas.
Donc, je voulais savoir si quelqu'un ici avait pu aider quelqu'un à se sortir de ce genre de situation très handicapante.
merci et bonne soirée!
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Qui dit dépression grave dit modifications de la biochimie cérébrale qui nécessite des antidépresseurs pour remonter rapidement le niveau des médiateurs cérébraux.

Par ailleurs, le dépressif est sous l'effet d'un conditionnement : il "raisonne" sous un mode dépressif et le sortir de ce conditionnement est possible en l'aidant à changer son mode de fonctionnement , à imaginer une façon différente de fonctionner, cela est tout à fait possible en psychothérapie d'utiliser l'hypnose conversationnelle.

Juste que le praticien ait une solide expérience des traitements antidépresseurs, donc qu'il soit médecin spécialiste, et également formé à l'hypnothérapie.
 

segeste

Membre
Voilà qui devient plus clair, il est donc possible d'utiliser l'hypnose pour modifier le mode de fonctionnement de la pensée dépressive. Mais alors, il faudrait trouver un médecin spécialisé, et formé à l'hypnothérapie? je ne savais pas que cela existait.
 

Paul Elie

Membre
oui ,c'est possible mais dans certaines conditions et pas seulement par un médecin, psychiatre avec ou sans hypnose!
ce qu'il faut bien savoir et considérer est:
qu'il y a différentes "dépressions" ...ou /et plusieurs niveau de gravité.
qui ne se soignent qu'avec différents "outils" thérapeutiques et bien sur les medocs sont parties de ces reponses!
ça c'est la realité....
pour ce qui est de dépressions, graves, profondes, lourdes, chroniques.... en toutes logique
il faut répondre.... par des thérapies a la hauteur! donc....?
un suivi par un médecin+ hypnothérapeute ( 2 personnes) est a mon avis un must!
il faut donc que ces 2 thérapeutes travaillent ensemble....
si tel est votre problème,n'allez pas expérimenter de thérapie alternatives, ou complémentaires
sans/ ou dans le dos de votre médecin traitant....
et si , dans le cas ou votre médecin soit totalement fermé ou allergique au contact de l’hypnothérapie
(ce qui est souvent le cas, malheureusement!)
et ne vous encourage pas dans cette direction/émet des doutes/ ou refuse de rentrer en contact avec votre hypnothérapeute...
la seule solution serai de changer/ trouver un autre médecin qui soit plus "ouvert" et qui vous permette
une véritable aide collaborative pour vaincre le problème.
mais attention:
l’hypnothérapie comme toute autre thérapie ( médoc compris!) n'est pas une pilule magique
et comme le dis le "dicton" populaire, au grands maux les grands remèdes.
ce qui veut dire que toute maladie grave ,doit se " soigner" sérieusement et dans le durée.

la raison majeure pour cette collaboration est que si vous êtes sous traitement, il faudra a un certain point...
le diminuer, voire l’interrompre pour que l’hypnothérapie fasse "effet" donc, vous devez le faire
dans un environnement sécurisé et avec le suivi et l'accord de votre médecin!


en ce qui concerne ma partie, l’hypnothérapie, la "solution" au problème " dépression est souvent...
dans les cas graves...
a plusieurs niveaux qui sont a résoudre dans le subconscient autant que dans l’environnement et l'Hygiène de vie.
donc sur plusieurs fronts.... et en profondeur!
 

Paul Elie

Membre
pour être plus précis sur les techniques:
comme le dit surderien a propos de la modifications de la biochimie cérébrale.
les médecins ont une réponse medicamenteuse :) et recement, de plus en plus, certains pensent
a justes raisons que ces " biochimie cérébrale" peuvent être modifiées par une intervention
hypnothérapeutique car le subconscient est l’hôte du système immunitaire.... donc
en théorie.... accessible par devinez quoi! .....l'hypnose!
aussi sur un autre "front" la dépression a souvent des racines profondes déclenchées par d'autres
"symptômes"/traumatismes non résolus qu'ils faut "trouver" et résoudre.
pour cela nous avons tout un éventail "d'outils" basé sur la régression dans le temps entre autre.
dont la negociation a l'ouverture d'un autre point de vue de l'experience traumatique.
puis d'un pardon profond pour trouver un " detachement" /une liberté vis a vis
du traumatisme original.... qui déclenche une réaction en chaine
chez le client ,favorisant une guérison possible. ( et conditionnelle a une thérapie complète et bien sur.... sous surveillance médicale!)
dans bien des cas il s'agit d'une thérapie breve ....(moins de 5 seances) pour arriver a des résultats satisfaisants.
ce qui ne va pas dire que vous cesserez de voir vos thérapeutes! car le suivi est obligatoire.
la seule chose qui changera.... sans aucun doute. ce sont les progrès que vous aurez fait.
et dans la majorité des cas....un bien être acquis autant qu'une suppression possible des medocs.
ceci dit: il n'y as pas de garantie a 100%.... mais ça vaut le coup de tenter?
l'alternative (contrôlée et suivie) qu'est l’hypnothérapie est une solution viable.
 

segeste

Membre
Merci à vous tous..je vais méditer tout cela pendant mes congés et je reviendrai en discuter avec vous.
a bientôt
ségeste
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut