Hypnose de spectacle

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par zara, 22 Août 2013.

  1. zara

    zara

    Inscrit:
    21 Juillet 2013
    Bonjour,

    Concernant l'amnésie utilisée dans des spectacle d'hypnose j'aimeraiss avoir s'il est possible de faire durer cette amnésie sur plusieurs mois ou plusieurs années

    merci
     
  2. Oui autant que vous le désirez, vous savez ce que vous voyez en spectacle, c'est ce qui aime faire de la représentation théâtrale, ceux qui sont très très suggestibles et qui aime qu'on les manipule, ça leur permet de faire des choses qu'ils n'oseraient finalement jamais faire sans l'hypnose... alors pourquoi pas devenir amnésiques....ça peut être amusant :D
     
  3. DianeV

    DianeV

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Ce n'est pas une réelle amnésie, c'est une impression d'amnésie ...
    Et les suggestions de spectacle ne sont pas faites pour durer, y'a aucun intérêt de le faire, consciemment ou non...
     
  4. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée

    Inscrit:
    16 Août 2012
    C'est vraiment une vision très caricaturale de l'hypnose de spectacle et de ceux qui y participent.
    Personnellement je ne connais personne qui aime qu'on le manipule, et je pense que ceux qui participent à un spectacle sont là pour vivre une expérience, et non des exhibitionnistes refoulés et simulateurs.

    Vous parlez sans doute des amnésies du type oublier l'existence d'un chiffre ou d'un nom...
    Sinon l'amnésie totale, et même spontanée, de ce qui s'est passé pendant la transe n'est pas exceptionnelle en hypnose de spectacle.
     
  5. DianeV

    DianeV

    Inscrit:
    6 Août 2009
    L'amnésie de ce qui s'est passé pendant le spectacle ou la séance, personnellement je ne relis pas cela à l'hypnose, mais plutôt au fait qu'on soit des humains.
    Vous vous rappelez de tous les gags d'un humoriste après avoir vu son spectacle ? ;)
     
  6. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Je ne suis pas trop en accord avec ce type de comparaison, bien sûr, sur un spectacle de deux heures on ne se souvient pas de tout, mais on se souvient des moments forts, et on se souvient parfaitement d'y avoir assisté.
    Quand une personne en spectacle a simplement vécu une expérience de catalepsie entre deux tabourets et qu'elle n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé, je pense que l'on peut relier directement cette amnésie à l'hypnose.
    Pour tenter d'expliquer la différence entre un état d'hypnose où l'on se souvient parfaitement de ce qui s'est passé et l'état d'amnésie, je les compareraient plutôt au cauchemar, où l'on se souvient parfaitement du scénario, et à la terreur nocturne, ou l'amnésie est souvent totale.
    Une question de dissociation, dans la terreur nocturne, le cortex est en état de sommeil lent profond, le reste du cerveau en éveil.
    Dans le cauchemar, l'ensemble du cerveau est sur le même rythme de sommeil paradoxal
     
  7. DianeV

    DianeV

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Y'a aussi la notion de pretalk.....si l'hypnotiseur n'a pas bien expliqué l'hypnose et que la personne est convaincue qu'elle doit se rappeler de rien, elle s'auto-suggestionne de se rappeler de rien.
    Personnellement dans tous mes spectacles, je n'ai jamais eu de cas d'amnésie de ce qui s'est passé justement car j'explique bien au début ce qu'est l'hypnose :)
     
  8. Hubert Chatelée

    Hubert Chatelée

    Inscrit:
    16 Août 2012
    Le fait d'insister dans le prétalk sur le fait qu'ils vont se souvenir de tout est peut être l'une des raisons qui fait que vous n'avez jamais observé d'amnésie.
    Pour ma part j'ai eu la chance d'observer cela au tout début de mon activité, sur une personne un peu septique sur l'hypnose qui après une quarantaine de minutes d'hypnothérapie, juste après la phase de réveil, me dit : "J'étais certain que ça ne fonctionnerait pas sur moi".
     
  9. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    je ne connaît pas le spectacle, mais pour ce qui est de la thérapie, je pratique souvent des amnésies, surtout pour les message post hypnotique ainsi que pour le sevrage tabagique(amnésie de la dépendance).
    Il me semble que s'est une des technique favorite de M.Erickson et qu'il pratiquait systématiquement l'amnésie consciente du MPH. (l'homme de Février).
    Après beaucoup disent faire "du M.Erickson ..."sans amnésie!
    J'ai souvent l'occasion de vérifier que l'amnésie tient dans le temps (des patients me disent ne plus se souvenir de ...) par hasard car je ne demande pas si ils ne se souviennent pas de...!
    Dans une transe de 30minutes, il y a des moments d'amnésie et des moments d'hypermnésie. Au thérapeute de savoir l'utiliser de manière stratégique.
     
  10. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Salut DianeV,

    Ne pourrait-on pas, aussi supposer, que c'est parce que tu as suggestionné les participants avec ton pretalk (en expliquant ce tu penses être l'hypnose 8) ), que tu n'obtiens pas, au moins, sur certains sujets des amnésies spontanées après leur sortie de transe.

    Les pretalks peuvent aussi servir à limiter sérieusement la profondeur de la transe pour éviter que l'hypnotiseur se retrouve, entre autre, dans cette situation (voir vidéo).
    "L'hypnotiseur", n'est alors plus qu'un meneur de jeux. Et les spectateurs assistent à une comédie plutôt qu'à de réels phénomènes hypnotiques.

     
  11. DianeV

    DianeV

    Inscrit:
    6 Août 2009
    Je ne suis pas certaine de ce que tu essaies de me dire ici, Marc?
    Mon pretalk sert à expliquer l'hypnose pour ce qu'elle est vraiment pour démystifier, alors c'est bien sûr que ça évite des phénomènes hystériques, des entrées en hypnose spontanées ou des amnésies.
     
  12. Marc1963

    Marc1963

    Inscrit:
    2 Juin 2011
    Bonjour DianeV,


    Pourrais-tu regarder une partie de cette vidéo (hallucination du serpent) à partir de 24mm et 21s

    Trouves-tu que les hypnotisé,s même ceux qui réagissent fortement (qui sont effrayés), ont réellement vécu une une hallucination d'un serpent ?

    Pourrais-tu argumenter ta réponse ?


    Merci.


     
  13. Par curiosité; j'ai regardé la vidéo du début jusqu'à la fin.

    Franchement l'hallucination du serpent c'est vraiment n'importe quoi, c'est ridicule. Et pour les 2 personnes qui paraissent vraiment effrayées soit, elles sont très suggestibles même plus les yeux ouverts.. :shock: (ce que je doute fortement), soient elles sont comédiennes, soit je leur souhaite beaucoup courage pour sortir de cette hallucination qui peut alors être dangereuse vu leur effroi à la vue d'une ceinture...

    Vers 30.10, l'allucination du pistolet même hypnotique est très très limite en imitant le bruit du pistolet...

    Dommage de ne pas avoir un retour des personnes hypnotisées.

    Néanmoins je déteste ce type de démonstrations... je commence à comprendre pourquoi certaines personnes sont très méfiantes face à l'hypnothérapie, c'est pas très glorieux ce type de spectacle...
     
  14. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Bonjour Marc,

    Réactions après avoir visionné la vidéo :

    - pourquoi ce monsieur qui se filme devant son bureau chez lui a-t-il mis une blouse blanche ? :lol:
    - de quoi ce monsieur se plaint-il, sachant qu'il n'y a finalement eu comme conséquence que quelques gros dodos ?
    - comment sommes-nous sensés être des hypnotiseurs compétents sans avoir jamais pratiqué et fait des erreurs ?
    - de quoi peut bien souffrir post hypnose un hypnotisé qui ne s'est pas réveillé à la demande de l'hypnotiseur ?
    - pourquoi ce monsieur tient-il a répandre que les hypnotistes qui ne sont pas lui sont dangereux ("si vous tenez à vous faire hypnotiser par un ancien boucher..." :lol: )
    - pourquoi ce monsieur parle-t-il tout doucement avec une voix ténébreuse en accentuant les mots forts ? c'est de l'hypnose thérapeutique peut-être, ça ?
    - a-t-il pensé aux graves conséquences et traumatismes que pourront vivre ceux qui se sont fait hypnotiser en spectacle et qui ont vu sa vidéo hypnotisante ?
    - cela pourrait-il lui rapporter des clients ?

    Bien au contraire ce genre de spectacle profite aux thérapeutes puisque les gens gambergent par rapport au "pouvoirs de l'hypnose" et se demandent si elle ne peut pas être la solution à leurs problèmes. Bien sur ils redoutent qu'on leur fasse n'importe quoi, c'est le revers de la médaille, impressionnés et convaincu par l'hypnose ils redoutent qu'on les manipule. Maintenant, faut savoir ce que vous voulez, soit que les gens y croient et donc nécessairement qu'ils soient un peu méfiants, soient que les gens n'y croient pas et rigolent quand on leur parle d'hypnothérapie...
     
  15. Kamou, j'ai également regardé cette vidéo, et même si le médecin en blouse blanche en fait un peu trop, je pense qu'il faut comprendre au delà de son discours, et il n'a pas tort, un hypnotiseur n'est pas un thérapeute, et ne sait absolument pas quoi faire s'il arrive un incident même mineur...

    Cet amusement hypnotique sur des personnes souffrant de troubles dissociatifs forts (ce qui n'est pas écrit sur le visage des individus) peut causer des dommages graves, et je pense que c'est dans ce sens qu'il faut comprendre le message du type à la blouse blanche.

    Kamou écrit :
    Bien au contraire ce genre de spectacle profite aux thérapeutes puisque les gens gambergent par rapport au "pouvoirs de l'hypnose" et se demandent si elle ne peut pas être la solution à leurs problèmes.
    Bien sur ils redoutent qu'on leur fasse n'importe quoi, c'est le revers de la médaille, impressionnés et convaincu par l'hypnose ils redoutent qu'on les manipule. Maintenant, faut savoir ce que vous voulez, soit que les gens y croient et donc nécessairement qu'ils soient un peu méfiants, soient que les gens n'y croient pas et rigolent quand on leur parle d'hypnothérapie


    Jusqu'à présent ce n'est pas ce qu'il ressort de mes clients... :roll:

    Je ne vois pas du tout les choses comme vous, et quand des nouveaux clients m'appellent ou prennent RDV, mon discours est très clair et sans ambiguïté, je souligne bien que je fais avant tout de la thérapie en utilisant l'hypnose qui redonnera le pouvoir sur leur vie et non le contraire confirmé dans toutes ces vidéos, et ma foi pour l'instant tout se passe très bien.

    Un hypnotiseur n'est pas un thérapeute.

    Quand des personnes, connaissances me questionnent sur ce que je pratique, ils me disent : alors tu hypnotises les gens ? je leur réponds : non je fais de la thérapie avant tout et je me sers de l'outil de l'hypnose en leur expliquant ce qu'est l'état hypnotique.
     
  16. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Vouloir intervenir sur le fonctionnement psychique sans avoir la formation nécessaire et voilà le résultat !

    couteau charcuter sont des mots clefs métaphoriques de base

    Ceux qui n'auront pas perçu l'évidence de ce message ont un psychisme qui aime à se faire charcuter, ou qui aime à charcuter celui des autres.

    :idea:
     
  17. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Il ne s'agit pas d'intervenir sur le fonctionnement psychique surderien :!: c'est le boulot des thérapeutes

    C'est comme si vous disiez qu'il ne faut pas toucher quelqu'un sous prétexte de n'être pas ostéo :idea:

    Et c'est une belle blague de laisser entendre que les psy savent ce qu'ils font... comment alors peut-on reprocher à toute une partie d'entre eux de ne pas utiliser les bonnes théories ?

    Un thérapeute non plus ne sait pas quoi faire après sa semaine de formation et pourtant il a un diplôme qu'il peut mettre sur une jolie plaque à l'entrée de son cabinet cossu... Je veux bien croire que vous trouviez qu'il en fasse un peu trop : il discrédite toute utilisation de l'hypnose en dehors du corps médical... Les thérapeutes aussi en prennent pour leur grade, ce sont eux les bouchers dans son discours, pas les hypnotiseurs de spectacle

    Oui et discuter avec un psychotique aussi peut causer des dommages graves et c'est pas non plus marqué sur son front.

    très bien vous avez le pouvoir de leur rendre le pouvoir sur leur vie, appelez ça autrement ca reste de la manipulation...

    En effet, il n'a pas cette prétention

    Donc, dit autrement : oui, j'hypnotise les gens.
     
  18. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Et c'est une belle blague de laisser entendre que les psy savent ce qu'ils font...

    et ce n'est pas encore une plus belle blague que de laisser entendre que les hypnos savent ce qu'ils font ?

    :cry:
     
  19. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    le problème n'est pas là.
    1) l'hypnose n'est pas un pouvoir, véhiculer ça est une contrevérité. Et ça nous amènent pas de patients, et les patients qui pensent qu'il y a un "pouvoir" dans l'hypnose passent à côté du changement en attendant le père Noël.
    2) l'erreur est de faire des inductions rapide, qui peut engendrer de mauvaise ré-associations avec des message post-hypnotique ( MPH) non voulus. Des portes ouverte sur l'inconscient non refermé en fin de séance. Là est le problème et le danger.
    C'est ce que dit Laurent G.dans la vidéo (le gars avec une blouse blanche). Pourquoi faire des inductions "scolaire", claire, lente (vakog)...Pour pouvoir ré associer et bien refermer tout ensuite, à la fin.
    99% des cas, ça passe, le client fait le reste dans son coin...et là, au collège, 5 jeunes ne se sont pas ré associés, la faute à une induction faite à l'arrache.
    Je sais bien que c'est super simple de faire une induction que ce soit rapide, lente puis ouvrir pleins de portes et de tiroirs (approfondir)...mais il y a des MPH qui se baladent,(même due au message non-verbale du prestidigitateur) et de mauvaises ré-associations ensuite, et là parfois ça bugg.
    "- de quoi ce monsieur se plaint-il, sachant qu'il n'y a finalement eu comme conséquence que quelques gros dodos ? "
    non, une mauvaise ré-association n'est pas un petit bobo, je peut en raconter des coups comme ça qui sont bien plus que "désagréable", avec des MPH bofbof.
    La plupart du temps, tout se passe bien, les personnes se ré-associent ensuite tranquillement toute seul, mais parfois, ça coince et là, dommage pour elle. Elle se retrouvent avec "les fesses froides puis des hémorroïdes".
    Il faut être extrêmement vigilant à l'induction, pour faire de bonne ré-association. C'est peut être un autre sujet, mais pour ma part, je ne force jamais, je n’approfondis "pas trop" mes inductions, justement pour ça. Je préfère faire de l'hypnose fractionnée si je veux de la profondeur. Mais c'est long (10minutes, 20 minutes?) et je ne suis pas presser par le temps. Quitte même à noter sur un papier les "portes que j'ouvre", les passages que l'on emprunte, pour "repasser " au même endroit ensuite.
    Si tu vas en avion aux Maldives à l'aller, tu reviens en avion ou en bateau, mais tu reviens en tout cas, sinon une part de la personne peut (ou non?) rester aux Maldives. C'est claire?
    "- comment sommes-nous sensés être des hypnotiseurs compétents sans avoir jamais pratiqué et fait des erreurs ? "
    je dirais ça dépends lequel, mais là , l'erreur est un peu comme si un chirurgien refermait mal la cicatrice (C'est ça , une mauvaise ré-association )ou laissait un tampon, un objet, dans la plaie (un Message Post Hypnotique peut durer 10 ans) voulue ou non.
    Ps: je vais encore me faire des copains, mais c'est comme ça.
     
  20. Pour le coup là, je partage totalement le message de Thérapie29.

    1) l'hypnose n'est pas un pouvoir, véhiculer ça est une contrevérité. Et ça nous amènent pas de patients, et les patients qui pensent qu'il y a un "pouvoir" dans l'hypnose passent à côté du changement en attendant le père Noël.
    Je trouve cette phrase très juste.

    Allez encore un cas vécu dernièrement, sans rentrer dans les détails, un personne vient me consulter de la part d'une de mes clientes en thérapie... Lors de l'anamnèse je lui demande ce qu'il connaît de l'hypnose..., et il a l'air de comprendre, donc je ne vais pas plus loin. Puis à la fin de la séance, je lui demande comment il l'a vécu, il me dit je ne m'attendais pas à çà, mais je le sentais déçu... on en a discuté, puis il a repris un RDV, de nouveau après la séance, je repose toujours la même question, je ne m'attendais pas à ça...
    3ème séance, il me dit, c'est déroutant (là on n'est plus dans l'état hypnotique) mais dans les techniques, il n'a jamais travaillé sur les émotions et a beaucoup de mal à se laisser aller...(suivi 1 an par un psychologue, sans changement).

    4ème RDV pris. (plutôt satisfait même s'il ne voyait pas l'hypnose comme cela).

    Voilà pour résumer que le Père Noêl n'existe pas, mais qu'on peut le faire vivre en nous d'une autre façon, en reprenant les rênes de notre vie...
     
  21.  
  22. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    L'hypnose est un état naturel de détente de l'esprit, l'état hypnotique est juste un moyen de se déconnecter du mental, des pensées parasites, de se focaliser sur autre chose suggéré par le praticien, cela amène une détente plus profonde du champs de conscience et permet une meilleure communication avec la partie inconsciente, les sensations physiques, émotionnelles...

    Moi je n' hypnotise pas les gens : je les aide simplement à retrouver très rapidement cet état de conscience naturel qu'ils ont perdu au stress du temps.

    8)
     
  23. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    C'est entendu, j'y cogite. Merci.

    Reste, par exemple avec la vidéo du spectacle et la ceinture sifflante : en quoi est-ce différent de lire un livre avec un serpent à huit têtes qui va dévorer le héros à un moment de haute tension ou encore d'un film qui nous met en état d'hypnose avec une haute réceptivité émotionnelle et qui met en scène des choses effrayantes ?

    Allez vous dire que les films et les livres sont des hérésies, qu'il faut mettre ça entre les mains de thérapeutes ?

    Alors oui, on interdit certains films aux enfants, et il y a tout un cadre "c'est pour de faux", mauis dans le spectacle aussi il y a ce cadre, encore plus présent puisqu'au contraire d'un enfant qui lit dans sa chambre le soir il y a toute une salle qui s'amuse ?

    Surderien : oui mais les hypnos ne rentrent pas dans la psyché de l'individu, justement, ils cherchent à créer des phénomènes de surface quand le thérapeute cherche à modifier des schémas plus profonds. quand ils influent sur tout un pan de la personnalité, l'hypno lui, ne fait qu'une courte parenthèse qui se veut sans conséquences. mais j'ai bien compris le message de thérapie21 et je comprends que vous allez me dire que les effets en surface peuvent impliquer des choses plus lourdes. D'accord.

    Mais alors, plutôt que rejetter les hypnos de spectacle, plutôt que discréditer les jeunes qui s'amusent à faire oublier un chiffre ou à faire ressentir des sensations incongrues, pourquoi tout ce beau monde ne travaillerait il pas main dans la main, à familiariser avec les risques et à faire connaître les précautions ? C'est ce que vous faîtes, ce qui se fait ici en général, et c'est admirable.

    C'est cette attitude d'exclusion, de décrédibilisation et de calomnies qui m'énerve vraiment, dans le fond. D'un type en blouse blanche qui se prend pour Dieu le père et qui assène ses jugements, ça m'insupporte.
     
  24. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    je n'ai absolument rien contre l'amusement, un film comme le scorpion de jade ou transe...parfait, très bien!
    le spectacle, super.
    J'ai moi même à une fête fait des petits machins du style raide en pont entre deux chaises...avec une bonne induction, une bonne ré association et aucune suggestion directive!


    L'exemple d'un film : il y a un état de transe mais 'il n'y a pas du tout la même dissociation que l'on peut obtenir avec l'hypnose.


    je n'ai aucun intérêt ni contre, ni pour d'aucune sorte sur se sujet.Sauf que:
    ça n'est pas parce qu’il y a des choses pas top, qu'il faut se permette de faire n'importe quoi. ça n'est surement pas le cas de tout les spectacles bien sur.
    Il y a un danger, et si il y a un pète, je perd mon job, (comme avec la viande de cheval/bœuf) et les jeunes qui s'amusent perdent un jeux bien fun. C'est pas pareil.
    Et bien sur pour les personnes à qui cela peut arriver, c'est pas top du tout.
    On ne sais jamais se que peut produire une séance d'hypnose et des MPH; ça n'est pas un travail en surface.
    Quand même, je fait quoi, 4 ou 5 séances par jour, depuis 2008? Je ne travail pas en surface avec les patients en hypnose.
    Je ne rejette pas l'hypnose de spectacle, sauf faudrait lui donné un autre nom pour ne pas faire l’amalgame avec la thérapie, et rester vigilant aux MPH ainsi qu'à la ré association des personnes. Quand le MPH d'oublie de chiffre (par ex!) reste, c'est possible que la personne n'est pas tout à fait ré associé. Dans un cas comme ça (pas pour les chiffres bien sur) en cabinet je ne laisse pas la personne repartir ainsi!
     
  25. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Je pense quil y a des films d'amusement et des films de formation, tout comme il y a l'hypnose d'amusement et l'hypnose de transformation.

    8)
     
  26. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Si tu fais du 150km/h avec une porshe sur une Dept, tu prends des risques pour les autres usager de la route comme les cyclistes, c'est comme ça et c'est pas par jalousie de la belle porshe que je dis ça, moi qui prend tout mon temps à vélo.
    à part ça, quand je travail avec un patient , avant de commencer en hypnose je lui demande si il connaît l'hypnose...et je suis casi systématiquement obligé de lui expliquer la différence avec le spectacle qu'il a vue à la t-v, et que je n'ai aucun pouvoir de suggestibilité ou de lui faire faire la poule au milieu du cabinet... pour instauré le minimum de confiance préalable à la séance.
     
  27. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    A vélo, à Paris, on dépasse les porsches...

    et en hypnose, une toute petite suggestion indirecte fait souvent mille fois mieux qu' une grande induction spectaculaire

    et ce pas qu'à Paris.

    :)
     
  28. Même si le message ne m'était pas adressé, j'ai envie de rebondir sur ce que vous dites Kamou.

    Un livre, un film, on le choisit, un spectacle d'hypnose même si on est volontaire, on ne se sait pas le contenu des suggestions, là est la grande différence... et l'hypnotiseur ne sait rien de son cobaye, sur sa fragilité, ses phobies...

    Pour ma part, je considère que l'hypnose de spectacle et l'hypnothérapie sont 2 métiers totalement différents, et ne souhaite surtout pas faire d'amalgame.

    Encore une fois, je partage totalement ce message, y aurait-il finalement des thérapeutes sérieux sur ce forum... :D
     
Chargement...