1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose et déprime

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par moune, 14 Janvier 2016.

  1. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour à tous,un peu de brainstorming
    Comment faites vous avec les gens très déprimés qui ne veulent pas prendre de traitement médicamenteux,pour les aider au mieux?
    C'est un sujet qui revient, chaque fois que je suis confrontée à cette situation.
    Encore hier,j'ai présenté le dossier à la psychologue du service,car même en ayant essayé de modifier les souvenirs désagréables,la patiente m'affirmait qu'elle n'y arrivait pas à le reproduire et ressassait sans arrêt son passé,le rendant responsable de son mal être.
     
  2. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Puisqu'on a le droit de dire ce qu'on pense - c'est écrit dans un autre sujet :) - je dirais que prendre des médicaments pour certaines personnes malades, surtout très déprimées, c'est être renvoyées à leur solitude, jetées à la poubelle.
    Allez prends-ça et fiche-nous la paix.
    Quand on est en dépression tout est totalement tordu, biaisé, retourné.
    Je me rappelle, à un moment de dépression terrible que la chanson de Florent Pagny N'importe quoi me semblait être une chanson de violence et de haine qui poussait au suicide, alors que je sais à présent que l'intention était bonne, mais ô combien maladroite lorsqu'on est en déprime.
    Quoi faire pour aider quelqu'un en dépression ?
    L'écouter, l'écouter, l'écouter, l'écouter, l'écouter.
    Il rabâche.
    D'accord.
    Peu importe.
    Dire qu'il a raison.
    Tout est pourri.
    C'est dégueulasse ce qu'il a subi.
    Ne pas avoir peur des mots.
    C'est pas juste.
    Ce sont tous des enfoirés.
    Et le laisser trouver son petit rayon de soleil dans tout ça.
    Le laisser chasser les nuages à son rythme.
    Mais être là. Vraiment là. Vraiment présent.
    En abandonnant toutes les certitudes, toutes les vérités, les bonnes intentions, les y'a qu'à, les fais ca, les fais ça, les fais pas ci, les fais pas ça.
    Inutile de dire qu'il va s'en sortir, personne n'en sait rien.
    Inutile de dire aussi que l'existence est magnifique parce qu'il pensera que l'existence est magnifique pour les autres mais pas pour lui.
    Pas la peine de dire également qu'il a des qualités, qu'il est quelqu'un de bien, il ne peut pas en croire un seul mot et pensera juste que c'est de la flatterie, ou pire qu'évidemment, en plus, il a un thérapeute stupide qui ne comprend rien. :(
    Selon moi, il faudrait réserver les médicaments pour les gens en dépression sévère qui ne peuvent plus ni parler, ni entendre, jusqu'à ce qu'ils puissent de nouveau parler et entendre.
     
    Prudence apprécie ceci.
  3. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    Ton point de vue est merveilleux,magnifique,..j'en perds mais mots....idéal pour un psychologue..

    Mais mon timing est très très serré et ce genre d'écoute dure ,dure ,dure, à n'en plus finir
    Je ne peux pas faire de l'hypnose sur 2h!,mais une séance ultra rapide:15à 20mn

    Ma question est donc :quelle séance rapide pour un déprimé coincé dans son histoire?
     
  4. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Peut-être tout simplement allonger le temps.
    Je m'explique.
    Ce que veut quelqu'un de déprimé c'est sentir qu'il existe pour quelqu'un, qu'il est relié à l'existence par quelqu'un, qu'il est pris en considération.
    Une fois encore, je ne suis pas médecin, encore moins psychiatre, et je me base sur ma propre expérience.
    Donc, il est possible d'inclure dans la séance un temps, par exemple de relaxation avec cassette audio, ou même visualisation d'un dessin animé, qui permettra au patient d'être en séance pendant deux heures alors que le temps effectif de la séance sera de vingt minutes, une demi-heure.
    Je m'explique dans l'explication.
    Dix minutes un quart d'heure à écouter le patient et à lui expliquer qu'on a choisi un bon film ou une bonne cassette spécialement pour lui, l'installer confortablement, le border si nécessaire :), expliquer qu'on ne le laisse pas seul, qu'on est là, juste dans la pièce à côté, qu'on continue à faire son travail avec d'autres patients pour le replacer un peu dans la société et la communauté des humains, et qu'on pourra de nouveau parler après la cassette ou le film.
    Vingt à trente minutes pour le thérapeute.
    Deux heures à deux heures et demie pour le patient.
    Il est important aussi que le patient ne soit pas isolé.
    Je veux dire, même s'il est dans une pièce spécialement prévue pour cela en dehors du cabinet proprement dit, il doit pouvoir sentir que le thérapeute est effectivement présent.
    Entendre des bruits sourds de voix sans comprendre les mots bien sûr, des bruits de portes qui s'ouvrent et qui se ferment, écouter le quotidien, le banal, l'ordinaire, et se rendre compte qu'il peut y avoir des moments paisibles, tranquilles, en sécurité.
    C'est ce qu'à fait mon médecin généraliste pour moi.
    Excepté les dessins animés, mais j'aurais encore plus apprécié que les cassettes de relaxation. :)
    Et lorsque le patient sera moins déprimé, il aura envie de faire autre chose.
     
  5. moune

    moune Membre

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    925
    J'aime reçus:
    250
    Points:
    3730
    Localité:
    France
    Oui,mais je n'ai pas la place de l'allonger 2h,
    mais l'idée peut être intéressante en prescription de tâche...
    Je l'ai fait avec une en lui proposant de visionner les sketchs de Raymond Devos ou Sacha Guitry,
    car elle voulait retrouver le plaisir de rire
     
  6. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3728
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Les croissants de Fernand Reynaud peut peut être aussi aider pour une personne qui se sent coincée dans sa dépression, laisser un éclat de rire faire éclater la bulle d'emprisonnement.
    Je trouve Devos extra-ordinaire dans l'idée thérapeutique, je n'ai pas encore appris de ses sketchs par cœur, mais ça vaudrait le coup pour certains.
     
Chargement...