1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnose et dessin (un petit test)

Discussion dans 'Esotérisme - Philosophie - Spiritualité - Arts' créé par zoulouk2, 3 Juillet 2014.

  1. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Je vous propose une expérience de dessin à faire pour tous ceux qui en ont envie :

    Etape 1

    Vous prenez une crayon, une gomme, et une feuille

    Vous dessinez la pièce dans laquelle vous vous trouvez

    Si le coeur vous en dit, vous mettez le tout en couleurs

    Etape 2

    Vous prenez une autre feuille, crayon et gomme

    Vous réalisez la même pièce cette fois en état de TRANSE (ou en hypnose)

    En noir et blanc ou couleur

    Etape 3

    Vous comparez les résultats et vos ressentis

    Etape 4 (vous faites remonter votre expérience sur ce sujet)


    NB : proche ou éloigné de la "réalité' peu importe, c'est vous l'artiste....

    A vos crayons et à bientôt,
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    salut,
    expérience effectuée ce matin.
    J'ai choisi la partie bibliothèque salle à manger, pas de couleurs (la déco est essentiellement en noir et blanc de toute façon).

    Hors transe:
    On reconnaît la pièce, le trait est assez instable (j'étais mal installée et je ne suis pas douée), des erreurs de perspectives et de longueurs/proportions.

    En transe:
    Du mal à entrer en transe, dès que je commençais à partir il y avait quelque chose: besoin de me crémer les mains (peau très sèche donc inconfort), besoin de m'installer plus confortablement, besoin de boire. Donc au début clairement, dès les premiers signes de transe les priorités étaient remises dans l'ordre d'abord la santé et le confort, le dessin après.
    En regardant mon modèle je l'ai clairement trouvé inintéressant et mon regard s'est posé sur un des coussins du canapé, un coussin noir en imitation fourrure, j'avais l'impression de sentir sa douceur, comme si je le caressais avec mes yeux, avec mon esprit. Du coup ça m'a semblé évident que c'était lui que je devais dessiner, il était tellement plus passionnant!

    Conclusion:
    Au final, si je trouvais que je dessinais mieux en transe (utilisation pour des mandala), je ne pense pas le développer pour l'apprentissage des croquis. Le projet est loin d'être réalisé, mais on pense partir au Japon et il parait qu'on peut souvent prendre des photos à l'extérieur mais pas à l'intérieur (d'où l'envie de croquer. Trop "indisciplinée" en transe pour l'utiliser dans un but de dessin (et non aide psy).

    J'ai hâte de lire les retours des expériences que vous avez pu vivre.
    Merci pour ce sujet Katia: je le trouve très intéressant, et en faire un post à part nous permet d'éviter de foncer dans le HS sur l'autre ^^. Merci.
     
  3. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Salut
    Expérience faite hier
    J'ai choisi ma chambre en la dessinant au crayon

    Hors transe, on reconnait la pièce également avec des erreurs de perspectives, de proportions avec un trait plutôt assuré.

    En transe, pareil, le modèle a été jugée ininteressant et j'ai pris des libertés énormes par rapport au sujet. Seul restent deux cadres. L'ordinateur devient un fusil en forme de main, le scanner un personnage, le mur un visage. Pas très esthétique au final, mais porteur de sens, et une violence clairement exprimée, et la traduction du roman lu le matin d'Amélie Nothomb qui m'a bien marqué, On retrouve le tueur... Enfin, c'est le sens qui me vient.

    Conclusion
    En transe, il y a une prise de liberté, de l'originalité et une perspective plus interessante avec une esquisse qui parle plus de soi. J'utilise régulièrement cet état pour peindre ou dessiner mais en m'éloignant beaucoup du figuratif. L'optique serait dans la connaissance de soi, avec un coté auto-thérapeutique, et au niveau artistique ça va chercher du coté des surréalistes ou de Kandinsky. Il y a un style propre qui se dégage.

    La question que je me pose, Prudence, à lecture de ton expérience aussi, si la transe ne traduit pas notre orientation d'esprit en quelque sorte, avec un affranchissement , une indiscipline quelque part, un trait de caractère qui ressort (en transe pus particulièrment) ?

    Merci de ton retour d'expérience...
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    C'est exactement ce que j'ai ressenti. Je suis quelqu'un de très kiné: en priorité l'odorat, et ensuite le mouvement et le toucher, ce sont les sensations qui me touchent le plus (bien avant la vue et encore plus l'ouïe). Je me sentais attirée par le coussin, je le voyais doux à caresser, j'aurai pu ronronner rien qu'à le caresser avec les yeux, j'ai fini également par lisser les coups de crayons avec le doigt et effectivement ça en dit plus sur moi (désir tactile et recherche du doux).
    J'utilise le dessin en transe en faisant des mandalas et ça m'aide à passer des caps de la vie, des moments, des situations etc.

    C'est ce que j'ai ressenti, et visiblement toi aussi. A voir avec d'autres expériences. C'est marrant de voir ce même changement d'avis sur le sujet, la prise de liberté en transe, et le fait que nos productions soient tellement plus... empruntes de nous en fait.
     
  5. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Oui, ce serait intéressant de pouvoir comparer avec d'autres retours

    Le coté salvateur de la transe, en tant que prise de liberté sur un sujet donné, s'entraperçoit ici pour nous deux... :)
     
    Prudence apprécie ceci.
  6. Azakaloo

    Azakaloo Membre

    Inscrit:
    8 Juin 2014
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    550
    Localité:
    Sorel-Tracy
    Je viens de faire l'expérience...

    Éveil: J'ai dessiné une partie de mon sous-sol. Dans l'ordre, téléviseur, meuble télé, haut parleur colonne de droite, guitare sèche accrochée en haut à gauche sur le mur, guitare électrique accrochée à droite sur le mur, meuble d'appoint de droite.
    J'ai dessiné a main levé, et honnêtement c'est quand même très bien malgré la demi-pénombre dans laquelle je me situais, je me suis même surpris.

    Transe: J'ai tout de suite commencé par dessiner le pouf situé par terre pas loin de mes pieds, et soudain en repassant mainte et mainte fois sur le rond au milieu, j'ai eu un sentiment de grande peur, de colère et de tristesse(j'ai même versé quelques larmes) mais je ne peux dire dans quel ordre. J'en avais même des picotements un peu partout dans le corps. Par la suite je n'osais pas trop regardé ce pouf. J'ai dessiné 2 coussins par terre, une guitare(de ma main gauche curieusement), mon laminé de Walk the Line et pour finir la télé. Peu d'émotion a part l'épisode du pouf. Même que vers la fin je l'ai regardé et j'en avais presque la nausée.

    Conclusion: Très spécial comme expérience, je serais curieux de savoir la signification de ce fameux pouf.... la seule chose que je sais, c'est que ça une bonne dizaine d'année qu'on l'a chez nous et qu'il appartenait à la grand-mère de ma conjointe... un fantôme peut-être
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Impressionnant ce pouf à se demander à quoi il peut être inconsciemment associé.
    Si je lis bien en transe moins de choses ont été dessinées, et j'ai l'impression que c'est plus... décousu. En tout cas en hypnose ça a commencé avec l'émotion, et de l'émotion forte. Ça semble rejoindre nos conclusions qu'en transe ça en dit plus sur nous, sur notre émotionnel à ce moment là (le roman que Katia venait de lire) ou associé à ces objets (mon côté kiné avec un coussin en fausse fourrure, le pouf de la grand-mère décédée) etc., qu'en penses-tu?

    Merci beaucoup de ton partage de cette expérience.

    Si d'autres personnes sont tentées, n'hésitez pas, mais c'est mieux si on lit pas les résultats des autres d'abord, je pense.
     
  8. Azakaloo

    Azakaloo Membre

    Inscrit:
    8 Juin 2014
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    550
    Localité:
    Sorel-Tracy
    Honnêtement dans mon état normal ce pouf, n'est rien d'autre qu'un pouf, je n'ai rien de particulier au niveau conscient de rattaché à ce pouf. Cependant le fait que j'ai vraiment insisté sur le bouton au milieu du pouf en le faisant cercle par dessus cercle et c'est vraiment à ce moment là que j'ai ressenti le plus d'émotions, voudrait-il signifié un effet de boucle de rétroaction, un cercle vicieux dans ma vie dans lequel je suis pris malgré moi... une situation, une boucle de rétroaction qui me provoque de l'anxiété, de la colère et de la tristesse... c'est vraiment spécial!
     
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Oui, sacrée différence entre les deux ^^
     
  10. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Ah oui, impressionnant....

    Peut-être pour en savoir un peu plus, retourner sur ce pouf en dessin et en transe ?

    Quand ce style d'expérience m'arrive, ce que je fais, toujours en transe, de redessiner (ici le pouf) dans une seconde version, voire une troisième, que je qualifierai de réparatrices.

    Comme exemple :
    Si j'ai une migraine, je la dessine comme je la ressens ( en plein dedans). Ensuite de la dessiner me soulage, je vais un peu mieux, je redessine alors ce que je ressens, jusqu'à arriver à un état satisfaisant ( ou le mieux que je puisse)

    Ou alors je dessine la migraine ressentie, et ensuite je reste sur le même dessin, et y apporte rectification ( comme si je réécrivais mon histoire de migraine, de vie). Je change l'histoire par étapes, jusqu'à me détacher de l'état premier et me sentir bien.

    Ou alors en se dissociant de regarder le film que propose ce pouf

    Il y a maintes possibilités.

    Merci de ce partage, et belle aventure sur le chemin de la self connaissance
     
Chargement...