1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose en maison de retraite? centre de medecines douces?

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Ptipolo83, 16 Janvier 2012.

?

Les séances de groupes de type relaxation sont-elles efficaces?

  1. Oui

    0 vote(s)
    0.0%
  2. Non

    0 vote(s)
    0.0%
  3. Je ne sais pas

    0 vote(s)
    0.0%
  4. Pas autant que les séances individuelles

    0 vote(s)
    0.0%
  5. Plus utiles que les séances individuelles

    0 vote(s)
    0.0%
  1. Ptipolo83

    Ptipolo83 Membre

    Inscrit:
    2 Septembre 2008
    Messages:
    84
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Trans-en-Provence et Nice

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je n'ai pas trouvé d'autre sujet sur le même thème et ne sachant pas ou le poster je l'ai mis dans la section "besoin d'aide", j'espère que cela ne gênera pas.

    J'aimerai obtenir le témoignage de personnes(sujet) ou de thérapeutes qui ont pu assister à de l'hypnose thérapeutique au sein d'une maison de retraire ou en centre de soin de médecines douces (naturo, réflexo, reiki, méditation, etc) dans le cadre de soin individuel ou même en groupe (relaxation, imagination, détente).

    Les soins été ils pris en charge en partie par le centre ou la maison de retraite? Quels étaient les résultats? Y a t'il eu une suite, un suivi, ou étais ce simplement dans le but de faire une séance unique? Comment est vu l'hypnose dans ce milieu? Les séances de groupes ne sont elles pas "difficiles à mettre en oeuvre" même pour la relaxation? (Au niveau psychologique, je me demande si c'est possible de maintenir un état de détente pour chacun).
     
  2. olivier.therapie-breve

    olivier.therapie-breve Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2011
    Messages:
    51
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Localité:
    Bergerac-Périgueux
    Bonjour,
    je pratique des séances de groupe (maxi 5 personnes) ce sont des séances très efficaces pour autant qu'elles soient pratiqué de bonne manière et même si les personnes sont dubitatives au début, en sortie de séances les résultats sont surprenant. je vous joint un article que j'ai écris à ce sujet.
    Depuis un moment je lis et entends, concernant l’hypnose Ericksonienne, une manière spécifique de l’appliquer.

    Si l’ensemble des praticiens de l’hypnose sont d’accord sur le fait qu’il s’agisse de l’intervention durant un ECM (ou état modifié de conscience) ils le sont moins quant à la pratique même de l’hypnose.

    Nombreux sont les praticiens de l’hypnose, qu’ils soient médecins, éducateurs, psychothérapeutes, hypno thérapeutes… à expliquer qu’une fois mis en ECM le patient ne va prendre que ce qui lui est nécessaire pour corriger son moi profond afin de dépasser ou surmonter une difficulté.

    Ma réflexion se porte notamment sur un article récemment lu sur un site internet et rédigé par un médecin qui pratique des séances d’hypnose de groupe dans un hôpital toulousain.

    Il explique, qu’une fois les patients placés sous hypnose, il construit son intervention de manière globale les laissant ainsi prendre ce dont ils ont besoins, par le biais de métaphores.

    Je m’étonne de cette façon d’aborder l’hypnose, car j’ai pour certitude que, au contraire d’être large elle est extrêmement précise. L’induction ne peut traiter de plusieurs sujets, cela reviendrait, comme je le dis souvent, à vouloir éteindre une allumette avec un canadair. Pour moi il est indispensable de connaître avec précision l’état du patient.

    Mais je suis aussi convaincu, qu’une induction de groupe peut être un excellent moyen de travailler, si et seulement si un travail individuel a été fait en amont de la séance.

    Mais prenons le temps de développer un peu le sujet.

    Pourquoi selon-moi, une induction, pour être efficace, doit être extrêmement précise et formulée par le patient comme une demande.

    L’hypnose permet d’intervenir sur l’être profond afin d’en modifier la carte (en PNL on parle de carte du monde). Il faut bien comprendre que la psychologie d’une personne se compose de deux formes ; une forme fondamentale construite suivant, l’éducation, l’expérience, les croyances..., une forme apparente, qui est l’œuvre d’une construction mentale visant à refléter la personnalité souhaitée par la personne et qui lui sert à évoluer dans le monde qui l’entoure.

    Comprendre les deux formes c’est déjà comprendre la nécessité de pratiquer une hypnose précise.

    En thérapie-brève, nous avons coutume de dire que peu importe le pourquoi, seul le comment compte mais l’anamnèse reste essentielle pour comprendre les deux personnalités, les divergences entre elles, et ainsi pouvoir établir un niveau de congruence avec les demandes formulées par la personne.

    Cela nous amène donc à définir l’hypnose comme un outil de résolution et non comme une réponse à tout.

    Je n’explique pas qu’il est nécessaire de faire de longues études en psychologie (car le mieux peut être l’ennemi du bien) mais bien d’être capable de comprendre ce que peuvent induire chez une personne les problèmes psychiques dont elle souffre afin de comprendre sa voie de guérison qui ne pourrait être celle d’une autre.

    Conception d’autant plus difficile que l’on multiplie les personnes sous forme d’un groupe.

    Mais revenons aux deux personnalités et leurs divergences. Il est une manière facile de s’apercevoir de cette divergence, au moment, ou, et c’est commun, on se dit « mais pourquoi ai-je fait ou dit, telle ou telle choses, cela ne me ressemble pas ! » en fait si, cela me ressemble, il s’agit là, d’une action ou parole instinctive reflétant notre moi profond. Le centrage don parlent les bouddhistes équivaut au rapprochement de ces deux personnalités, au plus près. Ce qui est complètement inapplicable dans nos sociétés occidentales. Nous en venons donc à une problématique à double sens. Dois-je modifier ma personnalité profonde, car instinctivement elle me conduit sur un chemin qui ne me convient plus et bloque ma progression sur la voie que je souhaite prendre, ou bien dois-je modifier ma personnalité construite pour la rapprocher au plus près de ma personnalité profonde m’étant aperçu qu’il était préférable pour moi de revenir vers elle.

    Une personne placée dans une situation de blocage intense ou devant une grosse difficulté, ne peut à elle seule, identifier son besoin, et doit pour ce faire être accompagnée, ne serait-ce que pour valider la congruence de la demande. Si pour modifier la personnalité profonde l’hypnose est un outil idéal, il l’est beaucoup moins dans l’autre cas.

    Mais qu’en est-il de l’hypnose de groupe ?

    Qu’elle soit placée en milieu hospitalier ou ailleurs, il est fondamental de faire prendre conscience à chacun d’eux leur problématique individuelle. L’induction hypnotique sera donc générale, mais le travail de visualisation sera quant à lui individuel.

    En revanche, le travail de groupe reste très intéressant dans la résolution de la problématique au niveau de la dissociation permettant de transformer la difficulté en « but ».

    On comprend alors l’impossibilité d’une telle action sur 1 ou 2 heures. Cela nécessite la mise en place d’un planning thérapeutique, afin que chacun trouve ce sur quoi il doit agir avec précision.
     
  3. Arobaz

    Arobaz Membre

    Inscrit:
    25 Novembre 2010
    Messages:
    137
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Bonjour Olivier et merci du partage .

    J'ai des difficultés à mettre les gens dans des cases et croire que les choses soient comme ci ou comme ça de manière figée .Toutefois votre conception de la personnalité est intéressante .Pourriez vous développer ?
    Par contre mon détecteur de croyances a beaucoup bipé en vous lisant !
    (j'ai la certitude de.../je suis convaincu que ..)
    Ne trouvez vous pas un peu limitant de dire que la psychologie d'une personne se compose de deux formes ?
    Je me permet de mettre en relief d'autres phrases :
    Une personne placée dans une situation de blocage intense ou devant une grosse difficulté, ne peut à elle seule, identifier son besoin,
    (vraiment ?jamais?personne ?)
    Si pour modifier la personnalité profonde l’hypnose est un outil idéal, il l’est beaucoup moins dans l’autre cas.
    (moins comment?par rapport à quoi?pour tout le monde?)
    Ce qui est complètement inapplicable dans nos sociétés occidentales.
    (vous etes sur,completement ?pour personne ?jamais?)
    Vous l'aurez compris ,mon commentaire vise a preciser les concepts et pointer cette tendance que nous avons parfois à généraliser .Il me semble important de ne pas figer notre pensée dans des phrases trop solides .
    Qu'en pensez vous ?
     
  4. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Mes croyances sont assez en phase avec cette vision du système de l'hypnose de groupe

    la dualité consciente et un métamodèle hypnotique de décadrage/recadrage

    Il convient de savoir gérer la dynamique d'un groupe, pour aider à satisfaire les objectifs souhaités par ce groupe : que le questionnement du début soit en phase avec la capacitation de la fin, de par une guidance hypnotique subtile

    et est-ce que finalement tout groupe de parole efficient ne se réalise-t-il pas dans cette forme d'hypnose idéale ?
    .
     
  5. olivier.therapie-breve

    olivier.therapie-breve Membre

    Inscrit:
    25 Mars 2011
    Messages:
    51
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    990
    Localité:
    Bergerac-Périgueux
    J'ai écris ce texte dans l'intention de le rendre compréhensible par le plus grand nombre.
    je vais tenter de répondre aux questions point par point en commençant par ma conception de la personnalité.
    Je suis parti de "L'âme, le corps et l'esprit"
    Il me semble que ce qui nous relie au tout est l'inconscient.
    Dans l'idée, L'inconscient tend vers, le conscient construit la séquence de vie et le corps vie cette séquence.
    Ce qui est le plus incroyable c'est que nous pouvons intervenir à chacun des trois niveaux mais avec des outils différents. Le plus difficile pour nous étant d'identifier le coté fractal de l'inconscient qui lui tendra toujours vers une situation similaire si le conscient résiste de trop, "le temps fractal".
    L'hypnose est un outils intervenant sur l'inconscient pouvant modifier notre infrastructure (un peu comme le concept social de Marx quant il parle d'infrastructure et de superstructure) car il a fallut beaucoup de temps et d'évènements à cette infrastructure (carte de la réalité personnelle, carte du monde...) pour se construire et si peu pour la modifier grâce à l'hypnose en revanche pour ce qui est de la personnalité construite émanent de notre volonté à être paraître appartenir .... l'hypnose n'est pas d'un grand secours (pour moi ) il faut choisir un autre outils (un peu du style "si vous n'avais comme outils qu'un marteau vous aurez tendance à voir tous les problèmes comme un clou! MASLOW)
    Pour ce qui est des société occidentales c'était surtout pour venir mettre une alerte par rapport à l'importation de techniques asiatique et les termes qui en découlent et notamment en ce qui concerne la méditation, qui si elle n'est pas accompagnée et pratiqué avec mesure peu créer des frustrations.
    Je m'explique : je suis dans une situation de blocage, je n'arrive pas à trouver une issue, je me sent mal stressé... je suis contre un traitement médicamenteux, et même si mon médecin ma fait le cours complet sur la sérotonine et le 5HTT, je préfère aller voir ailleurs.
    Je m'oriente donc vers un/une spécialiste en bien être qui me vente les mérites de la relaxation et de la méditation!!!! petite musique zen dans le cabinet, le sigle du yin yang sur le mur, un schéma représentant un corps humain avec plein de méridiens aux couleurs flamboyantes...
    On m'explique comment faire de la méditation et à quelle fréquence la faire!!
    Seulement voilà, je rentre chez moi je commence mais je n'ai pas la sensibilité pour faire ça, cela ne me semble pas naturel je ne suis tout simplement pas programmé pour ça et oui il y a un facteur important c'est la programmation génétique car si il a été prouvé qu'un trauma important influait sur l'adn sur plusieurs génération (voir le post de Xorguina à ce sujet, que je remercie) il en est de même pour l'ancrage d'une croyance depuis de millénaires. Donc me voilà assis en tailleur sur mon tapis, je respire comme préconisé par le spécialiste, je ferme le yeux et me lance dans ma méditation!!
    à ce moment je risque de créer une dépression car j'attend quelque chose de cette méditation et si il ne se passe rien..... mieux vaut l'auto-hypnose à mon sens.
    et pour répondre à surderien,
    Durant les séances de groupe je fais en sorte de créer un lien in conscient entre tous et ce qui extraordinaire c'est que à plusieurs reprise les personnes d'un même groupe se sont retrouvées fortuitement dans un même lieu comme si se lien avait une rémanence.
    Voilà j'espère avoir répondu au plus juste.
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    j'opposerai la technique de groupe où les choses peuvent diverger trés vite sur un autre sujet que sur le thème envisagé au départ ( bien que si le "meneur" suit les associations d'idées, il puisse assez facilement faire retrouver le fil directeur en ré-orientant )

    et la technique individuelle où les choses sont plus lentes et où en cours d'entretien il apparait plus facile de suivre et de caser des outils et des ancrages, et de "tourner autour" pour que cela vienne de la bouche même du consultant qui est lui-même surpris de cet eureka hypnotique

    et ces "outils"d'ancrage permettent une rémanence hypnotique subtile, notamment chez les personnes à problème répétitif compulsif en utilisant des programmations d'automatismes comportementaux à réutiliser plus tard au moment souhaité (comme des rituels hypnotiques de gestion d'affect)

    ce devant être adapté au contexte écologique de la personne, comme en ne décadrant pas en méditation orientale chez quelqu'un d'allergique à la zénitude...

    8)
     
  7. ste-phanie

    ste-phanie Membre

    Inscrit:
    6 Juin 2012
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    530
Chargement...